Contenu | Rechercher | Menus

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Both sides previous revision Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
wakeonlan [Le 10/04/2013, 18:59]
percherie [Activer le WOL et vérifier que la carte réseau le supporte]
wakeonlan [Le 20/10/2013, 17:11] (Version actuelle)
92.148.28.114 [Vérifier que la carte réseau supporte le WOL]
Ligne 5: Ligne 5:
 ====== Wakeonlan : démarrer un ordinateur à distance ====== ====== Wakeonlan : démarrer un ordinateur à distance ======
  
-//(Si besoin, il existe page complémentaire [[wake-on-lan]])//​ +Le Wake-on-LAN ​(WOL) ou mise en marche du PC depuis le réseau est une technologie développée par AMD et IBM, permettant à un ordinateur mis en veille d'​être démarré à distance par l'​envoi d'un "​magic-packet"​ sur la carte réseau supportant le Wake-on-LAN.
- +
-Le Wake-on-LAN ou mise en marche du PC depuis le réseau est une technologie développée par AMD et IBM, permettant à un ordinateur mis en veille d'​être démarré à distance par l'​envoi d'un "​magic-packet"​ sur la carte réseau supportant le Wake-on-LAN.+
  
 Plus techniquement,​ le réveil est déclenché quand la carte ethernet de l'​ordinateur reçoit un "magic packet"​ qui est une trame de données ethernet contenant les octets FF FF FF FF FF FF suivis de seize répétitions de l'​adresse MAC de la cible, puis d'un mot de passe (si nécessaire) de quatre ou six octets Plus techniquement,​ le réveil est déclenché quand la carte ethernet de l'​ordinateur reçoit un "magic packet"​ qui est une trame de données ethernet contenant les octets FF FF FF FF FF FF suivis de seize répétitions de l'​adresse MAC de la cible, puis d'un mot de passe (si nécessaire) de quatre ou six octets
  
-Cet article vous explique comment ​installer l'​application //​wakeonlan//​ pour démarrer un ordinateur distant (toutes plate-formes) depuis ​votre distribution ​Ubuntu, et vous permet de trouver les informations sur l'​ordinateur que vous voulez démarrer. ​Pour démarrer votre ordinateur avec Ubuntu depuis un autre poste, c'est sur l'​autre poste qu'il faut installer le programme. +Cet article vous explique comment ​configurer ​votre machine ​Ubuntu ​à réveiller((Pour démarrer votre ordinateur avec Ubuntu depuis un autre poste, c'est sur l'​autre poste qu'il faut installer le programme)) et comment installer l'​application //​wakeonlan//​ pour démarrer un ordinateur distant (toutes plate-formes) depuis votre distribution Ubuntu.
  
 ===== Pré-requis ===== ===== Pré-requis =====
  
 Pour la suite des opérations,​ des pré-requis sont nécessaires :  Pour la suite des opérations,​ des pré-requis sont nécessaires : 
- 
-<note warning>​Penser à consulter le site constructeur afin de savoir si la carte mère est compatible WLAN ou WOL</​note>​ 
- 
   * Disposer des [[:​sudo|droits d'​administration]] ;   * Disposer des [[:​sudo|droits d'​administration]] ;
   * Disposer d'une connexion à Internet configurée et activée pour télécharger le logiciel ;   * Disposer d'une connexion à Internet configurée et activée pour télécharger le logiciel ;
-  * Avoir configuré le réseau de la machine à réveiller en IP fixe ([[http://​doc.ubuntu-fr.org/​tutoriel/​comment_configurer_son_reseau_local|chapitre 1.1.1]]);   +  * [[http://​doc.ubuntu-fr.org/​tutoriel/​comment_configurer_son_reseau_local|Avoir fixé l'​adresse IP]] de la machine à réveiller (chapitre 1.1.1) ; 
-   ​* Avoir activé l'​accès au [[:​depots|dépôt APT]] '​universe'​.+  * Consulter le site constructeur afin de savoir si la carte mère est compatible WLAN ou WOL ; 
 +  * Avoir activé l'​accès au [[:​depots|dépôt APT]] '​universe'​.
  
