Contenu | Rechercher | Menus

Monter un cloud comme disque local

L'objectif ici est de mettre en place un accès ponctuel ou permanent à son cloud (Hubic ici, mais ça marche avec Onedrive, Dropbox, Gdrive …) pour stocker ses données et pouvoir sauvegarder directement dessus à la manière de l'application Onedrive sur les os Microsoft. L'intérêt de cette utilisation est de pouvoir sauvegarder son système et ses données de manière assez simple (une fois configuré) sans utiliser d'espace disque en local et éventuellement de sauvegarder son système de manière sécurisé (chiffré et décentralisé) avec deja-dup.

Pré-requis

  • Disposer d'une connexion à Internet configurée et activée.
  • Avoir un compte cloud actif (ici Hubic)
  • Savoir utiliser le terminal et ne pas en avoir peur, malgré le fait que ce tutoriel soit fait en pas-à-pas
  • Avoir un peu de temps, surtout pour la première étape qu'il faut faire en une seule fois sous peine de devoir repartir de zéro

Installation de Rclone

D'abord il faut installer Rclone, pour cela voici deux méthodes à vous de choisir celle que vous préférez.

Avertissement de sécurité à lire attentivement :
  • Les lignes de commande suivante touchent à la sécurité de votre système, si vous avez un doute ne vous en servez pas
  • Les lignes sont expliquées pas à pas avec le détail de l'action de chacune d'entre elles, prenez le temps de tout lire, et encore une fois en cas de doute ne vous en servez pas !

(Vous pouvez regarder l'historique de modification de ce tutoriel pour détecter d'éventuelles modification malveillante).

Méthode 1

En ligne de commande via le .zip du site rclone.org en utilisant le terminal avec les commandes suivantes :

- Récupérez l'installation :

wget https://downloads.rclone.org/rclone-current-linux-amd64.zip

- Décompressez le .zip :

unzip rclone-current-linux-amd64.zip

- Allez dans le dossier :

cd rclone-v*.**-linux-amd64

- Copiez dans le sbin pour utilisation :

sudo cp rclone /usr/sbin/

- Attribuez le au super-utilisateur (root) :

sudo chown root:root /usr/sbin/rclone

- Donnez les droits d'accès complet :

sudo chmod 755 /usr/sbin/rclone

- Retournez dans le home et effacez le dossier télécharger et le .zip :

cd ~ && rm -r rclone-v*.**-linux-amd64 && rm rclone-current-linux-amd64.zip
Pour une question de rapidité d’exécution, et pour ceux qui maîtrise plus le sujet, la ligne de commande suivante exécute toutes les actions précédentes en une fois

L'ensemble en une ligne de commande :

wget https://downloads.rclone.org/rclone-current-linux-amd64.zip && unzip rclone-current-linux-amd64.zip && cd rclone-v*.**-linux-amd64 && sudo cp rclone /usr/sbin/ && sudo chown root:root /usr/sbin/rclone && sudo chmod 755 /usr/sbin/rclone &&cd ~ && rm -r rclone-v*.**-linux-amd64 && rm rclone-current-linux-amd64.zip

Méthode 2

Via un dépôt (l'ajout de dépôt n'est pas forcément recommandé, faites attention) en ligne de commande :

sudo add-apt-repository ppa:leaningtech-dev/cheerp-ppa && sudo apt-get update

Vous pouvez utiliser la méthode graphique décrite ici "Tutoriel PPA"

Vous pouvez aussi installer Rclone via les paquets Snap mais la suite de ce tutoriel ne fonctionnera pas correctement, les commandes d'exécution ne sont pas tout à fait les mêmes. Si vous vous sentez de les adapter, et éventuellement de compléter ce tutoriel merci d'avance.

Paramétrage de Rclone

Avertissement de sécurité :
  • Le paramétrage se fait en ligne de commande uniquement
  • Vous allez devoir vous identifier sur une page web de votre fournisseur de cloud, faites attention de ne pas être sur une page d'hameçonnage (phishing), en cas de doute arrêtez-vous là et venez vérifier l'historique de la page

Créer le fichier de configuration

Il faut créer le fichier de configuration au bon endroit sinon vous ne pourrez pas utiliser Rclone-browser.

