Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 10.04 LTS.
Apportez votre aide…

Apple MacBook Pro 5.5 (mi-2009, modèles 13" et 15")

En un coup d’œil

Le tableau suivant récapitule la prise en charge du matériel de portable par les différentes versions d'Ubuntu. Il utilise les notations suivantes :

  • Fonctionne après config : Fonctionne après quelques manipulations
  • Fonctionne immédiatement : Fonctionne immédiatement
  • Pas testé : Pas d'informations disponibles
  • Ne fonctionne pas : Ne fonctionne pas
Version Installation Carte graphique Son Wifi Bluetooth Webcam Touchpad Raccourcis multimédia Autres
10.04 LTS (Lucid Lynx) Fonctionne immédiatement Fonctionne après config Fonctionne après config Fonctionne après config Fonctionne immédiatement Fonctionne immédiatement Fonctionne immédiatement Fonctionne après config Installation 64 bits. Bien suivre l'ordre d'installation des paquets (ne pas installer le pilote propriétaire nvidia trop tôt ! Il subsiste quelques soucis avec la gestion de la batterie et la mise en veille.

Utilisateurs du Wiki possédant cet ordinateur, fonctionnel :

Cet ordinateur portable n'est pas tatoué.

Installation

L'installation de la Lucid Lynx LTS ne pose pas de problème particulier : l'ordinateur fonctionne correctement après le premier redémarrage, mais sans wifi, sans effets de bureau, sans le son et avec une reconnaissance limitée des touches spéciales multimedia. Néanmoins, pour qui dispose d'une connexion filaire à Internet, l'ordinateur est utilisable en l'état, ce qui permet donc d'effectuer les optimisations sans problèmes.

Multiboot

Si vous souhaitez conserver la possibilité de démarrer aussi sur MacOS X, consultez d'abord la page macbookgutsy, elle date un peu mais la procédure est toujours la même :

  1. Installer Mac OS X
  2. Utiliser l'utilitaire BootCamp pour partitionner le système et créer ainsi une seconde partition qui servira de base à notre installation d'Ubuntu. Personellement, je préfère ensuite démarrer une fois sur le CD de Mac OS X, et lancer l'utilitaire de disque pour préparer mes partitions, gParted pose parfois des problèmes ensuite si l'on veut redémarrer sur la partition MacOS X. Je n'ai pas bien identifié le problème et pas essayé avec la version empaquetée sur le CD de la 10.04, mais dans le doute, ça fait généralement gagner du temps.
  3. Installer rEFIt, le gestionnaire de démarrage EFI qui va bien sur les Macs
  4. Redémarrer l'ordinateur avec le CD d'installation d'Ubuntu dans le mange disque
  5. Puisque vous venez d'installer rEFIt, celui-ci vous propose de démarrer sur le CD, avec un joli Tux dessus 8-)

Installation d'Ubuntu depuis l'installeur graphique

L'installation est en tous points similaire à une installation classique sur architecture PC. Notez toutefois trois différences importantes aux réponses habituelles :

Modèle de clavier

Le modèle du clavier n'est pas forcément détecté automatiquement par l'installeur. Veillez à bien choisir apple-macintosh comme type de clavier, sinon vous aurez de mauvaises surprises pour les caractères spéciaux !

Partitionnement

Si vous avez déjà fait votre partitionnement depuis l'utilitaire de disque, affectez simplement les partitions créées au système, en leur donnant le bon type (ext3 ou 4 et swap) et en les formatant.

Si vous partitionnez une partition unique créée par bootcamp, vous pouvez vous contenter de créer uniquement des partitions primaires : EFI ne connait pas les partitions étendues, mais n'est pas limité à 4 =)

Attention : si vous souhaitez également installer Windows, gardez-lui une partition parmi les quatre premières !

Installation de Grub

Là il ne faut pas se tromper ! Dans la dernière étape de préparation de l'installation, cliquez sur le bouton "Avancé…" ce qui vous permettra de choisir le lieu d'installation de grub. Ne le laissez pas sur le secteur de démarrage, mais placez le sur le premier secteur de votre partition système Ubuntu. Autrement dit, plutôt que de lire comme destination de grub "/dev/sda", vous devrez inscrire "/dev/sda2" (ou3, ou 4, ou…).

