Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
tutoriel:monterpartagewindows [Le 05/09/2019, 17:08]
Theon [Monter les partages distants] plus clair
tutoriel:monterpartagewindows [Le 01/05/2020, 19:19]
90.116.72.227 [Modifier le fichier fstab de montage des partitions]
Ligne 102: Ligne 102:
 [[http://​manpages.ubuntu.com/​manpages/​utopic/​en/​man8/​mount.cifs.8.html|traduit de la page ubuntu.com sur les options cifs]]\\ [[http://​manpages.ubuntu.com/​manpages/​utopic/​en/​man8/​mount.cifs.8.html|traduit de la page ubuntu.com sur les options cifs]]\\
 Le protocole CIFS ne fournit pas d'​informations unix sur le propriétaire et le mode pour les fichiers et répertoires. De ce fait, les fichiers et répertoires sont définis par les valeurs associées aux options //uid=// et //gid=// , et aux persmissions définies par les options //​file_mode//​ et //​dir_mode//​ lors du montage. Tenter de modifier ces valeurs avec chmod/chown fonctionne mais est sans effet.\\ Le protocole CIFS ne fournit pas d'​informations unix sur le propriétaire et le mode pour les fichiers et répertoires. De ce fait, les fichiers et répertoires sont définis par les valeurs associées aux options //uid=// et //gid=// , et aux persmissions définies par les options //​file_mode//​ et //​dir_mode//​ lors du montage. Tenter de modifier ces valeurs avec chmod/chown fonctionne mais est sans effet.\\
-Quand le client et le serveur ​négocie ​les extensions unix, les fichiers et répertoires seront affectés aux valeurs //uid//, //gid// et mode défini par le serveur. Comme le montage CIFS est généralement utilisé par un utilisateur unique avec le même "//​credentials//",​ les nouveaux fichiers et répertoires créés lui sont associés quelque-soit le "//​credentials//"​ utilisé lors du montage.\\+Quand le client et le serveur ​négocient ​les extensions unix, les fichiers et répertoires seront affectés aux valeurs //uid//, //gid// et mode défini par le serveur. Comme le montage CIFS est généralement utilisé par un utilisateur unique avec le même "//​credentials//",​ les nouveaux fichiers et répertoires créés lui sont associés quelque-soit le "//​credentials//"​ utilisé lors du montage.\\
 Si les options //uid// et //gid// utilisées ne correspondent pas entre le client et le serveur, les options //​forceuid//​ et //​forcegid//​ peuvent être utiles. Notez cependant qu'il n'y a pas d'​équivalent pour le mode, ce qui entraîne que les permissions affectées à un fichier (ou répertoire) affecté par //uid/gid// ne correspondent pas forcément aux véritables autorisations!\\ Si les options //uid// et //gid// utilisées ne correspondent pas entre le client et le serveur, les options //​forceuid//​ et //​forcegid//​ peuvent être utiles. Notez cependant qu'il n'y a pas d'​équivalent pour le mode, ce qui entraîne que les permissions affectées à un fichier (ou répertoire) affecté par //uid/gid// ne correspondent pas forcément aux véritables autorisations!\\
 Quand les extensions unix ne sont pas négociées,​ il est également possible de les émuler localement sur le serveur en utilisant l'​option de montage "//​dynperm//"​. Si cette option est active, les nouveaux fichiers et répertoires recevront des permissions appropriées... mais en général, cette option est déconseillée.\\ Quand les extensions unix ne sont pas négociées,​ il est également possible de les émuler localement sur le serveur en utilisant l'​option de montage "//​dynperm//"​. Si cette option est active, les nouveaux fichiers et répertoires recevront des permissions appropriées... mais en général, cette option est déconseillée.\\
  • tutoriel/monterpartagewindows.txt
  • Dernière modification: Le 01/05/2020, 19:19
  • par 90.116.72.227