Contenu | Rechercher | Menus

NOTE IMPORTANTE (le 19/08/2010) Kysoh, qui commercialisait le tux droid a déposé le bilan. Le petit manchot n'est donc plus commercialisé et cherche un re-preneur. Les utilisateurs peuvent encore se servir de leur tux droid sans problème, et les paquets sont de nouveau disponibles pour téléchargement. Si vous désirez aider tux droid, retrouvez les développeurs sur le cannal irc.freenode.net, salon #tuxdroid. steph138

2 ans après , Tux Droîd semble toujours viable, et une communauté se regroupe autour de TuxDroid community.net . Des Tuxdroid semble encore en vente dans le commerce pour un prix très faible. Rappelons ici que même si Kysoh a déposé le bilan, Tux Droïd ne passe pas par des serveurs propriétaires pour accéder aux informations sur le net. Les fonctions actuelles de Tux sont toujours actives, et surtout libres. Exploitables, modifiables et évolutives.

Tux Droid et son ami le poisson Fux

Tux Droid est un compagnon électronique qui propose à peu près les mêmes fonctionnalités qu'un Nabaztag (de la société Violet), mais en open-source et pour les linuxiens (Tux étant la mascotte de Linux). Il a pour rôle d'être une sorte d'assistant entre vous et votre ordinateur.

Tux Droid est fourni avec un ami, le poisson Fux, dont le rôle n'est pas de le nourrir, mais de lui permettre de communiquer avec l'ordinateur.

TuxDroid a les yeux qui brillent Fux, l'ami poisson de TuxDroid

Ce que Tux Droid peut faire

  • Communiquer sans fil avec un ordinateur
  • Bouger ses ailes et ses paupières
  • Ouvrir son bec
  • Tourner sur lui même
  • Émettre des sons
  • Capter et enregistrer la voix
  • Détecter le niveau de luminosité

Un ami vivant

On peut imaginer une infinité de choses que Tux Droid puisse faire :

  • Lire nos e-mails, nos flux RSS
  • Se présenter
  • Discuter avec d'autres Tux Droid, voire avec nous
  • Nous réveiller le matin
  • Fermer les yeux et ronfler quand la lumière s'éteint
  • Jouer les perroquets
  • Servir de radio, de téléphone (VOIP), de Post-It électronique, etc.
  • Faire porte parole : laissez-le sur la table de la cuisine pour que votre entourage le trouve facilement et qu'il puisse livrer un message.
  • le faire ronronner quand on le caresse (même si un manchot ne ronronne pas :P)

Il ne manque que des logiciels pour lui donner vie, et il est possible de le programmer en Python ou tout autre langage.

En savoir plus sur Tux Droid

Comme annoncé en début de page, la société Kysoh qui distribuait le Tux droid a malheureusement déposé le bilan en juillet 2010, l'information étant parue au moniteur belge, source on ne peut plus officielle. Il a pourtant fallu quelques temps pour que la communauté s'organise, tout d'abord en sauvant les meubles.

Sur le site de Kysoh, il ne restait plus que les pages de présentation du produits, tous les liens de documentations et téléchargements semblaient morts. Les Tux droids en fonction ne s'apercevaient de rien, car à la différence du lapin communiquant Nabaztag, ils n'ont pas besoin de serveurs particuliers pour fonctionner. Quelques uns qui cherchaient a ré-installer les softwares (après un changement de distributions par exemple, Lucid Lynx était sortie quelques semaines auparavant…) se sont retrouvés le bec dans l'eau. Seul l'IRC freenode.net #tuxdroid semblait encore fonctionner avec son lot d'habitués. Après les interrogations et la déception de la confirmation du dépôt de bilan de Kysoh, il a fallu presque le mois d'août complet pour que la nouvelle se répande sur le net par mail, IRC, forum des différentes distributions linux …etc. Kysoh n'ayant pu faire aucune déclaration, la communauté se fit passer le message et pu créer quelques miroirs où sont sauvegardés les précieux paquets open source de Kysoh.

Ces miroirs sont aujourd'hui le seul moyen de trouver des .deb pour installer votre tuxdroid. Vous y trouverez aussi de la doc, et pas loin de 90% du matériel logiciel. Aujourd'hui, seul manque quelques gadgets, projets et autres développements.

Tuxdroid a toujours eu une communauté se reposant grandement sur Kysoh. Ceci d'autant plus que la version 2 du logiciel que Kysoh mettait à disposition, était faite également pour être porté sur linux et win$, et ne permettait plus les créations simplifiés sous python des gadgets de la version 1. Tux Droid était supporté sur une plateforme grand public, mais, bien que le code des logiciels était toujours open source, le "control center" était une vraie usine a gaz. La troisième version des logiciels (tuxbox) est née en 2009 et était basée sur un serveur web.

