Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
touches_magiques [Le 25/06/2016, 15:54]
draco31.fr
touches_magiques [Le 01/08/2017, 15:03] (Version actuelle)
ublender fusion dontzap et touches magiques
Ligne 14: Ligne 14:
 ===== Pré-requis ===== ===== Pré-requis =====
  
-Pour pouvoir accéder aux touches magiques, il faut que cette fonctionnalité ait été activée dans le noyau. ​**C'​est le cas par défaut ​pour Ubuntu**mais ça peut ne pas l'​être pour d'​autres distributions (pour le savoir, vérifiez l'​existence du fichier ​///​proc/​sys/​kernel/​sysrq//).+Pour pouvoir accéder aux touches magiques, il faut que cette fonctionnalité ait été activée dans le noyau. ​Par défaut ​sur Ubuntu, ​cette fonctionnalité est activée partiellement. Le fichier /​proc/​sys/​kernel/​sysrq ​s'il existe indique le fait que cette option est activée.
  
-Si vous compilez vous-même votre noyau, il vous faut mettre l'​option //Magic SysRq key// du menu //Kernel Hacking// à //oui//Sachez cependant que certaines personnes((Cf. le [[http://​casteyde.christian.free.fr/​system/​linux/​guide/​online/​x15797.html|YALIG]] (//Yet Another Linux Installation Guide//) de Christian Casteyde.)) considèrent ces touches magiques comme un trou de sécurité.\\ +<​note>​Si vous compilez vous-même votre noyau, il vous faut mettre l'​option //Magic SysRq key// du menu //Kernel Hacking// à //oui//</​note>​ 
-A ce titre, les touches magiques ont été **désactivée entièrement** dans [[:​precise|Ubuntu 12.04 LTS Precise]] (cf. [[https://​bugs.launchpad.net/​ubuntu/​+source/​linux/​+bug/​194676|LP #194676]]) et **réactivée partiellement** depuis [[:​trusty|Ubuntu 14.04 LTS Trusty]] (cf. [[https://​bugs.launchpad.net/​ubuntu/​+source/​procps/​+bug/​1025467|LP #​1025467]]). Voir [[#Activer ou désactiver les touches magiques]].+ 
 +Sachez cependant que certaines personnes((Cf. le [[http://​casteyde.christian.free.fr/​system/​linux/​guide/​online/​x15797.html|YALIG]] (//Yet Another Linux Installation Guide//) de Christian Casteyde.)) considèrent ces touches magiques comme un trou de sécurité.\\
  
 Vous pouvez également bloquer cette fonctionnalité en mettant **kernel.sysrq=0** dans le fichier **/​etc/​sysctl.conf**,​ à créer si besoin (ou la débloquer en mettant **1**). Vous pouvez également bloquer cette fonctionnalité en mettant **kernel.sysrq=0** dans le fichier **/​etc/​sysctl.conf**,​ à créer si besoin (ou la débloquer en mettant **1**).
Ligne 26: Ligne 27:
 Les touches magiques sont documentées en détail dans le fichier **/​usr/​share/​doc/​linux-doc-`uname -r`/​Documentation/​sysrq.txt.gz** fourni par le paquet **linux-doc-`uname -r`** (dépend de votre version du noyau, donnée par la commande **uname -r**). Les touches magiques sont documentées en détail dans le fichier **/​usr/​share/​doc/​linux-doc-`uname -r`/​Documentation/​sysrq.txt.gz** fourni par le paquet **linux-doc-`uname -r`** (dépend de votre version du noyau, donnée par la commande **uname -r**).
  
