Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 12.04 LTS.
Apportez votre aide…

Serveur DHCP : dhcp3-server

Le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol (en) : « Protocole de configuration dynamique des hôtes » (fr)) est un service réseau TCP/IP. Il permet aux ordinateurs clients l'obtention automatique d'une configuration réseau. Il évite la configuration de chaque ordinateur manuellement. Les ordinateurs configurés pour utiliser DHCP n'ont pas le contrôle de leur configuration réseau qu'ils reçoivent du serveur DHCP. La configuration est totalement transparente pour l'utilisateur.

Ce guide est destiné aux personnes désireuses d'apprendre comment configurer et maintenir un serveur DHCP avec dhcp3-server.

Introduction

Tout ordinateur d'un réseau TCP/IP (Internet ou Intranet) nécessite une adresse IP pour pouvoir communiquer avec les autres ordinateurs du réseau.

Ces adresses IP sont attribuées :

  • statiquement, en configurant le réseau directement sur l'ordinateur,
  • dynamiquement, avec un serveur DHCP qui attribue les adresses en fonction de son fichier de configuration.

Ne pas confondre fixe et statique : le serveur DHCP peut attribuer des adresses IP fixes (toujours la même) en fonction de l'adresse MAC (Media Access Control, Adresse de contrôle d'accès au média) reçue.

Configurée pour utiliser le protocole DHCP, une carte réseau à son démarrage envoie une demande sur le réseau (une requête DHCP). Le serveur DHCP, à l'écoute sur le réseau, débute la procédure d'identification et lui attribue une adresse en fonction de celle-ci.

Pré-requis

  • Disposer des droits d'administration sur le serveur.
  • Disposer d'un réseau local.
  • Connaître les bases de TCP/IP (adressage, sous-réseaux, etc.).

Installation

Sous Lucid 10.04, c'est le paquet dhcp3-server qui assure le service DHCP
Depuis Natty 11.04, celui ci n'est plus qu'un paquet de transition (transitional package) vers le paquet isc-dhcp-server qui assure désormais cette fonction.
Certains fichiers ont été déplacés ou renommés.

jusqu'à Lucid 10.04 depuis Natty 11.04
de configuration /etc/dhcp3/dhcpd.conf /etc/dhcp/dhcpd.conf
de configuration d'interfaces/etc/default/dhcp3-server /etc/default/isc-dhcp-server

Pour installer le serveur dhcp3-server, il faut installer le paquet dhcp3-server.

Vous devrez certainement changer la configuration par défaut en éditant le fichier /etc/dhcp/dhcpd.conf pour la faire correspondre à vos besoins et configurations particulières.

Dans ce fichier, on définit l'ensemble des options globalement ou par réseau. Vous aurez également besoin d'éditer le fichier /etc/default/dhcp3-server pour spécifier les interfaces que dhcpd (le démon de dhcp3-server) devra écouter. Par défaut, il écoute l'interface eth0.

Les interfaces réseaux de votre serveur doivent être configurées obligatoirement en adresses IP statiques

Configuration basique

La configuration la plus fréquente est d'assigner aléatoirement une adresse IP. Ceci peut être fait en suivant ces instructions :

Editer le fichier /etc/dhcp/dhcpd.conf :

# Sample /etc/dhcpd.conf
# (add your comments here) 
default-lease-time 600;
max-lease-time 7200;
option subnet-mask 255.255.255.0;
option broadcast-address 192.168.1.255;
option routers 192.168.1.254;
option domain-name-servers 192.168.1.1, 192.168.1.2;
option domain-name "ubuntu-fr.lan";
option ntp-servers 192.168.1.254;

subnet 192.168.1.0 netmask 255.255.255.0 {
  range 192.168.1.10 192.168.1.100;
  range 192.168.1.150 192.168.1.200;
} 

Le serveur DHCP assignera au client une adresse IP comprise entre 192.168.1.10 et 192.168.1.100 ou entre 192.168.1.150 et 192.168.1.200 pour une durée de 600 secondes. Le client peut spécifier une période de temps spécifique, dans ce cas, le temps d'allocation maximum est de 7200 secondes.

