Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
antivirus [Le 03/05/2018, 08:56]
bruno [La sécurité sous GNU/Linux]
antivirus [Le 23/02/2020, 04:03] (Version actuelle)
54.38.46.93 [Qu'en est-il pour Ubuntu, pour GNU/Linux ?] un symbole "copyright" sérieusement ? Et un "smiley".
Ligne 2: Ligne 2:
  
 ---- ----
-====== ​La sécurité ​sous GNU/Linux ======+====== ​Les antivirus ​sous GNU/Linux ======
  
 Les systèmes d'​exploitation GNU/Linux, Unix et « Unix-like » sont en général considérés comme très bien protégés mais pas totalement immunisés. En effet, jusqu'​ici,​ aucun virus opérant sous Linux n'a été répertorié comme étant très répandu, comme c'est le cas avec Microsoft Windows. Ceci est souvent attribué au fait que les virus Linux ne peuvent accéder aux privilèges « root » et à la rapidité des corrections pour la plupart des vulnérabilités de Linux.\\ Les systèmes d'​exploitation GNU/Linux, Unix et « Unix-like » sont en général considérés comme très bien protégés mais pas totalement immunisés. En effet, jusqu'​ici,​ aucun virus opérant sous Linux n'a été répertorié comme étant très répandu, comme c'est le cas avec Microsoft Windows. Ceci est souvent attribué au fait que les virus Linux ne peuvent accéder aux privilèges « root » et à la rapidité des corrections pour la plupart des vulnérabilités de Linux.\\
-L'​argument souvent avancé, consistant à expliquer l’absence de logiciels malveillants sous Linux par une part de marché très faible (et donc peu d’intérêt pour les pirates) ne tient pas. En effet si Linux est peu utilisé sur les ordinateurs personnels il est extrêmement répandu sur les serveurs, les systèmes embarqués, les supercalculateurs,​ là me où l’exploitation de logiciel malveillante serait la plus profitable.+L'​argument souvent avancé, consistant à expliquer l’absence de logiciels malveillants sous Linux par une part de marché très faible (et donc peu d’intérêt pour les pirates) ne tient pas. En effetsi Linux est peu utilisé sur les ordinateurs personnelsil est extrêmement répandu sur les serveurs, les systèmes embarqués, les supercalculateurs,​ là même où l’exploitation de logiciel malveillante serait la plus profitable.
  
  
Ligne 20: Ligne 20:
 ===== Qu'en est-il pour Ubuntu, pour GNU/Linux ? ===== ===== Qu'en est-il pour Ubuntu, pour GNU/Linux ? =====
  
-  * Il faut savoir ​que les pirates informatiques cherchent avant tout à nuire au plus grand nombre. Or Windows© représente près de 90% de part du marché sur les ordinateurs ​de bureau en 2012 (statcounter.com); les pirates ​s'attaquent donc logiquement en priorité à ce système ​d'​exploitation.+  *** Les systèmes basés sur GNU/Linux possèdent une gestion différente des droits sur votre ordinateur. En effet, alors que Windows((Les versions de Windows inférieures à Vista en particulier)) est très laxiste sur les paramètres de sécurité (c'​est ​à vous de renforcer), GNU/Linux, lui, est totalement fermé et c'est à vous (à vos risques et périls) de libérer les droits ​au fur et à mesureAinsi vous êtes protégé des manipulations malencontreuses que vous pourriez réaliser par mégarde, mais vous êtes aussi protégé des maliciels. \\ **Pourquoi ?** \\ Parce que pour s'​installer,​ un logiciel a besoin de droits d'​installation ! Or, si sous Windows, il a le droit de s'​installer (à cause de la politique ​du système), sous GNU/Linux, il est obligé ​de « demander l'​autorisation à l'​administrateur », c'​est-à-dire //vous//Les virus sous GNU/Linux ne peuvent donc pas, sauf cas exceptionnel, ​s'installer et agir sur le système ​à leur guise, vous êtes le seul maître de votre machine.
  
-  * Les systèmes basés sur GNU/Linux possèdent une gestion différente des droits sur votre ordinateur. En effet, alors que Windows((Les versions de Windows inférieures à Vista en particulier)) est de base très laxiste sur des paramètres de sécurité (c'​est ​à vous de renforcer)GNU/Linux, lui, est totalement fermé et c'est à vous (à vos risques et périls) de libérer ​les droits ​au fur et à mesureAinsi vous êtes protégé des manipulations malencontreuses que vous pourriez réaliser par mégarde, mais vous êtes aussi protégé des maliciels. \\ **Pourquoi ?** \\ Parce que pour s'installer, un logiciel ​besoin ​de droits d'​installation ! Or, si sous Windows©, il a le droit de s'​installer (à cause de la politique du système), sous GNU/Linux, il est obligé de « demander ​l'autorisation à l'​administrateur », c'​est-à-dire //vous//. Les virus sous GNU/Linux ne peuvent donc pas, sauf cas exceptionnel,​ s'​installer et agir sur le système à leur guise, vous êtes le seul maître de votre machine.+  * Le paragraphe précédent n'​est ​pas totalement justecar un programme peut s’exécuter sans forcement avoir les droits ​administrateursDans ce cas il sera installé dans votre dossier** "/​home/"​utilisateur"​ et ne sera donc potentiellement dangereux ​que pour ce seul utilisateur. Malgré tout il n'que très peu de risques que cela arrive car un binaire téléchargé sur le net devra ou être décompressé ou être « autorisé à s’exécuter » manuellement par l'utilisateur pour pouvoir être finalement lancé.
  
