Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

Éditeur de configuration GConf

L'environnement de bureau GNOME, qui est celui utilisé par défaut dans Ubuntu, stocke la plupart de sa configuration dans un seul emplacement ~/.gconf (chaque utilisateur a donc sa version et peut donc configurer Gnome comme il le souhaite sans interférence).

Même si GNOME intègre de nombreux outils de configuration pour les principales modifications du gestionnaire de fenêtre, il est toujours intéressant d'aller modifier soi-même les paramètres qui restent cachés par ces outils pour contrôler au mieux son environnement de travail.

Vous pouvez aller dans le dossier ~/.gconf pour voir comment il est organisé (affichez les fichiers cachés dans votre gestionnaire de fichiers).

Nous allons ici détailler les éléments les plus intéressants.

à partir de gnome 3 Gconf est remplacé par Dconf-tools

Installation

GConf est installé par défaut dans Ubuntu. Si toutefois il ne l'est pas, installer les paquets gconf2 gconf-editor.

Utilisation

Pour ouvrir l'éditeur, vous pouvez :

  • faire Alt+F2 puis saisir la commande gconf-editor.
  • ou afficher le lanceur Applications → Outils Système → Éditeur de Configuration GConf grâce à l'Éditeur de menu.

Sauvegarde et restauration

Par mesure de sécurité, faites une sauvegarde de votre configuration avant de faire quoi que ce soit (on ne sait jamais, une erreur est si vite arrivée), ceci afin de pouvoir la restaurer. De même, une fois que vous serez satisfait de toutes vos modifications, une sauvegarde pourra toujours être utile.

Pour cela, il vous faut aller sur Applications → Lancer une application… ou ouvrir un terminal (Applications → Accessoires → Terminal) et entrer les commandes suivantes :

  • Sauvegarder sa configuration dans le dossier /tmp par exemple :
$ gconftool-2 --dump / > /tmp/ma_conf.xml
  • Restaurer sa configuration :
$ gconftool-2 --load=/tmp/ma_conf.xml

Il vous est recommandé de noter ces commandes quelque part, car si suite à des modifications votre Gnome ne parvenait plus à se lancer correctement, vous pourrez toujours démarrer sous la console, ou sous un autre compte en passant par un terminal, et une fois connecté sur votre propre compte, vous pourrez procéder à la restauration.

  • Rappel : Se connecter sur son compte à partir d'un autre compte :
$ su utilisateur
Password:

Retrouver le tableau de bord d'origine

Il peut arriver, suite à une maladresse ou un bricolage hasardeux, qu'un utilisateur "perde" son tableau de bord ou qu'il soit totalement désordonné.
Pour le retrouver ou simplement remettre les paramètres d'origine, il est conseillé de fermer la session de l'utilisateur pour lequel on veut restaurer le tableau de bord, puis choisir "xterm" comme type de session sur l'écran de login (au lieu de GNOME ou "par défaut").

Indiquez dans le terminal qu'on souhaite supprimer les dossiers :

  • ~/.gconf/apps/panel
  • ~/.gnome2/panel2.d
rm -rf ~/.gconf/apps/panel ~/.gnome2/panel2.d

Il est également possible de faire la suppression des dits dossiers dans la session active depuis un terminal ou votre explorateur de fichiers (pensez à afficher les fichiers cachés à l'aide des touches "Ctrl" + "H" de votre clavier).

Une fois fait, il suffit de se déconnecter/reconnecter. Le système ne retrouvera plus de configuration à la prochaine ouverture de session de l'utilisateur et la reconstruira depuis les paramètres système avec les "réglages d'usine".

Pour un réglage plus fin, vous pouvez utiliser la commande gconf-editor, puis parcourir l'arborescence jusqu'à apps/panel/general pour modifier la clé toplevel_id_list. Là vous pouvez supprimer précisément le tableau de bord qui vous pose problème.

Utilisé avec succès sous 10.04 LTS (lucid).

En ligne de commande

Il peut être utile (pour un script ou autre) de manipuler les paramètres de gconf en ligne de commande.

