Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées pour les dernières versions LTS depuis Ubuntu 14.04 LTS.
Apportez votre aide…

Comment « réparer » une clé USB, ou une carte sd bloquée en lecture seule ?

Ce tutoriel s'applique a priori à tout support en FAT32, donc pourquoi pas les mp3-usb. Attention toutefois, certains lecteurs MP3 stockent –soit sous forme de fichier, soit sous forme de partition cachée– des informations vitales à leur fonctionnement. Il est donc sage en tout état de cause de commencer par faire une image disque de votre clé pour conserver l'état initial.

Le bug : une histoire de partition

Présentation du problème

Du fait d'inconsistances dans la gestion des systèmes de fichiers, il peut arriver que l'utilisation conjointe d'un support en FAT32 sur un OS GNU/Linux d'une part et Windows d'autre part entraine des problèmes. Cela se traduit généralement par l'impossibilité d'accéder à la clé en écriture, puisque un système de fichiers endommagé est généralement remonté automatiquement en « ReadOnly » (lecture seule).

Concrètement, à la copie de fichiers de votre ordinateur vers votre clé, vous obtenez un message d'erreur de ce type :

Impossible d'écrire dans un dossier en lecture seule.

Que faut-il faire ?

Il va falloir recréer un système de fichier sain après avoir mis ses données en sécurité. La démarche est donc la suivante :

  1. Vérifications préalables,
  2. Sécurisation des données existantes,
  3. Tentative de réparation avec l'outil théoriquement approprié,
  4. En dernier recours, destruction et reconstruction du système de fichiers.

Vérifications préalables

À essayer et vérifier avant toute manipulation potentiellement destructrice…

  • Si vous utilisez une rallonge USB pour brancher votre périphérique essayez de le brancher directement sur un port USB de votre ordinateur. Certains périphériques ne fonctionnent pas sur un câble USB trop long.
  • Si vous utilisez un port usb en façade pour brancher votre périphérique sur une tour, essayez un port usb à l'arrière, directement sur la carte mère. Parfois la gestion des alimentations usb ou le partage des périphérique pose des problèmes avec certains matériels.
  • Vérifiez si votre clé n'est pas équipée d'un interrupteur manuel empêchant l'écriture. Celui-ci est parfois à peine plus gros qu'une tête d'épingle. Pour les lecteurs mp3/usb vérifiez qu'il n'existe pas une option logicielle permettant de verrouiller le matériel en écriture.

De manière générale, si dans des conditions matérielles identiques vous pouvez écrire avec Windows mais plus avec Ubuntu, vous pouvez éliminer ces cas de figure.

Il se peut aussi tout simplement que l'usage de la commande sudo à la place de gksudo pour des applications graphiques ne corrompe vos droits sur votre périphérique. Dans ce cas essayez de supprimer ou de renommer le fichier .Xauthority de votre dossier personnel avant tout autre chose avec cette commande par exemple :
mv .Xauthority .Xauthority_vieux


Redémarrez votre ordinateur.

Mettre les données existantes en sécurité

Les tentatives de réparation présentées aux chapitres suivants peuvent être destructrices. Il vous faut donc commencer par sauvegarder vos données. Comme certains lecteurs mp3 n'apprécient pas du tout que leurs partitions soient modifiées et pourraient ne plus fonctionner, choisissez ci-dessous parmi les deux options de sauvegarde proposées en fonction de votre type de média.

Attention, la récupération des données dans la sauvegarde de l'ensemble de la clé n'est pas intuitive; faites-vous aider sur le forum si besoin. Cette sauvegarde est aussi, en cas de souci, une sécurité pour remettre la clé dans son état antérieur.

Nota : Si vous n'arrivez plus du tout à accéder à vos données même en forçant le montage en lecture seule, tournez-vous d'abord vers des outils de récupération de données (testdisk, photorec, foremost) avant de reconstruire votre système de fichiers.
  • Sauvegardez vos fichiers par copie classique : normalement votre clé se monte automatiquement à l'insertion. Utilisez votre explorateur de fichiers pour copier les données dans un dossier de votre espace personnel.

et/ou

  • Sauvegardez l'ensemble de la clé (MBR + Partitionnement + données) dans un fichier "image" grâce à un outil adapté. Vous pouvez le faire avec dd, partimage, clonezilla et d'autres… par exemple, avec dd vous pouvez utiliser une commande du type
sudo dd if=/dev/sdf of=/home/mondossier/monimage.img

Bien sûr il faudra personnaliser cette commande en remplaçant par les valeurs appropriées "sdf" "mondossier" et "monimage.img"

Pour identifier quel périphérique (dev) est votre clé (/dev/sd?) vous pouvez utiliser:
mount -l

si celle-ci est montée automatiquement, et alors votre clef apparaître en fin de réponse, si elle est le dernier périphérique monté.