Après l'installation...

Redémarrez votre ordinateur à l'invite du programme d'installation. A la fin de la procédure de redémarrage, le CD sera éjecté. Il se peut que l'affichage de l'écran soit un peu brouillé. En fait le programme attend que vous appuyiez sur la touche "Entrée", appuyez sur "Entrée" et l'ordinateur finit de redémarrer.

rEFIt affiche alors son menu avec au choix : une pomme et un Tux. Choisissez votre camp !

Si par la suite vous désirez que le choix par défaut se porte sur le Tux, redémarrez sur MacOS X, et allez éditer le fichier de configuration de rEFIt en y décommentant "legacyfirst" à la fin (voir la documentation de rEFIt)

Réglages après l'installation

Après cette installation de base, il vous reste tout de même quelques manipulations à effectuer pour obtenir un MacBook Pro pleinement fonctionnel. Les manipulations décrites ci-dessous sont largement inspirées de la page https://help.ubuntu.com/community/MacBookPro5-5/Lucid, on pourrait même considérer la suite comme une traduction de ladite page !

L'installation du pilote propriétaire nvidia de la carte graphique arrive en dernier dans cette notice et ce n'est pas pour rien ! En effet, le pilote 195 de nvidia installé par les dépôts peut poser problème dans certaines situations, notamment en cas d'installation neuve de Lucid et si on l'installe avant d'avoir installé les modules propres au MacBook. Ça ne marche pas à tous les coups, mais il semble qu'on diminue bien le risque en procédant dans le bon ordre.

Webcam, Touchpad, Bluetooth, Lecteur-Graveur de CD, Firewire

Tout ça fonctionne à peine sorti du carton, rien à configurer !

Pour le touchpad, si vous faites souvent bouger le curseur involontairement pendant que vous tapez, plus besoin d'aller mettre les mains dans le cambouis, installez simplement apt://gpointing-device-settings. Dans les réglages proposés cochez "Activer la détection de la paume", réglez les deux curseurs en fonction de vos besoins… et hop ! Mââgique LOL

Voyez la page http://doc.ubuntu-fr.org/touchpad pour plus de détails.

Si vous mettez l'ordinateur en veille avec des périphériques Firewire branchés, celui-ci crashe à la tentative de sortie de veille !

Installation des modules de Mactel Support Team

Nous allons ici installer de nouveaux modules disponible dans le dépôt du Mactel Support team. Leur page se trouve ici, mais la manipulation au terminal se résume à cela :

sudo add-apt-repository ppa:mactel-support && sudo apt-get update

pour ajouter le dépôt, et à

sudo apt-get install nvidia-bl-dkms pommed

pour installer le module de gestion de l'éclairage de l'écran, et l'utilitaire de réglage spécial mac : pommed.

Quelques ajustements sont maintenant nécessaires pour rendre la chose utilisable et agréable…

Réglage du pas des boutons de réglage de la luminosité de l'écran

Vous pouvez modifier la valeur indiquée après shift selon vous goûts : plus petite le pas est plus fin, mais faut tapoter pas mal avant de voir les choses bouger, trop grande et il ne vous restera que peu de valeurs de réglage possibles. Si vous devez revenir sur la valeur fournie, n'utilisez pas la ligne de code ci-dessous, mais allez éditer directement le fichier /etc/modules !

echo "nvidia_bl    shift=7" | sudo tee -a /etc/modules

Une valeur plus petite rend le pas plus fin, mais oblige à taper sur la touche de nombreuses fois avant de constater un effet visible sur la luminosité.

Réglage de la luminosité du rétro-éclairage du clavier

Les valeurs par défaut du fichier de réglage de pommed ne sont pas forcément à votre goût. Pour les modifier, modifiez le fichier /etc/pommed.conf :

# Keyboard backlight control
kbd {
        # default value for automatic backlight (0 - 255)
        default = 0
        # step value (1 - 127)
        step = 64
        # ambient light thresholds for automatic backlight (0 - 255)
        on_threshold = 20
        off_threshold = 40
        # enable/disable automatic backlight
        auto = no
        # idle timer - switches off keyboard backlight automatically (timeout in seconds, -1 to disable)
        idle_timer = 160
        # idle tickms - timer tick rate in milliseconds
        idle_tickms = 2000
}

Mettez la valeur par défaut à 0 pour que le clavier soit éteint par défaut. Pour désactiver l'éclairage automatique, placez la valeur auto à "no" (comme indiqué sur l'exemple). Vous pouvez ensuite régler le pas d'incrémentation des touches, 64 dans l'exemple.

