Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Prochaine révision
Révision précédente
smbnetfs [Le 22/05/2009, 18:16]
213.95.41.13 Utiliser SMBNetFS pour son partage Samba
smbnetfs [Le 04/12/2017, 09:58] (Version actuelle)
L'Africain [Utilisation] Ponctuation
Ligne 1: Ligne 1:
-{{tag>Jaunty ​administration réseau samba SMB Xubuntu ​Windows}}+{{tag>Xenial ​administration réseau samba Windows}}
  
 ---- ----
Ligne 16: Ligne 16:
 Tout d'​abord,​ il vous faudra [[:​fuse#​installation_de_fuse|installer et configurer FUSE]], dont dépend //​SMBNetFS//​. Tout d'​abord,​ il vous faudra [[:​fuse#​installation_de_fuse|installer et configurer FUSE]], dont dépend //​SMBNetFS//​.
  
-//​SMBNetFS//​ est dans les dépôts. Il vous suffira donc d'​[[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installer le paquet]] **smbnetfs** avec ses dépendances.+//​SMBNetFS//​ est dans les dépôts. Il vous suffira donc d'​[[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installer le paquet]] **[[apt>smbnetfs]]** avec ses dépendances.
  
  
 ===== Utilisation ===== ===== Utilisation =====
 +
 +<note important>​En utilisant vous exposez votre système à des problèmes de sécurité. N'​utilisez ces commandes qu'en connaissance de cause.</​note>​
  
 === Direct === === Direct ===
 +Cette méthode va créer un dossier Network dans votre **Dossier personnel**,​ dans lequel vous aurez accès à vos partages réseau.
 +C'est très simple, il suffit de mettre « smbnetfs » suivi du point de montage : <​code>​mkdir .smb
 +mkdir -p Network
 +sudo cp /​etc/​smbnetfs.conf .smb/
 +sudo cp /​etc/​samba/​smb.conf .smb/
 +smbnetfs Network</​code>​
  
-C'est très simple, il suffit de mettre « smbnetfs » suivi du point de montage. Exemple : +A partir de maintenant, vous pouvez voir le voisinage réseau de la forme « DOMAINES/​MACHINES/​PARTAGES » dans le dossier **Network**.
-  cd ~ +
-  mkdir -p Network +
-  smbnetfs Network +
- +
-A partir de maintenant, vous pouvez voir le voisinage réseau de la forme « DOMAINES/​MACHINES/​PARTAGES ».+
  
 Il est aussi possible d'​accéder aux partages d'une machine protégée par mot de passe qui n'est pas présente dans le fichier de configuration,​ avec un simple "​cd"​ : Il est aussi possible d'​accéder aux partages d'une machine protégée par mot de passe qui n'est pas présente dans le fichier de configuration,​ avec un simple "​cd"​ :
Ligne 39: Ligne 42:
 === Automatisé === === Automatisé ===
  
-Rajouter simplement la commande « ''​smbnetfs Network''​ » dans le gestionnaire de démarrage de session.+Rajouter simplement la commande « ''​smbnetfs Network''​ » dans le [[:​tutoriel:​application_demarrage|gestionnaire de démarrage de session]].
  
-L'​avantage de //​SMBNetFS//​ par rapport à //SMB For Fuse// est qu'il se rafraichit ​périodiquement : +L'​avantage de //​SMBNetFS//​ par rapport à //SMB For Fuse// est qu'il se rafraîchit ​périodiquement : 
-  * Toutes les 5 minutes (paramétrable),​ il rafraichit ​l'​arborescence du voisinage réseau.+  * Toutes les 5 minutes (paramétrable),​ il rafraîchit ​l'​arborescence du voisinage réseau.
   * Toutes les 5 minutes (paramétrable aussi), il relit son fichier de configuration pour se mettre à jour (ex : changement / rajout d'​authentification sur une machine).   * Toutes les 5 minutes (paramétrable aussi), il relit son fichier de configuration pour se mettre à jour (ex : changement / rajout d'​authentification sur une machine).
  
-En cas de soucis avec le voisinage réseau, voici un petit script qui permet de forcer le rafraichissement ​+En cas de soucis avec le voisinage réseau, voici un petit script qui permet de forcer le rafraîchissement ​
-<​file>​+<​file ​bash>
 #! /​bin/​sh ​ #! /​bin/​sh ​
  
Ligne 303: Ligne 306:
  
 ===== Annexes ===== ===== Annexes =====
 +
 +==== Pare-feu ====
  
 <note important>​ <note important>​
-Il est fortement recommandé de mettre les IP des machines du voisinage réseau en whitelist dans le pare-feu (ex : Firestarter) : en effet, la réponse des autres machines à une connexion Samba se fait sur un port qui est bloqué par défaut et empêche donc l'​exploration du voisinage réseau de toute machine qui n'est pas whitelistée.+  * Il est fortement recommandé de mettre les IP des machines du voisinage réseau en whitelist dans le pare-feu (ex : Firestarter) : en effet, la réponse des autres machines à une connexion Samba se fait sur un port qui est bloqué par défaut et empêche donc l'​exploration du voisinage réseau de toute machine qui n'est pas whitelistée. 
 +  * Voici le script de "​reload"​ modifié pour passer de l'un à l'​autre ([[:​fusesmb|fusesmb]] et SMBNetFS) selon son envie : 
 +<file bash> 
 +#! /bin/sh 
 + 
 +# flag à 0 pour smbnetfs 
 +# flag à 1 pour fusesmb 
 +flag_fusesmb="​0"​ 
 + 
 +isfuse=$(cat /etc/mtab | grep fusesmb; cat /etc/mtab | grep smbnetfs) 
 + 
 +if [ -n "​$isfuse"​ ]; then 
 +
 + fusermount -u Network 
 +
 +fi 
 + 
 + 
 +if [ "​$flag_fusesmb"​ = "​1"​ ]; then 
 + rm fusesmb.cache 
 + 
 + fusesmb Network 
 +else 
 +        smbnetfs Network 
 +fi 
 + 
 +exit 0 
 +</​file>​
 </​note>​ </​note>​
  
 +==== Lenteurs nautilus ====
  
 +Nautilus chercher certains dossiers lorsque l'on parcours le point de montage, et les groupes réseaux. Ce qui cause un lenteur non négligeable.
 +Pour corriger cela, rajouter les lignes suivantes dans ~/​.smb/​smbnetfs.conf
 +<​file>​stat_workaround_name ​   "​.hidden"​
 +stat_workaround_name ​   "​.Trash"​
 +stat_workaround_name ​   "​.Trash-1000"​
 +</​file>​
 ===== Liens et références ===== ===== Liens et références =====
  
  • smbnetfs.1243008986.txt.gz
  • Dernière modification: Le 18/04/2011, 14:55
  • (modification externe)