Le serveur va également informer le client qu'il doit utiliser :

  • un masque de sous réseau à 255.255.255.0
  • une adresse de multi-diffusion à 192.168.1.255
  • une adresse de routeur/passerelle à 192.168.1.254
  • des serveurs DNS à 192.168.1.1 et 192.168.1.2
  • un suffixe DNS ubuntu-fr.lan
  • un serveur de temps

Si vous devez spécifier un serveur WINS pour vos clients Windows, vous devez inclure l'option netbios-name-servers :

option netbios-name-servers 192.168.1.1;

Configuration : Adresses IP fixes uniquement

Dans ce cas, l'adresse IP que reçoit le client est toujours la même. Pour cela il suffit d'ajouter une directive host dans la définition du subnet. Pour chaque client, il faut donner son adresse fixe en fonction de son adresse MAC.

deny unknown-clients;

subnet 192.168.1.0 netmask 255.255.255.0 {
    host client1 {
        hardware ethernet DD:GH:DF:E5:F7:D7;
        fixed-address 192.168.1.20;
    }
    host client2 {
        hardware ethernet 00:JJ:YU:38:AC:45;
        fixed-address 192.168.1.21;
    }
}

L'option deny unknown-clients interdit l'attribution d'une adresse IP à une station dont l'adresse MAC est inconnue du serveur.

Pour trouver l'adresse MAC d'une interface réseau, il faut taper la commande :

ifconfig | grep HWaddr

Ecoutes sur plusieurs interfaces

Pour que le serveur écoute sur certaines interfaces, il faut les spécifier dans /etc/default/dhcp3-server :

INTERFACES="eth0 eth1"

Dans ce cas l'écoute se fait sur eth0 et eth1.

Configuration complète à plusieurs interfaces

Considérons les aspects suivants :

Il existe 3 réseaux.

  • Le réseau internet (que nous ne configurons pas, l'interface connectée dessus obtient automatiquement son IP, par le serveur DHCP du FAI1) ; ceci dit vous pouvez adapter la configuration afin d'intégrer le serveur DHCP sur un réseau local).
  • Le réseau local 192.168.1.* réservé aux serveurs (web, FTP, messagerie, etc.).
  • Le réseau local 192.168.2.* réservé aux clients (réseau local partagé).

Il y a 4 autres machines sur les réseaux : 192.168.1.2 (nommée ftp), 192.168.1.3 (nommée web), 192.168.1.4 (nommée mail) et 192.168.2.2 (nommée portable).

  • Aucune machine inconnue ne se verra attribuer une adresse IP par DHCP (voir fichier de configuration « option deny unknown-clients »).
  • Toutes les machines des réseaux ont la possibilité de démarrer par PXE.
  • La machine serveur DHCP est aussi le routeur/pare-feu/NAT (tels que décrits dans la page « comment_configurer_son_reseau_local » mais sans le dnsmasq) connecté au modem. Il fait aussi office de serveur DNS du domaine ubuntu-fr.lan (tel que décrit dans la page « bind9 »).
  • les interfaces sur lesquelles le serveur démarre doivent avoir une adresse quand le service dhcp démarre. On leur attribuera les adresses 192.168.1.1 et 192.168.2.1. (volontairement le réseau 192.168.0.0 n'est pas utilisé : il est souvent pris par le modem/routeur de votre FAI).

Configuration du serveur

Voici une configuration détaillée du fichier « /etc/dhcp/dhcpd.conf » :

##### Option générale par défaut #####

### RÉSEAU #####

## Nom du serveur DHCP
server-name "dns.ubuntu-fr.lan";

## Mode autoritaire (autoritaire)
authoritative;

## Masque de sous-réseau
option subnet-mask 255.255.255.0;

### DOMAINE ###

## Nom du domaine
option domain-name "ubuntu-fr.lan";

## Adresse IP du serveur DNS
# a remplacer par l ip de votre serveur dns ou par celle de votre fai
option domain-name-servers XXX.XXX.XXX.XXX;

## Type de mise à jour du DNS (aucune)
ddns-update-style none;

### TEMPS DE RENOUVÈLEMENT DES ADRESSES ###
default-lease-time 3600;
max-lease-time 7200;

### Sécurité ###

## refus(deny)/autorise(allow) les clients inconnus (refuse client inconnu)
deny unknown-clients;

## Use this to send dhcp log messages to a different log file (you also
## have to hack syslog.conf to complete the redirection).
log-facility local7;

### PXE ###
## Permet le boot réseau pour TFTP 
allow bootp;
allow booting;

##### RÉSEAUX #####
## déclaration sous réseau 192.168.1.*
subnet 192.168.1.0 netmask 255.255.255.0 {
  # Si vous voulez spécifier un domaine différent de celui par défaut :
  option domain-name "ubuntu-fr.lan";
  ## Adresse de diffusion 
  option broadcast-address 192.168.1.255;
  ## routeur par défaut
  option routers 192.168.1.1;
        ## Plage d'attribution d'adresse
        # Ici débute à 1.5, 1.1 à 1.4 étant déjà prises.
        # La plage ne contient qu'1 adresse ce qui empêche l'attribution sauf au client dont celle-ci est fixée.
  	range 192.168.1.5 192.168.1.5;
  ## Option pxe nom du fichier servi.
  # elilo.efi pour ia64; pxelinux.0 pour x86
  # À placer à la racine du serveur TFTP.
  # Le fichier peut être spécifié dans la section « host », il deviendra alors prioritaire sur celui-ci 
  filename "pxelinux.0";
  # définit le serveur qui servira le fichier « pxelinux.0 »
  next-server 192.168.2.1;
  # évalue si l'adresse est déjà attribuée
  ping-check = 1;
}

