Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

Freenet : Réseau Anonyme


Freenet est un réseau informatique anonyme et décentralisé bâti au dessus d'Internet visant à permettre une liberté d'expression et d'information totale et profitant de la sécurité de l'anonymat.

Pré-requis

Java doit être installé pour faire fonctionner Freenet.

Vérifier si Java est installé.

Dans un terminal taper :

java -version

La réponse doit ressembler à ça :

java version "1.6.0" 
Java(TM) SE Runtime Environment (build 1.6.0-b105) 
Java HotSpot(TM) Server VM (build 1.6.0-b105, mixed mode)

Pour changer sa version de Java (si plusieurs versions sont installées)

sudo update-alternatives --config java

Il est recommandé de ne pas choisir une version de java antérieure à Java 1.5 update 4 pour des raisons de sécurité.

Installation

Installation automatique

Dans la plupart des cas vous pouvez lancer l'installation simplement en cliquant sur le lien : Lancer l'installation de freenet

Pour la dernière version qui fonctionne avec openjdk 6 et javaws

Installation manuelle

Télécharger et lancer l'installeur :

 wget -c -P /tmp https://freenet.googlecode.com/files/new_installer_offline_1440.jar -O new_installer_offline.jar

Puis :

 java -jar /tmp/new_installer_offline.jar

Laissez-vous guider pour l'installation qui se déroule ensuite de la même manière dans les deux cas.

Choisir un chemin d'installation (par défaut dans votre répertoire home). Choisir les paquetages à installer (laissez tout sélectionné par défaut).

Configuration

Si tout se passe bien, un navigateur web a dû s'ouvrir sur une page d'accueil. Il faut se rendre sur l'assistant de démarrage Freenet en cliquant sur "Débuter sur Freenet" qui mène à http://127.0.0.1:8888/wizard/.

Répondre aux questions.

Se connecter à votre interface (node) : http://localhost:8888/

Lancement

Pour lancer Freenet :

 bash /[chemin_du_dossier]/Freenet/run.sh start

Pour stopper Freenet :

 bash /[chemin_du_dossier]/Freenet/run.sh stop

Lancement de Freenet 0.7 sécurisé au démarrage de la machine

Installation d'un utilisateur Freenet :

sudo adduser freenet

Création du dossier pour y déplacer les fichiers de Freenet :

sudo mkdir /usr/local/freenet

Déplacez-y tous les fichiers du logiciel :

sudo mv /[chemein_du_dossier]/Freenet/* /usr/local/freenet/

Création du script de démarrage :

sudo ln -s /usr/local/freenet/run.sh /etc/init.d/freenet-new
sudo update-rc.d freenet-new defaults

Modification de ce script pour qu'il fonctionne avec l'utilisateur Freenet :

sudo nano /usr/local/freenet/run.sh

Modification de la ligne ~45 :

#RUN_AS_USER=

devient

RUN_AS_USER=freenet

Test & lancement du daemon freenet :

/etc/init.d/freenet-new start

Configurer le parefeu de votre machine (et/ou de votre box)

Chaque node a un port différent. Pour connaître le port à ouvrir rendez-vous en bas de la page : http://127.0.0.1:8888/connectivity/ Vous trouverez la liste des ports utilisés par les différents services.

Exemple: Ports utilisés par le noeud

  • Darknet FNP : xxxxx/UDP (communication entre les noeuds ; vous voudrez sans doute ouvrir ce port dans votre firewall)
  • Opennet FNP : xxxxx/UDP (communication entre les noeuds ; vous voudrez sans doute ouvrir ce port dans votre firewall)
  • FProxy: 8888/TCP (cette interface web)
  • FCP : 9481/TCP (pour les clients comme Frost et Thaw)
  • TMCI: 2323/TCP (interface simple en ligne de commande, à la telnet)

Ouvrir le port udp correspondant (xxxxx dans l'exemple) et éventuellement le router vers votre machine.

Gestion des connexions au Darknet

La gestion des connexions au Darknet se fait sur la page http://localhost:8888/darknet/ :

  • Le bloc "Mes amis" liste tous les noeuds que le vôtre connaît ainsi que l'état de la connexion.
  • Le bloc "Ma Référence" contient le bloc de texte qui identifie votre noeud et permettra à un autre de se connecter à lui. vous devez donner ce bloc de texte à la personne avec qui vous voulez vous connecter.
  • Le bloc "Ajouter un noeud" permet d'ajouter à votre noeud la référence d'un autre soit en faisant un copier/coller, soit en donnant l'URL d'un fichier qui la contient, soit en lui donnant directement ce fichier.