Lire le manuel :

man gconftool-2

Exemples :

Obtenir le chemin du wallpaper

gconftool-2 --get /desktop/gnome/background/picture_filename

Cocher une case : Afficher Rhythmbox par défaut

gconftool-2 --type bool --set /apps/rhythmbox/plugins/status-icon/window-visible true

Modifier une chaine de caractère : Afficher les options lors des captures d'écrans

gconftool-2 --type=string --set /apps/metacity/keybinding_commands/command_screenshot 'gnome-screenshot -i'

Organisation

Parametrage via gconf-editor

/
apps pour les applications
desktop pour le bureau
GNOME pour les différentes langues de GNOME
schemas pour les différentes valeurs des paramètres
system pour le système

Chacun de ces dossiers principaux contient d'autres dossiers faisant référence à un programme ou à une catégorie de paramètres. Dans ces dossiers on trouve aussi les paramètres de configuration (appelés Clés) associés à une valeur.

Dans la suite, vu que l'on cherche à modifier ces clés, on fera référence à celles-ci par leurs noms complets afin d'avoir le chemin complet pour y accéder.
(Exemple : /apps/nautilus/preferences/always_use_browser)

Comme vous pouvez le voir dans l'éditeur de configuration gconf, lorsque vous sélectionnez une clé, une définition de cette clé s'affiche reprenant son nom complet, l'application dont elle dépend, et une description, par chance, dans la plupart des cas en français.

Les clés Importantes

Sessions

Il manque un élément au panneau de configuration des sessions (Système → Préférences → Sessions) : c'est de pouvoir changer l'écran de démarrage de Gnome.

Voir Modifier l'écran de démarrage .

Metacity : le gestionnaire de fenêtres

Il est possible de modifier la position des boutons de la barre de titre (menu, minimiser, maximiser, fermer) à gauche ou à droite dans l'ordre que l'on veut.

Clé /apps/metacity/general/button_layout
Valeur menu:minimize,maximize,close

Les boutons de gauche et les boutons de droite sont séparés par le : et les boutons d'un même côté sont séparés entre eux par une virgule. On ne peut pas mettre plusieurs fois le même bouton, et pas la peine d'en inventer d'autres, ils seront ignorés.

Voir aussi Comment modifier l'emplacement des boutons « minimiser », « maximiser » et « fermer » des fenêtres ?


Clé /apps/metacity/general/reduced_resources

Cette option permet de rendre metacity moins gourmand, en désactivant quelques effets graphiques des actions déplacer, minimiser, maximiser.

Tableaux de bord

Les paramètres de configuration des tableaux de bord sont vous en conviendrez assez limités quand on sait qu'on peut les placer presque n'importe où. (dans les clés, "panel_0" représente le tableau de bord que l'on modifie, ce nom dépend donc de ce que vous avez fait de vos tableaux de bord d'origine, si vous en avez rajouté, enlevé, …)

Contrôler le masquage automatique
Paramètres Clés Valeurs
Animation /apps/panel/toplevels/panel_0/enable_animations vrai ou faux
Épaisseur /apps/panel/toplevels/panel_0/auto_hide_size un chiffre de 1 à …
Vitesse /apps/panel/toplevels/panel_0/animation_speed slow, medium ou fast
Délai avant masquage /apps/panel/toplevels/panel_0/hide_delay en millisecondes
Délai avant démasquage /apps/panel/toplevels/panel_0/unhide_delay en millisecondes
Contrôler la position (« Étendre » non coché)
Paramètres Clés Valeurs
Position X /apps/panel/toplevels/panel_0/x position en pixels
Position Y /apps/panel/toplevels/panel_0/y position en pixels
Centré sur X /apps/panel/toplevels/panel_0/x_centered Vrai ou Faux
Centré sur Y /apps/panel/toplevels/panel_0/y_centered Vrai ou Faux

On peut aussi contrôler certains aspects d'une image d'arrière plan, mais les images sont encore mal gérées par les tableaux de bord (mettez-en une pour tester).

