Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
tutoriel:comment_ajouter_un_disque_dur [Le 05/03/2012, 16:06]
217.128.247.118 [Comment ajouter un nouveau disque dur]
tutoriel:comment_ajouter_un_disque_dur [Le 20/11/2017, 16:45] (Version actuelle)
scaph {{tag>tutoriel}}
Ligne 1: Ligne 1:
-{{tag>​matériel installation ​vétuste}}+{{tag>tutoriel ​matériel installation ​À_RECYCLER}}
 ---- ----
  
-====== ​Comment ajouter ​un nouveau ​disque dur ====== +====== ​Tutoriel : Ajouter ​un disque dur ======
-<​note>​ +
-FIXME +
-Il manque à cet article des références vers des outils __graphiques__ permettant de faire des actions similaires. (kcontrols ?? pour Kubuntu)+
  
-Une mise à jour de son contenu serait aussi bienvenue. ​</​note>​ +<note warning>​Largement obsolète</​note>​
- +
-Une question qui revient fréquemment : comment ajouter un disque dur sous Linux ? En effet, s'il est maintenant très facile d'​installer Linux, ajouter du matériel n'est pas  toujours évident. Vous apprendrez ici tout ce qui est nécessaire pour mener à bien cette expérience.+
  
 ===== Notions de base ===== ===== Notions de base =====
Ligne 22: Ligne 17:
 <note help>​Depuis quelques années la notation des disques a été simplifiée. Ils se nomment tous sdx (où x est une lettre) par exemple hda devient sda, hdb devient sdb. </​note>​ <note help>​Depuis quelques années la notation des disques a été simplifiée. Ils se nomment tous sdx (où x est une lettre) par exemple hda devient sda, hdb devient sdb. </​note>​
  
-===== Cas d'un disque déjà utilisé ===== 
- 
-Cette partie vous permettra de récupérer des informations contenues dans un disque dur ayant déjà servi et donc, étant déjà partitionné formaté etc. Ceci est particulièrement utile pour récupérer les données d'un ordinateur sur un autre. 
  
  
Ligne 119: Ligne 111:
  
 Si vous installez un nouveau disque dans votre ordinateur, il faut obligatoirement le partitionner et le formater, ce qui implique des manipulations supplémentaires. Pour trouver l'​identifiant de votre disque, je vous invite à suivre la démarche du point [[#​identifier_le_disque_dur|2.1]] Si vous installez un nouveau disque dans votre ordinateur, il faut obligatoirement le partitionner et le formater, ce qui implique des manipulations supplémentaires. Pour trouver l'​identifiant de votre disque, je vous invite à suivre la démarche du point [[#​identifier_le_disque_dur|2.1]]
 +
 +On peut utiliser l'​outil de partitionnement de disque d'​Ubuntu. (sous KDE menu | Applications | Systeme)
 +
 +Attention : voir la documentation sur les **[[:​partitions]]**.
 +(pour faire simple, créer une seule partition de type EXT4)
 +
 +Depuis Ubuntu 14.04 LTS, le nom de lecteur se trouve dans /media/nom utilisateur.
 +Le disque est reconnu sans autre manipulation.
 +Il ne reste plus qu'a définir les **[[:​permissions]]** pour l'​utilisateur en ouvrant un **[[:​terminal]]**.
 +
 +exemple : 
 +
 +sudo chmod 770 -R NomDeLecteur
 +
 +puis
 +
 +sudo chgrp "nom utilisateur"​ -R NomDeLecteur
 +
 +On peut maintenant utiliser le nouveau disque.
 +
  
 ==== Partitionner le disque ==== ==== Partitionner le disque ====
Ligne 163: Ligne 175:
   *  vfat système de fichier de windows 9x   *  vfat système de fichier de windows 9x
  
-La commande mkfs vous permet de formater votre partition, elle s'​utilise en passant en paramètre le type de fichier voulu et le nom de la partition, par exemple, pour formater hdb1 en ext3 : ''​sudo mkfs.ext3 /dev/hdb1''​+La commande mkfs vous permet de formater votre partition, elle s'​utilise en passant en paramètre le type de fichier voulu et le nom de la partition, par exemple, pour formater hdb1 en ext3 :  
 + 
 +<​code>​sudo mkfs.ext3 /dev/hdb1</​code>​
  