Pour établir une connexion avec quelqu'un, vous devez lui donner votre référence et ajouter la sienne à votre noeud. Le plus simple est de faire un copier-coller de votre référence sur http://dark-code.bulix.org et de noter l'adresse de la page obtenue. Vous pourrez ainsi donner un lien simple plutôt qu'un bloc de code indigeste.

Faire un copier coller de « Ma référence » (dans l'onglet "Amis") sur http://dark-code.bulix.org

La référence doit être copiée TELLE QUELLE. Elle sera inutile si elle est modifiée.

Cliquer sur la référence type #xxxxxxxx et enregistrer l'adresse de la page que vous donnerez à vos amis.

Connexion à des inconnus

Si vous ne connaissez personne utilisant Freenet, le mode opennet se chargera de vous connecter à des inconnus. Il est inutile de se connecter Darknet à des inconnus : cela n'améliore ni la sécurité, ni les performances, et cela nuit au réseau.

FROST

Frost est un logiciel qui utilise un nœud Freenet pour remplir deux fonctions : l'échange de fichiers et la discussion (forum).

Attention, depuis plusieurs semaines, Frost est victime d'attaques massives à coup de "spam" mal formés. Le résultat est que Frost est aujourd'hui considéré comme mort (rien n'ayant été prévu initialement dans le développement de ce soft pour lutter contre ce type d'attaque. Bref, certains opposants à la libre expression ont gagné une (petite) bataille et ce programme n'est pour le moment plus du tout utilisable. Un nouvel outil de messagerie type "newsgroup" a vu le jour : FMS (outil en plein développement mais déjà parfaitement utilisable.

Installation

Se placer dans le répertoire /Freenet/frost

cd /[chemin_du_dossier]/Freenet/frost

Rendre exécutable les fichiers .sh

chmod +x *.sh

Si vous utilisez Beryl

Vous devez ajouter une ligne dans le fichier frost.sh situé dans votre repertoire /Freenet/frost :

Éditer le fichier: /[chemein_du_dossier/Freenet/frost/frost.sh.

Ajouter :

export AWT_TOOLKIT="MToolkit" avant la ligne java -jar frost.jar "$@"

Votre fichier frost.sh devrait ressembler à ceci :

[...]
cd $PROGDIR
export AWT_TOOLKIT="MToolkit"
java -jar frost.jar "$@"
[...]

Lancer Frost

Lorsque vous lancez Frost pour la première fois, il ne connaît qu'un nombre limité de "Boards" (forums de discussion) et aucun fichier. La liste des boards est publiée régulièrement et viendra s'ajouter automatiquement à la liste des boards que vous pouvez consulter.

Il existe un certain nombre de boards francophones où vous pourrez discuter, demander de l'aide, annoncer vos insertions (fichiers ou freesites), etc. Si aucune board ne traite du sujet que vous souhaitez aborder, il vous est bien sûr possible de la créer.

Pour lancer Frost :

bash /[chemin_du_dossier]/Freenet/frost/frost.sh

Désactiver Freenet

Il suffit de lancer la commande :

bash /[chemin_du_dossier]/Freenet/run.sh stop

Pour le réactiver :

bash /[chemin_du_dossier]/Freenet/run.sh start

Désinstallation

Dans un terminal saisissez :

bash /[chemin_du_dossier]/Freenet/run.sh stop
sudo update-rc.d freenet-new remove

*Vérifiez le chemin d'installation de Freenet

Éditez la crontab :

crontab -e

et supprimez la ligne liée à Freenet qui commence par :

@reboot "/home/islesv/Freenet/run.sh" start 2>&1 >/dev/null #FREENET AUTOSTAR$

Par défaut l'éditeur crontab est nano, quittez en faisant CTRL+O (lettre O), puis CTRL+X.

Il ne vous reste plus qu'à supprimer le dossier Freenet dans votre répertoire personnel (~$) en ayant pris soin de récupérer d'éventuels fichiers (comme dans downloads par exemple)

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0