Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 10.04 LTS.
Apportez votre aide…

Faire cohabiter Gnome et KDE

Ce tutoriel décrit comment faire cohabiter sur un même système les 2 environnements de bureau : Gnome et KDE, afin de pouvoir disposer de comptes d'utilisateurs (sessions) avec Gnome et d'autres comptes avec KDE.

Ce qui est à faire sur un compte avec KDE est à faire sur tous les comptes utilisant ce gestionnaire. Idem pour les comptes Gnome.

Pré-requis

Dans les deux cas ci-dessus, il vous sera proposé de choisir entre le gestionnaire de session GDM ou KDM.

Harmoniser les verrouillages d'écran

Cette opération est nécessaire pour permettre les basculement KDE→GDM et GNOME→KDM. C'est à dire nécessaire pour permettre le basculement du gestionnaire de bureau du premier avec le gestionnaire de session du second … et inversement.

Le problème

Quand vous avez GDM par défaut et une session KDE, l'option "Changement d'utilisateur" (disponible via l'écran de verrouillage de l'écran par exemple sous KDE 3.5) ne fonctionne pas. Cette option de changement d'utilisateur propose de basculer vers un utilisateur déjà connecté, mais elle est incapable de rediriger vers GDM qui propose tous les utilisateurs. Idem lorsque l'on a KDM par défaut et qu'un utilisateur sous GNOME verrouille son écran : il est impossible de basculer vers KDM.

Solution : on utilisera partout le même outil de verrouillage du moment qui est compatible avec le *DM par défaut, ainsi :

Si l'on veut garder GDM

suivre la procédure suivante dans tous les comptes KDE :

Saisissez la commande suivante dans un terminal (ou via le raccourci Alt-F2) :

systemsettings

Puis dans l'onglet "Avancé">Démarrage Automatique, cliquez sur "Ajouter un programme" et saisissez la commande suivante dans la fenêtre qui s'ouvre :

gnome-screensaver

Dans la suite du tutoriel on verra que l'on a besoin de lancer la commande "gnome-screensaver-command" or, pour que celle-ci fonctionne, il faudrait avoir lancé au préalable (à n'importe quel moment de la session) la commande "gnome-screensaver". D'où l'intérêt de la mettre au démarrage.

Maintenant que vous avez défini gnome-screensaver au démarrage, restez dans la fenêtre "Démarrage automatique - Configuration du système" et cliquez sur "vue d'ensemble" (en haut, à gauche) puis allez dans Onglet "général"–> Groupe "Administration de l'ordinateur"–>"Actions d'entrée".

Tout en bas de la fenêtre, à gauche, cliquez sur Édition>Nouveau>Raccourcis clavier global>Commande / Url. Se crée alors une nouvelle action que vous pouvez appeler "verrouillage compatible avec GDM". Dans la partie de droite appuyez sur l'onglet "Action" et collez dans le champ "Commande / URL" la commande suivante1) :

gnome-screensaver-command -l

Ensuite, dans l'onglet "Déclencheur" appuyez sur le bouton "Aucun", il ne reste plus alors qu'à définir le raccourci-clavier qui actionnera le verrouillage, préférez Ctrl-Alt-L.

Toutefois, si vous choisissez ce dernier raccourci-clavier vous serez prévenu par un message du type : "Le raccourci « Ctrl-Alt-L » est en conflit avec la combinaison de touches suivante : Raccourci « Ctrl-Alt-L » dans l'application Interface d'exécution de commande pour l'action Verrouiller la session" Il suffit juste de cliquer sur réaffecter et le raccourci-clavier Ctrl-Alt-L actionnera un verrouillage d'écran qui ne causera plus de soucis aux autres utilisateurs.

Vous pouvez aussi copier le texte suivant dans le champs de l'onglet "Commentaire", pour pouvoir vous remémorer à quoi sert l'action que vous venez de configurer :

Ce raccourci permet de verrouiller l'écran de kde comme s'il était sous gnome, il exécute ainsi la commande : 
gnome-screensaver-command -l , et permet donc de revenir à GDM si c'est le gestionnaire de connexion par défaut, sans aucune entrave. 
Néanmoins, pour que le verrouillage fonctionne il faut avoir préalablement lancé la commande : 
gnome-screensaver , l'astuce étant que celle-ci soit lancée automatiquement à chaque démarrage.

Après tout cela, n'oubliez pas de cliquer sur "Appliquer" avant de fermer votre fenêtre. Autrement aucun changement ne sera pris en compte.

Et voilà, vous pouvez désormais verrouiller votre écran sous KDE sans perturber les autres utilisateurs et ce, en tapant simplement Ctrl-Alt-L. Vous tomberez alors sur la fenêtre de verrouillage de Gnome, elle est moche (surtout que c'est un programme gtk lancé sous KDE) mais elle a le mérite d'être fonctionnelle ;).