Aujourd'hui, grâce à la communauté qui s'est mobilisé pendant ce mois d'août 2010 au lieu de faire bronzette sur les plages, le catalyseur qu'a été le dépôt de bilan de Kysoh à rassemblé un maximum de personnes autour de tuxdroid qui doit se sentir beaucoup moins orphelin. Les miroirs mis en place, la suite vise la mise en place d'un vrai site communautaire, avec wiki, forums… L'idée étant que tuxdroid reste open source, que la communauté continue a le faire fonctionner, mais aussi le développer.

Avec l'espoir, qu'un re-preneur se présente pour commercialiser le projet, et que tuxdroid soit à nouveau proposé sur les étagères des magasins.

Comportement autonome initial

Avant même que vous ne vous amusiez à programmer votre Tux Droid, celui-ci possède quelques comportements pré-programmés.

Tableau des comportements autonomes par défaut

En voici une liste non exhaustive de tout ce que votre Tux Droid peut faire dès la sortie de sa boîte.

Évènement Mise en action Voyants Bruit, son
Mise sous tension les yeux s'ouvrent s'ils était fermés, un battement d'œil, ouverture et fermeture de la boucheles yeux restent ouverts pendant toute la durée du mouvement4.wav (hello)
Bouton tête les deux yeux clignotent une fois
Bouton aile gauche les deux yeux clignotent une fois
Bouton aile droite les deux yeux clignotent une fois
Réception IR les deux yeux clignotent une fois
Débranchement la bouche s'ouvre et se ferme 2.wav (oops)
Début de charge la bouche s'ouvre et se ferme les yeux restent ouverts pendant deux secondes 3.wav (yummy)
Abaissement des paupières les yeux s'éteignent et restent éteints
prise d'alimentation connectée les yeux restent allumés
RF déconnecté les yeux restent éteints
Rencontre entre deux Tux Droids ouverture et fermeture de la bouche 6.wav (yo)
Mode « programmation » La LED gauche est allumée

Si Tux Droid attends et qu'il n'a rien à faire, il délivre des petits bruits et quelques mouvements (bâillements, claquement du bec, etc.) car il s'ennuie.

Création des AttiTunes

AttiTunes

Vous trouverez très vite AttiTunes. La lecture des attitunes en cours d'écriture directement depuis l'attitunes studio ne semble pas marcher, si vous utilisez le greffon libre openJDK, par contre fonctionne très bien avec Sun Java (libre à 95 % pour les puristes du libre).

Petit truc : il est mieux de mettre peu de texte dans un bloc TTS, sinon Tux Droid s'emballe et peut même oublier la fin de sa phrase. Placez 2 ou 3 mots par blocs. Pensez bien a valider chaque bloc que vous créez. Tux Droid fera alors cette action, et le bloc prendra alors sa place en s'allongeant le cas échéant. Si vous ne validez pas, votre bloc sera remis par défaut.

Pour l'avoir expérimenté, on prend très vite le coup! Même si la lecture en direct de l'attitune ne fonctionne pas avec le greffon openJDK, on devine assez vite les réactions de Tux Droid, et les improvisations qu'il se permet, donnent un peu de piquant, donc de vie, au personnage.

Comment réaliser des attitunes propres et rigolotes? travaillez-les comme un scénario avant de vous lancer sur le logiciel. Pensez à celui qui va découvrir l'attitune, si elle n'est pas pour vous mais destinée pour un tiers. Peu de mots = message facilement compréhensible, et laisse de la place pour des mouvements des yeux, ailes, becs. Les moteurs sont un petit peu bruyant, mais leurs son ne fais pas penser à une tronçonneuse, et fait partie du spectacle. Alternez les paroles et les mouvements, cela aère l'attitune en assurant une continuité. La ponctuation d'exclamation et d'interrogation influe sur la parole, et il faut doubler certaines lettres : écrire "tux" fera entendre "tu", on écrira donc "tuxx" pour que le manchot prononce distinctement son prénom. Mais on prend vite le coup.

Gadgets

Avec la tuxbox, vous trouverez les prnicipaux gadgets : emails, heure, rss…etc qui assurerons le fonctionnement de base d'un manchot a qui on demande de se connecter sur le net pour ramener des infos. Pour des gadgets additionnels, voyez la communauté qui développe toujours les capacités de tux droid.

