Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 10.04 LTS.
Apportez votre aide…

Launchy

Présentation

Launchy est un lanceur, logiciel qui permet de démarrer rapidement une application en tapant le début ou une partie de son nom, mais il permet également de trouver et lancer avec les logiciels associés musiques, vidéos, document que l'on veut y voir figurer.
Développé initialement pour Windows, il a été porté sous Qt pour la version 2.0 et la version Linux est sortie quelques mois après. Malgré le fait qu'il ait été développé à la base pour Windows, il a l'avantage d'être léger (selon bien sûr la quantité de fichiers qu'il doit répertorier), esthétique, et fonctionne sans problème que ce soit sous Gnome ou KDE. Il s'agit d'un logiciel libre, distribué sous licence GNU GPL.

Installation

Il faut tout d'abord télécharger le logiciel que vous trouverez ici.

Installez le paquet. Une fois l'installation finie, vous trouvez le raccourci de Launchy dans le menu Applications > Accessoires

Configuration

Le raccourci par défaut est Alt+Espace, si launchy est retourné se cacher (c'est là un de ses intérêts :-) ), utilisez-le pour le rendre visible. Faites ensuite un clic droit puis options pour accéder à la fenêtre de configuration.

Pour les non anglophones, je vais détailler les options :

1) L'onglet Général :

User Interface (Interface de l'utilisateur) :

Always display launchy Windows > Toujours afficher la fenêtre de launchy : il est conseillé de la laisser décochée ou launchy sera toujours visible.

Hide Launchy When it loses focus > Cacher launchy quand il perd le focus : launchy redevient en tâche de fond et la fenêtre disparait si vous cliquez à l'extérieur de launchy avec l'option activée. Si l'option est désactivée, la fenêtre launchy est simplement sous la fenêtre que vous avez choisie. A vous de voir pour le réglage, c'est sans grande importance.

Condense suggestion list > Condenser la liste de suggestion

Always center Launchy > Toujours centrer launchy

Hotkey > Touches raccourcis : A vous de choisir la combinaison de touches que vous préférez, elle sert à appeler et cacher launchy.

System Options (Options système) :

Check for updates on startup > Vérifier si une mise à jour est disponible au démarrage : A décocher, l'option ne sert à rien sous linux.

Show hidden files in browse mode > Montrer les fichiers cachés en mode explorateur : A décocher

Portable mode (USB Stick) > Mode portable (sur une clé usb)

Minutes between catalog updates > Temps en minutes avant de faire une mise à jour du catalogue : je vous conseille de marquer 0 pour que les mises à jour se fassent de façon manuelle. En laissant par exemple à 10 minutes, vous vous exposez à ce que launchy vous mange de la ram constamment pour pas grand chose.

GUI:

Opaqueness > Opacité : réglage de la transparence de launchy

Fade in time > Temps de l'animation d'arrivée : durée que met la fenêtre launchy à apparaitre.

Fade out time > Temps de l'animation de sortie : durée que met la fenêtre lauchy à disparaitre.

Simulatenously visible alternate suggestions > Autres suggestions visibles simultanément : c'est le nombre de propositions visibles directement (il faut descendre avec bas pour voir les autres).

Max. number of alternate suggestions > Nombre maximale de suggestions : c'est le nombre total de suggestions proposées par launchy pour les lettres rentrées.

2) L'onglet Skins :

Par défaut, il y a plusieurs skins qui fonctionneront sans problème quel que soit votre environnement graphique. Vous pouvez trouvez de nombreux skins en plus sur Deviant Art.

Il faudra décompresser l'archive du skin dans "usr/share/launchy/skins/"

Par contre, une majorité de ces skins ne fonctionnera correctement qu'avec compiz activé (au minimum, effet normal dans Système>Préférences>Apparence>Effets visuels), car sinon les skins seront amputés et rendront très mal (tout au moins avec metacity).

Skin ubuntu
Launchy avec un skin ubuntu disponible sur deviant art.

3) L'onglet Catalog :

L'onglet le plus important ; et bien le configurer est nécessaire .

Laissez déjà tout ce qui est mis par défaut hormis ~ tout seul que vous pouvez retirer (cliquez dessus et appuyez sur le bouton - juste en dessous). Les répertoires restants ("usr/share/applications/" ; "usr/local/applications", etc, etc) sont les raccourcis pour vos applications. Il vous reste maintenant à ajouter les répertoires que vous voulez indexer en plus.

Il faut savoir que l'utilisation de la ram par launchy dépendra directement du nombre et de la place que prennent les fichiers rajoutés. Pour prendre un exemple concret, en indexant un disque dur de 750 giga, il prend chez moi 100 mégas de ram. En le configurant intelligement avec un répertoire contenant les musiques (à peu près 1500) , un pour les documents, plus à peu près 2500 marque-pages firefox, il prend entre 1 et 5 mégas de ram, ce qui est quand même beaucoup mieux :-D . Libre à vous de voir ce que vous voulez voir figurer dans launchy et la ram que vous voulez le laisser occuper mais si vous avez des fichiers dans tous les coins, ce sera une bonne occasion de faire un peu de rangement.