Quelques réglages relatifs aux touches de contrôle du volume sonore

Toujours dans /etc/pommed.conf, vous pouvez procéder à quelques réglages fins : suppression du bip lorsqu'on règle le son, réglage du pas, etc. Les commentaires du fichier sont assez explicites. A ce stade de l'installation l'effet sera limité puisque vous n'avez pas encore de son ! Voir la section suivante pour plus de détails. Ça se passe dans le chapitre 'audio' du pommed.conf.

Attention, selon les valeurs modifiées, le redémarrage de pommed (sudo /etc/init.d/pommed restart) ne suffit pas à observer les changements, il est parfois nécessaire de redémarrer l'ordinateur. Sans doute qu'il y a plus fin comme méthode ;-)

Son

Malgré les apparences, la carte son est bien installée, c'est juste mal réglé car le haut parleur principal est en sourdine par défaut : Tapez :

alsamixer

dans un terminal et enlevez la sourdine au haut parleur principal (touches "<" et ">"). Vous pouvez également réaliser cette opération en mode graphique en installant le paquet gnome-alsamixer, vous le trouverez ensuite dans le menu Applications → Son et vidéo sous le nom "Mixeur Alsa Gnome".

Si cela ne suffit pas, aidez alsa en lui indiquant le modèle de la carte à utiliser :

echo "options snd-hda-intel model=mbp55" | sudo tee -a /etc/modprobe.d/alsa-base.conf

Redémarrez Alsa, ou l'ordinateur si vous ne savez pas juste redémarrer Alsa.

Sondes de températures

Forcez le chargement du module coretemp pour pouvoir récupérer toutes les valeurs lues par les sondes de la bête :

echo "coretemp" | sudo tee -a /etc/modules

Vous pourrez alors ajouter l'applet "sensors-applet" pour en tirer parti.

Wifi

Depuis le gestionnaire de pilotes propriétaires, choisissez le pilote STA. D'ici quelque temps, le pilote libre sera surement fonctionnel avec cette carte, mais d'ici là, le pilote propriétaire est le seul recours. Vous pouvez réaliser cette opération à la ligne de commande si vous préférez :

sudo apt-get install bcmwl-kernel-source

Carte graphique

Pour pouvoir utiliser les effets 3D de compiz et le compositage, il est là encore indispensable d'installer le pilote propriétaire nvidia. La version actuellement proposée dans les dépôts de Lucid est la 195.

Cette version fonctionne très bien pour certains utilisateurs, mais pose ou a posé des problèmes à d'autres, notamment sur la mise en veille et l'hibernation.

Il semble que l'installation préalable du dépôt mactel support prévienne ce problème dans beaucoup de cas. Cela n'a pas suffit chez moi, votre expérience sera sans doute unique en ce domaine LOL

L'installation du pilote propriétaire se fait via l'installeur graphique de pilotes (Système → Administration → Pilotes de périphériques) dans lequel vous choisissez la version actuelle du pilote (current). Vous validez, vous redémarrez… et croisez les doigts :-)

En cas de problème

Symptômes : mise en veille et hibernation indisponibles, sélectionner l'une de ces options revient à verrouiller l'écran, sans plus.

Tourne-autour 1

Installer depuis les dépôts le vieux pilote nvidia (version 173), disponible dans l'installeur graphique des pilotes. L'inconvénient est que cette version du pilote gère mal les grands documents (défilement haché dans Firefox sur de longues pages web par exemple), bref ce n'est que moyennement satisfaisant.

Tourne-autour 2

Installer depuis le site de nvidia la version 190 du pilote. Solution non testée ici, mais avec laquelle certains utilisateurs ont eu du succès : résolution du problème et fonctionnalités correctes. Sans doute la solution la plus sûre si le problème se pose, mais il semble qu'on ne puisse trouver que des versions 185 en archive chez nvidia : http://www.nvidia.com/object/linux_display_archive.html

3ème solution : l'aventure !

