Contenu | Rechercher | Menus

Consoles virtuelles

Les consoles virtuelles sont les terminaux démarrés par défaut. Il y en a généralement six et on peut y accéder par les combinaisons de touches [Ctrl]+[Alt]+[F1] pour le premier, [Ctrl]+[Alt]+[F2] pour le second, et ainsi de suite jusqu'à [Ctrl]+[Alt]+[F6] pour le sixième et dernier. Pour revenir à la session graphique, il faut utiliser la combinaison [Alt]+[F7] (parfois [Alt]+[F8]).

Comment changer les couleurs de ces terminaux ?

Il faut utiliser la commande setterm dans le terminal en question. Voir le manuel de setterm. Exemple :

setterm -foreground blue -store

mettra immédiatement le texte en bleu.

Il se peut que cela ne marche pas, dans ce cas essayer d'activer le "framebuffer" au démarrage c.a.d dans la configuration de grub (cf. grub)

Argument -bold (ou -bold on) : active le gras. En réalité dans les consoles virtuelles, le gras correspond à une couleur pâlie. Argument -bold off : désactive le gras, c'est-à-dire couleur vive.

Pour effectuer un changement permanent, éditer /etc/event.d/tty1 (ou tty2, tty3, … tty6) (sous la Karmic, il faut éditer les fichiers "/etc/init/tty*.conf") avec les droits root. Remplacez la ligne :

exec /sbin/getty 38400 tty1

par la ligne :

exec /sbin/getty -I `setterm -foreground green -store` 38400 tty1

Exemple : voici un jeu de couleurs pour bien différencier vos consoles virtuelles.

/etc/event.d/tty1 :

exec /sbin/getty -I `setterm -foreground green -store` 38400 tty1

/etc/event.d/tty2 :

exec /sbin/getty -I `setterm -foreground cyan -bold -store` 38400 tty2

/etc/event.d/tty3 :

exec /sbin/getty -I `setterm -foreground magenta -bold -store` 38400 tty3

/etc/event.d/tty4 :

exec /sbin/getty -I `setterm -foreground red -bold -store` 38400 tty4

/etc/event.d/tty5 :

exec /sbin/getty -I `setterm -foreground yellow -bold -store` 38400 tty5

/etc/event.d/tty6 :

exec /sbin/getty -I `setterm -foreground blue -bold -store` 38400 tty6

Dans d'autres distributions ces changements sont à faire dans le fichier /etc/inittab .

Comment supprimer certains terminaux ?

Ubuntu définit par défaut 6 terminaux. Deux terminaux sont largement suffisants. Si sur les ordinateurs récents avoir de nombreux terminaux définis n'est pas un problème, sur des ordinateurs moins récents, il peut être intéressant de récupérer un peu de mémoire et de temps passé à gérer ces terminaux inutilisés.

Il n'est pas recommandé de supprimer TOUS les terminaux, car ils peuvent servir en cas de problèmes/pannes. Il vaut mieux en garder deux.

On remarquera que le tty1 est la console : des messages d'erreur peuvent s'afficher dessus, même si personne n'est loggué dessus.

Pour voir le nombre de terminaux actifs

La commande suivante liste les processus actifs pour les terminaux :

$ ps a | grep tty

"Supprimer" des terminaux

Pour désactiver la console 3, il suffit de renommer le fichier /etc/init/tty3.conf en /etc/init/t_t_y_3.conf.OLD (par exemple).

$ sudo mv /etc/init/tty3.conf /etc/init/t_t_y_3.conf.OLD

Ceci est valable pour Ubuntu 12.04 Precise Pangolin. Pour des versions précédentes, cela peut être des fichiers différents (cela dépend de la gestion des services) : /etc/event.d/ttyX

Mettre autre chose dans une console

Il est parfois intéressant d'avoir un moniteur de tâche directement dans une des consoles. Par exemple top, ou mieux htop. Par exemple mettre un htop dans la console 6 :

  • Installer htop
  • Modifier le fichier /etc/init/tty6.conf :
# tty6 - htop
#
start on stopped rc RUNLEVEL=[2345]
stop on runlevel [!2345]
 
respawn
exec /usr/bin/htop -d 30 </dev/tty6 >/dev/tty6

Toute personne ayant un accès physique à la machine pourra modifier des processus importants et mettre en péril le fonctionnement de la machine.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0