 +===== Activer le WOL =====
 +==== Vérifier que la carte réseau supporte le WOL =====
  
 +Le WOL doit être activé pour la carte réseau. Ce n'est pas toujours le cas pour des raisons évidentes de sécurité, puisque n'​importe qui pourrait démarrer un ordinateur en connaissant uniquement l'​adresse mac. L'​activation s'​effectue dans le BIOS de l'​ordinateur à démarrer.
  
 +Sous Ubuntu, pour voir si votre carte réseau supporte le WOL, installer le paquet **[[apt>​ethtool]]** et exécuter la commande:
 +<​code>​sudo ethtool eth0  | egrep "​^[[:​blank:​]]*Wake-on:​ (g|d)"</​code>​
 +<​note>​**eth0** est l'​identifiant de votre carte réseau (par défaut). Pour être sûr que l'​identifiant est correct, entrer la commande **ifconfig** qui vous donnera la liste des périphériques réseaux</​note>​
 +Vous devez obtenir la ligne suivante:
 +<​file>​Wake-on:​ g</​file>​
  
 +Si vous obtenez la ligne <​file>​Wake-on:​ d</​file>​ c'est que votre carte réseau n'est pas activée pour le WOL. Pour l'​activer taper la commande :
 +<​code>​sudo ethtool -s eth0 wol g</​code>​
  
 +==== Conserver le paramétrage ====
  
 +Avec certaines versions d'​Ubuntu et/ou certains matériels, lors de l'​extinction,​ le système désactive les interfaces réseaux.
  
- +**Après essais**, si le WOL ne fonctionne paspour supprimer cette sécurité((elle évite que la machine puisse être réveillée par le réseau sans une intervention volontaire)), un des moyens est d'​écrire la ligne de commande suivante dans le fichier ​**/​etc/​rc.local** : <​code>​ethtool -s eth0 wol g</​code>​ A mettre avant la ligne : <​file>​exit 0</file>
- +
-==== Activer le WOL et vérifier que la carte réseau le supporte ==== +
- +
-Le WOL doit être activé pour la carte réseau. Ce n'est pas toujours le cas pour des raisons évidentes de sécurité puisque n'​importe qui pourrait démarrer un ordinateur en connaissant uniquement l'​adresse mac. Cela s'​effectue dans le BIOS de l'​ordinateur à démarrer tout simplement. +
- +
-Sous ubuntu, pour voir si votre carte réseau supporte le WOL, exécuter la commande : +
-<​code>​sudo ethtool eth0</​code>​ +
- +
-Vous devez obtenir la ligne suivante :  +
-<​code>​Supports Wake-on: g</​code>​ +
- +
-<​note>​Si vous obtenez la ligne suivante : +
-<​code>​sudo:​ ethtool: command not found</​code>​ +
- +
-c'est que le paquet ​**[[apt>​ethtool]]** n'est pas encore installé : +
-<​code>​sudo apt-get install ethtool</​code>​ +
-</​note>​ +
- +
-Si vous obtenez la ligne suivante (en fin du résultat) : +
-<​code>​Wake-on:​ d</​code>​ +
-c'est que votre carte réseau n'est pas activée pour le WOL. Pour l'​activer taper la commande : +
-<​code>​sudo ethtool -s eth0 wol g</​code>​ +
- +
-Cependantsous GNU/linux lors de l'​extinction,​ le système désactive les interfaces réseaux. +
-Pour supprimer cette sécurité (et c'en est une car elle évite que la machine puisse être réveillée par le réseau sans une intervention volontaire),​ un des moyens est d'​écrire la ligne de commande suivante dans le fichier /​etc/​rc.local:​ +
-<​code>​ethtool -s eth0 wol g</​code>​ +
-A mettre avant la ligne : +
-  ​exit 0 +
- +
-<​note>​Dans le fichier rc.local, la commande ne doit pas contenir "​sudo"​ car le fichier est exécuté au démarrage par root.</note>+
  
 Ainsi à chaque démarrage, la ligne de commande est exécutée, activant la carte réseau pour le prochain démarrage. Ainsi à chaque démarrage, la ligne de commande est exécutée, activant la carte réseau pour le prochain démarrage.
  
