Contenu | Rechercher | Menus

Comment supprimer un paquet ?

Ce mini-tutoriel résume les différentes manières de supprimer un paquet sous Ubuntu, Kubuntu et Xubuntu. Pour Edubuntu, suivez les mêmes procédures qu'Ubuntu.

Il existe deux méthodes pour supprimer un paquet : graphiquement ou en ligne de commande. Pour toutes les « saveurs » d'Ubuntu, les méthodes en ligne de commande sont les mêmes.

Dans les exemples ci-dessous, on souhaite supprimer le paquet « mon_paquet ».

La suppression d'un paquet (logiciel, bibliothèque, etc.) est une tâche d'administration. Il faut donc les droits d'administration pour l'exécuter. Quelle que soit la méthode choisie, graphique ou en ligne de commande, votre mot de passe vous sera demandé.

Ce mini-tutoriel ne traite pas des dépôts (sources de mises à jour) des paquets. Pour cela, lisez le mini-tutoriel dédié.

Graphiquement

Avec la logithèque

C'est la méthode la plus simple et celle par défaut.

  • Lancer la logithèque.
  • Rechercher puis sélectionner le paquet à supprimer. Le paquet apparaîtra surligné avec à sa droite un bouton "supprimer".
  • Cliquer sur le bouton "supprimer".

Avec un gestionnaire de paquet

Pour Ubuntu, Edubuntu et Xubuntu : avec Synaptic

Cette méthode permet de paramétrer plus finement la suppression des paquets.

  • Sauf si ce n'est déjà fait, installer le paquet synaptic.
  • Lancer Synaptic. Vous pouvez choisir de n'afficher que les paquets installés en cliquant sur « État », puis en choisissant dans le cadre au dessus « Installés »
  • Recherchez le paquet à supprimer et cliquez sur la case à cocher. Choisissez alors « Sélectionner pour suppression » ou « Sélectionner pour suppression complète » selon le « niveau de nettoyage » que vous désirez.
  • Cliquez sur le bouton « Appliquer » pour rendre la suppression effective.

Plus d'informations sur Synaptic...

Pour Kubuntu : avec Muon

  • Lancer muon
  • Vous pouvez choisir de n'afficher que les paquets installés  en ne laissant cochée que la case « installé » dans la ligne « Afficher ».
  • Recherchez le paquet à supprimer et faites un clic droit sur celui-ci.
  • Choisissez « Désinstaller » ou « Purger ».
  • Cliquez sur le bouton Appliquer les changements.

En ligne de commande

Ubuntu depuis un Terminal (Applications → Accessoires → Terminal ou Alt–F2 et tapez « gnome-terminal »)
Kubuntu depuis une Konsole (Menu K → Système → Konsole ou Alt–F2 et tapez « konsole »)
Xubuntu depuis un Terminal (Applications → Accessoires → Terminal ou Alt–F2 et tapez « xfterm4 »)
toutes les versions depuis une console (Ctrl–Alt–F1…F6 ; Ctrl–Alt–F7 pour revenir à votre session graphique)

Avec apt-get

Suppression simple :

sudo apt-get remove mon-paquet

Suppression complète (supprime le paquet indiqué et ses fichiers de configuration1); les fichiers de préférences2) et les logs3) ne sont pas supprimés.) :

sudo apt-get purge mon-paquet

Plus d'informations sur « apt-get »…

Avec Aptitude

Aptitude n'est plus installé par défaut depuis 10.10

Suppression simple :

sudo aptitude remove mon_paquet

Suppression complète (supprime le paquet indiqué et ses fichiers de configuration4); les fichiers de préférences5) et les logs6) ne sont pas supprimés.) :

sudo aptitude purge mon_paquet

Plus d'informations sur Aptitude…

Avec dpkg (paquet cassé)

Lorsque les commandes de désinstallation ci-dessus ont échoué, on commence par ajouter l'option –fix-broken (ou -f) de apt-get :

sudo apt-get -f purge mon-paquet

Si cette commande échoue encore avec un message du type "E: Sub-process /usr/bin/dpkg returned an error code (1)", cela signifie que le paquet est cassé.

Il faut donc supprimer les données dpkg de ce paquet puis en forcer manuellement la désinstallation par cette même commande dpkg comme l'indique Philippe Ivaldi sur son site :

sudo mv /var/lib/dpkg/info/PAQUET.* /tmp/
sudo dpkg --remove --force-remove-reinstreq mon_paquet

Après toute modification forcée, il est conseillé d'exécuter un apt-get check ou un apt-get update pour mettre à jour la base de données d'apt-get.


Contributeurs : Ner0lph, Versgui, _Enchained, Xabilon, mederic.

1) , 4) ceux marqués comme "conffile", souvent placés dans /etc.
2) , 5) dans les dossiers personnels
3) , 6) dans le /var


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0