Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

GNOME Shell

GNOME Shell est l'interface (shell) par défaut conçue pour l'environnement de bureau GNOME 3. Il est pré-installé sur la variante Ubuntu GNOME.

GNOME Shell a pour but de fournir les fonctions centrales d'interface entre l'ordinateur et l'utilisateur, comme le chargement d'applications et la gestion des fenêtres. GNOME Shell prend avantage des dernières avancées technologiques des nouvelles cartes graphiques modernes et introduit des concepts d'interface utilisateur novateurs afin de produire une expérience simple et plaisante.

Même si GNOME Shell n'est pas l'interface par défaut d'Ubuntu1), il est assez proche dans l'esprit d'Unity qui est construit sur GNOME 3 (mode exposition/dash, barre de lanceurs sur la gauche…), et il est possible de le tester, de l'installer… et de l'adopter!

Il est possible de voir une description plus complète de l'interface en anglais sur le site officiel.

Un aperçu de l'interface GNOME Shell
GNOME Shell 3.6

Pré-requis

Installation

Si vous souhaitez bénéficier d'une installation propre et complète ou plus simplement essayer Ubuntu avec GNOME Shell dans un environnement Live (CD, USB…), allez voir du côté de Ubuntu-GNOME

Ubuntu 12.10

Cette section est adaptée de cet article de Webupd8.

  • Si vous souhaitez obtenir une expérience de bureau GNOME 3 complète, faites comme suit:

La procédure qui suit va modifier assez considérablement votre système, et peut donc le rendre instable. Soyez sûr de ce que vous voulez (cf. point précédent)

Installez les paquets ubuntu-gnome-desktop,ubuntu-gnome-default-settings. Quand demandé, sélectionnez GDM en tant que gestionnaire d'affichage par défaut.

Si vous aviez déjà GDM installé et qu'on ne vous demande pas de choisir entre LightDM et GDM, ou que vous avez sélectionné LightDM par erreur, vous pouvez entrer la commande suivante dans un terminal:

sudo dpkg-reconfigure gdm

et sélectionner GDM à la place de LightDM.

Note: Vous pouvez utiliser LightDM avec GNOME Shell, mais dans ce cas vous n'aurez pas l'expérience GNOME 3 complète (par exemple, GNOME Shell n'utilisera pas le nouvel écran de verrouillage de GNOME 3.6).

Il est également recommandé de supprimer le paquet ubuntu-settings. Celui-ci sert à définir certains paramètres d'Ubuntu par défaut, comme l'ordre des boutons des fenêtres, ou quels plugins de Rhythmbox sont activés par défaut etc., et pourrait entrer en conflit avec le paquet ubuntu-gnome-default-settings que vous installez.

Supprimer ce paquet désinstalle également le paquet ubuntu-desktop. Celui-ci est juste un méta-paquet et votre système ne devrait pas en être affecté.

Enfin, pour que GNOME Shell n'utilise plus les barres de défilement d'Unity ("overlay scrollbar") mais ses propres barres, entrez dans un terminal:

sudo apt-get remove overlay-scrollbar

Une fois cela fait, redémarrez votre ordinateur (une déconnexion pourrait suffire mais c'est probablement une meilleure idée de redémarrer) et sélectionnez "GNOME" à l'écran de connexion (Rubrique "Session"). Bienvenue dans GNOME Shell :-D

Optionnel: Mettre à niveau GNOME Control Center, Nautilus, Totem et d'autres paquets GNOME 3 vers la version 3.6.x

Certains paquets dans les dépôts d'Ubuntu 12.10 ne sont pas portés vers la version 3.6.x la plus récente (choix de Canonical). De ce fait, vous pouvez ajouter le PPA ppa:gnome3-team/gnome32) de l'équipe GNOME3 pour obtenir les dernières versions. Une fois ajouté à vos sources de logiciels, rechargez la liste des paquets et appliquez les mises à jours. En une ligne:

sudo add-apt-repository ppa:gnome3-team/gnome3 && sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

Les paquets concernés sont GNOME Control Center, Aisleriot, Brasero, Nautilus et Totem, et si vous les utilisez Transmission, Transmageddon et Sound Juicer seront également mis à jour.