-==== Identifier l'​adresse ​mac de la carte réseau du pc à démarrer ​==== +==== Identifier l'​adresse ​MAC ====
- +
-  * Si vous avez un accès au pc (distant ou local), exécutez la commande : +
  
-<​code>​ifconfig</​code>​+L'​adresse MAC de la carte réseau est un identifiant unique attaché à chaque matériel réseau. Pour réveiller l'​ordinateur vous devez connaître l'​adresse MAC de sa carte réseau où nous enverrons le paquet magique.
  
-Vous obtenez ​:+Si vous avez un accès au pc (distant ou local), la commande((adaptez le nom de l'​interface à votre configuration ​eth1, eth2)) <​code>​ifconfig eth0</​code>​ vous indiquera l'​adresse MAC. Elle est précédée du champ **HWaddr** dans la première ligne.
  
-<code>​eth0 ​   Lien encap:​Ethernet ​ HWaddr 00:​15:​60:​B1:​xx:xx+Pour notre exemple, l'​adresse MAC est **00:​15:​60:​B1:​DB:​D4** : 
 +<file>​eth0 ​   Lien encap:​Ethernet ​ HWaddr 00:​15:​60:​B1:​DB:D4
           inet adr:​192.168.1.xx ​ Bcast:​192.168.1.255 ​ Masque:​255.255.255.0           inet adr:​192.168.1.xx ​ Bcast:​192.168.1.255 ​ Masque:​255.255.255.0
           adr inet6: fe80::​215:​60ff:​feb1:​2316/​64 Scope:Lien           adr inet6: fe80::​215:​60ff:​feb1:​2316/​64 Scope:Lien
Ligne 82: Ligne 57:
           collisions:​0 lg file transmission:​1000           collisions:​0 lg file transmission:​1000
           Octets reçus:​918022 (896.5 KiB) Octets transmis:​329459 (321.7 KiB)           Octets reçus:​918022 (896.5 KiB) Octets transmis:​329459 (321.7 KiB)
-          Interruption:​169</​code>+          Interruption:​169 
 +</file>
  
-Notez bien cette adresse MACc'est à elle que nous enverrons ​le paquet magique. Elle se trouve après le champs //HWaddr//.+Si vous n'avez pas d'​accès à la machineessayez la commande suivante qui devrait vous renvoyer une liste d'adresses mac associées aux adresses ip sur le réseau : <​code>​arp -a</code>
  
 +===== Envoi du paquet magique =====
 +==== Cas des cartes mère NVidia ====
  
-  * Si vous n'avez pas d'​accès ​à la machine, essayez ​la commande suivante qui devrait vous renvoyer une liste d'adresses mac associées aux adresses ip sur le réseau  ​:+Si vous avez une carte réseau intégrée dans une carte mère à chipset NVidia((pilote //​forcedeth//​)) (par exemple : //ASUS M2NPV-VM ou M2N-SLIdeluxe//​) et que l'​envoi de paquet magique ne produit aucun effet, **avant de casser tous les scripts de votre machine**, essayez ​simplement ​d'envoyer **l'​adresse MAC à l'​envers**,​ exemple **00:1a:​9f:​81:​ce:​a4 => a4:​ce:​81:​9f:​1a:​00**.
  
-<​code>​arp ​-a</​code>​ +Avec Ubuntu 8.10, les modifications à faire sont extrêmement simples pour faire marcher le WOL (peut-être que ces commandes fonctionnent encore avec les nouvelles versions d'​Ubuntu) : 
-==== Installation du logiciel et envoi du paquet magique ====+- Mettre **NETDOWN=no** dans ///​etc/​default/​halt//​ ; 
 +- Mettre **ethtool -s eth0 wol g** (ou le nom de l'​interface que vous utilisez) dans ///​etc/​rc.local//,​ avant la ligne **exit 0**.
  
