Contenu | Rechercher | Menus

Ceci est une ancienne révision du document !



Vous utilisez Ubuntu 9.04 ou antérieure ?

Les versions d'Ubuntu antérieures à 9.10 (The Karmic Koala) sont livrées avec GRUB Legacy, dont le fonctionnement est différent de celui de GRUB 2. Pour de l'information à propos de GRUB Legacy, consultez le document qui lui est dédié.

GRUB 2 (version Compatibles PC)

gnu-head-sm.jpg GRand Unified Bootloader, version 2 (ou GRUB 2) est la seconde version de GNU GRUB. C'est un logiciel permettant de charger un système d'exploitation. Il pourra amorcer par lui-même des systèmes compatibles avec la norme POSIX (GNU/Linux, *BSD, Mac OS, etc.) ou enchaîner vers un autre chargeur d'amorçage pour les autres systèmes.

Plus qu'une continuité du projet GRUB Legacy précédent, GRUB 2 en est une réécriture complète. Il a pour but d'être un chargeur d'amorçage plus modulaire et portable que son prédécesseur avec notamment :

  • une interface graphique,
  • un chargement de modules au moment de l'exécution plutôt qu'à la compilation,
  • une portabilité vers diverses architectures matérielles (BIOS, EFI, Coreboot…),
  • un mode de secours qui reprend la main en cas d'erreur de chargement. Les stage1.5 ont été éliminés.
  • une révision de la numérotation des partitions, ce qui ne pouvait être fait sur GRUB Legacy.
À propos de ce document
  • GRUB 2 est le chargeur d'amorçage installé par défaut avec Ubuntu 9.10 et ultérieures (si installé depuis un support d'installation). Par contre, si vous avez effectué une mise à niveau d'une version antérieure d'Ubuntu vers la version 9.10, votre chargeur d'amorçage est toujours GRUB Legacy.
  • Les informations de ce document concernent Ubuntu 9.10 et versions ultérieures. Pour les versions antérieures d'Ubuntu, rapportez-vous au document GRUB 2 dans Ubuntu 9.04 et antérieures.
  • Ce document concerne la version de GRUB 2 pour les ordinateurs Compatibles PC (la plupart des ordinateurs 32 bits et 64 bits disponibles sur le marché actuellement). Des paquets grub-efi et grub-coreboot existent pour les architectures basées sur EFI (tels les MacIntel) et sur Coreboot/LinuxBIOS.

Installation

Après installation complète d'Ubuntu

Lors d'une nouvelle installation d'Ubuntu 9.10 et ultérieures (depuis un support d'installation), si vous n'avez pas paramétré les options avancées, vous n'avez rien de plus à faire : GRUB 2 est installé et est votre chargeur d'amorçage principal pour Ubuntu.

Une vérification peut être faite avec la commande : grub-install -v
(si vous voyez : GNU GRUB 1.97 ou +, vous avez Grub 2, si c'est 0.97, vous avez Grub Legacy).

Si vous avez modifié les options avancées lors de l'installation d'Ubuntu et souhaitez installer Grub 2 sur le MBR dorénavant :

  1. assurez-vous d'être lancé sur l'Ubuntu contenant la configuration de Grub 2,
  2. lancez cette commande (en remplaçant /dev/sda si ce disque n'est pas celui de votre ubuntu) :
sudo grub-install /dev/sda

Mise à niveau depuis GRUB Legacy

Si vous avez fait une mise à niveau de votre Ubuntu vers la version 9.10 depuis le gestionnaire de mises à jour, vous n'avez pas encore Grub 2. Pour vous et ceux qui avaient désinstallé Grub 2 au profit de Grub Legacy, pour passer de Grub Legacy à Grub 2 :

  1. Installez le paquet grub-pc :
    sudo apt-get install grub-pc
  2. Réamorcez votre ordinateur. Lorsque le menu de GRUB Legacy s'affiche, choisissez Chainload to GRUB 2 : cette entrée exécute GRUB 2. Ce test vous permet de vérifier son bon fonctionnement avant son installation finale.
  3. Lorsque vous avez testé GRUB 2 et vous êtes assuré de son bon fonctionnement, exécutez le script upgrade-from-grub-legacy pour procéder au remplacement final de GRUB Legacy par GRUB 2 :
    sudo upgrade-from-grub-legacy

Sélectionnez le disque dur dans lequel installer GRUB 2 à l'aide de la barre d'espacement de votre clavier (obligatoire ! Ne zappez pas cette étape même si vous n'avez qu'un disque dur!).

