Contenu | Rechercher | Menus
Cette page n'a pas encore d'étiquettes.
Apportez votre aide…

Ceci est une ancienne révision du document !



HP Compaq nx6125

Ce portable pose quelques petits problèmes de configuration, voici donc une page pour expliquer comment les résoudre.

Installation de Dapper (6.06)

Prenez le CD d'installation Alternate (Alternate Install CD pour x86) plutôt que le Live CD qui pose des problèmes avec ce PC (qui, soit dit en passant, peuvent être en partie résolus en appliquant, la même méthode que ci-dessous).

Au menu de démarrage sur le CD, choisissez la langue via le menu « F2 » puis appuyez sur « F6 » pour avoir accès aux options avancées. Rajoutez « noapic nolapic » juste avant les deux tirets finaux, puis démarrez en appuyant sur « Entrée » :

... vga=771 noapic nolapic pnpbios=off --

Si vous disposez d'un accès à Internet connectable en Ethernet, je vous conseille de brancher le portable avec un câble RJ45 (ethernet), ce qui vous permettra d'avoir un système bien en français dès la fin de l'installation.

Pré-configuration

Premier démarrage

Comme vous l'avez fait pour l'installation, il vous faut passer les options « noapic nolapic » au noyau lors du démarrage. Pour le premier démarrage, il nous faut le configurer manuellement avant le chargement de l'OS. Allons-y :

Si vous n'avez pas d'autre OS installé sur l'ordinateur, avant tout :

Lors du démarrage de l'ordinateur, vous voyez s'afficher « Press ESC to enter GRUB ». Appuyez sur « Échap » pour entrer dans GRUB.

Sinon, attendez qu'un menu affichant entre autres « Ubuntu kernel 2.6.15-23 » apparaisse.

  1. Sélectionnez « Ubuntu, 2.6.15-23-386 » et appuyez sur « e ». Un autre menu apparaît. Sélectionnez « kernel », puis appuyez de nouveau sur « e ».
  2. Entrez les options à passer, c'est-à-dire noapic nolapic.
  3. Ensuite, appuyez sur « Entrée » puis sur « B ».

Je vous conseille, comme pour l'installation, de brancher l'ordinateur à Internet via un câble Ethernet, ce qui vous permettra entre autres de mettre votre système à jour.

Configuration de GRUB

Une fois le système démarré, je vous conseille de commencer par tout mettre à jour, pour avoir notamment les dernières mise à jour de sécurité du noyau. Pour mettre à jour :

sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

Maintenant, concrétisons l'application des options de démarrage, pour que vous n'ayez plus à le faire. Pour cela, il faut éditer le fichier de configuration du gestionnaire de démarrage Grub : /boot/grub/menu.lst.

Vers la fin du fichier, vous trouverez une partie similaire à ce qui suit :

## additional options to use with the default boot option, but not with the
## alternatives
## e.g. defoptions=vga=791 resume=/dev/hda5
# defoptions=quiet splash

## altoption boot targets option
## multiple altoptions lines are allowed
## e.g. altoptions=(extra menu suffix) extra boot options
##      altoptions=(recovery mode) single
# altoptions=(recovery mode) single

Aux lignes commençant par # defoptions et # altoptions=, rajoutez noapic nolapic de façon à ce qu'elles ressemblent à cela :

# defoptions=quiet splash noapic nolapic

et

# altoptions=(recovery mode) single noapic nolapic

Rajoutez simplement les options noapic nolapic ; laissez les autres comme elles sont.

Lancez ensuite la commande suivante pour mettre la configuration à jour, en prenant les options en compte :

 sudo update-grub

Voilà, c'est fait ! Au prochain démarrage, il n'y aura rien à faire pour avoir un système rapide et efficace !

Configuration réseau

Carte Ethernet

Elle est reconnue automatiquement par l'installation. Si vous utilisez DHCP, il vous suffit de brancher le câble et c'est parti !

Carte WiFi

Des pilotes Linux natifs sont disponibles : suivre ce guide pour les installer : http://ubuntuforums.org/showthread.php?p=1071920&mode=linear
Si vous n'avez pas spécifiquement besoin de ces pilotes je vous conseille d'utiliser NDISWrapper comme expliqué ci-dessous.

Pour continuer, il nous faut installer les paquets ndiswrapper cabextract.

