Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 10.04 LTS.
Apportez votre aide…

Docky

Docky est un dock de bureau (à la manière de Mac OS X) qui se démarque des autres par sa simplicité d'utilisation et de configuration et son look très sobre et moderne à la fois.

C'était à la base un widget intégré à GNOME-Do qui est depuis devenu une application indépendante de ce dernier, et plus simple d'utilisation.

A partir de la version 3, Docky est structuré en 2 projets : le dock de base, Plank (qui peut s'utiliser seul, et est à la fois très simple et très léger), et le projet Docky en tant que tel, qui ajoute des fonctionnalités à Plank.

Pré-requis

Installation

Depuis les dépôts

Pour installer ce logiciel, il suffit d'installer le paquet docky (cliquez ici), présent dans les dépôts de Ubuntu mais rarement à jour.

Depuis le dépôt PPA

Pour installer la dernière version, ajoutez le PPA ppa:docky-core/ppa1) à vos sources de logiciels. Puis rechargez la liste des paquets.

Enfin, installez le paquet docky.

Utilisation

Lancez l'application depuis le menu Applications → Accessoires → Docky.

Configuration

Par défaut, il se lancera automatiquement à l'ouverture de votre session. Vous pouvez modifier ce paramètre dans les préférences.

Pour configurer et personnaliser votre dock, cliquez sur l'icone Docky (le premier à gauche représentant une ancre de bateau) ou faites un clic droit sur un endroit vide du dock puis cliquez sur Préférences. Vous pourrez via ce panneau configurer le comportement et l'apparence de votre dock, ajouter (et supprimer) jusqu'à 4 docks (pour chaque bord de l'écran), ainsi qu'ajouter et paramétrer des "docklets" et greffons (ces derniers fusionnent avec le lanceur de l'application correspondante et permettent d'interagir avec elle, comme contrôler la lecture de la musique avec Rhythmbox, voir les taux de transfert avec Transmission, etc.).

  • Pour configurer chaque dock indépendamment, il suffit de cliquer sur le dock de votre choix lorsque le panneau des préférences est ouvert et il se mettra en surbrillance. Notez que les greffons sont communs à tous les docks puisqu'ils "volent" automatiquement les lanceurs d'applications.

Résolution des problèmes

Faire fonctionner le greffon pour Transmission

Pour que l'icône du logiciel Transmission affiche en direct les taux de transfert dans Docky, il faut au préalable activer le client web de Transmission: lancez Transmission, allez dans le panneau de préférences (Édition → Préférences) puis sur l'onglet Web. Cochez la case Activer le client Web et laissez les paramètres par défaut (l'adresse IP 127.0.01 correspond à la machine locale). Il ne vous reste plus qu'à activer le greffon Transmission dans Docky.

Faire fonctionner Docky sur deux bureaux en utilisation multi-écran

- Installer gconf-editor (cliquez ici)

- Press ALT + F2
- Tape "gconf-editor", puis press "Entrer"
- Navigue dans /apps/docky-2/Docky/Interface/DockPreferences/Dock1 (Dock1 pour le dock 1)
- change la valeur de MonitorNumber
- Enfin redémarre Docky

Supprimer l'icône Docky du dock

Graphiquement :

- Press ALT + F2
- Tape "gconf-editor", puis press "Entrer"
- Accède à “apps/docky-2/docky/items/DockyItem” dans gconf-editor
- Puis décoche “ShowDockyItem“
- Enfin redémarre Docky

En ligne de commande :

Entre dans un terminal :

gconftool-2 --type Boolean --set /apps/docky-2/Docky/Items/DockyItem/ShowDockyItem False

Puis pour annuler :

gconftool-2 --type Boolean --set /apps/docky-2/Docky/Items/DockyItem/ShowDockyItem True

Docky disparait en sortie de veille ou à la connexion/déconnexion du cable AC

Entrer dans un terminal :

sudo nano /etc/pm/sleep.d/20_docky

Coller ce script:

#!/bin/sh
    case $1 in
      resume)
        USER=`who | grep ":0" | head -1 | cut -d" " -f1`
        USERHOME=/home/$USER
        export XAUTHORITY="$USERHOME/.Xauthority"
        export DISPLAY=":0"
        su $USER - -c "dbus-launch /usr/bin/docky >/dev/null" &
        exit 0;
        ;;
        esac

Faire ctrl+X puis O et touche "Entrée" pour sauvegarder. On recommence la même procédure mais cette fois-ci avec le script suivant:

Entrer dans un terminal :

sudo nano /etc/pm/power.d/20_docky

Coller ce script:

#!/bin/sh
    USER=`who | grep ":0" | head -1 | cut -d" " -f1`
    USERHOME=/home/$USER
    export XAUTHORITY="$USERHOME/.Xauthority"
    export DISPLAY=":0"
    su $USER - -c "dbus-launch /usr/bin/docky >/dev/null" &
    exit 0;

Puis on rend exécutables ces 2 scripts nouvellement crées:

sudo chmod ugo+x /etc/pm/sleep.d/20_docky
sudo chmod ugo+x /etc/pm/power.d/20_docky

Source

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Voir aussi


Contributeur principal : rob1.
Autre(s) Contributeur(s) : metalux.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0