Vous pouvez ensuite (et c'est recommandé pour retrouver toutes ses fonctions habituelles) compléter votre installation avec les extensions pour GNOME Shell.

Ubuntu 11.10

Puis déconnectez-vous (ou redémarrez) et rouvrez votre session, en choisissant bien dans le gestionnaire de session GNOME.

Paquets complémentaires issus du PPA Gnome3-Team (Ubuntu 11.10 uniquement)

Si vous désirez bénéficier des indispensables extensions de Gnome-shell, sans lesquelles la transition à partir de Gnome 2 vous semblerait amère, utilisez le PPA de la Gnome3-Team :

sudo add-apt-repository ppa:gnome3-team/gnome3
sudo apt-get update
sudo apt-get dist-upgrade

Ensuite, dans Synaptic, sélectionnez l'origine LP-PPA-gnome3-team-gnome3/oneiric ; la liste des paquets s'affiche.

Vous serez certainement intéressés par :

 sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/gnome3
 sudo apt-get update
 sudo apt-get install gnome-shell-extensions-mediaplayer

Cette liste n'est pas exhaustive ! Voir le site https://extensions.gnome.org/ ;-)

Pour activer vos différentes extensions, vous devez utiliser le logiciel Gnome Tweak Tool disponible dans cette documentation puis suivez cette vidéo: http://youtu.be/oHIJKAEhdn4

Cette méthode fonctionne pour les extensions installées par le biais de liens APT (par exemple, celles qui vous sont proposées dans cette documentation).

Utilisation

Raccourcis

  • Alt+F1 ou Touche système (la touche avec le logo Windows…) : Ouvrir le mode exposition ou retourner à la fenêtre en cours.
  • Alt+F2: saisir une commande (idem fonction exécuter).
  • Alt+Tab: passer d'une fenêtre à une autre (proche fonction classique).
  • Alt+Shift+Tab: idem, mais dans l'autre sens.
  • Alt+²: idem mais entre les fenêtre d'une même application.
  • Ctrl+Shift+Alt+R: commencer ou finir un enregistrement d'écran.
  • Ctrl+Alt+D (12.04: et Ctrl+Super+D) (Super+D sur 14.04) : montrer le bureau
  • Ctrl+Alt+flèche haut/bas: passer d'un espace de travail à l'autre.
  • Ctrl+Alt+Shift+flèche haut/bas : déplacer la fenêtre active d'un espace de travail à l'autre.
  • Ctrl+Super+flèche gauche/droite/haut/bas: dimensionner et placer la fenêtre (demi-écran / maximisée / retour)
  • Super+M : Afficher la zone de notification en bas de l'écran (Testé sur 14.04).
  • Super+A : Afficher le panneau des applications

Configuration avec Gnome Tweak Tool

Gnome Tweak Tool est l'utilitaire graphique le plus avancé pour vous permettre de configurer GNOME Shell. Pour l'installer gnome-tweak-tool.

Chercher ensuite le programme "Tweak Tool" pour y accéder.

Pour moi il est bizarrment apparu comme "Advanced settings" dans Outils système / Préférences

Tweak Tool permet de réaliser la plupart des manipulations décrites ci-dessous graphiquement, avec des interrupteurs à activer ou désactiver =)

Ubuntu Tweak ne fonctionne pas avec GNOME Shell (utilisation de metacity et clutter plutôt que compiz), et risque même de rendre votre système instable. À éviter donc :-)

Quelques commandes de configuration de Gnome Shell

Astuces trouvées sur tux-planet.fr. Testé sur Ubuntu 11.04 et 11.10

Voici une liste de commandes à utiliser pour personnaliser un peu plus l'affichage de Gnome Shell. Ces dernières utilisent GSetting, le système qui remplace l'ancien Gconf.

À partir de GNOME Shell 3.6/Ubuntu 12.10, l'utilitaire Gnome Tweak Tool permet de faire la plupart de ces réglages graphiquement.

