Contenu | Rechercher | Menus
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

ATTENTION ! Article brouillon en cours de rédaction ! Cet article n'est pas terminé et requiert une vérification de la validité des informations. Soyez-en conscients si vous souhaitez suivre ce tutoriel.

Installation du bouchon

À propos de la version de votre bouchon

TRENDnet a sorti plusieurs versions de son bouchon (dongle) wifi TEW-424UB. Cette page décrit uniquement l'installation de la version 3.1 de celui-ci.

Ce tutoriel semble fonctionner également pour les clés Trendnet TEW-424UB version 3.0

Si vous disposez de la version 2.0, suivez ce tutoriel qui décrit son installation. Celle-ci diffère car la 2ème version du bouchon utilise un jeu de puces SIS, alors que la v3.1 utilise un jeu de puces Realtek.

Pour être sûr de la version de votre bouchon, il suffit de vérifier l'étiquette collée dessus ou sur le carton d'emballage :

Le chiffre encadré en rouge sur l'image, situé à droite de « H/W » indique le numéro de version de votre bouchon. Ici, pas de doute, c'est bien la version qui nous intéresse ;-)

Un moyen encore plus sûr consiste à lire les identifiants matériels (xxxx:xxxx) de votre clé. Dans un terminal, tapez ceci :

lsusb | grep Real

La commande doit retourner ceci :

Bus 007 Device 003: ID 0bda:8189 Realtek Semiconductor Corp.

Si la commande ne retourne rien ou retourne une autre sortie, c'est que votre bouchon n'est pas celui dont l'installation est décrite sur cette page. Dans ce cas, faites une recherche sur la documentation du site ou rendez-vous sur les pages wifi et wifi_liste_carte.

Installation de ndiswrapper

Pour faire fonctionner votre merveilleux bouchon wifi sur votre chère distribution :-D , il faut recourir à ndiswrapper. Le rôle de cet utilitaire est de fournir les correspondances entre les fonctions matérielles contenues dans les pilotes WLAN écrits pour Windows et celles d'un système Linux. Vous pourrez donc faire fonctionner votre clé wifi sous Linux à partir d'un pilote Windows, ce qui est particulièrement utile si le constructeur ne fournit pas de pilotes natifs pour Linux.

Tout d'abord, vérifier que ndiswrapper est bien installé sur votre ordinateur.

sudo apt-get install ndiswrapper-common ndiswrapper-utils-1.9

Cette commande permettra d'installer ndiswrapper. S'il est déjà présent, apt ferme sans apporter de modifications.

Récupération du pilote

Le jeu de puces du bouchon TEW-424ub v3.1 est conçu par Realtek comme a pu nous le montrer la commande lsusb précédemment.

Le pilote est disponible ici.

Téléchargez le pilote, décompressez-le et copiez-le dans votre dossier personnel (Pour aller plus vite, copier les commandes suivantes dans un terminal) :

# J'ai hébergé le pilote en question sur mes pages persos :D
mkdir ~/wifidrivers/ && cd ~/wifidrivers/
wget http://perso.orange.fr/fab56/rtl8187b-obda_8189.zip
unzip rtl8187b-obda_8189.zip

En testant sur 10.10 Maverick, le fichier .zip ne peut s'ouvrir, installation impossible…

Maintenant, il ne reste plus qu'à configurer ndiswrapper.

Configuration de ndiswrapper

Tout d'abord, placez-vous dans le répertoire dans lequel vous avez décompressé le pilote (par exemple, ~/wifidrivers/).

cd ~/wifidrivers/

Maintenant, nous allons ajouter le pilote à ndiswrapper. Pour cela, tapez :

sudo ndiswrapper -i net8187b.inf

Ensuite, vérifiez que le pilote est correctement pris en compte et que le bouchon y est associé :

ndiswrapper -l

Votre processeur de commandes doit alors retourner ceci :

net8187b : driver installed
        device (0BDA:8189) present

Cela signifie que le pilote est installé et que le bouchon est correctement détecté. On peut d'ailleurs noter l'ID après "device" qui est le même qu'indiqué par la commande lsusb.

Maintenant, préparons la configuration du module ndiswrapper :

sudo ndiswrapper -m

Puis, lançons-le :

sudo modprobe ndiswrapper

Pour éviter d'avoir à lancer la commande à chaque démarrage, vous pouvez ajouter ndiswrapper dans la liste des modules de démarrage en tapant la commande suivante dans un terminal :

echo "ndiswrapper"|sudo tee -a /etc/modules

Votre clé wifi devrait alors se connecter automatiquement au démarrage, pour peu que votre réseau soit correctement configuré.

Voilà, votre clé wifi est maintenant correctement installée.

N'oubliez pas de rédemarrer l'ordinateur si vous souhaitez que vos modifications soient prises en compte.