Nvidia fournit aujourd'hui une version un peu plus récente de son pilote, il se peut qu'elle résolve le problème…

En tous les cas, avec la deuxième solution, vous disposez d'un pilote fonctionnel et qui ne présente pas le bug, son seul défaut étant d'être difficile à trouver.

Moniteur externe

Normalement Twinview fonctionne comme un charme, et il suffit d'aller activer le moniteur externe dans l'utilitaire de réglage nvidia (Système → Administration → Nvidia Server settings).

Si par contre le logiciel nvidia ne vous offre qu'une résolution de 640x480 pour le moniteur externe, vous souffrez du bug "EDID" (écrivez nvidia edid dans un moteur de recherche…) et il faudra trouver un moyen de ne pas tenir compte des données EDID… mais comment fait-on maintenant sans xorg.conf ?

Le bug du gestionnaire d'énergie

Il peut arriver que le gestionnaire d'énergie se mette à mal fonctionner. Le bug est connu (Bug 427805) et se présente de manière quasi aléatoire, même s'il semble avoir une préférence pour apparaître lorsqu'on a démarré le MacBook Pro cordon secteur débranché.

Les symptômes : l'indicateur de batterie n'apparait plus, l'onglet "sur batterie" du gestionnaire d'énergie disparait, il n'y a plus de gestion de la fin de capacité de la batterie, bref, on se croirait avec un ordinateur de bureau sous les doigts !

Le problème vient de libupower-glib1, mais heureusement un contributeur actif de launchpad a pris la peine d'empaqueter le correctif. Çela vous fera donc un nouveau ppa à ajouter si vous êtes victimes du bug :

sudo add-apt-repository ppa:philippe-gauthier
sudo apt-get -q update
sudo apt-get -q safe-upgrade

Ce qui mettra à jour les trois paquets suivants :

  • libdevkit-power-gobject1
  • libupower-glib1
  • upower

… et résoudra le problème !

Pour les plus flemmards/pressés

J'ai compilé toutes les directives dans un script qui effectue séquentiellement toutes les tâches :

  1. Ajout des dépôts MacTel Support
  2. Installation des modules depuis MacTel Support & gnome-alsamixer
  3. Ajout des directives dans /etc/modules
  4. Modification d'alsa-base.conf
  5. Installation du pilote de la carte wifi

Il ne reste plus ensuite qu'à installer le pilote de la carte graphique et à aller ajuster les valeurs de /etc/pommed.conf !

Voici la chose :

#!/bin/bash

# Dépôt PPA MacTel support
sudo add-apt-repository ppa:mactel-support

# On met à jour la liste des paquets
sudo apt-get -q update 

# Installation des logiciels spécifiques MacTel
# + installation d'alsamixer pour les régages indispensables de la carte son
sudo apt-get -q install nvidia-bl-dkms pommed gnome-alsamixer


# Quelques modifications aux modules pour les prochains redémarrages :
# Adaptations pour l'éclairage de l'écran du MacBook Pro 13" #
# Info sur les valeurs de shift :
# une petite valeur donne beaucoup de précision, mais réclame de nombreuses frappes
# une grande valeur diminue le nombre de niveaux entre éteint et pleine lumière, mais ils sont du coup plus grossiers...
# shift=6 -> donne 15 niveaux d'éclairage
# shift=7 -> donne 7 niveaux (ma valeur préférée)
# shift=8 -> donne 3 niveaux (vraiment insuffisant)
echo "nvidia_bl    shift=7" | sudo tee -a /etc/modules

# Ajout du module du capteur de température :
echo "coretemp" | sudo tee -a /etc/modules

# Ajout d'une directive à alsa-base pour reconnaitre la carte son
echo "options snd-hda-intel model=mbp55" | sudo tee -a /etc/modprobe.d/alsa-base.conf

# Installation du driver proprio STA
sudo apt-get -q install bcmwl-kernel-source

# On redémarre...
sudo shutdown -r now

# Vous pouvez maintenant installer le pilote proprio de la carte graphique et redémarrer encore une fois...

# Il ne reste plus qu'à aller trafiquer dans /etc/pommed.conf pour ajuster les réglages des touches :-)

Voir aussi


apple_macbook-pro_5_5.txt · Dernière modification: Le 02/07/2010, 16:04 par YoBoY
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0