Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 12.04 LTS.
Apportez votre aide…

Gedit

L'interface de Gedit

Gedit est l'éditeur de texte officiel de l'environnement graphique GNOME (utilisateurs de KDE, voir Kate). Ce logiciel, sous licence GPL, propose une interface simple et facile d'utilisation, développée avec l'aide de la bibliothèque GTK.

Gedit permet l'édition simple et l'enregistrement d'un fichier texte (.txt) mais dispose aussi du support intégral de l'encodage de caractères Unicode, de modes de surbrillance configurables pour de nombreux langages de programmation, de la vérification orthographique, d'un outil de recherche et de remplacements, de la numérotation des lignes, de l'indentation automatique pratique pour la programmation et de bien d'autres choses.

Il crée automatiquement à l'enregistrement un fichier caché (fichier.txt~) de sauvegarde au cas où il vous faudrait récupérer une version antérieure. Cette fonction peut être désactivée.

Il possède des greffons donnant accès à des fonctionnalités allant du sympathique (changement de la casse, indentation de lignes, etc.) au très pratique (terminal intégré, liste des balises, sélection de couleur, etc).

Installation

Gedit est l'éditeur de texte d'Ubuntu installé par défaut. Si vous ne l'avez pas, installez le paquet gedit.

Utilisation

Vous trouverez les options dans le menu Édition → Préférences.

Par exemple :

  • Pour empêcher la création de fichier de sauvegarde de la forme <monfichier>~ décochez la case Créer une copie de sauvegarde des fichiers avant l'enregistrement dans Éditeur → Enregistrement du fichier.
  • Vous pouvez mettre en évidence la parenthèse / l'accolade / autre correspondant à celle où se trouve votre curseur
  • Un système d'indentation automatique est intégré, et peut être complété par des greffons (voir plus bas)

Greffons

Vous pouvez utiliser les greffons déjà fournis avec Gedit mais aussi en rajouter d'autres (en). Pour activer un greffon, allez dans Édition → Préférences → onglet Greffons. Tous les greffons disponibles sont affichés, vous n'avez qu'à cocher pour faire le choix.

Le paquet gedit-plugins ajoute de nombreuses possibilités notamment l'intégration d'une console dans le panneau inférieur.

GMate

GMate est un pack contenant de nombreux designs pour la coloration du texte ainsi que plusieurs greffons (en anglais) non présents dans gedit-plugins.

L'installation avec Git est assez simple :

  • Installer Git s'il n'est pas installé, en installant le paquet git-core.
  • Télécharger ensuite GMate, avec cette commande dans un terminal :
    git clone git://github.com/gmate/gmate.git
  • Un dossier gmate devrait se trouver dans votre Dossier Personnel. Si ce n'est pas le cas, adaptez la commande suivante selon l'emplacement du dossier gmate, sinon pour installer faites ensuite :
    sh ~/gmate/install.sh

Il vous sera demandé d'appuyer sur y si vous voulez que certains greffons soient automatiquement activés, n pour ne pas activer de greffons à l'installation.
GMate est au départ destiné à aider les codeurs en Ruby on Rails, si vous n'utilisez pas ce langage prenez bien le temps de cocher/décocher les nouveaux greffons si vous avez choisi d'activer des greffons à l'installation de GMate.

Enfin, les greffons sont souvent proposés sur des sites tels Sourceforge. Il vous suffit de faire une petite recherche et vous pourrez sûrement trouver des greffons que vous n'aurez jamais imaginé voir apparaitre.

Installation par les ppa

Facile et rapide, il suffit de:

Ce qui se résume avec l'outil apt-get dans un terminal:

sudo apt-add-repository ppa:ubuntu-on-rails/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install gedit-gmate

cf la page du plugin

Installation manuelle

Placer les fichiers dans le dossier .gnome2/gedit/plugins/ ou /usr/lib/gedit-2/plugins/ si vous voulez qu'ils soient disponibles pour tous les utilisateurs.

Récupérer et importer ses extraits de code

Vous avez besoin de récupérer vos extraits de code patiemment écrits sur une autre machine ? :

  • Sur l'ancien disque dur, ouvrez le dossier caché .gnome_2/snippets
  • Copiez les différents fichiers .xml dans un dossier de votre nouveau disque dur.
  • Après installation des greffons, lancez Manage Snippets, en bas un bouton "Import des extraits de code", pointez sur chacun de ces 3 fichiers et l'affaire est jouée.