Évidemment, après les manipulations faites, le verrouillage compatible avec GNOME n'est possible qu'en activant le raccourci-clavier Ctrl-Alt-L ou en lançant la commande gnome-screensaver-command -l. Le fait de faire Menu contextuel du bureau→verrouiller l'écran aura pour effet de vous amener à l'écran de verrouillage naturel de KDE que vous aviez auparavant et qui pose les problèmes que nous tentions de régler, l'option "Déconnexion" du plasmoïde "verrouillage/déconnexion" a le même effet, il est donc préférable de les éviter. Il est toutefois possible de configurer un lanceur d'application qui lance la commande screensaver-command -l si vous êtes adepte du clicodrome

Évidement, des que vous aurez fait ces configurations, il ne vous sera plus possible de configurer la mise en veille avec Configuration du système–>Onglet "Général"–>Bureau–>Écrans de veille, car cet outil de configuration est spécifique au programme de verrouillage propre à KDE, lequel programme que vous n'utilisez plus. Désormais, pour configurer votre verrouillage d'écran, utiliser le programme gnome-screensaver-preferences que vous pouvez tapper dans une console mais comme vous risquez de l'oublier créez un lanceur dans Menu K–>Système. Notez toute fois que l'activation de l'économiseur dés l'inactivité, ne fonctionne malheureusement pas sous KDE donc ne comptez pas sur un verrouillage automatique et prenez l'habitude de verrouiller manuellement à l'aide de Ctrl-Alt-L dés que vous vous levez si vous en avez besoin.

Si l'on veut garder KDM (brouillon!)

FIXME

Harmoniser le système de son de KDE avec celui de Gnome

Le problème

Si deux sessions (l'une fonctionnant sous KDE et l'autre sous gnome) sont connectées sur un même système, vous aurez souvent des problèmes de son. Généralement vous n'aurez pas de son du tout sur la seconde session qui a été ouverte et pour cause, les périphériques sonores utilisés par GNOME (Pulsaudio) et KDE sont différents et s'excluent mutuellement.

La solution : utiliser un seul périphérique quelque-soit le gestionnaire utilisé.

Si l'on veut garder le périphérique de Gnome (Pulseaudio)

suivre la procédure suivante dans tous les comptes KDE :

Saisissez la commande suivante dans un terminal (ou via le raccourci Alt-F2) :

systemsettings

Puis dans l'onglet "Général">Multimédia, cliquez sur "Playback/recording through the PulseAudio sound server" et appuyez sur le bouton "Monter" jusqu'à faire parvenir "Playback/recording through the PulseAudio sound server" en haut de la liste. Ensuite, cliquez sur "Appliquer la liste de périphérique à…", cochez toutes les cases de la fenêtre qui s'ouvre puis OK.

Enfin, quand vous revenez à la fenêtre "Multimédia - Configuration su système", n'oubliez pas de cliquer sur "Appliquer".

Un petit redémarrage de session plus tard, tout fonctionne sans interférence, essayez de lancer une session GNOME en même temps que la session KDE que vous avez paramétrée et vous constaterez qu'il n'y a plus aucun soucis.

Si l'on veut garder le périphérique de KDE

suivre la procédure suivante dans tous les comptes GNOME :

FIXME

Retirer les lanceurs intrus

Retirer de Gnome les lanceurs de KDE

suivre la procédure suivante dans tous les comptes GNOME :

Il suffit de lancer l'éditeur de menu Gnome (via le menu Système→Préférences→Menu Principal), puis décocher les applications KDE.

Pour rappel, vous trouverez les applications par défaut d'Ubuntu sur cette page.

Retirer de KDE les lanceurs de Gnome

suivre la procédure suivante dans tous les comptes KDE :

Il suffit de lancer l'éditeur de menu KDE (clic-droit sur le Menu K →Éditeur de menu OU saisir la commande kmenuedit), puis masquer les applications Gnome. N'oubliez pas de cliquer sur "Enregistrer" à la fin.

Ouvrir les fichiers avec les programmes de son gestionnaire de bureau

Le problème

Vous aviez une installation classique de l'un ou l'autre d'ubuntu (Gnome) et de Kubuntu (KDE) et vous avez installé le gestionnaire de bureau de Bureau que vous n'aviez pas. Dans la plus part des cas, lorsque vous essayez d'ouvrir un document, celui-ci s'ouvre avec un programme de votre ancien gestionnaire de bureau, ce qui n'est ni esthétique ni pratique car les logiciels KDE ont des fonctionnalités de communication entre eux et les logiciels Gnome aussi.

Si vous souhaitez rendre votre système cohérent, voici les instructions à suivre suivant votre cas.

Si vous aviez une installation classique d'Ubuntu (Gnome) et que vous avez installé le paquet kubuntu-desktop

Suivez la procédure suivante dans tous les comptes KDE :

Saisissez dans un terminal (ou via le raccourci Alt-F2) la commande suivante :

systemsettings

Allez à Onglet "Avancé"–>Association de fichiers

Puis sélectionnez un format de fichier (ogg, pour les fichier audio, par exemple) et dans la fenêtre de droite faites avancer au plus haut le programme avec lequel vous souhaitez ouvrir par défaut ce type de fichiers sous KDE (en l'occurrence Amarok ou kaffeine), vous pouvez vous aider d'une liste d'équivalences entre les programmes Gnome et KDE. Évidement c'est fastidieux mais la petite astuce est de commencer par les formats de fichiers que vous utilisez le plus (ogg, ODT, DOC, MP3 etc) et surtout n'oubliez pas le groupe "application" car il contient plusieurs types de fichiers importants.

Si vous aviez une installation classique de Kubuntu (KDE) et que vous avez installé le paquet Ubuntu-desktop

FIXME

Voir aussi

1) Cette commande lance le programme qui s'occupe du verrouillage sous Gnome


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0