Comment afficher la date du jour dans la barre en haut de l'écran :

gsettings set org.gnome.shell.clock show-date true

UBUNTU 12.04 org.gnome.shell.clock remplacé par com.canonical.indicator

gsettings set com.canonical.indicator.datetime show-date true

Pour retirer l'affichage de la date du jour :

gsettings set org.gnome.shell.clock show-date false

Comment afficher les secondes dans l'horloge de la barre en haut de l'écran :

gsettings set org.gnome.shell.clock show-seconds true

Pour retirer l'affichage des secondes dans l'horloge :

gsettings set org.gnome.shell.clock show-seconds false

Pour afficher les chemins de répertoires en mode texte dans Nautilus :

gsettings set org.gnome.nautilus.preferences always-use-location-entry true

Pour cacher l'affichage des chemins de répertoire en mode texte dans Nautilus :

gsettings set org.gnome.nautilus.preferences always-use-location-entry false

Pour restaurer les boutons de réduction et d'agrandissement des fenêtres :

Avec l'arrivée de Gnome Shell, il n'est plus possible de réduire ou d'agrandir certaines fenêtres. Les développeurs ont choisi de ne laisser que le bouton de fermeture. Mais sachez qu'il est toujours possible de les restaurer.

gconftool-2 -s -t string /desktop/gnome/shell/windows/button_layout ":minimize,maximize,close"
gconftool-2 -s -t string /desktop/gnome/shell/windows/button_layout "menu:minimize,maximize,close"

Pour passer les boutons de fenêtres de droite à gauche :

Principe : dans dconf (depuis la 12.04) ou conf (anciennes versions) on passe dans le paramètre button_layout les ":" (symbolisant le corps de la barre de titre) à droite.

Dans Ubuntu 12.04 et ultérieurs il faut donc lancer dconf-editor, puis éditer (ou créer) org>gnome>shell>overrides>button_layout, et passer la chaîne de caractère à close,minimize,maximize:

Dans les versions précédentes de Ubuntu :

gconftool-2 -s -t string /desktop/gnome/shell/windows/button_layout "close,maximize,minimize:"

Si vous voulez revenir au mode par défaut (boutons à droite) :

Dans Ubuntu 12.04 et ultérieurs il faut lancer dconf-editor, puis éditer org>gnome>shell>overrides>button_layout, et passer la chaîne de caractère à :minimize,maximize,close

Dans les versions précédentes de Ubuntu :

gconftool-2 -s -t string /desktop/gnome/shell/windows/button_layout ":minimize,maximize,close"

ou (selon les boutons qu'on veut afficher) :

gconftool-2 -s -t string /desktop/gnome/shell/windows/button_layout "menu:close"

Ajouter/modifier les moteurs de recherche web du shell (uniquement GS 3.4 et avant)

Les recherches web sont définies par des fichiers XML situés dans le dossier : /usr/share/gnome-shell/open-search-providers/

Par défaut deux moteurs sont disponibles : Wikipedia et Google.

Méthode pour remplacer Google par DuckDuckGo (uniquement GS 3.4 et avant)

FIXME

Pourquoi remplacer Google par DuckDuckGo ? Pages en anglais : don't track us + don't bubble us. En français et en deux mots : Google vous trace et vous profile et en plus il modifie les résultats de la recherche en fonction de votre profil. A l'inverse DuckDuckGo (développé par l'EFF et l'équipe de TOR) protège votre vie privée.

1. Suivre les instructions données sur le site de DuckDuckGo.

2. Pour obtenir les résultats de recherche en français, éditer le fichier duckdg.xml (nécessite droits administrateur)

Ajouter à la chaîne de recherche &kl=fr-fr (pour la France), ce qui donne :

template="https://duckduckgo.com/?q={searchTerms}"

devient

template="https://duckduckgo.com/?q={searchTerms}&kl=fr-fr"

Extensions

Gnome Shell peut être complété avec des extensions bien utiles écrites en JavaScript. Ces extensions vous permettent d'ajouter / supprimer des fonctionnalités au shell.

Si vous envisagez de faire de Gnome Shell votre environnement principal, alors il est plus que recommandé d'y jeter un coup d’œil.

Les extensions officielles de Gnome Shell

Pour Ubuntu 12.10, on peut installer les extensions officielles par la commande "sudo apt-get install gnome-shell-extensions". Au redémarrage de la session, les extensions sont disponibles dans l'utilitaire de configuration "Gnome Tweak Tool".