Note : A un moment donné, vous devrez préciser dans quel disque dur GRUB 2 doit être installé (celui où est installé Ubuntu). À l'aide de la barre d'espacement du clavier, cochez ou décochez le disque dur concerné. Ne zappez pas cette étape, elle est obligatoire même si vous n'avez qu'un disque dur sinon vous risquez une Error 15 au redémarrage.

Réinstaller/Restaurer GRUB 2

Si vous n'avez plus Grub2 suite, par exemple, à l'installation d'un autre système d'exploitation, voici les étapes à suivre pour le remettre en place :

  1. Munissez-vous d'un CD d'installation (ou clé USB d'installation) d'Ubuntu 9.10 ou ultérieure1) ;
  2. Amorcez votre ordinateur avec ce CD-ROM ou cette clé USB en choisissant l'option, si besoin, Essayer Ubuntu sans rien changer sur votre ordinateur ;
  3. Montez la partition qui contenait GRUB 2 auparavant. Cette partition est généralement la même qui contient tout le système Ubuntu. Dans une session d'essai d'Ubuntu, rendez-vous dans le menu Raccourcis et sélectionnez la partition à monter dans la liste des partitions existantes ;
  4. Allez dans Système → Administration → Utilitaire de disques et notez : Notez l'identifiant de périphérique de votre disque dur
    1. l'identifiant de périphérique de votre disque dur primaire (généralement /dev/sda),
    2. et le nom de montage de la partition que l'on vient juste de monter (par exemple /media/disk).




  5. Dans un un terminal (Applications → Accessoires → Terminal), lancez la commande suivante en remplaçant "/media/disk" et /dev/sda par votre point de montage et le disque primaire notés précédemment :
    sudo grub-install --root-directory=/media/disk /dev/sda
  6. Redémarrez en enlevant votre live-cd ou votre clé-usb.

Mais attention ! Cette procédure n'est valable que si grub est installé sur le MBR. Attention donc si vous avez installé ubuntu dans windows avec wubi ou si vous avez conservé bootmgr (par exemple, si votre ordinateur est tatoué) : dans ces cas, cette procédure ne résoudra pas votre problème et risque même de vous en créer…

À connaître avant de configurer

Liste des fichiers utilisés pour la configuration

Fichier utilisé par le système

  • /boot/grub/grub.cfg : il est autogénéré par update-grub et ne doit donc pas être modifié manuellement.
    C'est lui qui est lu au démarrage comme l'était menu.lst sur grub-legacy.

Fichiers utilisés pour l'autoconfiguration

  • /boot/grub/device.map : indique les disques sur lesquels update-grub cherchera une configuration d'amorçage (le disque principal et la clé USB ayant servi à l'installation d'Ubuntu par exemple)
  • /etc/default/grub : gère les valeurs par défaut de grub (délai de lancement, résolution d'affichage, splash/quiet, options par défaut des nouveaux noyaux,..)
  • les fichiers du dossier /etc/grub.d/
    • 00_header : contient le script gérant les options définies dans /etc/default/grub.
    • 05_debian_theme : gère les couleurs du menu et le fond d'écran éventuel.
    • 10_linux : contient le script de lancement du système sur lequel on est.
    • 20_memtest86+
    • 30_os-prober : contient le script de recherche des autres systèmes installés.
    • 40_custom : configuration perso. C'est là qu'on pourra paramétrer manuellement le lancement des systèmes d'exploitation.