En ligne de commande :

Créez le dossier rclone dans le .config et le fichier rclone.conf :

mkdir ~/.config/rclone && touch ~/.config/rclone/rclone.conf

Lancer la configuration de Rclone

Avec la commande :

rclone config

Alors il doit vous parler en anglais (apparemment il n'existe pas de traduction), le terminal vous renvoie :

No remotes found - make a new one
n) New remote
s) Set configuration password
q) Quit config
n/s/q>

Tapez "n" puis "entré"

name> 

Choisissez le nom de votre configuration ici "Hubic" et tapez "entrée"

name> "votre nom"
Type of storage to configure.
Choose a number from below, or type in your own value
 1 / Amazon Drive
   \ "amazon cloud drive"
 2 / Amazon S3 (also Dreamhost, Ceph, Minio)
   \ "s3"
 3 / Backblaze B2
   \ "b2"
 4 / Dropbox
   \ "dropbox"
 5 / Encrypt/Decrypt a remote
   \ "crypt"
 6 / FTP Connection
   \ "ftp"
 7 / Google Cloud Storage (this is not Google Drive)
   \ "google cloud storage"
 8 / Google Drive
   \ "drive"
 9 / Hubic
   \ "hubic"
10 / Local Disk
   \ "local"
11 / Microsoft OneDrive
   \ "onedrive"
12 / Openstack Swift (Rackspace Cloud Files, Memset Memstore, OVH)
   \ "swift"
13 / SSH/SFTP Connection
   \ "sftp"
14 / Yandex Disk
   \ "yandex"
15 / http Connection
   \ "http"
Storage> 

Choisissez le fournisseur de cloud voulu et tapez le chiffre correspondant (ici Hubic) tapez "9" (adaptez le chiffre à votre fournisseur) puis tapez "entré"

Hubic Client Id - leave blank normally.
client_id> 

Laissez vide et tapez "entrée"

Hubic Client Secret - leave blank normally.
client_secret> 

Laissez vide et tapez "entrée"

Remote config
Use auto config?
 * Say Y if not sure
 * Say N if you are working on a remote or headless machine
y) Yes
n) No
y/n>

Tapez "y" et "entrée"

Vous êtes renvoyé sur la page de votre fournisseur de cloud, et il faut vous identifier et accepter ensuite fermez la page et retournez au terminal.

token = {"access_token":"****","token_type":"Bearer","refresh_token":"****","expiry":"****"}
--------------------

--------------------
y) Yes this is OK
e) Edit this remote
d) Delete this remote
y/e/d> 

Si c'est bon tapez "y" et "entrée"

La configuration est finie tapez "q" et "entrée"

Montage de son cloud

Il existe plusieurs manière pour monter son cloud :

En ligne de commande :

Avec cette méthode vous n'avez rien à installer en plus et vous pouvez automatiser le montage avec un script (voir plus bas), l'inconvénient est que vous n'avez pas d'interface graphique.

Ouvrez un terminal et utilisez les commande suivantes :

mkdir ~/cloud/

"cloud" sera votre point de montage

rclone mount Hubic:default ~/cloud/

"rclone mount" c'est l'action que l'on souhaite faire, "Hubic" le nom de votre cloud ":default" la racine de votre cloud et "~/cloud" l'emplacement de montage.

Si vous avez un dossier précis sur votre cloud et que vous voulez le monter la commande devient :

rclone mount Hubic:default/votre_dossier ~/cloud/

Vous pouvez fermer le terminal, malgré l'avertissement le dossier reste monté.

N'oubliez pas qu'il s'agit d'un cloud pas d'un espace de travail en temps réel, vous pouvez supprimer, ajouter et récupérer des documents dessus mais pas les éditer.

Avec Rclone-browser :

Avec cette méthode vous devez installer Rclone-browser et profiter d'une interface graphique pour créer des dossiers, parcourir votre cloud ou monter un dossier en local, l'inconvénient est que vous ne pouvez pas automatiser le montage.

Vous pouvez télécharger rclone-browser_*.*_amd64.deb ou rclone-browser_*.*_i386.deb (selon votre architecture_materielle) directement sur le github du projet

Ensuite Installez le paquet que vous avez téléchargé.

Vous trouverez l'application dans le menu comme toutes les applications installées, lancez la.

Dans l'onglet "remotes" choisissez le cloud configuré et utiliser le bouton "open", cela vous ouvre un onglet du nom de votre cloud. Vous pouvez le parcourir et éventuellement monter la racine de votre cloud ou seulement un dossier au choix.

Montage avec un script (automatisation)

Sachez que cette partie du tutoriel est sensible, si vous êtes novice faites très attention, prenez le temps de lire le tutoriel sur les scripts

Voici la marche à suivre :

- D'abord ouvrez l'éditeur de texte, utilisez le code ci-dessous :

#!/bin/bash
# Montage de mon cloud via un script
echo Montage du cloud
rclone mount Hubic:default ~/cloud/
 
 
exit 0

Enregistrez le dans votre home, rendez le exécutable et exécuté le.

Pour automatiser le montage au démarrage il suffit d'ajouter votre script aux applications au démarrage

Conclusion

Maintenant vous avez à votre disposition une palette de possibilité pour utiliser votre cloud comme un disque local.

Une utilisation intéressante est celle qui consiste à utiliser votre cloud monté automatiquement pour sauvegarder vos données dessus de manière chiffré et régulière avec deja-dup.

Problèmes connus

Le principal problème que vous pourrez rencontrer c'est celui du travail en temps réel sur un document, si vous ouvrez un fichier texte et que vous essayez de l'enregistrer vous ne pourrez pas. Actuellement il n'y a pas de solution.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0