Contrôler Tux droid depuis le panneau

Dans le control center, ouvrir outils, control the droid, les options avancées et la partie TTS. Manipulez et testez !!!

Contrôler Tux Droid avec sa télécommande

Une télécommande est fournie avec Tux Droid. Certaines actions sont utilisables directement.

Sur la télécommande, appuyez simultanément sur le bouton « Alt » et sur le petit bouton blanc qui montre un téléphone à côté d'un Tux Droid : vous venez de le relier à votre télécommande.

Apparemment, une nouvelle version de la télécommande serait apparue depuis la rédaction des tutoriaux originaux. Sur celle-ci, le fameux bouton avec un pingouin et un téléphone a été remplacé par le texte « VOIP ». Il faudra donc presser successivement le bouton « Alt » puis « VOIP ». A noter que le comportement n'est pas identique aux descriptions.

Ensuite, utilisez les touches directionnelles et « OK » pour le commander. Le numéro sur lequel vous appuyez avant de lui faire faire une action indique le nombre de fois qu'il dois la répéter, le 0 étant équivalent à l'infini. Pour faire tourner Tux sur lui même, il faut auparavant le débrancher, on comprend facilement pourquoi…

Utilisation comme haut-parleur

Votre tux droid peut servir pour écouter votre musique. Vous trouverez des gadgets qui peuvent piloter des logiciels de lecture audio. Mais attention si vous voulez réaliser du montage audio ou de l'enregistrement avec votre PC !! Tux Droid embarque un serveur de son à lui tout seul. Si ce serveur est capable de vous rendre le fichier sonore lu par audacious, par exemple, il est aussi capable de créer une belle pagaille si vous voulez éditer un fichier sonore avec audacity, ou un autre logiciel de montage. Pour éviter de vous arracher les cheveux en vous demandant pourquoi alsa plante et pulse-audio ne détecte plus rien, déconnectez le poisson fux de son port usb, pour faire taire le serveur de son du Tux Droid, avant toute manipulation d'édition audio.

XMMS music player, (maintenant audacious)

Environnement Gnome

Environnement KDE

J'ai un tuxdroid, mais je n'ai plus de paquets logiciels

C'est très simple, vous allez les télécharger, mais pas depuis le site de Kysoh, qui a malheureusement dû fermer les portes.

La fin d'été 2010 à été une course contre la montre pour une poignée d'entre nous qui refusaient de voir perdre le potentiel de tuxdroid. D'abord car c'est la mascotte linux, et parce que ce jouet a bel et bien un potentiel pour de futurs applications. Le hardware et plus de 90 % des softwares que Kysoh distribuait sont sous licence open-source. Vous pouvez donc tous mettre vos mains dans le cambouis pour faire avancer le projet. Et cette course contre la montre s'est soldé par une récupération de 10 go de données concernant tuxdroid. Aujourd'hui, il manque encore le wiki tuxisalive qui mettait le pied a l'étrier aux débutants et accompagnait les connaisseurs. Des paquets perdus pour une plateforme autre qu'Ubuntu ont été recrée, et certains sont en voie de développement pour une autre plateforme alors qu'ils n'avaient jamais existé.

Vous pouvez allez voir cette page : /http://tuxdroid-community.net/. C'est à ce jour le serveur qui à réuni le maximum d'information sur tuxdroid.

Et ne restez pas seul avec votre tux, rejoignez l'IRC freenode #tuxdroid.

Choisir un compagnon électronique

Tux Droid, avec un lapin (qui a dit crétin) au code propriétaire, sont les seuls compagnons électroniques que l'on puisse brancher sur un PC, utilisables dans la vie de tous les jours, et d'un prix abordable. Sur le net vous trouverez des comparatifs entre les deux bestioles.

On retrouve la même philosophie entre le lapin et le manchot, que entre Microsoft Windows et GNU/Linux. Le lapin est prêt à l'emploi, avec de nombreuses configurations pré-installé. Mais ses capacités de mouvement sont seulement sur ses oreilles, vous devez passer par les serveurs du fabricant, et ses possibilités de personnalisation sont réduites. Tux demandera un peu plus de travail (enfin, si jouer avec une marionnette électronique en est un), pour un résultat beaucoup plus personnalisé, et donc intéressant.

Ceci dit pour éviter de rentrer dans les détails et sans vouloir rentrer dans les domaines de goûts et de couleurs.

Voir aussi

Liens et sources


Contributeurs principaux : Hind_Flo (traduction), remise a jour le 24/05/2011 : steph138.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0