Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

Keep ou comment sauvegarder son Home de façon simple et efficace

Vous avez peur de perdre vos données importantes ?

Une des solutions consiste à utiliser Keep qui est une interface graphique pour KDE de rdiff-backup.

Mais c'est quoi rdiff-backup ?!

C'est un système de sauvegarde incrémentiel, c'est à dire qu'il fera une 1ère sauvegarde de ce que vous lui indiquerez, puis il fera une analyse du dossier original et du dossier sauvegardé afin de les comparer et de ne copier que les différences (gain de temps et d'espace disque).

l'intérêt de sauvegarde incrémentielles par rapport à un simple miroir réside dans le fait de pouvoir restaurer une sauvegarde précédente pouvant dater de plusieurs jours auparavant !

M'enfin on va voir tout ça en détail :-)

Le paquet n'est plus maintenu depuis 2006… pour une durée indéterminée

Site officiel de Keep

Page de l'application sur le portail KDE-Apps.org

Pré-requis

  • Savoir ce que l'on veut sauvegarder.
  • Avoir un emplacement de taille suffisante pour le sauvegarder…

Installation

Keep est installé de base avec Kubuntu. Sinon installer le paquet keep.

Configuration

Étape 1 : Lancement du logiciel

Commençons par lancer le logiciel. :-)

Pour ça : Kmenu puis système puis Keep ou tapez keep dans exécuter une commande.

Gérer les sauvegardes pour plusieurs comptes utilisateurs

S'il existe plusieurs utilisateurs sur le système, chacun peut gérer lui-même ses sauvegardes. Cependant, si vous préférez gérer cela vous-même, vous pouvez le faire en exécutant keep en tant que "super utilisateur":

kdesu keep (kubuntu) ou gksu keep (ubuntu)

Ceci vous permettra de définir des sauvegardes de tous les dossiers voulus, même si vous n'en êtes pas propriétaire. Le démon est alors annoncé "Pas en exécution" mais ceci n'empêchera pas la réalisation des sauvegardes.

Voila donc l'aspect du logiciel :

Étape 2 : Choix des dossiers à sauvegarder

Nous allons donc cliquer sur "Ajouter des répertoires à sauvegarder", cela nous amène à cette fenêtre :

Il faut lui indiquer le dossier à sauvegarder :

  • Soit en tapant l'adresse directement.
  • Soit en utilisant le petit dossier bleu et en choisissant le dossier en mode graphique.

Après, 2 solutions :

  • Soit vous voulez sauvegarder TOUT le contenu du dossier et là pas besoin d'utiliser "la liste d'inclusion/exclusion". (Dans ce cas rendez vous directement à l'étape 4)
  • Soit vous ne voulez pas sauvegarder tout son contenu mais enlever certains dossiers comme des dossiers cachés ou des dossiers sans importance qui prennent de la place.

définition des sauvegardes

Les libellés de ces fenêtres portent à confusion: ce n'est pas le répertoire source (répertoire à sauvegarder) qui est sauvegardé dans le répertoire de sauvegarde, mais TOUT le contenu de ce répertoire source qui est copié et synchronisé dans le répertoire de sauvegarde. La nuance est certes subtile, mais le comportement du logiciel devient déroutant si on n'y prend garde.

Conséquence :

Bien que ce ne soit pas bien documenté et signalé, si vous définissez plusieurs "backups", il NE faut PAS donner deux fois le même répertoire comme destination. 1) Si vous notez qu'une sauvegarde rdiff-backup dure longtemps, se lance à chaque fin d'intervalle et que la taille des répertoires de sauvegarde est très significativement plus gros que les originaux, vérifiez ce point.

Étape 3 : Inclure/exclure des sous-dossiers

Il vous faut donc cocher la case "Utiliser la liste d'inclusion/exclusion" et cliquer sur la clé anglaise jaune à droite.

Cela nous amène à cette fenêtre :

Le fonctionnement est simple, choisissez (en tapant les adresses ou avec l'icône de dossier bleu) les dossiers, puis dites s'il faut l'inclure ou l'exclure.

Dans l'exemple, j'ai exclu TOUS les dossiers commençant par un point (dossiers cachés), mais j'ai également inclu les dossiers .amsn, .config, .gcstar… car ces dossiers comportent les données de logiciel que je ne veux pas perdre.

Vous pouvez donc exclure un dossier tout en incluant un de ses sous dossiers, cela créera dans le dossier de sauvegarde le dossier ne contenant que le sous dossier inclu

Le joker est très pratique, l'étoile (*) permet de dire "tout".

ex : hizo* permettra de dire tous les fichiers/dossiers dont le nom commence par hizo.