-NB : les touches ne tiennent pas compte de la disposition de votre clavier et sont basées sur le layout qwerty [[ http://​en.wikipedia.org/​wiki/​Magic_SysRq_key | source ​]]\\ +<​note>​Les ​touches ​magiques ​ne tiennent pas compte de la disposition de votre clavier et sont basées sur le layout qwerty, les principales combinaisons sur un clavier AZERTY sont indiquées dans le tableau ci-dessous, pour d'​autres dispositions,​ voir [[ http://​en.wikipedia.org/​wiki/​Magic_SysRq_key | ce lien ]]</​note>​
-Pour connaître les touches correspondantes en AZERTY ou DVORAK voir la page [[wp>​Magic_SysRq_key]]. +
- +
-<note tip>​Depuis Ubuntu 14.04 LTS Trusty, seules les combinaison avec S, U et B sont activées par défaut.</​note>​+
  
 Les combinaisons disponibles sont : Les combinaisons disponibles sont :
-^ Combinaison ^ Effet ^ Signification ^ Valeur ^ +^ Combinaison ^ Effet ^ Signification ​^ Activé par défaut ​^ Valeur ^ 
-| **Alt   ​SysRq ​  0-9** | Détermine le niveau de log de la console | | 2 | +| **Alt   ​SysRq ​  0-9** | Détermine le niveau de log de la console | | non | 2 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  b** | Redémarre l'​ordinateur | re**B**oot | 128 | +| **Alt   ​SysRq ​  b** | Redémarre l'​ordinateur | re**B**oot ​|**oui**| 128 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  c** | Redémarre //via// **kexec** pour faire un crashdump | **C**rashdump | 8 | +| **Alt   ​SysRq ​  c** | Redémarre //via// **kexec** pour faire un crashdump | **C**rashdump ​|non| 8 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  e** | Envoie un signal de terminaison (SIGTERM) à tous les processus (sauf //init//) | t**E**rm | 64 | +| **Alt   ​SysRq ​  e** | Envoie un signal de terminaison (SIGTERM) à tous les processus (sauf //init//) | t**E**rm ​|non | 64 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  f** | Tue le processus qui consomme le plus de mémoire (//via// **oom-killer**) | | 64 | +| **Alt   ​SysRq ​  f** | Tue le processus qui consomme le plus de mémoire (//via// **oom-killer**) | |non| 64 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  i** | Envoie un signal de fin (SIGKILL, plus ferme que SIGTERM) à tous les processus (sauf //init//) | k**I**ll | 64 | +| **Alt   ​SysRq ​  i** | Envoie un signal de fin (SIGKILL, plus ferme que SIGTERM) à tous les processus (sauf //init//) | k**I**ll ​|non| 64 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  k** | Tue tous les processus de la console virtuelle courante. | **K**ey | 64 | +| **Alt   ​SysRq ​  k** | Tue tous les processus de la console virtuelle courante. | **K**ey ​|non| 64 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  l (L minuscule)** | Envoie un signal de fin (SIGKILL, plus ferme que SIGTERM) à tous les processus (même //init//) | kil**L** | 64 | +| **Alt   ​SysRq ​  l (L minuscule)** | Envoie un signal de fin (SIGKILL, plus ferme que SIGTERM) à tous les processus (même //init//) | kil**L** ​|non| 64 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  m** | Affiche le contenu actuel de la mémoire | **M**emory | 8 | +| **Alt   ​SysRq ​  m** | Affiche le contenu actuel de la mémoire | **M**emory ​|non| 8 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  o** | Éteint le systeme via APM | **O**ut | 128 | +| **Alt   ​SysRq ​  o** | Éteint le systeme via APM | **O**ut ​|non| 128 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  p** | Affiche sur la console les registres et drapeaux actuels | **P**rint | 8 | +| **Alt   ​SysRq ​  p** | Affiche sur la console les registres et drapeaux actuels | **P**rint ​|non| 8 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  r** | Bascule la gestion du clavier de mode brute (raw) à XLATE | **R**aw | 4 | +| **Alt   ​SysRq ​  r** | Bascule la gestion du clavier de mode brute (raw) à XLATE | **R**aw ​|non| 4 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  s** | Synchronise les disques (tente d'​écrire toutes les données non sauvegardées) | **s**ync | 16 | +| **Alt   ​SysRq ​  s** | Synchronise les disques (tente d'​écrire toutes les données non sauvegardées) | **s**ync ​|**oui**| 16 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  t** | Affiche une liste des taches et autres informations dans la console | **T**ask | 8 | +| **Alt   ​SysRq ​  t** | Affiche une liste des taches et autres informations dans la console | **T**ask ​|non| 8 | 
-| **Alt   ​SysRq ​  u** | Remonte les disques en lecture seule | **U**mount | 32 |+| **Alt   ​SysRq ​  u** | Remonte les disques en lecture seule | **U**mount ​|**oui**| 32 |
  