Ensuite, il faut prendre des pilotes Windows fournis par HP :

wget ftp://ftp.compaq.com/pub/softpaq/sp30501-31000/SP30676.exe

puis décopmreser le pilote dans un nouveau dossier

mkdir driverhp && cd driverhp && cabextract SP30676.exe

Maintenant que le pilote est téléchargé, on l'installe avec ndiswrapper :

sudo ndiswrapper -i bcmwl5a.inf

On peut utiliser la commande suivante pour vérifier que le pilote a été installé correctement :

ndiswrapper -l

On doit obtenir quelque chose comme ça :

Installed ndis drivers: bcmwl5a driver present, hardware present

Bien. Maintenant, faisons que notre système utilise ce pilote. Pour commencer, il nous faut bannir un autre pilote qui ne marche pas avec cette carte et qui empêche le bon de marcher. Pour cela, on édite le fichier /etc/modprobe.d/blacklist pour y ajouter tout à la fin cette ligne :

blacklist bcm43xx

Une fois le fichier enregistré et fermé, on décharge le module (pilote) qui nous embête :

 sudo rmmod bcm43xx

Voilà, il ne nous embêtera plus ! Passons à la suite.

On crée le bon module :

sudo ndiswrapper

Puis on charge ndiswrapper :

sudo modprobe ndiswrapper

Pour qu'il utilise la carte :

sudo ndiswrapper -m

Et on édite le fichier /etc/modules pour y ajouter cette ligne à la fin :

ndiswrapper

de façon à ce que le pilote soit chargé automatiquement à chaque démarrage.

Et voilà, la carte Wifi est fonctionnelle !

À partir de la version 2.6.17rc2 du noyau, un pilote pour ce modem est intégré au noyau. Il ne sera donc plus nécessaire de passer par NDISWrapper sur les prochaines versions de Ubuntu (ouf !).

En pratique, il n'y a qu'à partir de Feisty Fawn que j'ai réussi à utiliser le pilote libre avec succès.

Modem RTC

ATTENTION !
Le pilote de ce modem pose un gros problème : une fois le pilote chargé, la mise en veille prolongée plante systématiquement. Je vous déconseille donc fortement d'installer ce pilote si vous n'en avez pas vraiment besoin. Vous devez donc choisir entre la mise en veille prolongée ou le modem. Notez cependant qu'il est possible de changer d'avis par la suite, en désinstallant le modem. Si vous installez ce pilote, allez voir la note et les explications de désinstallation ci-dessous.

Premièrement, il faut télécharger le pilote sur le site de Linuxant. Faites attention : il y a une multitude de pilotes, et il faut télécharger exactement le bon, compatible avec la version exacte de votre noyau. Pour déterminer la version exacte de votre noyau (kernel), ouvrez un terminal et tapez

uname -r

Enregistrez le piote sur le bureau, puis allez en console et faites :

cd ~/Desktop
unzip hsfmodem_X.XX.XX.XXfull_kY.Y.YY_YY_YYY_ubuntu_i386.deb.zip
sudo dpkg -i hsfmodem_X.XX.XX.XXfull_kY.Y.YY_YY_YYY_ubuntu_i386.deb

puis répondez aux questions.

Notez que X.XX.XX.XX est la vesrion du pilote et Y.Y.YY_YY_YYY est la version du noyau du pilote téléchargé.

Et voilà, votre modem fonctionne… Mais plus la mise en veille.

Configuration de la carte graphique

La procédure d'installation du pilote ATI est expliquée sur le wiki

Conclusion

Globalement, tout marche bien sur ce portable, qui pose somme toute peu de problèmes pour Ubuntu. Pour conclure, voici ci-dessous une liste complète de ce qui marche, ou pas.

Notez aussi qu'avec les version d'Ubuntu succédant à Dapper, ce portable ne fait qu'être mieux reconnu, notamment pour le WiFi.

Ce qui marche

  • Gestion de l'énergie (mise en veille, changement automatique de la fréquence du processeur…)
  • Accélération graphique
  • Port VGA
  • Lecteur de cartes mémoire (testé avec des cartes SD)
  • Pavé tactile
  • Graveur DVD
  • WiFi, Ethernet, WinModem
  • Carte son
  • USB
  • Port PCMCIA
  • Touches d'accès rapide

Ce qui n'a pas été testé

  • Sortie S-Video
  • Port cadenas (ça marche comment ? :-? )
  • FireWire (IEEE 1394)
  • Port ExpressCard

Ce qui ne marche pas (encore)

  • Lecteur d'empreintes

Enjoy !


Contributeurs : Ban



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0