L'équipe GNOME propose une quinzaine d'extensions réunies dans un seul paquet depuis Gnome 3.4 (donc depuis Ubuntu 11.04). Malheureusement ce paquet n'est pas disponible dans les dépôts d'Ubuntu.

Pour une liste de ces extensions et une rapide description, aller voir le site d'un membre du forum qui les recense (parmi d'autres) et fait part de ses retours d'expérience des plus intéressants sous GNOME Shell.

Le dépôt Webupd8

Si vous voulez en disposer, il vous faut donner l'accès à votre système à un dépôt supplémentaire, qui ne présente que peu de risques pour votre système, mais peu ne veut pas dire aucun, aussi ne le faites qu'en connaissance de cause. Pour installer ces extensions officielles, entrez dans un terminal :

sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/gnome3
sudo apt-get update

Installer ces extensions

Une fois l'accès au dépôt donné, l'installation se fait par un

sudo apt-get install gnome-shell-extensions

Vous noterez peut-être, en utilisant Synaptic par exemple, que ce dépôt contient aussi d'autres extensions que ce paquet, mais attention certaines ne sont compatibles qu'avec Gnome 3.2, c'est-à-dire, Ubuntu 10.11, aussi renseignez-vous avant de les installer.

Une fois les extensions installées, il faut les activer, par exemple en utilisant Gnome Tweak Tool, présenté plus haut, ou en vous rendant sur le site Gnome, dans l'onglet Installed extensions.

Brève description des extensions officielles

Voici une brève description de ces extensions officielles :

  • Alternate tab propose un fonctionnement différent pour l'ALT+TAB où les fenêtres ne sont pas regroupées par application
  • Alternative statut menu fait apparaître les items "hiberner" et "éteindre" dans le menu utilisateur
  • Applications menu ajoute un menu à la Gnome Panel dans le panneau principal
  • Auto move window permet de choisir pour chaque application dans quel bureau virtuel ses fenêtres s'ouvriront
  • Dock ajoute un dock à la fenêtre principal (par défaut à droite mais c'est réglable)
  • Gajim IM integration intègre Gajim (messager instantané) à l'interface
  • Native window placement propose un affichage moins monotone des fenêtres dans le mode exposition
  • Place status indicator ajoute à la zone de notification un raccourci vers les signets de Nautilus (Documents, Musique, etc.)
  • Removable drive menu ajoute un raccourci à la zone de notification permettant d'accéder aux médias amovibles, s'il y en a de branchés
  • System monitor ajoute dans la barre de notification (en bas) un graphique indiquant la consommation mémoire et processeur
  • User theme permet de charger les thèmes du répertoire ~/.themes
  • Workspace indicator ajoute dans la zone de notification un indicateur du bureau virtuel en cours et la possibilité d'atteindre un autre bureau
  • Window navigator permet de naviguer au clavier dans le mode exposition entre les différentes fenêtres (ALT) ou les différents bureaux (CTRL)

Site des extensions de Gnome-Shell

La fondation Gnome met à disposition un site permettant d'installer très rapidement et simplement les extensions pour gnome-shell. Contrairement aux précédentes, ces extensions ne sont pas officielles et sont des contributions d'utilisateurs, aussi elles ne présentent aucune garantie (de bon fonctionnement, de compatibilité entre elles) mais la très grande majorité fonctionnent.

Extensions Gnome-Shell

Le site recense un bon nombre d'extensions. Lorsque l'une d'entre elle vous intéresse, il suffit de cliquer dessus et passer le bouton "off" en "on". L'extension va s'installer toute seule depuis le navigateur.

Aucun redémarrage du shell n'est requis pour activer les extensions.

De plus, vous pourrez depuis le site voir la liste des extensions que vous avez installé et les activer / désactiver rapidement.

Petite sélection arbitraire d'extensions

Près de 140 extensions disponibles ce jour (12 juin 2012) pour Gnome Shell en version 3.4 (environ 200 toutes versions confondues) : il est parfois dur de s'y retrouver. Aussi je vous propose un petit florilège de celles qui me paraissent les plus intéressantes, que vous pouvez bien sûr compléter. Si l'extension est disponible sur le site Gnome, un lien y mène, si l'extension est officielle, vous voudrez bien vous référer au paragraphe en question pour sa description, si l'extension n'est disponible que dans le dépôt Webupd8, voir aussi ce paragraphe pour que votre système puisse accéder à ce dépôt.