-<note important>​Si vous avez une carte réseau intégrée dans une carte mère à chipset NVidia (pilote //​forcedeth//​),​ exemple //ASUS M2NPV-VM ou M2N-SLIdeluxe//​ et que l'​envoi de paquet magique ne produit aucun effet, avant de casser tous les scripts de votre machine, essayez simplement d'​envoyer **l'​adresse MAC à l'​envers**,​ exemple **00:​1a:​9f:​81:​ce:​a4 ​=> a4:​ce:​81:​9f:​1a:​00**.\\ +==== Installation ====
-Sur une 8.10 Intrepid , les modification à faire sont extrêmement minimes pour faire marcher le WOL :\\ +
-* Mettre « **NETDOWN=no** » dans /​etc/​default/​halt\\ +
-* Mettre « **ethtool -s eth0 wol g** » (ou le nom de l'​interface que vous utilisez) dans /​etc/​rc.local,​ avant la ligne « exit 0 »\\ +
-C'est tout !\\ +
-[[http://​petaramesh.org|Swâmi Petaramesh]]</​note>​+
  
-Pour cela, il nous faut installer un logiciel capable de construire la trame qui va bien. Les dépôts Ubuntu contiennent ​logiciels : etherwake ​et wakeonlan. Le premier est écrit en langage C, le second en Perl. Attention : etherwake ne permet pas de démarrer un pc en passant par internet, contrairement à wakeonlan. Nous installerons donc wakeonlan, disponible dans le dépôt universe :+Pour cela, il nous faut installer un logiciel capable de construire la trame de donnée. Les dépôts Ubuntu contiennent ​deux logiciels :  
 +   * **[[apt>etherwake]]** 
 +   * **[[apt>wakeonlan]]**
  
-=== Installation de la version graphique === +Contrairement à **wakeonlan**, ​le paquet **etherwake** ne permet pas de démarrer un pc en passant par internet. Nous installerons donc **wakeonlan** disponible dans le dépôt universe.
-- [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez ​le paquet]] **[[apt>​gwakeonlan|gwakeonlan]]** \\+
  
-<​note>​ +==== Avec interface graphique ====
-Vous pouvez installer les versions suivantes à la place de gwakeonlan : \\ +
-- c501wakeonlan : http://​fr.congelli.eu/​prog_info_c501wakeonlan.html \\ +
-- GUI M.Svantesson : http://​forum.ubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​pid=2748926#​p2748926 +
-</​note>​+
  
-=== Installation et utilisation ​de la version en ligne de commande uniquement === +Il existe une interface graphique nommée GWakeOnLan permettant ​de gérer une liste de machine à réveiller.
-<​code>​sudo apt-get install wakeonlan</​code>​+
  
-  ​Pour démarrer ​**une station sur le lan**, exécutez simplement la commande ​suivante ​dans un terminal (en remplaçant l'​adresse mac par celle du poste à démarrer) ​:+[[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez le paquet]] ​**[[apt>​gwakeonlan|gwakeonlan]]**. Autrement vous pouvez installer une des solution ​suivante à la place : 
 +- [[http://​fr.congelli.eu/​prog_info_c501wakeonlan.html|C501 Wake On Lan]] ; 
 +- [[http://​forum.ubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​pid=2748926#​p2748926|Scription d'​activation et installation de WOL]].
  
 +==== En ligne de commande ====
  
-<​code>​wakeonlan 00:0D:9D:9B:BA:xx</​code>​ +Après avoir installer le paquet **[[apt>​wakeonlan]]** vous pouvez réveillez une machine avec la commande (adaptez avec votre adresse MAC) <​code>​wakeonlan 00:15:60:B1:DB:D4</​code>​
- +
-Si cela ne fonctionne pas (alors que cela fonctionne avec [[etherwake]]),​ essayez de renseigner **l'​adresse de Broadcast** ​ de votre lan grâce à l'​option -i (cf. [[http://​www.isiweb.org/​outils/​ipcalc.php|IP Calculateur d'​isiweb.org]] pour remplacer éventuellement l'​adresse 192.168.0.255 donnée ci-dessous). +
  
