Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

EOF

EOF, pour Editor On Fire, est un éditeur de partitions pour le jeu Frets on Fire. Il est disponible sous forme de sources à compiler pour Linux. L'interface est en anglais, mais est assez intuitive pour les non anglophones.

Pré-requis

Installation

Télécharger sur le site officiel la dernière version pour linux (1.62 lors de la rédaction de cette page). Décompressez l'archive dans votre répertoire personnel. Ouvrez un terminal, placez vous dans le répertoire nouvellement créé, et lancez la compilation:

cd ~/eof162linux/src
make -f makefile.linux

Si tout se passe bien, vous obtenez l'executable ~/eof162linux/bin/eof

Utilisation

EOF a besoin pour fonctionner d'un serveur de son Jack ou ESD, or Ubuntu utilise par défaut PulseAudio. Il vous faudra donc lancer Jack avant EOF. Pour cela, utilisez l'utilitaire Jack Control (Applications > Son et vidéo). Cliquez sur le bouton Réglages, et décochez "Temps réel". Lancez ensuite Jack (bouton Démarrer). Vous pouvez maintenant lancer EOF en double-cliquant sur ~/eof162linux/bin/eof.

Il semble que sous Xubuntu l'utilisation de Jack n'est pas nécessaire. Je n'ai pas pu tester sous Kubuntu (kimented)

Pour débuter, un tutoriel en anglais est directement accessible à partir du logiciel en passant par le menu "Help"

Et pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec la langue Shakespeare, une rapide traduction en français est disponible ici : http://challengefof.forums-actifs.com/tutoriel-f10/creer-des-chansons-avec-eof-t312.htm

Liens


Contributeurs principaux : kimented



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0