Ajout impossible d'applet dans le tableau de bord

Lorsque vous faites un clic droit sur votre tableau de bord et que vous n'avez plus l'option "Ajouter au tableau de bord" mais uniquement "Aide " et "À propos des tableaux de bord " qui apparaissent, il faut décocher la clé /apps/panel/global/locked_down dans gconf-editor ou dans un terminal

gconftool -s --type bool /apps/panel/global/locked_down false

Extinction-redémarrage

Si vous voulez ne pas avoir à confirmer les opérations d'extinction et de redémarrage de l'ordinateur:

Clé /apps/indicator-session/suppress_logout_restart_shutdown

Les clés Nautilus

Nautilus - Permanence de la barre d'adresse de navigation

Clé /apps/nautilus/preferences/always_use_location_entry
  • affiche en permanence la zone éditable du chemin complet des fichiers et dossiers dans Nautilus en place des boutons de navigations
  • la valeur de type bool (booléen) est False par défaut (pas de coche visuelle);
  • la modification en valeur True (coche visuelle présente) recquiert que Nautilus soit relancé : en ligne de commande nautilus -q, ou en redémarrant la session.

Nautilus - Mode spatial

Clé /apps/nautilus/preferences/always_use_browser

Pour activer le mode spatial, décochez cette case.

Nautilus - Configuration du bureau

Pour ceux qui rêvent la nuit d'icônes telles que le Poste de travail, les Documents, le Dossier Personnel, ou la Corbeille sur leur Bureau, arrêtez de rêver et passez à l'acte, il suffit de cocher quelques cases.

Clé /apps/nautilus/desktop/computer_icon_visible
Clé /apps/nautilus/desktop/documents_icon_visible
Clé /apps/nautilus/desktop/home_icon_visible
Clé /apps/nautilus/desktop/trash_icon_visible

Les noms donnés sont des noms par défaut, mais vous pouvez les changer directement sur le Bureau en cliquant sur les icônes avec le bouton droit et en choisissant "Renommer…"
Autre particularité, l'icône "documents" ne s'affichera que si vous avez un dossier "Documents" dans votre dossier personnel.

Au même endroit vous pouvez aussi définir si vous voulez arrêter d'afficher les Volumes Montés (CDROM, DVDROM, …) automatiquement sur le Bureau, en décochant la case.

Clé /apps/nautilus/desktop/volumes_visible

Enfin si vous ne voulez vraiment aucune icône sur le bureau, et si vous estimez que les commandes sur le bouton droit en cliquant sur le bureau sont inutiles, vous pouvez désactiver tout ça en décochant une unique case.

Clé /apps/nautilus/preferences/show_desktop

Nautilus - Graveur de CD

Si vous voulez utiliser Nautilus pour graver des CDs, il suffit de cocher ces deux clés :

Clé /apps/nautilus-cd-burner/burnproof
Clé /apps/nautilus-cd-burner/overburn

Les clés GDM2

Les valeurs par défaut peuvent être surchargées si l'utilisateur « gdm » possède un répertoire $HOME inscriptible pour sauvegarder les paramètres GConf.

Clé /apps/gdm/simple-greeter/banner_message_enable visibilité du message de la bannière
Clé /apps/gdm/simple-greeter/banner_message_text texte du message de la bannière
Clé /apps/gdm/simple-greeter/disable_restart_buttons visibilité du bouton de redémarrage
Clé /apps/gdm/simple-greeter/disable_user_list visibilité de la liste des utilisateurs
Clé /apps/gdm/simple-greeter/logo_icon_name logo affiché dans la bannière
Clé /apps/gdm/simple-greeter/recent-languages liste de langues disponibles
Clé /apps/gdm/simple-greeter/recent-layouts liste des claviers disponibles
Clé /apps/gdm/simple-greeter/wm_use_compiz Compiz remplace Metacity
Clé /apps/gdm/simple-greeter/settings-manager-plugins/sound/active active/désactive le son

Voir aussi


Contributeur principal : FIXME.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0