Contenu | Rechercher | Menus
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

Ce lecteur est expérimental, ce qui veut dire que, dans l'ensemble, il ne fonctionne pas et ne sert à rien.

Lightspark : un lecteur libre d'animations Flash

Logo de Lightspark

Lightspark est un lecteur libre (GNU GPL v3) en plein développement, basé sur la documentation du format SWF mise à disposition par Adobe Systems. Si Lightspark est à l'heure actuelle compatible avec l'essentiel du contenu disponible sur YouTube, ce n'est pas encore le cas avec d'autres sites. Ce logiciel est toujours au stade expérimental, mais évolue très rapidement.

Ses avantages sont son optimisation pour le matériel récent, son rendu accéléré grâce à l'assistance matérielle avec OpenGL Shaders et une prise en charge robuste et propre du code ActionScript 3. Comme les autres lecteurs d'animations Flash, Lightspark s'intègre nativement comme greffon dans votre navigateur Web favori et est appelé par celui-ci lorsqu'il en a besoin. Son utilisation est donc totalement transparente pour vous.

Compatibilité avec les versions de Flash et recommandation

Lightspark peut être considéré comme complémentaire à GNU Gnash : alors que ce dernier se concentre sur la prise en charge du format Flash 8 et antérieur (ActionScript 1.0 et 2.0, avec un environnement AVM1), Lightspark s'intéresse à la prise en charge du format Flash 9 et ultérieur (ActionScript 3.0, avec un environnement AVM2).

Comme ces deux logiciels gèrent des versions différentes du format Flash, Lightspark inclut un fallback vers GNU Gnash lorsqu'il rencontre une animation nécessitant un environnement AVM1. Si vous décidez d'installer Lightspark, il est recommandé d'installer en plus GNU Gnash, afin de profiter d'un maximum d'animations Flash.

La version de lightspark à partir de 0.7.1 (présente dans le dépôt PPA de “Sparkers” team) commence à bien fonctionner !

Pré-requis

Installation

A partir d'Ubuntu Oneric (11.10)

Pour installer ce logiciel, il suffit d'installer le paquet lightspark.

Depuis le PPA de Sparker (depuis Ubuntu 10.10: Maverick)

Lightspark n'est pas disponible dans les dépôts officiels pour Ubuntu 10.10 (Maverick Meerkat), il peut être installé depuis un dépôt PPA.

Depuis le PPA Daily de Sparker (expérimental)

il peut être installé depuis un dépôt PPA (à partir de Ubuntu 11.04: Natty).

Depuis le PPA de Anand Kumria (Ubuntu Lucid 10.04)

Les paquets Lightspark pour Ubuntu Lucid ont été supprimés de ce dépôt

Lightspark n'est pas disponible dans les dépôts officiels. Sous Ubuntu 10.04 (Lucid), il peut être installé depuis un dépôt PPA.

Depuis l'archive

FIXME

Depuis le dépot GIT (Ubuntu Lucid et ultérieur)

Recupérer les sources:

git clone git://github.com/lightspark/lightspark.git lightspark

Installer les dépendances FIXME

sudo apt-get install cmake nasm llvm-dev libsdl1.2-dev libgl1-mesa-dev libxext-dev libcurl4-gnutls-dev libxml2-dev zlib1g-dev libnspr4-dev libavcodec-dev libpcre3-dev libftgl-dev libglew1.5-dev xulrunner-dev libgtkglext1-dev libffi-dev
sudo apt-get install libxml++2.6-dev

Il faut la librairie libxml++ >= 2.33.1 confère Ubuntu Lucid PPA ? mais celle des dépôts main de Lucid et Maverick est la 2.30.0-1, dommage :-( !

Compiler et installer

cd lightspark
mkdir build
cd build
cmake -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release -DCOMPILE_PLUGIN=1 -DCMAKE_INSTALL_PREFIX=/usr ..
make && sudo make install

Installation du greffon pour navigateur Internet

Procédez de la même façon que pour le lecteur, mais installez cette fois ci le paquet browser-plugin-lightspark puis supprimer le paquet browser-plugin-gnash en tapant la commande suivante dans un terminal de commandes :

sudo apt-get install browser-plugin-lightspark
sudo apt-get purge browser-plugin-gnash

Configuration

FIXME

Utilisation

FIXME

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0