Extensions qui me semblent indispensables

  • Classic Systray (dépôt Webupd8)
    Place les icônes des applications ayant une icône dans la zone de notification dans la zone de notification du haut plutôt que dans la barre de notification du bas. Un bug d'affichage fait que cette extension est indiquée inactive (dans Gnome Tweak Tool ou sur le site Gnome) même quand elle est activée mais cela ne gène pas son fonctionnement.
  • Dash Click Fix
    Modifie le comportement du lancement des applications dont vous avez déjà une fenêtre ouverte dans le mode 'exposition'. Au lieu de donner le focus à cette fenêtre ouverte, un clic sur l'application ouvre une nouvelle fenêtre.
  • Dash to Dock
    Fixe le lanceur sur la gauche de l'écran de façon permanente, à la manière d'Unity.
  • Desktop Scroller (Left and Overview version ou Original)
    La première permet de naviguer entre les bureaux virtuels en plaçant sa souris sur le bord gauche de l'écran et en utilisant la molette de la souris, y compris en mode 'exposition' tandis que la seconde permet de naviguer entre les bureaux virtuels en plaçant sa souris sur le bord droit de l'écran et en utilisant la molette de la souris.
  • Enhance overview
    Permet de n'afficher que les fenêtres d'une application dans le mode 'exposition'. Cette extension n'est pas encore tout à fait compatible avec Native Window Placement mais cela devrait être corrigé.
  • Places Status Indicator (extension officielle) ou Extended Places Menu (dépôt Webupd8)
    La seconde fait beaucoup mieux que l'extension officielle car elle présente de nombreux réglages comme l'accès à votre logiciel FTP préféré, l'ouverture possible du système de fichiers en mode administrateur, la position du menu, l'affichage développé ou non de vos signets, etc. mais je n'ai pas réussi à la faire fonctionner sous Gnome 3.4.
  • Quicklists et Jump List
    Ajoute des entrées contextuelles au clic droit sur les icônes du lanceur et du dock, à la manière du lanceur d'Unity pour la première, si les applications en question fournissent ces Quicklists. La seconde ajoute des choix à ce menu contextuel basé sur Zeitgeist (documents récents, sites visités récemment, etc.). Les deux ensembles cela fait un menu contextuel un peu chargé, mais c'est à vous de voir.
  • Recent Items
    Affiche un applet permettant d'accéder aux documents ouverts récemment.
  • Removable Drive Menu(extension officielle)
    Indispensable si comme moi vous avez réglé le système pour qu'il ne fasse rien par défaut, et surtout pour qu'il n'ouvre pas à la fois Nautilus ET un pop-up quand un média amovible est inséré (voir ici l'astuce).
  • Remove Accessibility
    Enlève le menu 'accessibilité' du panneau principal.
  • Remove Recent Item
    Permet d'effacer certains fichiers récent de la recherche dans le tableau de bord.
  • SettingsCenter
    Ajoute au menu 'utilisateur' un sous-menu permettant de lancer les différentes applications avancées pour régler les paramètres de Gnome (Gnome Tweak Tool, dconf-editor, gconf-editor, gnome-session-properties, gnome-shell-extension-prefs, seahorse et nvidia-settings).
  • Steal My Focus
    Supprime les notifications du type “votre application est prête” et donne automatiquement le focus à la nouvelle fenêtre ouverte.
  • Tracker Search
    Réinstalle la recherche de fichiers dans le tableau de bord, à utiliser avec Tracker
  • WinThumbnails
    Ajoute à l'interface un dock affichant des miniatures des fenêtres ouvertes, ce qui peut éviter de passer par le mode 'exposition' pour y accéder. De nombreux réglages sont disponibles : affichage à droite ou à gauche de l'écran, masquage automatique ou non, taille des miniatures, n'afficher que les fenêtres minimisées ou non.
  • WindowOverlay Icons ou Overlay Icons
    Affiche dans le mode 'exposition' l'icône de chaque application en surimpression sur chaque fenêtre de façon à les reconnaître plus facilement. Malheureusement ces deux extensions bugguent en version 3.4 : la première ne fonctionne pas au démarrage ou à chaque rechargement de l'interface (il faut la désactiver et la réactiver) et la seconde fait freezer, chez moi, le mode exposition (avec redémarrage forcé du système à l'aide du bouton stop)

