Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
montage [Le 22/02/2024, 16:17]
Coeur Noir [Partition montée en ligne de commande]
montage [Le 18/03/2024, 10:24] (Version actuelle)
amadis dudu [En ligne de commande] Détails de forme.
Ligne 227: Ligne 227:
 ====En ligne de commande== ====En ligne de commande==
 Le fichier **/​etc/​fstab** est le fichier système où est sauvegardé le montage automatique réalisé via Gnome-disk. On peut directement modifier ce fichier à la main, sans passer par un logiciel. Le fichier **/​etc/​fstab** est le fichier système où est sauvegardé le montage automatique réalisé via Gnome-disk. On peut directement modifier ce fichier à la main, sans passer par un logiciel.
-<note warning>​Manipuler les fichiers système **peut être dangereux**. Ne le faite **pas** si vous ne maitrisez ​pas techniquement le sujet.</​note>​+<note warning>​Manipuler les fichiers système **peut être dangereux**. Ne le faites ​**pas** si vous ne maîtrisez ​pas techniquement le sujet.</​note>​
 Pour ouvrir **fstab** en mode administrateur (nécessite le mot de passe) : Pour ouvrir **fstab** en mode administrateur (nécessite le mot de passe) :
  
Ligne 233: Ligne 233:
  
 **Ne rien enlever ou modifier des lignes existantes**. Ajouter à la fin du fichier ces 2 lignes : **Ne rien enlever ou modifier des lignes existantes**. Ajouter à la fin du fichier ces 2 lignes :
-  #Montage de sda2 (le commentaire ​saisie ​ici est libre)+  #Montage de sda2 (le commentaire ​saisi ici est libre)
   <file system> ​  <​mount point> <​type> ​   <​options> ​ <​dump>​ <​pass> ​   <file system> ​  <​mount point> <​type> ​   <​options> ​ <​dump>​ <​pass> ​
   /​dev/​sda2 ​     /​media/​data ext4 defaults ​    ​0 ​    2   /​dev/​sda2 ​     /​media/​data ext4 defaults ​    ​0 ​    2
  
 Ajustez en fonction de vos besoins : Ajustez en fonction de vos besoins :
-  - **<file system>​** est la référence de la partition à monter. Vous pouvez remplacer l'​identifiant **/​dev/​sda2** par l'​identifiant **UUID=xxx**,​ ce qui est plus sûr car l'​ordre des disques et des partitions peut-être changé dans le bios, ce qui rend alors le **fstab** inopérant. L'​**UUID**,​ lui, ne change jamais. On trouve l'​UUID ​via le **sudo blkid** présenté plus haut, ou via des programmes graphiques comme Gparted ou Gnome-disk. +  - **<file system>​** est la référence de la partition à monter. Vous pouvez remplacer l'​identifiant **/​dev/​sda2** par l'​identifiant **UUID=xxx**,​ ce qui est plus sûr car l'​ordre des disques et des partitions peut être changé dans le bios, ce qui rend alors le **fstab** inopérant. L'​**UUID**,​ lui, ne change jamais. On trouve l'​UUID ​par **sudo blkid** ​(présenté plus haut), ou par des programmes graphiques comme Gparted ou Gnome-disk. 
-  - **<mount point>** est le point de montage. Vous pouvez remplacer **/​media/​data** par le point de montage qui vous convient. Par contre ce point de montage (ce répertoire) __doit exister__ et être __vide__. Créez le par un **sudo mkdir /​media/​data** (ou un autre nom). Traditionnellement,​ on crée les points de montage dans **/media/** ou **/mnt/**, mais c'est libre. +  - **<mount point>** est le point de montage. Vous pouvez remplacer **/​media/​data** par le point de montage qui vous convient. Par contre ce point de montage (ce répertoire) __doit exister__ et être __vide__. Créez-le par **sudo mkdir /​media/​data** (ou un autre nom). Traditionnellement,​ on crée les points de montage dans **/media/** ou **/mnt/**, mais c'est libre. 
-  - **<​type>​** ​défini ​le type de système de fichier à monter. Dans l'​exemple plus haut, **ext4** est ce format de fichier. Si votre partition est en ntfs, saisissez **ntfs**. On peut utiliser **auto** et laisser l'​ordinateur se débrouiller. +  - **<​type>​** ​définit ​le type de système de fichier à monter. Dans l'​exemple plus haut, **ext4** est ce format de fichier. Si votre partition est en ntfs, saisissez **ntfs**. On peut utiliser **auto** et laisser l'​ordinateur se débrouiller. 
-  - **<​options>​** ​défini ​le type de montage. **defaults** est l'​option de montage générique. Il en existe beaucoup d'autre, mais celle-ci devrait suffire. Pour un disque ntfs, choisissez plutôt **rw,​permissions**. ​+  - **<​options>​** ​définit ​le type de montage. **defaults** est l'​option de montage générique. Il en existe beaucoup d'autres, mais celle-ci devrait suffire. Pour un disque ntfs, choisissez plutôt **rw,​permissions**. ​
   - **<​dump>​** est à laisser à **0**.   - **<​dump>​** est à laisser à **0**.
   - **<​pass>​** sert à définir si l'​utilitaire [[fsck|fsck]] doit faire une vérification de la partition montée (pour repérer des erreurs). **2** signifie qu'il le fait, mais de façon non prioritaire. **0** empêche la vérification,​ et est à utiliser pour des partition swap ou ntfs (windows).   - **<​pass>​** sert à définir si l'​utilitaire [[fsck|fsck]] doit faire une vérification de la partition montée (pour repérer des erreurs). **2** signifie qu'il le fait, mais de façon non prioritaire. **0** empêche la vérification,​ et est à utiliser pour des partition swap ou ntfs (windows).
  
-Sauvegardez le **fstab** et redémarrez votre session (ou le PC) pour tester ​que la partition se monte désormais automatiquement.+Sauvegardez le **fstab** et redémarrez votre session (ou le PC) pour vérifier ​que la partition se monte désormais automatiquement.
  
 Pour en savoir plus sur le **fstab**, [[mount_fstab|consultez l'aide dédiée]]. Pour en savoir plus sur le **fstab**, [[mount_fstab|consultez l'aide dédiée]].
  • montage.1708615063.txt.gz
  • Dernière modification: Le 22/02/2024, 16:17
  • par Coeur Noir