## Déclaration sous réseau 192.168.2.*
subnet 192.168.2.0 netmask 255.255.255.0 {
  option domain-name "ubuntu-fr.lan";
  option broadcast-address 192.168.2.255;
  option routers 192.168.2.1;
  	range 192.168.2.2 192.168.2.3;
  ping-check = 1;
  filename "pxelinux.0";
  next-server 192.168.2.1;
}

#### Configuration des hôtes avec IP fixée ####
# hôte « FTP »
host ftp {
  hardware ethernet 00:0f:75:af:eb:44;
  fixed-address 192.168.1.2;
  ### PXE ###
  # fichier spécifique à une machine 
  # filename "debian-installer/ia64/elilo.efi";
  # definit le serveur qui servira le fichier pxelinux.0
  # next-server 192.168.2.1;
} 
# hôte « WEB »
host web {
  hardware ethernet 00:02:0d:31:d1:cc;
  fixed-address 192.168.1.3;
}
# hôte « mail »
host mail {
  hardware ethernet 00:02:55:d2:d1:cc;
  fixed-address 192.168.1.4;
}
# hôte « PORTABLE »
host portable {
  hardware ethernet 00:0e:af:31:d1:cc;
  fixed-address 192.168.2.2;
}

Nous pouvons maintenant demander à notre serveur de prendre en compte nos modifications :

sudo service dhcp3-server restart

Version 4 isc (nouvelle version par defaut dans les dépots) Démarrage par: sudo service isc-dhcp-server start

Vérifications

Si il y a des messages d'erreurs, regardez le fichier suivant :

tail /var/log/syslog

Logs

Les évènements sont enregistrés par défaut dans /var/log/syslog. Pour qu'ils soient enregistrés dans un fichier de log dédié, par exemple /var/log/dhcpd.log :

  • Dans le fichier de conf /etc/dhcp/dhcpd.conf, ajoutez : (voir dans l'exemple plus haut)
log-facility local7;
  • Créer le fichier /var/log/dhcpd.log avec comme propriétaire syslog (droits rw) et comme groupe adm (droits r).
  sudo touch /var/log/dhcpd.log
  sudo chown syslog:adm /var/log/dhcpd.log
  sudo chmod 0640 /var/log/dhcpd.log
  • Puis ajouter ceci dans le fichier /etc/rsyslog.d/50-default.conf :
  local7.*          /var/log/dhcpd.log
  • Pour ne plus logguer dans syslog, dans /etc/rsyslog.d/50-default.conf modifier :
*.*;auth,authpriv.none              -/var/log/syslog

en

*.*;auth,authpriv.none;local7.none              -/var/log/syslog
  • et relancer les daemons syslog et isc-dhcp-server
sudo service rsyslog restart
sudo service isc-dhcp-server restart

Baux (Leases)

Par défaut, le fichier /var/lib/dhcp/dhcpd.leases donne des informations sur les baux actuellement distribués par le serveur. On y retrouve des informations essentielles comme l'adresse IP distribué à une adresse MAC, le nom de la machine qui a fait cette demande DHCP, l'heure de début et de fin du bail…

/var/lib/dhcp/dhcpd.leases
lease 192.168.2.128 {
  starts 2 2012/07/31 20:24:28;
  ends 3 2012/08/01 01:24:28;
   ...
   hardware ethernet 01:11:5b:12:34:56;
   ...
   client-hostname "machine01";
}

Relais DHCP

Sur les réseaux de grande envergure, le réseau peut être segmenté. Ceci a notamment pour effet la réduction des trames de multi-diffusion, puisqu'elles ne sont pas routées. Le serveur DHCP n'est alors plus joignable par le client.

Dans ce cas, un relais DHCP peut être placé sur chaque segment réseau. L'agent relais écoute les requêtes des clients et les transfère au serveur DHCP. Cette fois-ci, le serveur peut être contacté, puisque l'agent relais établit la connexion via une connexion TCP/IP.

Configuration

Vous devrez changer la configuration par défaut en éditant le fichier /etc/default/dhcpd-relay :

# le serveur DHCP a relayer
SERVERS="192.168.1.1"
# Interface a écouter
INTERFACES="eth0"

Voir aussi

1) Fournisseur d'accès à Internet

dhcp3-server.txt · Dernière modification: Le 24/03/2014, 14:54 par 194.199.47.37
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0