 +Si cela ne fonctionne pas (alors que cela fonctionne avec [[etherwake]]),​ essayez de renseigner **l'​adresse de Broadcast** ​ de votre réseau grâce à l'​option **//-i//**. Le [[http://​www.isiweb.org/​outils/​ipcalc.php|calculateur d'​adresse IP d'​isiweb.org]] pourrait vous aider à déterminer la bonne adresse (dans cet exemple : 192.168.0.255) :
 <​code>​wakeonlan -i 192.168.0.255 00:​0D:​9D:​9B:​BA:​xx</​code>​ <​code>​wakeonlan -i 192.168.0.255 00:​0D:​9D:​9B:​BA:​xx</​code>​
  
-  * Pour démarrer **une station sur le lan via internet**, exécutez ​simplement ​la commande suivante dans un terminal, en remplaçant l'​adresse IP par votre IP publique, visible sur [[http://​www.hostip.fr/​|hostip.fr]]et l'​adresse ​mac par celle du poste à démarrer : +Pour réveiller ​une machine en passant par internet, exécutez la commande suivante dans un terminal, en remplaçant l'​adresse IP par votre IP publique, visible sur [[http://​www.hostip.fr/​|hostip.fr]] et l'​adresse ​MAC par celle du poste à démarrer :
- +
 <​code>​wakeonlan -i 78.yyy.xxx.zzz 00:​0D:​9D:​9B:​BA:​xx</​code>​ <​code>​wakeonlan -i 78.yyy.xxx.zzz 00:​0D:​9D:​9B:​BA:​xx</​code>​
  
- +Pour démarrer **plusieurs stations sur le lan**, exécutez la commande suivante dans un terminal en séparant les adresses mac par des espaces :
-  * Pour démarrer **plusieurs stations sur le lan**, exécutez ​simplement ​la commande suivante dans un terminal ​(en séparant les adresses mac par des espaces: +
- +
 <​code>​wakeonlan 00:​0D:​9D:​9B:​BA:​xx 00:​0D:​9D:​9B:​yy 00:​0D:​9D:​9B:​zz</​code>​ <​code>​wakeonlan 00:​0D:​9D:​9B:​BA:​xx 00:​0D:​9D:​9B:​yy 00:​0D:​9D:​9B:​zz</​code>​
  
 +Pour démarrer **une station derrière un pare-feu**, pensez à paramétrer dans votre routeur un transfert du port que vous utiliserez dans la ligne de commande grâce à l'​option **//-p//** (9 par défaut)
  
-  * Pour démarrer **une station derrière un pare-feu**pensez à paramétrer dans votre routeur un transfert du port que vous utiliserez dans la ligne de commande grâce à l'option //-p/(9 par défaut)+Si tout s'est bien passé, la machine distante devrait être en train de démarrer. Si vous avez besoin de plus d'information sur la commande wakeonlan, consultez son manuel avec la commande <​code>​man wakeonlan<​/code>
  
-Si tout s'est bien passé, la machine distante devrait être en train de démarrer. 
  
-Pour plus d'​information sur la commande wakeonlan :+===== Tester le WOL à travers internet =====
  
-<​code>​man wakeonlan</​code>​+Il peut être intéressant pour tester son installation de se faire envoyer un **packet magique** depuis internet,​notamment si l'​ordinateur que l'on souhaite réveiller est derrière un routeur.
  
 +  - La première solution qui vient à l'​esprit est de téléphoner à un ami distant de quelques kilomètres,​ disponible et connecté à Internet ; cela n'est pas toujours facile.
 +  - L'​autre solution est de réaliser **un script PHP** que l'on télécharge sur les pages perso de son Fournisseur d'​accès préféré. Il suffit ensuite de lancer ce script à l'aide de n'​importe quel navigateur web. Vous devez également rediriger le port 9 (ou autre) en UDP vers votre ordinateur à partir de votre routeur.
 +  - Une troisième solution est d'​installer une application de Wake-On-Lan sur son smartphone (il en existe plusieurs sur Android, voir [[wakeonlan#​references|§ references]]). Pour le test, n'​oubliez pas de déconnecter le smartphone du Wi-Fi.
  
