Contenu | Rechercher | Menus
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

dpkg : le gestionnaire de paquets bas niveau de Ubuntu

dpkg (pour debian package) est un outil logiciel en ligne de commande chargé de l'installation, la création, la suppression et la gestion des paquets Debian (.deb), le type de paquets traités par Ubuntu. Il permet aussi la gestion de paquets Debian en provenance de sources extérieures aux dépôts APT.

Pour l'installation de paquets, dpkg dispose d'une interface graphique, GDebi, que vous pouvez utiliser si vous préférez éviter la ligne de commande.

Pré-requis

dpkg nécessite les droits d'administration pour être exécuté.

Utilisation

À la différence de la commande apt-get, de la Logithèque, ou de l'interface graphique GDebi, dpkg est un outil qui ne gère pas les dépendances. Ainsi en cas de conflit ou bien lorsque seuls certains paquets impliquant trop de dépendances font défaut, l'utilisation de cet outil devient presque indispensable. Synaptic et d'autres gestionnaires de paquets utilisent justement cet outil pour résoudre certains problèmes caractéristiques. Il permet donc de 'jouer' sur un seul paquet (installation, suppression, reconfiguration ) sans bouleverser les dépendances. Parmi ses autres fonctions dpkg permet aussi d'avoir des informations précises telles que l'état ou la description détaillée, des paquets disponibles.

Installation

sudo dpkg -i paquet.deb

L'option -i, ou –install, installe le ou les paquets indiqués, au format .deb.

sudo dpkg -i -R *.deb

L'option -R, ou –recursive (associée à -i), installe tous les paquets se trouvant dans le répertoire de travail et ses sous-répertoires.

dpkg ne gère pas les dépendances, il faut ensuite, pour compléter l'installation d'un programme qui a des dépendances, exécuter dans un terminal :

sudo apt-get -f install

cette commande installera les dépendances puis le programme qui n'a pas pu s'installer a cause des dépendances manquantes.

Installer un programme dans un dossier spécifique à partir de paquets standards :

Créer un dossier et se placer à l'intérieur. ( mon_dossier_qui_va_bien ) par exemple.

Installer les paquets avec dpkg-deb :

for i in [chemin vers **mon_dossier_qui_va_bien**]/DEBS/*.deb; do dpkg-deb -x $i . ; done

Tout se retrouve à l'intérieur de mon_dossier_qui_va_bien, chercher les exécutables pour lancer/faire des raccourcis vers les programmes.

Suppression

  • sudo dpkg -r nom_du_paquet

    L'option -r ou –remove supprime le (ou les) paquet(s) indiqué(s) mais pas les fichiers de configuration associés au(x) paquet(s).

  • sudo dpkg -P nom_du_paquet

    L'option -P ou –purge permet de supprimer les fichiers de configuration associés en même temps que le paquet indiqué.

  • sudo dpkg --force-all --purge nom_du_paquet

    L'usage des options –force-all et –purge permet de forcer la désinstallation du paquet et de supprimer les fichiers de configuration associés.

Cette dernière commande est utile, mais risquée, et permet de forcer la suppression d'un paquet et, normalement, celle de ses fichiers de configuration (sauf, notamment, si on en a modifié ou ajouté…) quand par la méthode normale cela bloque les processus de gestion apt.

Lister

  • dpkg -l chaîne

    L'option -l, ou –list, effectue une recherche et affiche une liste des paquets satisfaisant un motif de recherche.

  • dpkg -S fichier

    L'option -S, ou –search, affiche tous les paquets contenant le fichier indiqué en tant que critère de recherche.

Vérifier la présence d'un paquet

utiliser dpkg -l comme ci-dessus conduit à une liste très longue. Si vous souhaitez simplement vérifier la présence d'un paquet ajouter tout ou partie du nom du paquet éventuellement suivi (voir précédé) de * :

dpkg -l nom_du_paquet

exemple :

dpkg -l *office*

liste tout les paquets lié à libreoffice et openoffice

Les deux premiers caractères à gauche vous donne des indications sur l'état du paquet
Première colonne: souhait
u : Unknown (inconnu) i : Install (à installer) r :Remove (à supprimer) p : Purge (à supprimer avec les fichiers de configuration) h : Hold (à conserver)
Seconde colonne: état
n : Not Installed (non intallé) i : Installed (installé) c : Config-files (fichier(s) de configuration existant) u : Unpacked (dé-compressé) f : Failed-config (problème de configuration) h : Half-installed (installé partiellement)
source : https://lists.ubuntu.com/archives/kubuntu-users/2006-July/006993.html

Références



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0