Numérotation des disques

Pour Linux, on a l'alphabet pour désigner les disques durs physiques et une numérotation partant de 1 pour le numéro de la partition. Pour Grub-pc (à la différence de grub-legacy), on a une numérotation démarrant de 0 pour les disques physiques et de 1 pour le numéro de la partition.

Par exemple :

  • /dev/hda1 ou /dev/sda1 sera nommé hd(0,1) par grub-pc.
  • /dev/hdc5 ou /dev/sdc5 sera nommé hd(2,5) par grub-pc.

Une petite gymnastique (a→ 0, b→ 1, c→ 2,..) reste à faire pour les disques physiques.

Mais attention ! voici le contenu de mon fichier /boot/grub/device.map

(fd0) /dev/fd0

(hd0) /dev/sda

(hd1) /dev/sdb

(hd2) /dev/sdg

pour moi ici hd2 correspond à sdg

Configuration/reconfiguration automatisée

sudo update-grub

Lit le contenu de ces fichiers un à un :

  1. /boot/grub/device.map
  2. /etc/default/grub
  3. l'ensemble des fichiers contenus à la racine du dossier /etc/grub.d/

pour générer automatiquement un nouveau grub.cfg

sudo grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg et update-grub font exactement la même chose. Toutes les commandes de mise à jour de la config de grub-pc seront données avec update-grub car plus simple à mémoriser.

sudo grub-mkconfig (seul) vous permettra de visualiser dans votre terminal ce que pourra être grub.cfg (utile pour les tests car les changements ne sont pas encore enregistrés)

Configuration manuelle

Avant de commencer, il est souhaitable d'avoir :

  • un fichier grub.cfg à jour en lançant un update-grub (voir plus haut).
  • d'en garder une sauvegarde (ex: sudo cp /boot/grub/grub.cfg /boot/grub/grub.cfg.autogénéré)
  • de ne pas chercher à le modifier directement (sera écrasé à un moment ou à un autre)

De même, aucun script de configuration présent dans /etc/grub.d/ ne doit être effacé.
On préférera les déplacer dans un dossier dormant créé pour cela (sudo mkdir /etc/grub.d/zz)

/boot/grub/device.map

Lors d'un update-grub, un périphérique peut être indiqué comme introuvable ou sa taille/size impossible à définir. L'erreur est due aux supports déclarés dans /boot/grub/device.map.

  • soit vous éditez le fichier manuellement avec "gksudo gedit /boot/grub/device.map",
  • soit vous lancez la commande "sudo grub-mkdevicemap" qui détecte les supports de stockage branchés actuellement.

/etc/default/grub : options par défaut

Modifiez (avec les droits d'administration) le fichier des valeurs par défaut de grub. Par exemple si vous utilisez Gnome, saisissez la commande suivante dans un terminal :

gksudo gedit /etc/default/grub
  • GRUB_DEFAULT=0 correspond au menu qui sera sélectionné par défaut (voir ci-dessous pour plus de détails).
  • #GRUB_HIDDEN_TIMEOUT=0 le # est à enlever si on veut cacher l'affichage du menu (cas où l'on n'a qu'un seul système sur le disque ou lorsque ce grub est lancé via un chainloader). La durée en seconde permettra d'appuyer sur les touches echap ou majuscule (shift) pour voir le menu.
  • GRUB_TIMEOUT=10 est la durée en seconde de l'affichage du menu avant de se lancer sur le menu sélectionné par défaut.
  • GRUB_DISTRIBUTOR="" est la ligne qui définit la syntaxe des titres du menu (voir exemple plus loin)
  • GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="" et GRUB_CMDLINE_LINUX="" sont des comportements prédéfinis qui affecteront le lancement des systèmes d'exploitation détectés automatiquement.

Plus de détails et options complémentaires sur ce wiki.

Ne faire apparaître qu'un seul noyau

L'option # howmany=1 de grub-legacy n'existe plus.
Une solution possible est de cacher les noyaux superflus en les déplaçant vers un dossier AnciensNoyaux (créé à cet effet).

