Contenu | Rechercher | Menus

Emacs : le couteau Suisse du développeur

Emacs, ou Editor MACroS, créé par Richard Stallman est un éditeur de texte très puissant, extensible et personnalisable.

Bien que d'apparence austère, avec un peu de prise en main, Emacs peut servir d'environnement de développement pour beaucoup de langages (LaTeX avec l'extention auctex, html…), de navigateur internet, de client mail, de client irc, de psychanalyste…

Installation

Il y a deux versions d'Emacs disponibles dans les dépôts Ubuntu : la version stable et la version 'snapshot'

la version stable

Versions plus récentes

Installez le paquet emacs ( vous pouvez installer plusieurs versions ).
Pour avoir une interface graphique (gtk2) : installez le paquet emacs<version>-gtk
Mais si vous ne voulez pas d'interface graphique : installez le paquet emacs<version>-nox. Avec emacs<version>-nox, on a les couleurs du profil de nano (avec, en plus, la coloration syntaxique).

la version ''snapshot''

Emacs n'a pas cessé d'évoluer. Ces changements sont disponibles dans la version de développement d'Emacs qui, bien que considérée comme instable, peut être utilisée quotidiennement.

La version "snapshot" d'Emacs fournie par Ubuntu n'est pas maintenue et est actuellement plus ancienne que la version stable !

depuis un dépôt non-officiel

Damien Cassou fournit un dépôt PPA contenant un snapshot beaucoup plus récent que celui des dépôts d'Ubuntu et régulièrement mis-à-jour.

Il est quand même important de noter que cette version n'est pas du tout supportée par la communauté Ubuntu. Donc, si vous avez un problème, reportez-le directement à l'auteur du paquet.

Exécutez le code suivant dans un terminal pour ajouter le dépôt :

sudo add-apt-repository ppa:cassou/emacs

Puis, installez les paquets emacs-snapshot et emacs-snapshot-el.

Et voilà. Vous pouvez lancer Emacs à partir du menu des applications (choisir la version gtk) ou du terminal en tapant simplement emacs.

En appuyant sur Shift puis en cliquant dans la fenêtre d'Emacs, vous avez la possibilité de grossir la taille de la police.

Utilisation

Cette section n'a pour but que de vous familiariser avec les fonctions de bases. Il est possible d'en apprendre plus grâce aux liens se trouvant en bas de la page.

Principes fondamentaux

Contrairement à Vim, il est possible dès le départ et tout au long de l'utilisation d'Emacs d'écrire du texte dans le ou les fichiers ouverts. De plus sous Emacs la notion de fenêtre n'est pas la même que dans les interfaces graphiques. En effet, dans Emacs une fenêtre est un cadre de la "fenêtre" (au sens classique du terme).

Les modes

Emacs utilise des modes pour l'édition de texte. Il existe 2 types de modes: Le mode majeur et le mode mineur.

  • Le mode majeur définit la manière dont est traité le type de fichier à éditer. Cela implique la gestion de la coloration syntaxique, le comportement de certaines commandes, ajout de fonctionnalités spécifiques … Il existe un mode majeur pour presque chaque langage de programmation.
  • Le mode mineur quant à lui, permet de modifier le comportement des modes majeurs.

Les commandes

Emacs se contrôle principalement via des raccourcis/commandes clavier.

C-<lettre>: correspond à Ctrl+<lettre>

M-<lettre>: correspond à Alt+<lettre>

M correspond à la touche META qui est généralement associée à la touche ALT

Premier contact

Emacs propose un tutoriel pour apprendre à utiliser les commandes de base. Pour cela, une fois Emacs lancé tapez :

C-h t

==== Commandes de bases ====

Se déplacer

Pour se déplacer dans le texte, vous pouvez soit utiliser les touches fléchées ou utiliser les commandes suivantes :

commande action
C-v Avance d'un écran
M-v Recule d'un écran
C-n Avance d'une ligne
C-p Recule d'une ligne
C-f Avance d'un caractère
C-b Recule d'un caractère
M-f Avance d'un mot
M-b Recule d'un mot
C-a Va au début de la ligne
C-e Va à la fin de la ligne
M-a Va au début de la phrase
M-e Va à la fin de la phrase
C+M-f Ctr+Alt enfoncé + f : (va a la fermeture de parenthèse correspondante)_
C+M-b Ctr+Alt enfoncé + b : _(va a l'ouverture de parenthèse correspondante)
C-s-w Lance la recherche du mot devant le curseur, suivi de C-s [C-r] permet de se déplacer au même mot suivant [précédent]
C-s-w-w Lance la recherche du mot en deux parties devant le curseur, suivit de C-s [C-r]…