Ça y est ? Vous avez fait votre petit tri ? Alors on continue :)

Étape 4 : Choix du dossier de destination

Attention ! Choisissez un dossier vide !!!! Keep efface tout ce qui est contenu dans le dossier pour faire sa sauvegarde. Par exemple, si vous choisissez le Bureau pour faire votre sauvegarde, il n'y aura plus rien sur votre bureau à l'exception de la sauvegarde réalisée par keep. Créez donc un dossier vide pour réalisez vos sauvegardes.

Cette fenêtre est toute simple :)

Il vous suffit de lui indiquer l'emplacement du dossier où sera sauvegardé tout ce beau petit monde ;-)

Je vous conseille de sauvegarder sur un disque dur diffèrent de celui qui contient le dossier à sauvegarder, car si il plante vous perdez tout…
Le mieux étant d'avoir un disque dur ne servant que de sauvegarde interne ou externe.

Rappel:

Si vous définissez plusieurs "backups", il NE faut PAS donner deux fois le même répertoire comme destination (cf. Etape 2).

Étape 5 : Intervalle de sauvegarde

Cette fenêtre est bien pratique car elle permet de dire le nombre de jours entre deux sauvegardes (1 jour étant le minimum).

Vous pouvez également choisir combien de sauvegardes vous voulez conserver.

Ex : Dans mon cas, je fais une sauvegarde tous les deux jours et je ne les conserve pas plus de 14 jours, cela veut donc dire que je ne conserve que 7 sauvegardes.
De mon point de vue, ça ne sert à rien d'en garder plein à part à prendre de la place…

La case "Utiliser la compression" permet de gagner un peu de place.

La case "Exclure les fichiers spéciaux" est cochée de base, je ne sais pas à quoi elle correspond.

La case "Utiliser la configuration avancée" permet de faire des choix précis mais je suis incapable de conseiller quoi que ce soit là-dedans :)

Et voila, le système est prêt à fonctionner !

Keep se lancera au démarrage pour faire ses sauvegardes, donc pas de panique si, régulièrement, le lancement de votre Kubuntu est long ;)

Il est néanmoins possible de diminuer légèrement la gêne : Configuration puis Configuration puis cochez "Contrôle la priorité de rdiff-backup" et mettre à 20.

Lancer la 1re sauvegarde

Je vous conseille de lancer la 1ère sauvegarde dés que vous avez le temps car elle prend du temps (et oui il faut bien que Keep copie tous vos fichiers).

Hop, on choisit "Sauvegarder maintenant".

Il vous faut choisir le dossier à sauvegarder et faire ok ( quand je vous disais qu'il est simple ce logiciel…^_^ )

Restaurer une sauvegarde

Il faut retourner sur la 1ère fenêtre (ou lancer le logiciel)

Choisissez "Restaurer une sauvegarde"

Étape 1 : Choix du dossier à restaurer

Cliquez sur le dossier à restaurer dans la liste qui s'affiche.

Étape 2 : Choix de l'emplacement où restaurer la sauvegarde

Au choix :

  • Soit vous restaurez la sauvegarde à son emplacement originel.
  • Soit vous lui désignez un autre emplacement (en cas de changement de disque dur par ex).

Étape 3 : Choix de la sauvegarde à restaurer

Il vous faut maintenant choisir la date de la sauvegarde à restaurer, quel intérêt ?

  • En cas de problème sur votre dossier originel.
  • En cas de suppression de certains fichiers par inadvertance.
  • Pour en faire une seconde copie sur un autre disque dur.

Savoir si la sauvegarde s'est bien passée

Choisissez "Voir le journal de sauvegarde".

Cela vous permet de savoir si la sauvegarde s'est bien passée.

Dans mon cas, il y a eu quelques erreurs dont je ne me rappelle plus la cause. :-)

Problèmes rencontrés

Il peut arriver que certains fichiers posent problèmes lors de la copie, pourqui pourquoi ? Je ne sais pas mais toujours est-il que j'ai dû exclure les fichiers « ~/.kde/share/config/adept* ».

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer le paquet keep.

Il est également possible de décharger l'application la rendant inutilisable.

Voir aussi

Des références particulièrement intéressantes pour approfondir le sujet peuvent être utiles.

—-

Contributeurs principaux : hizoka, fnx.

1) En effet, il faut considérer Keep comme une interface pour des commandes rdiff-backup successives. Or dans sa logique, le programme compare le contenu du répertoire source avec celui du répertoire cible, et ajoute ou efface les fichiers pour récréer une image à jour de la source. Donc si deux définitions de backups pointent sur le même répertoire, le programme créera une copie du répertoire défini dans la première commande puis l'effacera pour y faire la sauvegarde suivant la deuxième commmande.


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0