-==== Tester ​le wol à travers internet ====+<note tip> 
 +Sans éteindre votre machine, pour savoir si le **paquet magique** est bien reçu, utilisez la commande <​code>​tcpdump -i eth0 port 9</​code>​ 
 +**eth0** étant le nom de votre interface réseau. Il faut que **[[apt>​tcpdump]]** soit installé. 
 +</​note>​
  
-Il peut être intéressant pour tester son installation de se faire envoyer ​un **packet magique** depuis internet (notamment si l'​ordinateur que l'on souhaite réveiller est derrière un routeur).+==== Avec un script PHP ====
  
-  ​La première solution qui vient à l'esprit est de téléphoner à un amis distant de quelques kilomètres,​ disponible et connecté à internet cela n'est pas toujours facile. +**Vous pouvez ainsi réveiller votre ordinateur ​à l'aide de n'importe quel autre ordinateur possédant seulement un navigateur**. Ceci peut être pratique quand on n'a pas tous les droits sur un réseau et que l'​on ​souhaite réveiller ​son ordinateur ​chez soi pour accéder ​à ses ressourcesCela évite aussi de se souvenir ​de ses adresses MAC et IP.
-  * L'autre solution est de réaliser ​**un script PHP** que l'​on ​télécharge sur les pages perso de son Fournisseur d'​accès préféré. Il suffit ensuite de lancer ce script à l'aide de n'​importe quel navigateur web. Vous devez également rediriger le port 9 (ou autre) en UDP vers votre ordinateur à partir de votre routeur. +
-  * Une troisième solution est d'​installer une application ​de wake-on-lan sur son smartphone (il en existe plusieurs sur android, voir [[wakeonlan#​references|§ references]]). Pour tester en WAN, n'​oubliez pas de déconnecter le smartphone du wifi de la maison.+
  
-**Vous pouvez ainsi réveiller ​votre ordinateur à l'aide de n'​importe quel autre ordinateur possédant seulement un navigateur**. Ceci peut être pratique quand on n'a pas tous les droits sur un réseau et que l'on souhaite réveiller son ordinateur ​chez soi pour accéder ​à ses ressources. Cela évite aussi de se souvenir de ses adresses mac et IP.+Il vous suffit de modifier la fin du code en l'​adaptant à votre installation. Changez le port, l'adresse MAC en mettant celle de votre carte réseau et l'adresse IP ou le nom de domaine de l'ordinateur à réveiller.
  
 <​code>​ <​code>​
Ligne 199: Ligne 169:
             }             }
           }           }
- 
  
         // Port number where the computer is listening. Usually, any number between 1-50000 will do. Normally people choose 7 or 9.         // Port number where the computer is listening. Usually, any number between 1-50000 will do. Normally people choose 7 or 9.
Ligne 209: Ligne 178:
         ​         ​
         WakeOnLan($ip_addy,​ $mac_addy,​$socket_number);​         WakeOnLan($ip_addy,​ $mac_addy,​$socket_number);​
-      
-        
       ?>       ?>
- 
 </​code>​ </​code>​
  
-<note important>​il vous suffit ​de modifier la fin du code en l'​adaptant à votre installation. Changer le port,la mac adresse en mettant celle de votre carte réseau et l'​adresse IP ou le nom de domaine de l'​ordinateur à réveiller. Sinon par internet via cette page [[http://​wakeonwan.webou.net]]/</​note>​+===== Types de Wake On Lan =====
  
