Contenu | Rechercher | Menus

AppArmor : gestion des droits d'accès sur les applications

AppArmor ("Application Armor") est un logiciel libre de sécurité pour Linux. AppArmor permet à l'administrateur système d'associer à chaque programme un profil de sécurité qui restreint les capacités de celui-ci.

Il s'agit plus précisément d'un outil qui permet de verrouiller les applications en limitant strictement leur accès aux seules ressources auxquelles elles ont droit sans perturber leur fonctionnement.

Installation

AppArmor est installé par défaut sous Ubuntu.
Vous pouvez ajouter de nouveaux profils en installant le paquet apparmor-profiles. Pour pouvoir contrôler Apparmor, vous devriez installer le paquet apparmor-utils qui contient des utilitaires en ligne de commande que vous pouvez utiliser pour changer le mode d'exécution d'AppArmor, trouver l'état d'un profil, créer de nouveaux profils, etc.

Utilisation

Le répertoire /etc/apparmor.d est l'endroit où se situent les profils d'AppArmor. Il peut être utilisé pour manipuler le mode de l'ensemble des profils.
Cette commande va lancer tout les profils en mode enforce :

sudo aa-enforce /etc/apparmor.d/*

Celle-ci va tous les mettre en mode complain (recommandation) :

sudo aa-complain /etc/apparmor.d/*

Pour mettre seulement le profil d'une application en marche: sudo aa-enforce firefox </code> Les commandes d'AppArmor :

  • Pour voir l'état actuel des profils d'AppArmor entrez la commande dans un terminal:
    sudo apparmor_status
  • Pour placer un profil en mode complain (réclamation) :
    sudo aa-complain /chemin/vers/application
  • Pour placer un profil en mode enforce (imposé) ::
    sudo aa-enforce /chemin/vers/application
  • apparmor_parser est utilisé pour charger un profil dans le noyau. Il peut aussi être utilisé pour recharger un profil déjà chargé en utilisant l'option -r. Pour charger un profil :
    cat /etc/apparmor.d/profile.name | sudo apparmor_parser -a

Pour recharger un profil :

cat /etc/apparmor.d/profile.name | sudo apparmor_parser -r
  • service apparmor peut être utilisé pour recharger tous les profils:
    sudo service apparmor reload
  • Le répertoire /etc/apparmor.d/disable peut être utilisé en même temps que l'option apparmor_parser -R pour désactiver un profil:
    sudo ln -s /etc/apparmor.d/profile.name /etc/apparmor.d/disable/ 
    sudo apparmor_parser -R /etc/apparmor.d/profile.name

    Afin de ré-activer un profil désactivé, supprimez le lien symbolique vers le profil dans /etc/apparmor.d/disable/, puis chargez le profil en utilisant l'option -a :

    sudo rm /etc/apparmor.d/disable/profile.name
    cat /etc/apparmor.d/profile.name | sudo apparmor_parser -a
  • AppArmor peut être désactivé, et le module déchargé du noyau en entrant les lignes suivantes :
    sudo service apparmor stop
    sudo update-rc.d -f apparmor remove
  • Pour réactiver AppArmor saisissez :
    sudo service apparmor start
    sudo update-rc.d apparmor defaults

Remplacez nom.profil avec le nom du profil que vous souhaitez manipuler. Remplacez aussi /chemin/vers/application avec le chemin d'accès de l'exécutable en cours. Par exemple, pour la commande ping utilisez /bin/ping.

Les profils

Les profils AppArmor sont de simples fichiers texte qui se trouvent dans /etc/apparmor.d/. Les fichiers portent le nom du chemin d'accès entier de l'exécutable dont ils sont les profils en remplaçant "/" par ".". Par exemple /etc/apparmor.d/bin.ping est le profil AppArmor de la commande /bin/ping.

Il existe deux grands types de règles utilisées dans les profils :

  • Path entries : les fichiers auxquels une application peut avoir accès dans le système de fichier.
  • Capability entries : détermine les privilèges qu'un processus restreint est autoriser à utiliser.