 ==== Formatage NTFS ==== ==== Formatage NTFS ====
Ligne 170: Ligne 184:
 Dans le cas particulier où l'on souhaite formater un disque dur USB externe au format NTFS Dans le cas particulier où l'on souhaite formater un disque dur USB externe au format NTFS
   * Il faut installer **ntfsprogs** avec le gestionnaire de paquets Synaptic   * Il faut installer **ntfsprogs** avec le gestionnaire de paquets Synaptic
-  *  +  * Partitionner le disque si une ou des partition(s) n'​existe(nt) pas (cas d'un disque neuf) :
-Partitionner le disque si une ou des partition(s) n'​existe(nt) pas (cas d'un disque neuf) :+
  
    sudo cfdisk /dev/sdc    sudo cfdisk /dev/sdc
Ligne 215: Ligne 228:
 Le disque NTFS peut refuser de se monter, cela peut arriver lorsque le disque à été mal démonté par windows, pour forcer le montage : Le disque NTFS peut refuser de se monter, cela peut arriver lorsque le disque à été mal démonté par windows, pour forcer le montage :
    sudo mount -t ntfs-3g /dev/sdd1 /​media/​backup -o force    sudo mount -t ntfs-3g /dev/sdd1 /​media/​backup -o force
-et_label]].</​note>​ 
  
 ==== De manière permanente ==== ==== De manière permanente ====
Ligne 223: Ligne 235:
  
 <​code>​ <​code>​
-/dev/hdb1 /​media/​backup auto defaults,umask=0 0 0+/dev/hdb1 /​media/​backup auto defaults umask=0 0 0
 </​code>​ </​code>​
  
Ligne 245: Ligne 257:
  
 ==== Le NTFS ==== ==== Le NTFS ====
-<note tip>​Ntfs-3g permet d'​écrire sur les partitions NTFS de manière sûre et simple : [[:​ntfs-3g]]</​note>​+<note tip>​Ntfs-3g permet d'​écrire sur les partitions NTFS de manière sûre et simple : [[:tutoriel:ntfs|ntfs-3g]]</​note>​
  
 <note tip>​Ntfs-3g est maintenant inclus en version stable sous Hardy Heron</​note>​ <note tip>​Ntfs-3g est maintenant inclus en version stable sous Hardy Heron</​note>​
Ligne 269: Ligne 281:
  
 Les disques durs SCSI et Serial ATA répondent globalement ​ Les disques durs SCSI et Serial ATA répondent globalement ​
 +
 +==== Droit d’utilisation : disque dur ou partition partagé entre utilisateurs ====
 +par défaut , le disque dur formaté sera la propriété de l'​utilisateur ROOT. Cela a pour effet que les utilisateurs habituels de l'​ordinateur ne peuvent pas créer ou modifier les fichiers ou dossiers qui y seront crées. Cela est pertinent au niveau sécurité (on limite l’accès aux droit de lecture et d'​écriture pour n'​autoriser l'​accès que de façon sélective dans un second temps), mais c'​est ​ effectivement frustrant de ne pas pouvoir partager des données entre utilisateurs.
 +
 +Une fois formaté, pour permettre que la partition soit accessible à tous les utilisateurs (utilisateur users), il faut changer les droits de la partition. Soit dans le fstab (qui spécifie les conditions de montage de la partition), soit plus simplement de la façon suivante. ​
 +
 +De façon graphique :
 +
 +  - Ouvrir un terminal puis entrer <​code>​gksudo nautilus</​code>​
 +  - Entrer le mot de passe administrateur \\ 
 +  - Le navigateur de fichier s'​ouvre avec les droits de ROOT. Attention tout ce que vous ferez avec cette fenêtre sera avec les droits du super utilisateur (création de fichier, de dossier). Il faudra donc limiter l'​utilisation de ce que vous ferez avec, car cela peut endommager votre système.
 +  - Aller dans le disque dont on veut changer les droits d’utilisation
 +  - Clic droit --> propriété --> onglet Permissions
 +  - Dans la rubrique groupe, sélectionner "​users",​ juste en dessous, dans l' accès au dossier, sélectionner ​ "​création et suppression des fichiers",​ dans la rubrique autre, vous pouvez faire de même.
 +  - Fermez ce menu et le navigateur de fichier ouvert avec les droits ROOT. 
 +
 +Ceci peut être également réalisé en ligne de commande, via la commande chmod.
  • tutoriel/comment_ajouter_un_disque_dur.1330960017.txt.gz
  • Dernière modification: Le 05/03/2012, 16:06
  • par 217.128.247.118