Éditer du texte

commande action
<Delback> Efface le caractère précédent
C-d Efface le caractère suivant
M-<Delback> Supprime le mot précédent
M-d Supprime le mot suivant
C-k Supprime du curseur à la fin de la ligne
M-k Supprime jusqu'à la fin de la phrase courante
C-x u ou C-_ Annuler la modification
C-x C-x Echange la position du curseur avec l'autre coté de la sélection
C-espace Définit le début de la région (la fin de la région est la position du curseur)
C-w Coupe la région sélectionnée
M-w Copie la région sélectionnée
C-y [ou bien Shift+Insert] Colle la copie précédente. Peut être suivi de M-y pour coller les anciennes sélections

ouvrir, sauver, quitter

commande action
C-x C-f <nom du fichier> Trouve un fichier.
C-x C-s Sauvegarde un fichier.
C-x C-b Liste des tampons.
C-x C-c Quitte Emacs.

Que faire avec META-x (Alt-x)

En appuyant sur Alt et x on fait apparaitre le curseur tout en bas de la fenêtre. On peut alors exécuter toutes les fonctions interactives d'emacs. Pour voir la liste de ses fonctions, on peut taper sur Tabulation. D'une manière générale, tabulation complète la fonction que l'on cherche a effectuer. La flèche du haut permet de reprendre les fonctions effectuées récemment.

Par exemple, tapez : M-x got Tabulation li Tabulation Entrée 22 Entrée

Et vous arrivez à la ligne 22 en moins d'une seconde si vous y êtes habitué.

commande action
M-x ffap ouvre le fichier dont le nom est sur le curseur (FindFileAtPoint)
M-x goto-line 2 va a la ligne souhaitée
M-x ediff-buffers lance la comparaison entre deux buffers (appuyer ensuite pipe [Alt Gr-touche 6] ⇒ vertical)
M-x replace-regexp [tT]ata toto remplace Tata ou tata par toto. Comme sed 's/[tT]ata/toto/'

M-x flush-lines ^$ enlève les lignes vides. (attention tapez deux fois sur le chapeau ^^ )

_

Exemple de succession typique : On veut déplacer une ligne dans une autre fonction dont le nom est écrit à coté.

C-a-k ;⇒ on coupe la ligne, puis on déplace le curseur devant le nom de la fonction

C-s-w [C-s] ;⇒ on lance la recherche, puis on tape autant de fois C-s que nécessaire pour aller à l'endroit que l'on cherche.

C-y ; ⇒ Copie le texte coupé précédemment à l'endroit souhaité

Remarque générale : la séquence ' C-a-k faire quelque chose (ie:cd..) C-y ' marche aussi dans n'importe quel shell.

Écrire en LaTeX avec Emacs : exemple de configuration

Emacs est 100% configurable. Pour l'adapter à vos besoins, vous devrez créer un répertoire ".emacs.d" dans votre home si cela n'est pas déjà fait, et créer un fichier init.el dans ce répertoire :

mkdir ~/.emacs.d
gedit ~/.emacs.d/init.el

Notez que le fichier init.el sert de fichier de configuration qui s'ouvre à chaque démarrage d'emacs. Pour plus de détails sur le sujet, référez-vous à cette page.

Dans le but de faciliter la configuration d'Emacs pour ceux qui souhaitent l'utiliser pour la première fois, nous donnerons ici un exemple de fichier de configuration pour Emacs, utilisé en particulier pour écrire avec LaTeX l'aide du plugin AucTeX (installez le via synaptic). Dans un but de clarté, nous diviserons ici notre fichier init.el en plusieurs parties, pour commenter les parties qui nous semblent pertinentes.

Voici ici notre partie pour AucTeX :

AucTex-mode :

Le mode AucTeX est documenté en anglais principalement (voir le quickstart-guide ). Ce mode permet bien sûr l'édition de fichiers Latex, avec des raccourcis, des listes de commandes connues, par exemple, ainsi qu'en facilitant l'accès à la documentation des paquets. Mais c'est aussi un environnement complet pour développer des codes Latex : il permet de compiler, de naviguer dans la sortie LaTeX, de déboguer son code ou même LaTeX. Les menus permettent de configurer les commandes basiques : indentation, source de noms de commandes connues, etc. Bien entendu, dans la même philosophie qu'Emacs, Auctex est totalement configurable (pour ceux qui ont le temps), et le système de menus permet de personnaliser de nombreux aspects.

Tout d'abord, la documentation d'un paquet est rendue accessible grâce à la commande C-c ? . Comme toutes les commandes auctex qui offrent un choix (ici le nom du paquet), on pourra écrire le début du nom recherché et compléter avec Tabulation. Ainsi, C-c ? Tabulation affiche la liste de tous les paquets connus d'AucTeX.