Maintenant pour ajouter vos fichiers, dans la partie directories (1), cliquez sur le bouton + et choisissez le répertoire que vous voulez ajouter. Faites très attention à bien distinguer les options à gauche (file type et les 2 includes, en 2 sur la capture) et celle de droite (Directories, en 1 sur la capture). Chaque répertoire (1) à sa configuration propre pour les types de fichiers et les inclusions de répertoires et d'exécutables (2).

Onglet Catalogue
Chaque répertoire en 1 a sa propre configuration en 2.

Ensuite, sur le partie de gauche, il vous reste à indiquer quel(s) type(s) de fichiers launchy doit indexer pour ce répertoire. Par exemple, si vous avez sélectionné un répertoire de musique, ajoutez à gauche en rentrant .ogg dans la case au dessus du + si le répertoire contient des fichiers ogg et appuyez sur + ; ajoutez .mp3 si ce sont des mp3, etc.

Restent en dessous les options (toujours pour chaque répertoire) :
Include executable (inclure les fichiers exécutables) : si vous avez un doute, laissez le décocher.

Include directories (inclure les répertoires) : avec l'option activée, si dans le répertoire musique, il y a les répertoires ska, dub, metal ; vous retrouverez ska, dub, metal accesibles dans launchy qui lancera le gestionnaire de fichiers directement dans ce répertoire.

Depth (profondeur) : laissez à 100.

Une fois satisfait, il ne vous reste plus qu'à cliquez sur le bouton du bas (Rescan catalog > rescanner le catalogue) pour que la liste d'indexation soit mise à jour.

4) L'onglet Plugins :

Weby : ce plugin sert à faire des recherches rapides sur les sites définis. Commencez déjà par changer les url pour mettre tout ça en français.
"google.com" → "google.fr"
"en.wikipedia.com" → "fr.wikipedia.org"
et ainsi de suite, vous pouvez aussi rajouter les sites qui vous intéressent.
Pour dailymotion, rentrez dans la colone name : "Daily", dans url : "http://www.dailymotion.com/" et dans la 3ème colonne : "relevance/search/%s"
%s correspond au terme à rechercher dans lauchy, à vous de vous adapter selon les sites que vous voulez rajouter.

Pour utiliser ce plugin, il suffit ensuite de taper par exemple : Wiki pour que launchy vous marque wikipedia puis tab. Tapez ensuite le mot que vous voulez rechercher et la recherche de ce mot sous wikipedia sera faite automatiquement.
En résumé, tapez : "wiki", tab, "ubuntu" pour que launchy lance la recherche du terme ubuntu dans wikipedia.

Activer l'option Firefox Bookmark si vous voulez que vos marque-pages soient référencés dans launchy. Il y a une petite manipulation à faire pour que les marque-pages soient réellement pris en compte. Lancez firefox, puis tapez : "about:config" (et donnez l'autorisation de modifier si elle est demandée).

Cherchez alors la ligne : "browser.bookmarks.autoExportHTML" et double-cliquez dessus pour la passer de false à true. Vos marque-pages seront maintenant pris en compte dans launchy (rescanner le catalogue après cette manipulation est nécessaire)

L'option Internet Explorer est bien sûr à décocher.

Gcalc : gcalc ajoute une calculatrice et un convertisseur, il supporte de nombreux arguments (exemple : 5*9+(sqrt 10)^3). Le résultat est donné directement dans launchy (une connection internet est nécessaire, gcalc se sert de la fonction calculatrice de google).
Pour les conversions, il faut utiliser l'anglais (certaines abréviations classiques sont reconnues comme kg pour kilogramme, cm pour centimètre, mais m pour mètres ou mn pour minutes ne sont pas reconnues) ; par exemple tapez : "gcalc", tab, "4 dollars in euros" pour avoir la conversion de 4 dollars en euros.
D'autres exemples : "4 meters in inch" ; "3 euros in pesos" ; "2 years in months" ; "1 kilometer in miles" ; "1 cm in inch" ; "60 fahrenheit in celsius ; "1 hour in second" ; "10 minute in second" ; "60 kg in pounds" ; "1 meter in foot".

Calcy : calcy ajoute une calculatrice intégrée à lauchy, il supporte les arguments + - * / et les parenthèses. Le résultat vous est donné automatiquement dans launchy.

Runner : ce plugin permet de lancer des commandes avec des arguments. Il est malheuresement buggué à l'heure actuelle sous linux (pour le terminal au moins) et devrait fonctionner dans une future mise à jour. Il peut néanmoins fonctionner pour d'autres utilisations que le terminal.

Vous pouvez trouver d'autres plugins sur le forum officiel ; cependant, le forum est très fouillis et mélange les posts windows et linux. Les plugins peuvent être buggés ou ne fonctionner que sur xp donc faites attention à ce que vous essayez et lisez bien ce qui est marqué dans les commentaires.

Voir aussi


Article rédigé par MatDiv


launchy.txt · Dernière modification: Le 06/02/2014, 22:39 par 89.82.128.130
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0