Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
quota [Le 07/09/2010, 19:45]
82.235.16.14
quota [Le 20/12/2017, 09:45] (Version actuelle)
156.25.4.91 [Initialisation]
Ligne 5: Ligne 5:
  
  
-La **gestions ​des quotas** par utilisateur est utile au niveau des serveurs. Si vous avez créé plusieurs comptes utilisateurs et que vous ne voulez pas qu'un seul utilisateur puisse occuper tout l'​espace disque, il faut alors définir des quotas qui apporteront une limitation en terme d'​espace disque utilisé.+La **gestion ​des quotas** par utilisateur est utile au niveau des serveurs. Si vous avez créé plusieurs comptes utilisateurs et que vous ne voulez pas qu'un seul utilisateur puisse occuper tout l'​espace disque, il faut alors définir des quotas qui apporteront une limitation en terme d'​espace disque utilisé.
  
-La gestions ​des quotas peut aussi être utilisée au niveau ​de groupes. Par exemple, chaque utilisateur du projet //Albireo// dispose d'un certain espace disque, et le dossier commun du projet //Albireo// dispose lui aussi d'une taille maximale afin de permettre au projet //​Denebola//​ d'​exister.+La gestion ​des quotas peut aussi être utilisée au niveau ​des groupes. Par exemple, chaque utilisateur du projet //Albireo// dispose d'un certain espace disque, et le dossier commun du projet //Albireo// dispose lui aussi d'une taille maximale afin de permettre au projet //​Denebola//​ d'​exister.
  
 Pour que ceci fonctionne, l'​option doit être activée dans le noyau. C'est le cas par défaut sous Ubuntu. Pour que ceci fonctionne, l'​option doit être activée dans le noyau. C'est le cas par défaut sous Ubuntu.
Ligne 33: Ligne 33:
 Vous devez [[:​tutoriel:​comment_editer_un_fichier|éditer le fichier]] **/​etc/​fstab** afin d'​ajouter ''​usrquota''​ dans les options pour avoir une gestion au niveau utilisateur,​ et/ou ''​grpquota''​ pour une gestion par groupe. Vous devez [[:​tutoriel:​comment_editer_un_fichier|éditer le fichier]] **/​etc/​fstab** afin d'​ajouter ''​usrquota''​ dans les options pour avoir une gestion au niveau utilisateur,​ et/ou ''​grpquota''​ pour une gestion par groupe.
  
-Le fichiers ​**/​etc/​fstab** avant la modification : +Le fichier ​**/​etc/​fstab** avant la modification : 
 <​file>​ <​file>​
 # <file system> <mount point> ​  <​type> ​ <​options> ​      <​dump> ​ <​pass>​ # <file system> <mount point> ​  <​type> ​ <​options> ​      <​dump> ​ <​pass>​
Ligne 66: Ligne 66:
  
 Ces 2 fichiers doivent appartenir à l'​utilisateur ''​root''​. Ces 2 fichiers doivent appartenir à l'​utilisateur ''​root''​.
 +aquota.user
 +<​code>​sudo touch /​home/​aquota.group ​  #​Création du fichier pour le groupe
 +sudo touch /​home/​aquota.user ​ #Création du fichier pour l'​utilisateur
 +sudo chmod 600 /​home/​aquota.*
 +</​code>​
 +:!: Dans les versions ​ anciennes de Ubuntu le nom des fichiers est légérement différent il faut utiliser :  ​
  
 <​code>​sudo touch /​home/​quota.group ​  #​Création du fichier pour le groupe <​code>​sudo touch /​home/​quota.group ​  #​Création du fichier pour le groupe
Ligne 72: Ligne 78:
 </​code>​ </​code>​
  
-Une fois ces fichiers ​crées, il faut remonter la partition : +Une fois ces fichiers ​créés, il faut remonter la partition : 
-  sudo mount -o remount /home+ <​code>​sudo mount -o remount /home 
 +</​code>​ 
 +   
 + ou bien :
  
 +<​code>​sudo mount -a 
 +</​code>​
  
 À noter que la commande **''​quotacheck -cguvf /​home''​** créera automatiquement les fichiers avec les droits ad hoc s'ils n'​existent pas. À noter que la commande **''​quotacheck -cguvf /​home''​** créera automatiquement les fichiers avec les droits ad hoc s'ils n'​existent pas.
- 
 ==== Initialisation ==== ==== Initialisation ====
  
Ligne 88: Ligne 98:
   sudo quotacheck -vagum   sudo quotacheck -vagum
  
-  * -m permet d'​autoriser quotacheck de scanner des partitions qui sont accessible ​en écriture. +  * -m permet d'​autoriser quotacheck de scanner des partitions qui sont accessibles ​en écriture 
- +
   * -g Scanne les quotas pour les groupes   * -g Scanne les quotas pour les groupes
  
   * -u Scanne les quotas pour les utilisateurs   * -u Scanne les quotas pour les utilisateurs
  