-<note tip>​Astuce : Pour réveiller votre PC par internet, rendez vous à l'​adresse suivante : http://​wakeonwan.webou.net (lien suspendu) et indiquez l'​adresse IP sur internet du PC à réveiller(fournie par votre fournisseur d’accès à internet) et l'​adresse MAC du PC à réveiller</​note>​ 
- 
-Pour utiliser le service de http://​wakeonwan.webou.net (lien suspendu) avec une IP dynamique et a peu près sur le même modèle que précédemment depuis internet vous pouvez utiliser le code php suivant :  
- 
-<​code>​ 
- <?​php 
-        $mac_addr = "​XX:​XX:​XX:​XX:​XX:​XX";​ 
-        // IP address of the listening computer. Input the domain name if you are using a hostname (like when under Dynamic DNS/IP) 
-        $ip_addr = gethostbyname("​my.dns.domain.com"​);​ 
- 
-        $URL_Wake="​http://​wakeonwan.webou.net/​wakeup.php?​ip="​.$ip_addr."&​mac="​.$mac_addr;​ 
-        echo "<​meta http-equiv=\"​refresh\"​ content=\"​0;​url="​.$URL_Wake."​\"​ />" ;  
- ?> 
-</​code>​ 
- 
-<note tip>​Astuce :  Pour savoir si, sans éteindre votre machine, le **packet magique** est bien reçu, ​ testez avec la commande suivante : 
-<​code>​tcpdump -i eth0 port 9</​code>​ 
-eth0 étant le nom de votre interface réseau ... 
- 
-Bien sur il faut que tcpdump soit installé, si nécessaire effectuez au préalable :  
-<​code>​ sudo apt-get install tcpdump </​code>​ 
-</​note>​ 
- 
-==== Types de wake on lan ==== 
 Selon votre besoin parfois il est utile d'​utiliser la fonctionnalité du WOL sans le paquet magique. pour cela il y a différentes variables. Selon votre besoin parfois il est utile d'​utiliser la fonctionnalité du WOL sans le paquet magique. pour cela il y a différentes variables.
  <​code>​ethtool -s eth0 wol V</​code>​  <​code>​ethtool -s eth0 wol V</​code>​
-avec V:+(En remplaçant ​par une lettre ci-dessous)
               p  Réveil dès moindre activité physique               p  Réveil dès moindre activité physique
               u  Réveil dès réception d'un message unicast               u  Réveil dès réception d'un message unicast
Ligne 252: Ligne 194:
               s  Réveil dès réception d'un message SecureOn(tm) (mot de passe) pour MagicPacket(tm)               s  Réveil dès réception d'un message SecureOn(tm) (mot de passe) pour MagicPacket(tm)
               d  Désactiver               d  Désactiver
-==== Références ==== 
  
-  ​* [[:​etherwake|Le logiciel Etherwake]] +===== Références ===== 
-  * [[http://​fr.wikipedia.org/​wiki/​Wake-on-LAN |Le Wake-on-Lan ​selon Wikipedia]] + 
-  *[[http://​lists.us.dell.com/​pipermail/​linux-poweredge/​2007-December/​034000.html |Web de Dell]] +  ​* [[:​etherwake|Le logiciel Etherwake]] ​; 
-  *[[https://​play.google.com/​store/​apps/​details?​id=com.benfinnigan.wol&​feature=search_result|Application ​wake on lan sur android]]+  * [[http://​fr.wikipedia.org/​wiki/​Wake-on-LAN|Le Wake-on-Lan ​sur Wikipedia]] ​; 
 +  * [[http://​lists.us.dell.com/​pipermail/​linux-poweredge/​2007-December/​034000.html |Web de Dell]] ​; 
 +  * [[https://​play.google.com/​store/​apps/​details?​id=com.benfinnigan.wol&​feature=search_result|Application ​Wake On Lan sur Android]].
  
 ---- ----
  
-//​Contributeurs//​ : [[:​utilisateurs:​sidney_v]],​ [[:​utilisateurs:​claudiux]],​ [[:​utilisateurs:​wysiwyg31]]+//​Contributeurs//​ : [[:​utilisateurs:​sidney_v]],​ [[:​utilisateurs:​claudiux]],​ [[:​utilisateurs:​wysiwyg31]], [[:​utilisateurs:​Percherie]]


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0