Passons maintenant, si vous le voulez bien, à la configuration du réseau sans fil.

Configuration du réseau sans fil

Manuellement, en configurant le fichier /etc/network/interfaces

Une des solutions pour configurer votre réseau sans fil est de modifier manuellement les valeurs de votre fichier de configuration réseau.

Une fois correctement configuré, le réseau est autonome et son utilisation transparente. Toutefois, l'usage de cette technique n'est applicable qu'à un réseau sans fil domestique. Si vous utilisez un ordinateur portable et que vous êtes susceptible de vous connecter à plusieurs points d'accès différents, il est préférable de vous tourner vers un logiciel spécialisé qui possède une fonction de recherche des réseaux à portée et de connexion rapide comme wifi-radar, kwifimanager, et plein d'autres.

Avant toute modification, il est absolument nécessaire de faire une sauvegarde de votre fichier de configuration. Ouvrez un terminal, puis tapez ceci :

sudo cp /etc/network/interfaces /etc/network/interfaces.backup

Pour restaurer ultérieurement le fichier en cas de problèmes, il suffira de taper ceci :

sudo cp /etc/network/interfaces.backup /etc/network/interfaces

Vérifions enfin qu'une interface de réseau sans fil est disponible :

iwconfig

Généralement, les interfaces de réseau sans fil sont nommés wlan0, wlan1, … mais il arrive qu'elles puissent être nommées eth1 ou autre. Dans ce cas, pour être sûr qu'il s'agit d'un réseau sans fil, il suffit de voir si le nom de l'interface est suivi de IEEE 802.11g. Si ce n'est pas le cas (s'il est indiqué no wireless extensions), c'est que c'est une interface réseau filaire.

Si vous n'apercevez aucun interface de réseau sans fil, assurez-vous que votre bouchon soit bien branché, que la configuration de ndiswrapper se soit bien déroulée, et recommencez le cas échéant.

Admettons que l'interface réseau sans fil soit wlan0.

Ouvrez le fichier /etc/network/interfaces à l'aide de votre éditeur de texte préféré, en vous assurant toutefois que celui-ci possède les droits.

#Sous GNOME
gksudo gedit /etc/network/interfaces

#Sous KDE 
kdesu kate /etc/network/interfaces

#En invite de commandes
sudo vi /etc/network/interfaces 
#OU 
sudo nano /etc/network/interfaces

Répérez ensuite la section qui commence par la ligne

auto wlan0

Il est alors préférable de supprimer tout ce qui suit cette ligne et de repartir de zéro.

Si votre routeur intègre un serveur DHCP (ce qui devrait être le cas), vous pouvez choisir d'attribuer à chaque connexion une adresse IP de manière automatique.

Dans ce cas, écrivez à la ligne suivant auto wlan0 ceci :

iface wlan0 inet dhcp

Vous n'avez donc pas à vous soucier de l'attribution d'une IP pour votre adaptateur.

Si vous souhaitez attribuer manuellement une IP, ajoutez ceci :

iface wlan0 inet static
  address <ip_de_votre_adaptateur>
  netmask <masque_de_sous_réseau>
  gateway <ip_de_votre_passerelle>

Si vous utilisez une attribution statique, il se peut que la connexion ne puisse pas récupérer les serveurs DNS. Dans ce cas, c'est à vous de le faire manuellement : ouvrez le fichier /etc/resolv.conf en root et ajoutez l'adresse IP du serveur DNS (si vous possèdez un routeur, indiquez son adresse IP)

Enfin, ajoutez les informations de connexion à votre point d'accès :

wireless-mode Managed
wireless-essid <essid_de_votre_routeur>
wireless-key <clé_wep>
wireless-channel <numéro_de_canal_entre_1_et_14>

Enregistrez les modifications et fermez le fichier.

Redémarrez le réseau pour prendre en compte les modifications :

sudo /etc/init.d/networking restart

et attendez que l'opération soit terminée.

Automatiquement, à l'aide d'un outil graphique

Beaucoup d'outils de configuration wifi existent pour Ubuntu. Comme dit précédemment, leur utilisation est largement préférable pour optimiser la mobilité mais ils évitent aussi de se casser la tête. Si la configuration manuelle vous rebute, vous pouvez très bien confier cette tâche à un de ces logiciels que sont :

  • KWifiManager
  • Wifi-radar
  • NetworkManager
  • etc.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre dans la section de "configuration de votre carte réseau Wifi" de la page "wifi", qui détaille très bien les étapes à suivre pour la configuration de votre réseau sans fil au travers de chacun de ces logiciels.


wifi_trendnet_tew-424ub_v31.txt · Dernière modification: Le 23/05/2011, 00:11 (modification externe)
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0