Contenu | Rechercher | Menus

Cherokee : Serveur Web Rapide et Simple

Cherokee est un serveur web tout comme apache2, plus simple et plus rapide. (Installation et Configuration)

Il se configure graphiquement (pas besoin de modifier de fichiers .conf etc.) et n'a pas besoin d'être redémarré après des changements de configuration.

Ce que Cherokee ne peut pas faire

Malheureusement, il y a certaines choses que Cherokee ne sait pas faire… Celle qu'il ne sait pas faire, qui est le plus handicapant, c'est bien WebDAV.

Du coup, vous ne pourrez pas utiliser le mod_dav_svn pour avoir Subversion.

30/06/2013 : Avec la version 1.2.101 du PPA, il semble que le service WebDAV de owncloud fonctionne nativement avec Cherokee. Est-ce que du coup le module aurait été intégré au webserver ?

En cours de création

Pourquoi Cherokee ?

Cherokee est bien plus rapide qu'apache2, en témoigne ce graphique en provenance du site qui a fait des benchmarks:

D'autant plus que toute sa configuration se fait par interface web :

Installation

Depuis les dépôts

Malheureusement, pour le moment (19/10/10), la version du dépôt est la 0.99.39. En ce moment (19/10/10), la dernière version est la 1.0.8. Pour avoir la dernière version, utilisez plutôt l'installation par le dépôt PPA

Cherokee se trouve dans les paquets du dépôts Universe d'Ubuntu : cherokee php5-cgi

Installation par le dépôt PPA

Ajoutez le dépôt ainsi que la clé d'authentification.

Pour les versions récentes d'Ubuntu (9.10 et ultérieures) :

sudo add-apt-repository ppa:cherokee-webserver/ppa

Depuis les sources

Vous devez télécharger la dernière version depuis le site :

wget http://www.cherokee-project.com/cherokee-latest-tarball -O -| tar zxvf -
cd cherokee-*
./configure
make
sudo make install
sudo cp contrib/cherokee /etc/init.d/
sudo chmod +x /etc/init.d/cherokee

Par contre, il vous faut absolument le paquet php5-cgi pour que cherokee démarre : php5-cgi

Configuration

Maintenant que Cherokee est installé, il reste à le configurer simplement, par l'interface web.

Note si installé par paquets

Si vous avez choisi d'installer Cherokee par les paquets, par défaut, l'interface d'administration n'est pas accessible.

Il faut arrêter Cherokee, puis le relancer avec la commande cherokee-admin : sudo /etc/init.d/cherokee stop Maintenant, vous pourrez continuer à lire le wiki

Il n'y a pas besoin d'arrêter cherokee pour lancer cherokee-admin. Le serveur peut se mettre à jour et continuer à fonctionner (c'est justement un grande force de Cherokee). Pour accéder à l'administration, une seule commande suffit, mais il faut les droits administrateurs :

 sudo cherokee-admin

Si vous n'avez pas accès à l'adresse 127.0.0.1 (cherokee est sur un serveur distant sans interface graphique), utilisez l'option "-b" pour qu'il broadcast l'administration sur toutes les adresses. C'est moins sécurisé, mais vous évitera des configurations supplémentaires :

 sudo cherokee-admin -b

Accès à l'administration

Pour accèder à la zone d'administration de cherokee, et donc, configurer entièrement votre serveur web, il faut utiliser la commande cherokee-admin sur votre serveur. Pour la version 0.99.10 retourne quelque chose comme ceci :

$ sudo cherokee-admin

Login:
  User:              admin
  One-time Password: ioQbuAOaE9pFPtXR

Web Interface:
  URL:               http://localhost:9090/

Cherokee Web Server 0.99.10 (Apr 15 2009): Listening on port ALL:9090, TLS
disabled, IPv6 disabled, using epoll, 1024 fds system limit, max. 505
connections, caching I/O, single thread

Il ne vous reste plus qu'à vous connecter à l'adresse indiquée (Ici http://localhost:9090/) et entrer le login admin et le mot de passe généré.

Vous devriez arriver sur la page d'administration de Cherokee :

Document Root Une fois que vous aurez fini de configurer votre serveur, vous pourrez fermer le terminal là où vous avez lancé la commande admin de cherokee, ou faire un CTRL + C. Ceci va mettre fin à la session d'administration.

Ici, vous pouvez directement démarrer le serveur et vous aurez à l'adresse http://localhost ceci :

Créer un Virtual Host

La notion de Virtual Host est bien connue sous apache.

Le principe est d'avoir une configuration tout à fait différente, selon les variations d'une adresse web. Par exemple, si mon nom de domaine est mondomaine.org, je vais avoir la configuration par défaut pour www.mondomain.org.

Mais je peux très bien vouloir créer un blog sur blog.mondomaine.org. C'est là que vont intervenir les Virtual Host !

Le principe est très simple avec cherokee ! ( Comparé à apache ) :

  1. Rendez-vous dans la partie Virtual Servers
  2. Maintenant, deux choix s'offrent à vous :
    1. Créer un nouveau Virtual server
    2. Cloner un Virtual server existant.
  3. Dans tous les cas, vous aurez à préciser
    1. le Nickname : Il doit correspondre à l'adresse blog.mondomaine.org dans notre exemple.
    2. le Document Root : Qui n'est rien de plus que le chemin d'accès aux fichiers du site.
  4. Ensuite, point important : Directory Indexes : Ici vous devez préciser la liste des fichiers à ouvrir quand on entre sur le serveur. Généralement, vous y mettrez index.php, index.html

Problèmes

libcherokee-base.so.0 No such file or directory

Si vous avez le message d'erreur suivant :

cherokee-admin: error while loading shared libraries: libcherokee-base.so.0: cannot open shared object file: No such file or directory

Il suffit de lancer en tant que root ldconfig :

sudo ldconfig

Références


Contributeurs : zedtux.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0