Au niveau de l'édition, C-c C-s permet d'introduire une (sous)-section, un paragraphe, etc. C-c Ret Tabulation renvoie toutes les commandes connues d'AucTex (une fois le mode installé). C-c C-e ouvre un environnement - comme itemize, tabular, etc. - dont il faut donner le nom (compléter à l'aide de tab). On peut alors créer des lignes "\item" avec M-Ret.

L'interface de compilation sous AucTeX permet de compiler et gérer les fichiers de sortie, les messages, etc. La compilation peut se faire de différentes manières : document intégral, partie du document, etc. Une fois une commande de compilation lancée (C-c C-c pour tout le document, C-c C-r pour la région sélectionnée, etc.), on peut choisir de compiler avec Latex, BibTeX, … ou encore View (pour visualiser), Clean (pour nettoyer les fichiers intermédiaires), Clean All (pour tout nettoyer, y compris les documents produits). La sortie de compilation est affichée avec C-c C-l, et on va à la prochaine erreur avec C-c C-`. On pourra définir ce qui sera considéré comme erreur (notamment parmi les bad-boxes et warnings).



Rédaction en cours

Avoir des thèmes pour Emacs

Vous pouvez changer le thème d'Emacs, c'est-à-dire toutes les couleurs qui sont affichées.

Installez le paquet emacs-goodies-el

Pour Ubuntu « Gutsy Gibbon » 7.10 il suffit de cliquer ici.

Relancez Emacs s'il était déjà lancé.

Sous Emacs, tapez la commande M-x color-theme-select (M-x signifie sur un PC de laisser la touche ALT appuyée et d'appuyer sur la touche x. Tapez ensuite la commande color-theme-select, vous pouvez utiliser la touche de tabulation TAB pour compléter comme dans un terminal).

Vous avez alors toute la liste des thèmes. Pour voir ce que chacun donne, placez le curseur clignotant sur une des lignes et tapez ENTRÉE. Attention à ne pas cliquer sur une adresse email car cela vous ouvrirait l'éditeur d'email intégré à Emacs (C-x k ENTRÉE pour quitter au cas où ça serait déjà fait :-)).

Une fois que vous avez choisi votre thème Emacs préféré, ajoutez les lignes suivantes à la fin de votre fichier ~/.emacs en remplaçant color-theme-gnome2 par le thème que vous avez choisi. Le nom du thème à taper ici est affiché sur la deuxième ligne de la page qui s'affiche quand vous tapez 'd' à la place de taper ENTRÉE sur le thème.

(require 'color-theme)
(color-theme-gnome2)

Si vous rencontrez une erreur avec emacs22-gtk au lancement, le fichier ~/.emacs doit être configuré comme ceci :

(require 'color-theme)
(setq color-theme-is-global t)
(color-theme-gnome2)

ou comme ceci :

(require 'color-theme)
(color-theme-initialize)
(color-theme-gnome2)

Problèmes

Copier/Coller ne marche pas bien sous Ubuntu entre Emacs et les autres logiciels (Firefox etc..) (Copier/coller du type : surligner le texte=copier / bouton du milieu de la souris =coller. ) Il semblerait que Metacity (serveur graphique par défaut d'Ubuntu) n'implémente pas la 'Primary Selection' (~clipboard) ou bien que le middle click soit utilisé pour autre chose. Une solution est d'installer parcellite. (à débattre)

Utilisation à 100% du CPU

Si vous utilisez la version 'snapshot' d'Emacs et que votre CPU est utilisé à 100%, voici une solution :

Éditez le fichier /usr/share/emacs/site-lisp/semantic/semantic-idle.el
et commentez (ajouter ;; devant la ligne) ces deux lignes:

ligne 290

          GJW(semantic-idle-scheduler-kill-timer)

ligne 294

      GJW(semantic-idle-scheduler-setup-timer)
)))

:!: gardez bien les 3 parenthèses :!:

ensuite lancez Emacs en tant que root et tapez dans le mini-buffer

M-x byte-compile-file

puis

/usr/share/emacs/site-lisp/semantic/semantic-idle.el

pour compiler le fichier lisp.

Maintenant, il faut copier le fichier compilé dans le bon dossier pour qu'Emacs l'utilise :

sudo cp -v /usr/share/emacs/site-lisp/semantic/semantic-idle.elc //usr/share/emacs-snapshot/site-lisp/semantic/

sources (anglais): http://www.togaware.com/linux/survivor/Emacs_Using.html

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0