Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

KPF - Le serveur de fichiers public de KDE

Introduction

KPF (KDE Personal File Server) est un moyen simple de partager de fichiers en utilisant le protocole HTTP ; c'est le protocole utilisée par les sites web pour fournir des pages à votre navigateur. KPF est un serveur de fichiers public, ce qui signifie que vos fichiers partagés seront accessibles à tout le monde, sans aucune restriction.

KPF est conçu pour partager des fichiers avec vos amis et non pour agir comme un véritable serveur tel qu'apache. Ce peut être par exemple un moyen simple de proposer vos fichiers lors de discussions sur la messagerie instantanée.

La plupart du temps KPF sera configuré pour servir les fichiers du dossier public_html de votre dossier personnel. Vous pourrez ainsi proposer à vos amis de récupérer vos fichier à l'adresse :

http://votre_domaine.net:8001/public_html

plutôt que de leur envoyer des fichiers en pièces jointes par courrier électronique par exemple.

N.B : si vous n'avez pas de nom de domaine, vous pouvez utilisez directement votre adresse IP publique à la place. Vous pouvez la connaître en vous rendant sur cette page.

Installation

En principe KPF est déjà installé sur votre environnement de bureau KDE. Il fait partie du méta-paquet kdenetwork.

Vous pouvez cependant vérifier si le paquet kpf est installé.

Utilisation de base

Méthode 1

KPF s'utilise en tant qu'applet du tableau de bord. Pour la lancer, faites un clic droit sur le tableau de bord et sélectionnez Ajouter une applet au tableau de bord. Dans la fenêtre qui s'ouvre, sélectionnez Serveur de fichiers public puis cliquez sur Ajouter au tableau de bord, comme ci-dessous.

Une nouvelle applet doit apparaître ainsi dans votre tableau de bord. Si vous cliquez sur cette icône, un seul choix vous est proposé : Nouveau serveur. À partir de là un assistant va vous guider pour configurer votre serveur de fichiers public, il vous sera demandé :

  1. le dossier à partager (par défaut public_html, mais vous pouvez en choisir un autre)
  2. le port à utiliser pour les connexions ditantes (par défaut 8001, mais vous pouvez le changer)
  3. de fixer une limite de bande passante
  4. et enfin le nom du serveur (par défaut le nom de votre machine).

Méthode 2

Il existe un autre moyen d'utiliser directement KPF le serveur de fichiers public. En effet celui-ci est directement intégré à Konqueror (ou Dolphin)

Dans Konqueror ou Dolphin choisissez le dossier à partager, faites un clic droit dessus et sélectionnez le dernier onglet partage. il vous sera alors demandé (si ce n'est déjà fait) d'activer l'applet. Validez et l'applet se placera automatiquement dans le tableau de bord.

Dans cette fenêtre, il vous faut cocher la case : Partager ce dossier sur le web.

KDE vous averti que tout le contenu du dossier sera visible pour toute personne connectée à l'Internet, il vous faut cliquer sur Partager le dossier comme ci-dessous.

Il vous reste à donner quelques précisions :

  • Surveiller le port : Il y a une erreur de traduction, ce n'est pas surveiller mais écoute sur le port ou ouverture du port. Celui de base, qui fonctionne bien, est le 8001, vous pouvez le modifier (surtout dans le cas ou vous partagez plusieurs dossiers). Bien entendu, votre serveur de fichiers public ne sera inaccessible de l'extérieur si vous avez configuré un pare-feu qui bloque les connexions entrantes sur ce port.
  • Limitation de la bande passante : Afin que votre serveur ne vous ponctionne de la totalité de votre bande passante en envoi (up), vous pouvez limiter la bande passante allouée au dossier. En sachant que pour de l'ADSL2, la vitesse d'envoi est au maximum d'environ 100ko/s.
  • Nom du serveur : Si vous ne rentrez pas de nom, vous aurez une erreur, mais celle-ci n'empêche en rien le fonctionnement du serveur. Dans le doute mettez un nom (ex : Hizo).
  • Suivre les liens symboliques : Cette option peut être pratique mais dangereuse. Cela permet au visiteur de suivre des liens locaux. L’intérêt peut être le suivant, vous créez un dossier ne contenant que des liens locaux vers les dossiers à partager, ainsi sans rien modifier à votre arborescence, juste en créant un dossier, vous partagez des dossiers de différents emplacements sur un seul port.

Attention à ne pas partager n'importe quel dossier !! Ne partagez pas de dossiers sensibles du système, limitez-vous aux sous dossiers de votre dossier personnel…

Configuration du serveur


Une fois le partage terminé, l'icône se présente ainsi dans le tableau de bord.


Un clic droit dessus vous propose différents choix :

  • Nouveau serveur : Vous permet de partager un nouveau dossier. L'assistant décrit dans la méthode n°1 vous reposera les questions.
  • Surveillance : Vous permet de voir qui est connecté à votre serveur et la quantité de votre bande passante qu'il consomme.
  • Préférences : Vous permet de modifier le port, la bande passante allouée, le nom du serveur et les liens symboliques.
  • Supprimer : Supprime le partage du dossier. Les fichiers ne sont plus accessibles de l'extérieur..
  • Redémarrer : Redémarre le serveur.
  • Pause : Empêche l'accès à votre serveur tant qu'il n'est pas remis en route.

Sécurité

Il est bien évident qu'en créant un serveur de ce type, n'importe qui (ayant votre adresse IP) peut rentrer sur votre serveur et accéder au contenu de tous vos dossiers partagés.

Il est donc crucial de ne pas partager de cette façon des fichiers contenant des informations sensibles.

Attention notamment à l'activation du suivi des liens symboliques. Un lien symbolique présent dans le dossier partagé permet alors d'accéder à d'autres fichiers et/ou dossiers (ceux vers lesquels ils pointent).

KPF n'implémente aucune méthode de restriction d'accès par mot de passe, ni de méthode de chiffrement. Son utilisation implique que vous ouvriez un accès à tout le monde sur votre ordinateur, tout du moins à un dossier de votre ordinateur. Si vous ne voulez pas que votre dossier partagé soit accessible à tout le monde n'utilisez pas KPF (vous pouvez alors vous diriger, par exemple, vers le module userdir d'Apache2).

Désinstallation

Pour supprimer les serveurs, clic droit sur l'icône de l'applet dans le tableau de bord et supprimer.

Un clic droit dans le tableau de bord : Enlever du tableau de bord → Applet → serveur de fichiers public, permet de supprimer l'applet du tableau de bord.

Pour désinstaller complètement cette application, il suffit de supprimer son paquet.


Contributeurs : hizoka, bruno

Merci à Elodie pour la correction orthographique.


kpf.txt · Dernière modification: Le 13/07/2009, 13:22 par Antonin_Morel
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0