-  ​* Le paragraphe précédent n'est pas totalement juste, car un programme peut s’exécuter sans forcement avoir les droits administrateurs. Dans ce cas il sera installé dans votre dossier /​home/"​utilisateur"​ et ne sera donc potentiellement dangereux que pour ce seul utilisateur. Malgré tout il n'y a que très peu de risques que cela arrive car un binaire téléchargé sur le net devra ou être décompressé ou être « autorisé à s’exécuter » manuellement par l'​utilisateur pour pouvoir être finalement lancé. +  * Enfin, les failles de sécurité sous GNU/Linux sont corrigées très rapidement. Le code étant ​librement accessible, chacun ​peut l'​analyser et proposer ​des correctifsLorsqu'une faille est détectéeelle est généralement corrigée dans les heures ​ou les jours qui suivent. Et votre distribution fournira aussitôt un correctif ​de sécurité ​alors que d'autres systèmes ​d'exploitation attendent parfois plusieurs semaines/​mois avant de publier leurs correctifs.
- +
-  ​* Enfin, les failles de sécurité sous GNU/Linux sont de loin moins nombreuses que sous Windows© ((FIXME à revoir : Windows ​étant ​souvent attaquéles mises à jour de sécurité sont nombreuses et les failles le sont de moins en moins avec le temps...)). En effet, les applications utilisées par GNU/Linux sont des logiciels libres ; chacun ​est donc libre d'​analyser et de modifier le code source même de ce système d'​exploitation. Ainsi, en cas de faille ou d'​attaque,​ ce n'est pas une poignée de programmeurs qui retrousse ses manches pour corriger le problème, mais une bonne centaine de bénévoles ! La communauté GNU/Linux reste très réactive à ces failles, donc si vous faites les mises à jour, il est très probable qu'un virus d'hier ne marche déjà plus aujourd'​hui ! +
- +
-  * Les virus les plus dangereux utilisent ​des failles de sécurité automatiquement pour s'​exécuter et se déployer sans votre aideDonc les mises à jour du système sont comme un antivirus empêchant les virus d'infecter votre système en fermant les portes leur permettant d'​entrer. +
- +
-  * **Les Virus et Linux sur Serveur.** Souvent appelés Rootkits. Un Rootkit n'est pas un Virus à proprement parler, mais un logiciel injecté par un pirate dans un serveur ayant une faille ​de sécurité permettant d'​exécuter du code non sollicité. Un Rootkit permet de sécuriser le chemin permettant à un pirate de faire plus ou moins n'​importe quoi avec votre serveur. Pour être infecté par un Rootkit il ne faut pas obligatoirement être un gros serveur, mais il faut attirer l'​attention. De plus, il faut qu'on puisse y accéder de l'​extérieur,​ ce qui n'est pas le cas si vous utilisez un [[Pare-feu]] et/ou n'avez aucun service réseau actif. Bien entendusi le but est de faire un serveur accessible de l'​extérieur,​ il faudra ouvrir un port. Dans ce cas, il suffit simplement de n'​ouvrir que le ou les ports qui vous intéressent et pas plus, et de suivre les mises à jour de sécurité ​avec attention. Des [[rootkit|Anti Rootkits]] existent pour vérifier leur présence. +
-  * **Les virus d'application**. Ces malwares se glissent soit via les navigateurs (par exemple Firefox), soit via les outils de messagerie (par exemple Thunderbird). Il s’installent en local sous un utilisateur,​ ou comme des extensions locales des outils ​d'accès à Internet. Il s'​insèrent dans le traitement local du clavier, capturent le flux d'​entrée qu'ils transmettent à leur « maître » via des messages de service. Comme l'​utilisation des Linux demande souvent de s'​identifier,​ ils capturent ainsi les mots de passe de root ou de l'​utilisateur principal, ce qui leur permet de s'​introduire plus profondément dans le système. Evidement, ils capturent aussi les codes de cartes bancaires ou des organismes de payement. Généralement,​ leur présence engendre des perturbations des ascenseurs qui reviennent spontanément à une extrémité,​ ou des duplications incontrôlées ​de commandes pour bloquer le système.+
 ===== La pertinence des antivirus sous GNU/Linux ===== ===== La pertinence des antivirus sous GNU/Linux =====
  
Ligne 82: Ligne 75:
 ===== Antivirus et serveurs GNU/Linux ===== ===== Antivirus et serveurs GNU/Linux =====
  
-Si un antivirus n'est pas franchement utile sur un poste client (ordinateur personnel), il peut trouver son utilité sur un serveur ‒ par exemple un serveur mail connecté à des clients Windows : car si le serveur en question n'est pas lui-même en danger, l'​anti-virus peut éviter des propagations et ainsi protéger les clients Windows. On peut alors utiliser un antivirus opensource comme [[ClamAV]] ou bien des produits commerciaux proposés par différentes sociétés éditrices d'​antivirus.+Si un antivirus n'est pas franchement utile sur un poste client (ordinateur personnel), il peut trouver son utilité sur un serveur ‒ par exemple un serveur mail connecté à des clients Windows : car si le serveur en question n'est pas lui-même en danger, l'​anti-virus peut éviter des propagations et ainsi protéger les clients Windows. On peut alors utiliser un antivirus opensource comme [[ClamAV]] ou bien des produits commerciaux proposés par différentes sociétés éditrices d'​antivirus ​tel que [[Dr.Web]] qui est natif sous GNU/Linux.
  
 ===== Voir aussi ===== ===== Voir aussi =====
   * [[wpfr>​Liste_des_malwares_Linux|Liste des malwares Linux sur Wikipédia]]   * [[wpfr>​Liste_des_malwares_Linux|Liste des malwares Linux sur Wikipédia]]
  
  • antivirus.1525330584.txt.gz
  • Dernière modification: Le 03/05/2018, 08:56
  • par bruno