Contenu | Rechercher | Menus
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

Faire un miroir de son serveur local en arrière plan d'un poste de travail

Objectif

Pour une organisation, grande ou petite, le serveur local est précieux. Le RAID ne protège que d'une panne de disque dur. Pour pallier les autres types de risque (alimentation, mémoire, chute, disparition, noyade, incendie…) il vaut mieux disposer d'une redondance complète de serveur, sur une autre machine.

Les petites organisations hésiteront à installer un serveur complet sécurisé dans une autre salle… cette contribution peut leur être utile.

Il s'agit d'utiliser un poste de travail comme miroir du serveur. En cas de perte du serveur principal, on redémarre ce poste de travail en position de serveur et le réseau retrouve rapidement son fonctionnement (mais 1 poste client n'est plus disponible).

Méthode

  • Une partition accueillera les fichiers du poste de travail
  • Une autre partition sera dédiée au miroir

La synchronisation des données entre le serveur et la machine de sauvegarde sera effectuée grâce à rsync, à vous de définir à quelle fréquence synchroniser les données. (les fichiers de configuration dans /etc sont moins susceptibles d'être modifiés que les données dans les répertoires /home ou le répertoire contenant les emails de vos utilisateurs, par exemple).

Le choix de démarrage en poste de travail ou en serveur de secours est disponible grâce à GRUB : éditez le fichier /boot/grub/menu.lst

Juste après la ligne :

### END DEBIAN AUTOMAGIC KERNELS LIST

Ajoutez une entrée :

	title		Backup_serveur
	root		(hd0,0) # A remplacer par la partition sur laquelle se trouve le miroir
	kernel		/boot/vmlinuz-2.6.15-23-386 root=/dev/hda1 ro quiet splash # A remplacer en fonction de votre kernel et de la partition de sauvegarde
	initrd		/boot/initrd.img-2.6.15-23-386 # A remplacer en fonction de votre kernel
	savedefault
	boot

N'oubliez pas de modifier les lignes root, kernel et initrd. Pour les lignes kernel et initrd, vous pouvez vous inspirer de ce qui figure plus haut dans le fichier que vous êtes en train d'éditer.

Une fois les modifications effectuées, vérifiées et sauvegardées, une nouvelle ligne intitulée Backup_serveur fera son apparition au prochain démarrage de cette machine.

En cas de défaillance du serveur habituel, il faudra alors sélectionner cette ligne au démarrage de la machine.

On dispose alors en quelques instants d'un nouveau serveur en état de marche.

Le poste client utilisé pour le miroir de serveur devient indisponible jusqu'à rétablissement du serveur principal, mais tous les autres postes de travail du réseau reprennent rapidement leur fonctionnement.

Difficultés rencontrées

  • Certains répertoires, comme ceux des courriels, devraient être synchronisés chaque minute afin de minimiser les risques de pertes.
  • Pour obtenir un premier miroir fonctionnel, l'utilisation de partimage a été la solution opérationnelle, rsync n'y a pas suffit.

Satisfaction

Test effectué : le disque dur du serveur (ou du mirroir) peut être démonté de sa machine et reposé sur une autre, le service reste assuré. Pratique si le pliage du serveur a une cause matérielle autre que le disque dur.

Excuses

Ce tutoriel est rédigé de façon trop rapide, et sans les détails utiles aux débutants, toute amélioration y est bienvenue. J'espère que les principes sont suffisament clairs et que celà rendra tout de même service.

Contributeurs

Livier


serveur-miroir_local.txt · Dernière modification: Le 13/05/2011, 10:30 (modification externe)
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0