Contenu | Rechercher | Menus
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

GNOME Builder

GNOME Builder est un environnement de développement intégré, développé par GNOME.

Bien que toutes sortes d'applications puissent être construites avec GNOME Builder, le but principal est de faciliter le développement et l'empaquetage des logiciels pour l'environnement GNOME : support du langage Vala, construction automatique de paquets Flatpak, documentation de GTK+ et des projets GNOME intégrée au logiciel, exemples "pré-mâchés" respectant les principes de design de GNOME disponibles lors de la création de nouveau projet, …

Il s'agit donc d'un outil essentiel pour les développeurs souhaitant contribuer à un logiciel GNOME ou existant, ou en créer un nouveau.

Les logiciels utilisant les librairies mises en avant par Builder se retrouvent aussi dans les environnements de bureau Budgie (Ubuntu Budgie, Solus, …) et Pantheon (Elementary OS).

Installation

Pour l'installation, il faut disposer des droits d'administration et d'une connexion à Internet fonctionnelle et active.

Ce logiciel se trouve normalement dans la logithèque sous le nom de "GNOME Builder".

Sinon, pour installer ce logiciel, il suffit d'installer le paquet gnome-builder.

Par Flatpak

L'installation de GNOME Builder par Flatpak est recommandée1), afin que vous disposiez de la dernière version à jour quelle que soit votre version d'Ubuntu.

Suivez cette procédure pour installer le paquet org.gnome.Builder depuis gnome-apps ou depuis flathub.

Utilisation

Étant donné son rôle central, GNOME Builder est très activement développé, et ses fonctionnalités s'enrichissent régulièrement. L'interface du logiciel subit aussi des changements notables.

La présentation ci-dessous est valable uniquement pour GNOME Builder 3.26.2 (décembre 2017).

Sélection d'un projet

Généralités

À l'ouverture de Builder, une liste de vos projets vous accueille (si vous êtes en train de lire ceci, elle est sans doute encore vide).

Une fenêtre Builder ne peut ouvrir qu'un seul projet à la fois : pour en ouvrir un 2ème en parallèle, il faudra utiliser le menu de l'application (présent dans la barre supérieure de GNOME Shell, ou bien sous la forme de l'icône de Builder dans la barre d'en-tête de la fenêtre de Builder), et choisissez "Ouvrir un projet". Une nouvelle fenêtre Builder sera ouverte, avec la liste des projets.

Le bouton "✅" vous permettra de passer en mode "sélection", vous pourrez alors cocher dans la liste les projets que vous souhaitez retirer de cette liste.

Les autres boutons dans la barre d'en-tête de la fenêtre permettent :

Création d'un projet

Le bouton "Nouveau" permet de créer un projet "vide".

Les options proposées sont :

  • Le nom du projet;
  • L'emplacement du projet;
  • Le langage du projet (4 langages sont proposés : C, Python, Javascript et Vala. D'autres langages peuvent sans problème être édités avec Builder dans le cadre de projets préexistants);
  • La licence du projet;
  • Le modèle de projet : des modèles "pré-mâchés" sont disponibles pour faciliter la création d'Applications ou de Bibliothèques partagées, ces modèles adoptant soit la compilation selon Meson, soit selon AutoTools. Ce sont des techniques de construction de l'application qui ont chacune leurs avantages et leurs défauts, mais Meson est la technique proposée par défaut, car elle a de bien meilleurs performances, et est progressivement adoptée par de nombreux projets qui utilisait AutoTools auparavant. À coté de cela, créer un projet vide est toujours envisageable.


Ouverture d'un projet existant

Le bouton "Ouvrir" permet de sélectionner un dossier contenant un projet existant. Il est aussi possible d'ouvrir des fichiers plus spécifiques.

Clonage d'un projet existant

Le bouton "Cloner" permet de travailler sur une copie d'un projet existant disponible en ligne, ce qui sera presque systématiquement le cas dans avec les logiciels libres développés en communauté.

Interface de l'éditeur


Configuration

Préférences générales

Préférences de construction

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet (gnome-builder), ou selon la méthode d'installation précédemment choisie de le désinstaller via Flatpak.

Les projets développés, ainsi que les plateformes Flatpak téléchargées, restent présentes sur le disque.

Voir aussi

1)
recommandée par gnome.org dans le cadre des contributions au code des logiciels GNOME


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0