  • Ouvrir le dossier /boot en mode administrateur
sudo nautilus /boot
  • puis clic droit → Créer un dossier (qu'on nommera AnciensNoyaux)
  • sélectionner tous les fichiers désignant un ancien noyau en maintenant la touche CTRL
  • les déplacer vers AnciensNoyaux à la souris ou par couper/coller

La méthode décrite ci-dessus peut poser problème si vous cachez le noyau sur lequel vous êtes lancé.
La fermeture d'Ubuntu ne sera pas propre et posera des problèmes pour redémarrer depuis un autre noyau.

Donc, précaution à prendre : être lancé sur le noyau qu'on veut garder au menu de grub-pc avant de cacher les anciens noyaux.

La manipulation de fichiers système depuis une interface graphique reste très risquée.

Une autre solution plus évoluée consiste à modifier le script /etc/grub.d/10_linux en y introduisant un paramètre permettant de déterminer le nombre de noyaux à afficher dans le menu de grub.(voir grub-pc-annexe)

Désactiver quelques automatismes

Si vous avez créé le dossier zz dans /etc/grub.d/ (voir note importante plus haut), vous pourrez y déplacer les fichiers :

  • 20_memtest86+ pour ne plus faire apparaître les tests de mémoire dans le menu de démarrage
  • 30_os-prober pour ne plus déclencher la détection automatique des autres systèmes installés
sudo nautilus /etc/grub.d

puis déplacement des fichiers à la souris ou par couper/coller.

Attention : si vous voulez cacher Grub avec les options GRUB_HIDDEN_TIMEOUT et GRUB_HIDDEN_TIMEOUT_QUIET dans le fichier /etc/default/grub, 30_os-prober étant le script qui en tient compte, laissez-le actif et préférez plutôt l'option GRUB_DISABLE_OS_PROBER=true dans le fichier /etc/default/grub.

IMPORTANT : notez toutefois que si vous faites ainsi, les autres O.S. ne sont plus détectés et vous ne les aurez plus dans la liste. Pour avoir uniquement le compte a rebours tout en conservant les autres O.S. sur la liste, voir paragraphe plus bas.

Autres méthodes :

  • Plutôt que de déplacer ces fichiers, on peut aussi désactiver leurs droits d'exécution. Toujours via Nautilus :
    1. clic droit sur l'un des fichiers pour accéder à ses "Propriétés",
    2. dans l'onglet "Permissions", décochez la case "Autoriser l'exécution…".
  • De même, il est possible d'ajouter cette ligne au fichier de configuration /etc/default/grub : GRUB_DISABLE_OS_PROBER=true

Paramètres personnalisés

Éditez le fichier grub.cfg autogénéré plus haut et le fichier 40_custom :

gksudo gedit /boot/grub/grub.cfg /boot/grub/grub.cfg.autogénéré /etc/grub.d/40_custom

Copier depuis le grub.cfg (ou une de ses sauvegardes) ce que vous trouverez entre

### BEGIN /etc/grub.d/30_os-prober ###

et

### END /etc/grub.d/30_os-prober ###

et coller le dans 40_custom. Modifiez ensuite les paramètres à votre guise.

Vous pouvez aussi créer un autre fichier personnalisé avec une numérotation qui le lance avant tous les autres par exemple :

  • gksudo gedit /etc/grub.d/07_custom
  • après son enregistrement, vous le rendrez exécutable : sudo chmod +x /etc/grub.d/07_custom

Pour appliquer cette nouvelle configuration lancez un :

sudo update-grub

Puis, relancez votre machine.

Exemples et cas particuliers

Afficher uniquement le compte à rebours

Si vous souhaitez afficher uniquement le compte à rebours, au lieu de la page entière de menu (comportant tous les systèmes, restauration, memtest, etc…), vous pouvez jouer avec les paramètres

GRUB_HIDDEN_TIMEOUT
GRUB_HIDDEN_TIMEOUT_QUIET

tels que décrits dans la documentation : http://grub.enbug.org/OptionsDeGrub

Par exemple

GRUB_HIDDEN_TIMEOUT=5
GRUB_HIDDEN_TIMEOUT_QUIET=false

affichera un compte à rebours de 5 secondes avant de démarrer l'O.S. par défaut. Si vous appuyez sur ESC pendant le compte à rebours, le menu est affiché le temps spécifié par GRUB_TIMEOUT

Bizarrement, l'affichage du compte à rebours n'est possible que si vous n'avez qu'un seul O.S. sur votre machine. Si vous en avez plusieurs, ces paramètres sont inopérants, et vous aurez toujours le menu avec la liste des O.S., quoi que vous fassiez, et jamais le compte à rebours simple !