À titre d'exemple, regardez le fichier /etc/apparmor.d/bin.ping :

 /etc/apparmor.d/bin.ping>
#include <tunables/global>
/bin/ping flags=(complain) {
#include <abstractions/base>
#include <abstractions/consoles>
#include <abstractions/nameservice>

capability net_raw,
capability setuid,
network inet raw,

/bin/ping mixr,
/etc/modules.conf r,
}
#include <tunables/global>: directives d'inclusion d'autres fichiers. Ceci permet de placer dans un fichier commun les directives dépendant de plusieurs applications.

/bin/ping flags=(complain): chemin de l'exécutable et réglage du mode sur complain (réclamation).

capability net_raw,: autorise l'application à accéder à la fonctionnalité Posix 1e CAP_NET_RAW.

/bin/ping mixr,: donne à l'application les droits de lecture et d'exécution sur le fichier.

Après modification d'un fichier de profil, le profil doit être rechargé (Voir plus haut).

Création d'un profil

Il existe deux manières de créer de nouveaux profils. La première s'applique dans le cas d'un processus qui s'exécute simplement, pour une durée limitée. La seconde s'applique aux processus de type daemon, ou encore aux processus exécutés périodiquement ou sur une longue période.

Processus à durée limitée

Il suffit de lancer l'application à l'aide de la commande aa-genprof. AppArmor détectera automatiquement les accès faits par l'application, générera le fichier profil approprié et le placera dans le répertoire /etc/apparmor.d.

sudo aa-genprof /chemin/vers/mon/processus

Processus de type deamon

On crée d'abord un profil temporaire à l'aide de la commande aa-autodep. On laisse tourner le processus à confiner durant le temps nécessaire, puis on corrige le fichier de profil à l'aide des messages laissés dans les fichiers log, grâce à la commande aa-logprof. Au besoin, on continue à laisser tourner le processus et on relance la commande aa-logprof, jusqu'à ce que le fichier de profil soit adéquat. On peut alors placer ce fichier en mode enforced :

sudo aa-autodep /chemin/vers/mon/processus
sudo aa-logprof

Pour plus de détails, vous pouvez vous reporter à la documentation sur le site de Novell pour connaître les différentes options proposées par aa-logprof.

Pour la conception d'un plan de test, réfléchissez à la manière dont l'application doit être examinée. Le plan de test devrait être divisé en tests unitaires. Chaque test unitaire devrait avoir une courte description et énumérer les étapes à suivre.

Quelques tests unitaires standard sont :

  • Démarrage du programme,
  • Arrêt du programme,
  • Rechargement du programme.

Test de toutes les commandes prises en charge par le script init.

Générer le nouveau profil : Utilisez aa-genprof pour générer un nouveau profil. Depuis un terminal :

sudo aa-genprof executable

Par exemple :

sudo aa-genprof slapd

Mise à jour des profils

Lorsque le programme ne se comporte pas correctement, des messages d'audit sont journalisés. L'application aa-logprof peut être utilisée pour analyser les massages d'audit AppArmor dans les fichiers journaux. Examinez-les puis mettez à jour le profil. Dans un terminal :

sudo aa-logprof

Notifications de violations

Le mode strict applique les règles et rapporte les tentatives de violation, alors que le mode relâché se contente d'enregistrer dans les journaux système les appels système qui auraient été bloqués, sans les bloquer réellement.
aa-genprof n'est en fait qu'un petit script intelligent qui utilise aa-logprof : il crée un profil vide, le charge en mode relâché, puis lance aa-logprof. Ce dernier est un outil qui met à jour un profil en fonction des violations qui ont été enregistrées. On peut donc relancer cet outil plus tard, de manière à améliorer le profil nouvellement créé. Pour voir une notification sur votre bureau lorsqu'AppArmor entre un log "DENIED" log entry vous devez entrer cette commande :

sudo aa-notify -p --display $DISPLAY

qui doit être ajoutée à chaque boot.

Une autre solution pourrait être l'installation du paquet logcheck ( tutoriel-1, tutoriel-2 ) , qui se chargera d'envoyer par courriel diverses informations contenues dans les logs, dont les violations signalées par AppArmor.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0