Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

Comment modifier les sources de logiciels ?

Ce mini-tutoriel résume les différentes manières de modifier les sources de logiciels.

Présentation

À quoi sert un dépôt ?

Un dépôt est une sorte de placard sur internet où sont rangés des programmes, sous forme de paquets, que vous pouvez installer facilement en utilisant un gestionnaire de paquets. Après l'installation Ubuntu contient déjà des dépôts, que l'on appelle "officiels" car ils contiennent des programmes testés et validés comme fonctionnant sous Ubuntu.

Pourquoi ajouter un dépôt ?

Ajouter un dépôt, c'est augmenter le nombre de programmes potentiels disponible pour votre système. Ainsi l'ajout d'un dépôt permet d'avoir accès à un panel plus large de logiciels.

Pourquoi ne pas directement utiliser un paquet indépendant ?

Ajouter un dépôt permet aussi de maintenir une arborescence cohérente de logiciels/programmes, ils seront ainsi disponibles pour une installation éventuelle grâce à certaines commandes (apt-get, Aptitude) ou logiciels (Synaptic). Certains de ces dépôts permettent de maintenir à jour le système (en corrigeant des bugs, ou des failles de sécurité) et les autres maintiennent à jour les logiciels/programmes installés. Ce qui permet d'éviter de rechercher un peu partout de nouvelles mises à jour pour les logiciels, celles-ci sont disponibles via les gestionnaires de mises à jour ou de paquets.

À quoi reconnaît-on une ligne de dépôt ?

Un dépôt de logiciels se présente sous la forme d'une ligne commençant par « deb », par exemple :

deb http://exemple.com/ubuntu/ exemple-version main restricted

Un dépôt de code source (de logiciels) se présente sous la forme d'une ligne commençant par « deb-src », par exemple :

deb-src http://exemple.com/ubuntu/ exemple-version main restricted

La plupart des utilisateurs n'utilisent pas les dépôts de code source et peuvent donc les désactiver.

→ Pour plus d'informations, consulter la page « Les dépôts APT ».

Modifier les sources de logiciels

Il existe plusieurs façons de modifier les sources de mise à jour :

Pour les méthodes qui suivent n'utilisant pas un gestionnaires de paquets, veillez à ce que ceux-ci ainsi que le gestionnaire de mises à jour soient fermés avant de modifier les sources de mises à jour

Avec une interface graphique

Commencer par ouvrir l'interface suivante :

Ubuntu > 10.04 Une fois la Logithèque lancée, cliquez sur Édition → Sources de logiciels
Ubuntu 10.04 menu Système → Administration → Sources de logiciels
Kubuntu 10.04 menu K → Système → Gestionnaire Adept → Adept → Gérer les dépôts
Kubuntu > 10.04 menu K → Système → Gestionnaire Muon → Configuration → Sources de logiciels
Lubuntu menu principal → Outils système → Gestionnaire de paquets Synaptic → Configuration → Dépôts
Xubuntu menu Applications → Système → Gestionnaire de mises à jour → Configuration → Autres logiciels

Puis voici par exemple comment ajouter un dépôt via l'interface Sources de logiciels :

Image Action
Onglet « Autres logiciels » Cliquez sur l'onglet « Autres logiciels »
Bouton « Ajouter » Cliquez sur « Ajouter » en bas à gauche
Ajout de la ligne APT d'un dépôt Entrez le nom du dépôt (commençant par deb http: ou ppa:), puis cliquez sur « Ajouter une source de mises à jour », puis cliquez sur «Fermer»
Bouton « Actualiser » Rechargez la liste des paquets

Si l'erreur suivante survient :

Les signatures suivantes n'ont pas pu être vérifiées car la clé publique n'est pas disponible : NO_PUBKEY 0123456789ABC

ce n'est pas grave, le problème est juste que vous n'avez pas encore ajouté la clé d'authentification du dépôt (non obligatoire); pour savoir comment l'ajouter, voir la rubrique ci-dessous.

Modifier le fichier des sources

Ouvrez le fichier /etc/apt/sources.list avec les droits d'administration

Un certain nombre de lignes sont déjà présentes, elles correspondent aux dépôts principaux d'Ubuntu.

Un exemple : pour ajouter le dépôt Medibuntu, vous rajouterez à la fin de votre fichier « sources.list » les lignes :

deb http://fr.packages.medibuntu.org lucid free non-free
#deb-src http://fr.packages.medibuntu.org lucid free non-free

Ici, vous remarquez que les « # » placés devant les lignes des dépôts-sources commentent la ligne et donc désactivent ces dépôts.

Ajout d'un PPA

Voir cette section de la page concernant les PPA.

Ajout du dépôt partenaire Canonical

depuis Ubuntu 10.04 uniquement.

À propos du dépôt commercial

Ce dépôt peut être ajouté depuis la Logithèque Ubuntu en déroulant le menu Obtenir des logiciels → Partenaires de Canonical. Consulter alors les informations d'un des paquets fournis et choisissez "utilisez cette source".