Coloration syntaxique pour Mediawiki

L'éditeur de texte de Mediawiki2), ne propose pas de coloration syntaxique. Vous pouvez installer un greffon pour gedit qui permet de reconnaître la syntaxe de Mediawiki. Pour cela, il faut télécharger le fichier gedit-mediawiki-master disponible ici et, après extraction, copier le fichier mediawiki.lang dans le dossier ~/.local/share/gtksourceview-3.0/language-specs/. Ensuite, il suffit de sélectionner dans le menu de gedit Coloration syntaxique → Autres → MediaWiki.
Plus de détails sur la page de Jean-Philippe Fleury auteur du greffon.

En ligne de commande, vous pouvez faire :

cd ~/Bureau
unzip gedit-mediawiki-master.zip
cd gedit-mediawiki-master
cp mediawiki.lang ~/.local/share/gtksourceview-3.0/language-specs/
cd ~/Bureau
rm -r gedit-mediawiki-master
rm gedit-mediawiki-master.zip

Gestion des onglets

  • Vous pouvez utiliser le glisser-déposer pour organiser vos onglets comme vous le souhaitez.
  • Vous pouvez glisser un onglet hors de la fenêtre pour créer une nouvelle fenêtre. Vous pouvez aussi déplacer les onglets entre 2 fenêtres de l'éditeur.

Jeux de couleurs

Gedit peut appliquer des jeux de couleurs à un code source donné, pour le rendre plus agréable à lire.
Il existe cinq thèmes de base, mais vous pouvez en importer d'autres. Pour ça, allez dans Édition → Préférences → Police et Couleurs. Choisissez "Ajouter" pour ajouter un nouveau jeu de couleurs (un fichier .xml).
De nombreux jeux de couleurs sont disponibles avec GMate également.
Vous pouvez créer votre propre jeu de couleurs ou modifier un jeu de couleurs existant, en vous aidant des indications de cette page.

Couleurs du terminal intégré

Pour avoir les mêmes couleurs dans le terminal intégré à Gedit que votre terminal (mode graphique)

  • Fermez Gedit
  • Installer gconf-editor et dconf-tools
  • Lancez gconf-editor et dconf-editor via deux Terminal
  • Terminal 1 tapez :
gconf-editor
  • Terminal 2 tapez :
dconf-editor
  • Dans gconf-editor accédez à apps → gnome-terminal → profiles → Default
  • Dans dconf-editor accédez à org → gnome → gedit → plugins → terminal
  • Dans dconf-editor décochez la case "use-system-font" et use-theme-colors
  • Copiez les valeur de “background-color“, “foreground-color“ et “palette“, de gconf-editor vers dconf-tools
  • Lancer Gedit

Installation du dictionnaire français

Pour installer le dictionnaire français, pour la vérification orthographique, il vous suffit d'installer le paquet aspell-fr.

Autres Plugins

Problèmes déjà rencontrés avec Gedit

"Read Only" sur FTP

Lorsque vous ouvrez un fichier distant stocké sur un serveur FTP, il est possible que vous ne puissiez pas enregistrer vos modifications (mode « [Read Only] »).
Pour activer cette fonctionnalité, ouvrez gconf-editor et allez dans apps → gedit-2 → preferences → editor → save. Puis, modifiez la clé « writable_vfs_schemes » en rajoutant « ftp » à la liste. Vous remarquerez que « secure ftp » était déjà présent mais pas « ftp ». Validez, redémarrez Gedit, le tour est joué !

L'option "Surligner la ligne actuelle" ne fonctionne pas sous Ubuntu 12.04

Cette option, qui se trouve dans le menu Édition ⇒ Préférences ⇒ Affichage ⇒ Surligner la ligne actuelle ne marche pas sous Ubuntu 12.04. Il faut éditer le thème de couleur Classique de Gedit pour y ajouter une règle de coloration.
Ouvrez avec les droits d'administration le fichier /usr/share/gtksourceview-3.0/styles/classic.xml pour y ajouter la règle suivante avec les autres styles :

<!-- Current Line -->
<style name="current-line" background="#E2E2E2"/>

Ici la couleur #E2E2E2 est du gris clair. Vous pouvez évidemment choisir ce que vous voulez comme couleur, au format héxadécimal.

Voir aussi


Contributeurs : SphAx3D, Id2ndR, Zarmakuizz, le hollandais volant, Slyfox



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0