Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
ddrescue [Le 08/03/2020, 12:44]
37.171.3.0 [ddrescue par des exemples] Liste des blocs défectueux et enchainement simple
ddrescue [Le 25/05/2020, 00:47] (Version actuelle)
kamaris Retouches sur la forme
Ligne 233: Ligne 233:
  
  
-==== Connaître les fichiers ​stockés dans une partition EXT4 impactés par les blocs défectueux==== +==== Connaître les fichiers impactés par les blocs défectueux ​dans une partition EXT4 ==== 
-Le fichier **badblocs** qui a été généré contient les adresses des blocs illisibles par rapport au début ​soit du disque ​soit de la partition+Le fichier **badblocks** qui a été généré contient les adresses des blocs illisibles par rapport au début du disque ​ou de la partition.
-Il est intéressant de connaître préventivement les fichiers qui vont être perturbés. +
-Nous avons vu que le produit **DDR_UTILS** le fait.    Mais il n'est pas facile à installer me semble-t-il! +
-Il existe quelques solutions avec des  outils. Pas de chance, ils vont dépendre de la nature des partitions. ​ Ce n'est pas le même outil à utiliser pour les  partitions NTFS,   ​FAT, ​ EXTn, RAIDS, BTRFS   ​etc...... voici au moins un exemple pour le type de partition EXT4 assez répandu chez les particuliers.+
  
-a) Le fichier badblocs a été généré ​  par une duplication de la partition. ​  Les adresses indiquées font directement référence à la partition. ​ Il est donc possible d'​utiliser ​ par exemple les commandes suivantes pour obtenir la liste des fichiers. ​  ​C'​est toujours un exemple. Il faut donc mettre le bon nom de la partition.  +Pour connaitre les fichiers impactés, nous avons vu qu'il était ​possible d'​utiliser **DDR_UTILS**, mais il n'est pas facile à installerIl existe ​d'autres solutions, mais les outils sur lesquels elles reposent vont dépendre ​de la nature ​des partitions : NTFS, FAT, EXTn, RAIDS, BTRFS, etc.
-  ​### Ajouter la commande testb +
-  ​sed '​s|^|testb |' sdb2.badblocks > sdb2.testb.in +
-  ​sudo debugfs ​ -f sdb2.testb.in ​ /dev/sda16 > sdb2.testb.out +
-  ​### Mettre la commande icheck +
-  * grep "​marked in use" sdb2.testb.out | cut - ' ​' -f 2 | sed '​s|^|icheck |' > sdb2.icheck.in +
-  * sudo debugfs ​  -f sdb2.icheck.in ​ /dev/sdb2 > sdb2.icheck.out +
-  * ### Ajout de la commande inode +
-  * sed '/​ck/​d'​ sdb2.icheck.out | cut -d  $'​\t'​ -f 2 | sed '​s|^|ncheck |' > sdb2.ncheck.in +
-  * sudo debugfs ​  -f sdb2.ncheck.in ​ /dev/sdb2 > sdb2.ncheck.out +
-  * ### Sélection ​des fichiers +
-  * grep "/"​ sdb2.ncheck.out | cut -d  $'​\t'​ -f 2 | sort | uniq >​sdb2.files +
-  * cat sdb2.files +
-  * wc sdb2.files+
  
 +Voici au moins un exemple pour le type de partition le plus répandu : EXT4. Le fichier badblocks a été généré par une duplication de la partition, à laquelle les adresses qu'il contient font référence. Il est donc possible d'​utiliser par exemple les commandes suivantes pour obtenir la liste des fichiers (le nom de la partition est à adapter à votre cas).
 +<code bash>### Ajouter la commande testb
 +sed '​s|^|testb |' sdb2.badblocks > sdb2.testb.in
 +sudo debugfs -f sdb2.testb.in /dev/sdb2 > sdb2.testb.out
 +### Mettre la commande icheck
 +grep "​marked in use" sdb2.testb.out | cut -d ' ' -f 2 | sed '​s|^|icheck |' > sdb2.icheck.in
 +sudo debugfs -f sdb2.icheck.in /dev/sdb2 > sdb2.icheck.out
 +### Ajout de la commande inode
 +sed '/​ck/​d'​ sdb2.icheck.out | cut -d $'​\t'​ -f 2 | sed '​s|^|ncheck |' > sdb2.ncheck.in
 +sudo debugfs -f sdb2.ncheck.in /dev/sdb2 > sdb2.ncheck.out
 +### Sélection des fichiers
 +grep "/"​ sdb2.ncheck.out | cut -d $'​\t'​ -f 2 | sort -u > sdb2.files
 +cat sdb2.files</​code>​
 ==== Connaître les fichiers stockés dans une partition NTFS impactés par les blocs défectueux. ==== ==== Connaître les fichiers stockés dans une partition NTFS impactés par les blocs défectueux. ====
 Pour obtenir la liste des fichiers qui sont encore corrompus, il est nécessaire d'​avoir récupéré en  totalité le répertoire des noms de fichiers. La première action à faire est de s'​assurer que ce répertoire est en bon état. Cette action peut se faire pendant la dernière phase de récupération lorsque les tentatives de récupération deviennent de plus en plus longues. ​ La commande suivante doit se terminer sans signaler d'​erreurs. ​ Pour obtenir la liste des fichiers qui sont encore corrompus, il est nécessaire d'​avoir récupéré en  totalité le répertoire des noms de fichiers. La première action à faire est de s'​assurer que ce répertoire est en bon état. Cette action peut se faire pendant la dernière phase de récupération lorsque les tentatives de récupération deviennent de plus en plus longues. ​ La commande suivante doit se terminer sans signaler d'​erreurs. ​
  • ddrescue.txt
  • Dernière modification: Le 25/05/2020, 00:47
  • par kamaris