Contenu | Rechercher | Menus

GNU : le projet d'un Unix pleinement libre

logo GNU, on dirait bien un gnou ma foi ...

Le projet GNU est un projet de développement d'un système Unix complet initié par Richard Stallman en 1984 alors qu'il était universitaire au MIT. Il utilisait de manière courante des systèmes Unix propriétaires qu'il jugeait pleinement satisfaisants et sa volonté était d'échapper à toute pression de l'offre propriétaire en créant un système entièrement libre. Il va donc créer avec des amis juristes la première licence pour les logiciels ouverts, la GPL. Cette licence sera par la suite appelée GNU/GPL.

Les objectifs du projet GNU sont :

  • techniques par le développement de logiciels libres,
  • juridiques via la rédaction de licences et la défense des intérêts du projet si nécessaire (violation manifeste de la licence par certains constructeurs, évolution des lois),
  • philosophiques : lorsque Richard Stallman se fait inviter pour des conférences sur le logiciel libre, une ambiance particulière ressort de son discours.

C'est ainsi qu'en France, il a plaisir de signaler les 3 principes de base du logiciel libre à savoir : Liberté, Egalité, Fraternité :

  • liberté, parce que les utilisateurs sont libres,
  • égalité, parce qu'ils disposent tous des mêmes libertés,
  • fraternité, parce que nous encourageons chacun à coopérer dans la communauté.

Richard Stallman

Par la suite, c'est à la FSF (Free Software Foundation) que l'on confiera le soin de défendre les intérêts du projet GNU. En France, c'est l'association AFUL qui assume cette responsabilité en intervenant auprès des entreprises, de l'Éducation nationale et des parlementaires.

Une base importante de logiciels libres a commencé à être développée par différentes personnes adhérant au projet GNU. On peut compter parmi ces logiciels :

  • gcc le compilateur libre accompagné du débogeur gdb,
  • glibc, la librairie du langage C,
  • emacs, le fameux éditeur de texte dont Richard Stallman est le père. Il est programmé en Lisp et est si complet qu'on dit qu'il formerait un système d'exploitation à lui seul,
  • l'interpréteur de commande bash,
  • ghostview, un visualisateur Postscript,
  • une multitude de petits utilitaires unix : ls, grep, ps,
  • une multitude de projets plus ou moins importants dont la liste est visible sur le site FTP du projet GNU.

L'acronyme GNU signifie : Gnu is Not Unix, c'est à dire Gnu n'est pas Unix. C'est une forme de clin d'oeil aux systèmes informatiques possédant des structures de programmation récursives. De même, en affirmant que le projet GNU n'est pas un Unix, le projet se mettait à l'écart des droits de licence afférents au système Unix.

Le projet GNU permettra par la suite de créer les briques de base de plusieurs systèmes d'exploitations : la famille des BSD, le noyau Linux, Hurd. On notera que ce projet est apparu 9 ans avant le fameux Linux.

Le projet GNU n'est pas le seul à développer du logiciel libre loin de là. Une multitude de projets existent et cohabitent généralement sans aucune difficulté technique si ce n'est parfois des conflits de licences. Le projet GNU est le plus emblématique parce que fortement lié au noyau Linux. Certains projets sont inscrits à l'instar de GNU dans un méta-projet structurant. On peut penser à Gnome, KDE par exemple. Mais il est tout-à-fait possible de publier un petit logiciel individuellement. Le choix de la licence GPL n'implique pas que le projet soit inscrit dans le cadre du GNU.

Liens


Contributeurs : L.Bellegarde, marc31



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0