Recharger la liste des paquets

Une liste des paquets disponibles dans les dépôts est présente sur votre ordinateur. Après avoir modifié vos dépôts, il faut donc mettre à jour cette liste pour qu'elle prenne en compte les paquets supplémentaires qu'apportent ces nouveaux dépôts.

Depuis la dernière mise à jour de la liste des paquets, il se peut que des paquets aient été mis à jour. Il est donc conseillé de recharger la liste des paquets avant l'installation d'un logiciel.

Ce rechargement est nécessaire pour éviter des erreurs.

Avec une interface graphique

Ubuntu, Edubuntu Système → Administration → Gestionnaire de paquets Synaptic → Recharger
Kubuntu Menu K → Applications → Système → Gestion des logiciels → Mise à jour logicielle → Rafraîchir
Lubuntu menu principal → Outils système → Gestionnaire de paquets Synaptic → Recharger
Xubuntu Applications → Système → Gestionnaire de paquets Synaptic → Recharger

Si vous lancez Applications → Logithèque Ubuntu (ou Applications → Ajouter/Enlever… avant Karmic), le rechargement de la liste des paquets se fait automatiquement au lancement du logiciel.

En ligne de commande

sudo apt-get update

Gérer les clés d'authentification

Certaines sources de mise à jour utilisent un système de clés qui permet de vérifier l'authenticité et l'intégrité des paquets proposés.

Si lors d'un rechargement de la liste des paquets, vous obtenez un message du type :

Les signatures suivantes n'ont pas pu être vérifiées car la clé publique n'est pas disponible : NO_PUBKEY 0123456789ABC

c'est qu'il vous manque une clé d'authentification.

Il est possible d'utiliser les dépôts sans cette clé1) mais c'est déconseillé car ceci vous priverait de la garantie d'authenticité des paquets.

Méthode automatisée (recommandé)

La plupart du temps, le site internet du dépôt que vous souhaitez ajouter vous donne une ligne de commande à copier-coller dans un terminal pour ajouter la clé d'authentification. Ce qui donne quelque chose qui ressemble à ça :

wget -q http://fr.packages.exemple.org/exemple-key.gpg -O- | sudo apt-key add -

Cette commande téléchargera la clé et l'ajoutera dans votre « trousseau de clés d'authentification ».

Si ce n'est pas le cas, il faut l'ajouter manuellement (cf. infra).

Méthode manuelle

Pour ajouter une clé d'authentification manuellement, il vous faut tout d'abord télécharger la clé d'identification puis l'importer.

Télécharger la clé d'identification

La clé d'identification est un petit fichier se terminant souvent par « .asc » ou « .gpg ».

Pour l'enregistrer via votre navigateur web, il suffit de faire clic droit → Enregistrer sous sur le lien menant à la clé. (Attention, il s'agit d'un fichier texte contenant une suite de caractère, donc si vous cliquez simplement dessus via Firefox, vous ouvrirez juste le fichier texte dans Firefox sans l'enregistrer).

Si la clé n'est pas disponible au téléchargement, récupérez-la par cette méthode :

  • télécharger la clé publique en utilisant la commande « gpg » sur les 8 derniers caractères du code 0123456789ABC fourni par le message d'erreur vu précédemment lors de l'ajout du dépôt, soit ici : 56789ABC.
  • Ce qui nous donne la commande :
    gpg --recv-key 56789ABC

    ou avec le serveur :

    gpg --keyserver wwwkeys.eu.pgp.net --recv-key 56789ABC

Vous avez également la possibilité d'exporter en un seul fichier asc ou gpg toute vos clés graphiquement par le trousseau de clé ou avec la commande ci-dessous vous évitant ainsi des commandes répétitives.

sudo apt-key exportall > nom_fichier.asc

Importer la clé d'identification

Une fois que vous avez enregistré la clé (fichier « .asc » ou « .gpg ») sur votre ordinateur, il vous suffit d'importer cette clé:

  • soit via le terminal2) :
    gpg --export --armor 56789ABC | sudo apt-key add -
  • soit avec une interface graphique : allez dans le menu ci-dessous puis cliquez sur « Importer la clé » pour choisir la clé précédemment téléchargée (.asc ou .gpg).
Ubuntu, Edubuntu Système → Administration → Sources de logiciels → Authentification
Kubuntu Menu K → Système → Gestionnaire Adept → Adept → Gérer les dépôts → Authentification
Lubuntu menu principal → Outils système → Gestionnaire de paquets Synaptic → Configuration → Dépôts → Authentification
Xubuntu Applications → Système → Sources de mises à jour → Authentification

Voir aussi


Contributeurs principaux : Ner0lph, Loack, Fabien26, _Enchained, bioman, YannUbuntu.

1) ne pas la mettre ne vous empêchera donc en aucun cas d'utiliser les programmes contenus
2) remplacez 56789ABC par les 8 derniers caractères de votre code d'erreur


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0