Il y a déjà eu un signalement du bug sur le launchpad : https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/grub2/+bug/428443.

Si vous avez plusieurs O.S. et souhaitez néanmoins le compteur, vous pouvez donc patcher "proprement", comme indiqué sur le launchpad, ou de façon plus sommaire (et moins propre) selon mes indications ici : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=3165753#p3165753

Chaîner un autre menu d'amorçage

"chainloader" vous permettra de lancer un autre gestionnaire d'amorçage présent sur le premier secteur des partitions concernées : Windows, Lilo,.. (ne fonctionne pas tel quel vers Grub2). Voici un exemple pour sda7 ajouté sur 40_custom (voir plus haut) :

menuentry "Bootloader Lilo sur sda7" {
set root=(hd0,7)
chainloader +1
}

Pour qu'il fonctionne vers grub-legacy, il faudra que celui-ci soit installé sur le premier secteur d'une partition et non le MBR (si ce n'est pas le cas, on lance le système qui a ce grub-legacy et on lance un "sudo grub-install /dev/sda7" par exemple).

Pour chaîner vers un autre Grub2, on procédera plutôt ainsi :

menuentry "Grub 2 sur /dev/sda7" {
set root=(hd0,7)
configfile /boot/grub/grub.cfg
}

Dans ce cas, le configfile peut être un fichier 100% perso, placé à un tout autre endroit, ça ouvre beaucoup de possibilités !

Exemple : Titres du menu

Voici comment s'affichent par défaut les lignes du menu grub : "Ubuntu, Linux 2.6.31-14-generic".

  • Pour modifier la partie avant la virgule de celui-ci, éditez le fichier /etc/default/grub et choisissez parmi les possibilités suivantes :
GRUB_DISTRIBUTOR=`lsb_release -i -s 2> /dev/null || echo Debian`             # donne : Ubuntu, Linux 2.6...
#GRUB_DISTRIBUTOR=`lsb_release -d -s 2> /dev/null || echo Debian`            # donne : Ubuntu 9.10, Linux 2.6...
#GRUB_DISTRIBUTOR=`echo -n $(lsb_release -cds 2> /dev/null || echo Debian)`  # donne : Ubuntu 9.10 karmic, Linux 2.6....
  • Pour ne plus faire apparaître la version du noyau Linux, éditez le fichier /etc/grub.d/10_linux et tout en bas du script changez les lignes "linux entry" ligne 113 et 117 en enlevant ", Linux ${version}"
  linux_entry "${OS}, Linux ${version}" \  # donne par ex : Ubuntu 9.10, Linux 2.6...
  linux_entry "${OS}                       # donnera alors : Ubuntu 9.10

Attention toutefois, car ne pas connaître la version du noyau peut être un inconvénient lors d'une mise à jour automatique. Comment différencier deux lignes de même nom mais ne concernant pas le même noyau ?

Exemple : OS sélectionné par défaut

  • Saisissez cette commande dans un terminal avec un chiffre à la place du x (0 = le premier, 1 = le deuxième etc…)
sudo grub-set-default x
  • ou éditez le fichier /etc/default/grub et choisissez parmi les possibilités suivantes pour la variable GRUB_DEFAULT=
    • un chiffre (0 = le premier, 1 = le deuxième etc…),
    • "saved" (avec les guillemets) pour ce qui a été sélectionné lors du précédent lancement,
    • ou le titre exact d'un menu mis entre guillemets (par exemple : "Microsoft Windows 2000 Professionnel (on /dev/sda1)")

Pour obtenir les titres exacts des menus : cat /boot/grub/grub.cfg | grep menuentry

* ou sudo mv /etc/grub.d/30_os-prober /etc/grub.d/06_os-prober (pour mettre windows par défault) ne pas oublier sudo update-grub pour que la modification soit prise en compte.