  
Ligne 72: Ligne 70:
 ===== Activer ou désactiver les touches magiques ===== ===== Activer ou désactiver les touches magiques =====
  
-À partir d'​Ubuntu 12.10, le contrôle des touches magiques se paramètre dans le fichier ''/​etc/​sysctl.d/​10-magic-sysrq.conf''​.+Le contrôle des touches magiques se paramètre dans le fichier ''/​etc/​sysctl.d/​10-magic-sysrq.conf''​.
  
 Y ajouter la ligne « ''​kernel.sysrq=1''​ » réactive toutes les touches magiques, les experts en sécurité informatiques n'​aiment pas beaucoup mais c'est bien pratique. Y ajouter la ligne « ''​kernel.sysrq=1''​ » réactive toutes les touches magiques, les experts en sécurité informatiques n'​aiment pas beaucoup mais c'est bien pratique.
  
-Pour activer certaines touches seulement, il faut indiquer la somme des touches (cf. [[#Les combinaisons de touches]]).\\+Pour activer certaines touches seulement, il faut indiquer la somme des touches (cf. tableau du dessus, colonne valeur).\\
 La valeur par défaut depuis Ubuntu 14.04 LTS Trusty est **176**, c'est à dire **16** (S = sync) + **32** (U = remount read-only) + **128** (B = reboot). La valeur par défaut depuis Ubuntu 14.04 LTS Trusty est **176**, c'est à dire **16** (S = sync) + **32** (U = remount read-only) + **128** (B = reboot).
  
-===== Voir aussi===== +===== Changer de la combinaison de touches pour redémarrer le serveur X===== 
-  ​* [[dontzap]]+====En ligne de commande==== 
 +Il est possible de redémarrer le serveur X avec une autre combinaison de touches que alt+sysRq+K. Pour cela, il faut éditer le fichier /​etc/​default/​keyboard en tant qu'​administateur. Dans la section XKBOPTIONS modifier comme suit:  
 +<​code>​XKBOPTIONS="​terminate:​ctrl_alt_bksp"</​code>​ 
 +afin d'​utiliser la combinaison ctrl+alt+⌫.  
 +====Méthode graphique==== 
 +=== Sous GNOME et UNITY (Ubuntu) === 
 + 
 +  ​- Rendez-vous dans //Système → Préférences → Clavier//​. 
 +  - Sélectionnez l'​onglet //​Agencements//​ et appuyez sur le bouton « Options de l'​agencement ». 
 +  - Déroulez la liste //Séquence de touches pour fermer le serveur X// et cochez la case « Control + Alt + Eff. arrière ». 
 +  - Fermez l'​outil de configuration de l'​agencement du clavier. 
 + 
 + 
 +=== Sous KDE (Kubuntu) === 
 + 
 +  - Allez dans //​Configuration du système → Périphériques d'​entrées → Clavier ​ → Avancé// 
 +  - Cochez la case « Configurer les options du clavier» sinon vous ne pourrez pas faire de modifications 
 +  - Recherchez « Séquence de touches pour tuer le serveur X » 
 +  - Cochez la case « Control + Alt + Eff. arrière » 
  
 ---- ----
  
  //​Contributeurs : [[utilisateurs:​nknico]], ​  ​[[utilisateurs:​naoli|naoli]]//​  //​Contributeurs : [[utilisateurs:​nknico]], ​  ​[[utilisateurs:​naoli|naoli]]//​
  • touches_magiques.txt
  • Dernière modification: Le 01/08/2017, 15:03
  • par ublender