Et, clé montée ou pas, vous pouvez utiliser

sudo lsblk -o name,fstype,size,label,mountpoint,uuid

et la repérer à son système de fichiers, sa taille, son étiquette, son éventuel point de montage, ou son UUID.
Ou encore utiliser, sans faire de modification, l'outil de partitionnement graphique gparted: dans sa fenêtre, en haut à droite, il affiche le /dev/sd? concerné, avec possibilité de montrer tous les /dev/sd? présents et reconnus.

Tenter de réparer le système de fichiers

Après avoir identifié votre clé (voir paragraphe précédent au besoin), vous allez pouvoir essayer de réparer le système de fichiers qui vous pose problème. L'outil théoriquement adapté est fsck.

Commencez par démonter votre clé, il ne faut pas réparer un système monté :

sudo umount /dev/sdx1

où "/dev/sdx1" doit être adapté à votre cas (x represente une lettre minuscule: a,b.) Ensuite, réparez le système de fichier :

sudo fsck -yfv /dev/sdx1

où "/dev/sdx1" doit être adapté à votre cas. Attention les options passées forcent la vérification et la réparation sans votre consentement. Pour plus d'infos, consultez le man de fsck ou sa page de documentation Ubuntu-fr.

Si après cette étape, en éjectant la clé et en la rebranchant le montage ne s'effectue toujours pas en "rw" (ReadWrite, lecture-écriture) et que l'erreur persiste, il ne vous reste plus que l'option "brutale" du chapitre à suivre…

Reconstruction d'un système de fichier

Si vous avez loupé le début… reprenez ce tutoriel et assurez vous d'avoir sauvegardé vos données.

Nous allons ici en dernier recours détruire le système de fichier existant et le reconstruire. Il est possible de le faire graphiquement ou en ligne de commande dans un terminal ou une console.

Graphiquement

Sous Unity et Gnome

  1. Ouvrez l'éditeur de partition, en faisant une recherche dans votre tableau de bord avec le mot clé "partition". Pour cela vous devez avoir installé le paquet gparted.
  2. Dans le menu Gparted>Périphérique choisissez votre clé USB.
  3. Ensuite, si elle ne l'est pas, démontez votre clé : allez dans Partition>Démonter.
  4. Créez maintenant une nouvelle table de partitions : Périphérique → Créer une table de partitions
  5. Puis créez une nouvelle partition et formatez la en FAT32 Partition → Nouveau
  6. Appliquez toutes les opérations dans le menu « Édition ».

Normalement à ce stade votre clé est à nouveau fonctionnelle. Débranchez et rebranchez puis copiez vos données en sécurité.

Sous KDE

Pré-requis : Vous devez avoir installé le paquet partitionmanager.

  1. Ouvrez l'éditeur de partition, Applications → Système → Partition Editor (KDE partition Manager).
  2. Dans la fenêtre Périphériques, sélectionnez votre clé USB
  3. Ensuite démonter votre clé, clic droit puis Libérer.
  4. Et recréer la partition Fat32, clic droit, Nouvelle.
  5. Dans la nouvelle fenêtre choisir le système de fichier fat32, puis OK.
  6. Et enfin dans le menu cliquez sur « Appliquer ».

Dans un terminal ou une console

Démonter avant tout la clé :

sudo umount /dev/sdx

où il faudra adapter /dev/sdx à votre cas (x représente une lettre minuscule ex:a,b.).

Puis, recréer un système de fichier :

sudo mkfs.fat -I -F 32 /dev/sdx

où il faudra adapter /dev/sdx à votre cas, et éventuellement la valeur du paramètre -F si vous souhaitez de la FAT16 ou FAT32.

Si ça ne fonctionne toujours pas

Si vous mettez la mauvaise lettre genre sda, sdb,… la table de partitions sera perdue et il faudra réécrire cette dernière via testdisk pour détecter les partitions et les restaurer.

Essayez ces commandes sur sdx (sans chiffre, et en adaptant la lettre du disque au vôtre) :

sudo dd if=/dev/zero of=/dev/sdx bs=512 count=2048
sudo apt install mbr
sudo install-mbr /dev/sdx --force -t 0 -e 1

Enfin essayer de créer et formater sdx1 (avec chiffre, cette fois) :

sudo mkfs.fat -I -F 32 /dev/sdx1

Le problème entre Linux et FAT32

Sans entrer dans les détails, des problèmes peuvent survenir du fait de l'usage de FAT32 car ce système de fichier ne gère ni les droits (lecture, écriture, exécution) ni les attributions (groupe, propriétaire). Pour contourner cette imperfection et s'assurer de pouvoir accéder à la clé en FAT32, il est donc parfois utile de la remonter avec l'option « umask=0 »:

sudo umount /dev/sdf1 && sudo mount -o umask=0 /dev/sdf1 /media/usbdisk

À partir de trusty:

sudo umount /dev/sdf1 && sudo mount -o umask=0 /dev/sdf1 /media/$USER/usbdisk

où il faudra adapter /dev/sdf1 et /media/usbdisk à votre situation.

Voilà, votre clé devrait être pleinement fonctionnelle.


Contributeurs principaux : Rmy, maj de la page L'Africain.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0