Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 10.04 LTS.
Apportez votre aide…

vnc4server

vnc4server est un outil permet de lancer un serveur VNC. Autrement dit, pouvoir créer plusieurs "bureaux" accessibles depuis le réseau, chaque bureau étant attitré à un utilisateur.

Pré-requis

Installation

Pour installer ce logiciel, il suffit d'installer le paquet vnc4server.

Détail du réseau

Soit deux machines sous Ubuntu :

  • Machine serveur : 192.168.0.9
  • Machine cliente : 192.168.0.10

Configuration classique

Il est possible de simplement lancer le serveur vnc pour un utilisateur. Pour ce faire, identifiez-vous en tant que l'utilisateur concerné (dans notre exemple 'vnc')

sudo login vnc

Et lancez le serveur grâce à la commande

vnc4server :0

Un mot de passe vous sera demandé. Il s'agit du mot de passe qui sera requis pour la connexion sur le bureau de l'utilisateur 'vnc'.

Et voilà, votre nouveau bureau est accessible depuis le réseau. Pour s'y connecter, lancez depuis la machine cliente :

xtightvncwiever 192.168.0.9:0

Cette méthode reste cependant assez simpliste. En effet, chaque création de 'bureau vnc' doit se faire manuellement et ce, pour chaque utilisateur. Ce qui nous amène donc à la deuxième méthode, un petit peu plus complexe mais nettement plus paramétrable.

Configuration avancée

Le principe reste relativement le même. Nous allons lancer le serveur vnc pour un utilisateur mais de façon automatique cette fois.

Il nous faut donc au préalable, avoir autant d'utilisateurs que nous souhaitons avoir de 'bureaux vnc'. Dans cet exemple, nous n'utiliserons que les utilisateurs 'vnc' et 'vnc1'.

Tout d'abord, ouvrez le fichier /etc/init.d/vnc4server en modification. Si il n'existe pas, créez-le, et copiez-y le script suivant :

# /etc/init.d/vnc4server
#

# Enregistrement du log
touch /var/lock/vnc4server

# Gestion des paramètres de la commande vnc4server
case "$1" in
start)
echo "Starting script vnc4server "
su vnc -c 'vnc4server :0'
su vnc1 -c 'vnc4server :1'
;;
stop)
echo "Stopping script vnc4server"
su vnc -c 'vnc4server -kill :0'
su vnc1 -c 'vnc4server -kill :1'
;;
*)
echo "Usage: /etc/init.d/vnc4server {start|stop}"
exit 1
;;
esac
  
exit 0

Dans ce script, nous créons deux bureaux vnc.

  • Le premier est celui de l'utilisateur 'vnc' identifié sous le numéro :0
  • Le second est celui de l'utilisateur 'vnc1' identifié sous le numéro :1

N'oubliez pas de donner les droits d'exécution sur ce script :

sudo chmod +x /etc/init.d/vnc4server

Le script de lancement auto est créé. Maintenant il faut l'ajouter au démarrage par la commande :

sudo update-rc.d vnc4server defaults

Il ne vous reste plus qu'à redémarrer et deux bureaux vnc seront lancés automatiquement au démarrage du serveur.

Personnalisation

Lors de votre connexion à l'un de ces bureaux, ils seront (normalement) gris et inesthétiques avec une croix noire en guise de curseur.

Ceci peut être facilement corrigé.

Chaque bureau est configuré dans le fichier /home/$USER/.vnc/xstartup.

Bien entendu, vous devez changer la variable $USER par l'utilisateur concerné (vnc, vnc1…)

Il devrait ressembler à ceci :

#!/bin/sh
 
# Uncomment the following two lines for normal desktop:
#unset SESSION_MANAGER
#exec /etc/X11/xinit/xinitrc
 
[ -x /etc/vnc/xstartup ] && exec /etc/vnc/xstartup
[ -r $HOME/.Xresources ] && xrdb $HOME/.Xresources
xsetroot -solid grey
vncconfig -iconic &
xterm -geometry 80x24+10+10 -ls -title "$VNCDESKTOP Desktop" &
twm &

Pour lancer gnome par exemple, vous devez ajouter une nouvelle ligne après les quatre premières lignes commentées en y ajoutant la commande suivante : 'gnome-session &' & et décommenter la ligne :

#unset SESSION_MANAGER

et commenter la ligne suivante :

xterm -geometry 80x24+10+10 -ls -title "$VNCDESKTOP Desktop" &

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0