-  * -v permet d'​afficher l'​avance du scan.+  * -v permet d'​afficher l'​avance du scan 
 +   
 +  * -a cible tous les systèmes de fichiers montés ​
  
  
 ==== Activation des quotas ==== ==== Activation des quotas ====
  
-FIXME //Cette commande est-elle nécessaire ?//​ => Oui, pour activer le "​monitoring" ​immédiatement,​ autrement, la commande //edquota// retournera toujours la même chose, même après modification du contenu des dossiers soumis aux quotas.+Cette commande est nécessaire pour ​activer le « monitoring » ​immédiatement,​ autrement, la commande //edquota// retournera toujours la même chose, même après modification du contenu des dossiers soumis aux quotas.
  
   sudo quotaon -avug   sudo quotaon -avug
Ligne 112: Ligne 124:
    * La limite soft est une limite que l'​utilisateur (ou groupe) peut dépasser pendant un certain laps de temps. Si l'​utilisateur n'est pas revenu en dessous de cette limite dans le temps imparti il se voit dépourvu du droit de créer des fichiers. Quand l'​utilisateur dépasse cette limite, un message de ce genre apparait : <​code>​sdb1:​ warning, user block quota exceeded.</​code>​    * La limite soft est une limite que l'​utilisateur (ou groupe) peut dépasser pendant un certain laps de temps. Si l'​utilisateur n'est pas revenu en dessous de cette limite dans le temps imparti il se voit dépourvu du droit de créer des fichiers. Quand l'​utilisateur dépasse cette limite, un message de ce genre apparait : <​code>​sdb1:​ warning, user block quota exceeded.</​code>​
  
-   * La limite hard est une limite que nul ne peut dépasser. Lorsque ​que l'​utilisateur veut dépasser cette limite il obtient un message de ce genre : <​code>​sdb1:​ write failed, user block limit reached.</​code>​+   * La limite hard est une limite que nul ne peut dépasser. Lorsque l'​utilisateur veut dépasser cette limite il obtient un message de ce genre : <​code>​sdb1:​ write failed, user block limit reached.</​code>​
  
    * La limite par block est une limite sur la taille du dossier (généralement la taille du dossier utilisateur). Cette limite utilise la limite soft et hard    * La limite par block est une limite sur la taille du dossier (généralement la taille du dossier utilisateur). Cette limite utilise la limite soft et hard
  
-   * La limite par inode est une limite sur le nombre de fichier. Cette limite utilise la limite soft et hard+   * La limite par inode est une limite sur le nombre de fichiers. Cette limite utilise la limite soft et hard
  
  
Ligne 138: Ligne 150:
 La colonne blocks correspond a la taille actuellement utilisé par l'​utilisateur La colonne blocks correspond a la taille actuellement utilisé par l'​utilisateur
  
-La colonne première colonne ​soft & hard correspondent aux limites "​block"​+Les colonnes ​soft & hard correspondent aux limites "​block"​
  
 La colonne inodes correspond aux nombres de fichier de l'​utilisateur La colonne inodes correspond aux nombres de fichier de l'​utilisateur
 +
 +Une fois les quotas définis pour un utilisateur,​ on peut les répliquer pour d'​autres utilisateurs en utilisant l'​option -p de la commande edquota.<​code>​edquota -p utilisateur1 utilisateur2</​code>​Cette commande fixe les même quotas à utilisateur2 que ceux existants pour utilisateur1
  
 ==== Afficher/​vérifier les droits ==== ==== Afficher/​vérifier les droits ====
Ligne 148: Ligne 162:
   repquota /home   repquota /home
  
 +Pour voir les droits de tous les utilisateurs
 +
 +  repquota -a
 ==== Désactivation des quotas ==== ==== Désactivation des quotas ====
  
 FIXME FIXME
-  sudo quotoff ​-avug+  sudo quotaoff ​-avug
  
 Pour une explication des options, voir [[http://​www.themanualpage.org/​man/​man8/​quotaon.8.php|cette page]] (en anglais). Pour une explication des options, voir [[http://​www.themanualpage.org/​man/​man8/​quotaon.8.php|cette page]] (en anglais).
Ligne 165: Ligne 182:
   * On peut commencer par fixer des droits de quelque dizaines de Mo, puis créer des fichiers fictifs.   * On peut commencer par fixer des droits de quelque dizaines de Mo, puis créer des fichiers fictifs.
  
-On peut pour cela utiliser la commande dd, par exemple cette commande ​créer ​un fichier de 20Mo :+On peut pour cela utiliser la commande dd, par exemple cette commande ​crée un fichier de 20Mo :
    dd if=/​dev/​zero of=unFichierDe20Mo bs=1M count=20    dd if=/​dev/​zero of=unFichierDe20Mo bs=1M count=20
  
  • quota.1283881522.txt.gz
  • Dernière modification: Le 07/09/2010, 19:45
  • par 82.235.16.14