Extensions intéressantes

  • Battery remaining time and percentage
    Permet de régler ce qui s'affiche avec l'icône d'alimentation : temps restant, pourcentage restant, affichage ou non quand la batterie est pleine, etc.
  • Impatience
    Accélère (ou freine) les animations de l'interface. Le coefficient d'accélération est réglable.
  • Journal
    Ajoute un onglet au mode 'exposition' vous permettant d'accéder à diverses informations chronologiques sur vos fichiers et répertoires. Le paquet Zeitgeist doit être installé.
  • No Messagetray Text
    Enlève le texte près des icônes de la zone de notification du bas.
  • Nothing To Do
    Supprime le calendrier du menu 'horloge' (pour ceux qui comme moi ne s'en servent jamais).
  • Weather (Météo)
    Ajoute la météo (prévision sur deux jours) dans le panneau principal, avec la possibilité de configurer plusieurs villes très facilement
  • Media Player Indicator
    Permet d'avoir un indicateur en haut à droite permettant de contrôler les lecteurs multimédia compatible MPRIS.

Problèmes connus

Installation impossible sous Ubuntu 10.04 LTS

Pour Ubuntu 10.04 LTS, il semble y avoir un problème de dépendances.

Perte de la barre de menu dans Firefox

Si vous passez d'Unity à GNOME Shell vous pouvez avoir des problèmes avec la barre de menu de Firefox. Désactiver l'extension "Global Menu Bar Integration" permet généralement de faire rentrer les choses dans l'ordre. Sinon, désinstallez le paquet firefox-globalmenu.

Saccades et manque de fluidité les derniers pilotes ATI Catalyst 12.1

Les derniers pilotes ATI/AMD 12.1 sont beaucoup plus stables que les précédents, ils résolvent les bugs d'affichages qui pouvaient être présent. Mais un nouveau problème d'affichage concernant la fluidité peut apparaître, même avec une carte graphique très puissante. (On a l'impression qu'il n'y a que 15 images par seconde à l'écran.)

Il faut faire une modification du fichier: /etc/environment (fonctionne également avec d'autres distributions comme Linux Mint, etc…)

sudo gedit /etc/environment

et ajouter cette ligne en début de fichier:

export CLUTTER_VBLANK=none

Sauvegarder et redémarrer le système. Après cela vous devriez énormément gagner en fluidité.

Saccades et problèmes de synchronisation verticale sous NVIDIA

Il peut y avoir certains soucis de synchronisation verticale. Sous vlc, totem… ex:http://i.stack.imgur.com/qIXX3.jpg

  1. Aller dans l'outil de configuration de compiz ccsm:
    • Dans les paramètres de composition, désactiver la détection automatique de fréquence et définissez la valeur manuellement
    • Dans les paramètres d'OpenGL, définir les filtres de texture en qualité maximum
    • Et activer Sync vers Vblank
  2. Dans les paramètres Nvidia:
    • Dans l'onglet OpenGL: activer Sync vers Vblank
    • Et définir les paramètres de qualité au maximum
    • Dans l'onglet de configuration de l'écran (X Server Display Configuration) définir la résolution et la fréquence manuellement
  3. En super utilisateur rajoutez les deux lignes suivantes à la fin du fichier /etc/environment
    • CLUTTER_PAINT=disable-clipped-redraws:disable-culling
    • CLUTTER_VBLANK=True
    • Ou en ligne de code:
    • sudo -s
      echo CLUTTER_PAINT=disable-clipped-redraws:disable-culling >> /etc/environment
      echo CLUTTER_VBLANK=True >> /etc/environment
  4. Redemarrez

Voir aussi

1) Ubuntu 10.04 LTS et 10.10 ont Gnome-Panel en tant qu'interface par défaut, et Ubuntu 11.04 et supérieures ont Unity.


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0