Exemple : Résolution d'affichage

  • Pour avoir la liste de toutes les résolutions supportées pendant le démarrage : taper "c" quand vous êtes dans le menu du boot pour entrer en mode console. Puis :
vbeinfo

Ligne à éditer :
# GRUB_GFXMODE=640x480
Enlever le "#" devant "GRUB_GFXMODE=" et définir une résolution d'écran en fonction de votre matériel. Cela nous donnera notamment plus de liberté pour configurer un fond d'écran (voir plus bas).

Exemples:
GRUB_GFXMODE=1280x1024,1024x768x32

La deuxième valeur sera prise en compte si la première n'est pas supportée par votre matériel. Celle-ci retombera à 640x480 si aucune des deux ne convient. Le x32 est la profondeur de codage des couleurs en bits.

Pour prendre en compte le changement :

sudo update-grub

Exemple : ancien paramètre vga=xxx

Dans les options de boot d'un Linux, on trouve parfois le paramètre "vga=788" pour activer le framebuffer avec une définition d'écran donné. Dans Grub2, il faut utiliser une ligne à part "set gfxpayload=800x600x16" à la place. Pour les autres résolutions, consultez le tableau en lien suivant :

Donc, au lieu de :

linux /boot/vmlinuz ... vga=788 ...

On aura

set gfxpayload=800x600x16, 800x600
linux /boot/vmlinuz ...

Exemple : Fond d'écran

Pré-requis

  • Pour cet exemple :
    • on créera un dossier Grub dans Images : mkdir $HOME/Images/Grub (très facile à utiliser sans recours au mode administrateur)
    • on fixera une résolution de : GRUB_GFXMODE=1024x768x32 (voir plus haut)

Configuration de /etc/grub.d/05_debian_theme

Éditez le fichier /etc/grub.d/05_debian_theme avec les droits superutilisateur.

  • ligne 16 : on mettra
    for i in {/boot/grub,/usr/share/images/desktop-base,$HOME/Images/Grub}/00_grub.{png,tga,jpg,jpeg} ; do
    (à la place de : for i in {/boot/grub,/usr/share/images/desktop-base}/moreblue-orbit-grub.{png,tga} ; do)
  • lignes 39 et 40 :
    set color_normal=white/black
    set color_highlight=light-green/magenta

On a donc ainsi défini notre dossier Grub dans Images comme dossier pouvant contenir l'image de fond, pris en compte que cette image pouvait être au format JPG/JPEG et, enfin, défini les nouvelles couleurs du texte des menus. Le nom de cette image sera soit : 00_grub.png, 00_grub.tga, 00_grub.jpg ou 00_grub.jpeg (use_bg peut rester à false contrairement à ce qui était écrit sur cette page dans de précédentes versions).

Images au bon format

Pour cet exemple, on va copier une image présente dans Ubuntu Karmic :

cp /usr/share/images/xsplash/bg_2560x1600.jpg $HOME/Images/Grub/xsplash.jpg

On va maintenant la convertir à la bonne taille pour que Grub l'affiche entièrement :

convert $HOME/Images/Grub/xsplash.jpg -resize 1024x768! -depth 16 $HOME/Images/Grub/00_grub.jpg

Ayant maintenant une image 00_grub.jpg à la bonne dimension, on fera un "sudo update-grub" avant de relancer la machine.

Il sera très facile ensuite d'en changer : on supprime le 00_grub.jpg existant, on copie une nouvelle image au bon format dans $HOME/Images/Grub et on la renomme 00_grub.jpg. Ça fonctionne directement sans "update".

Exemple : Fond d'écran (Methode beaucoup plus simple)

Pré-requis ( les memes :-) )

  • Avoir installer le paquet ImageMagick
  • Pour cet exemple :
    • on créera un dossier Grub dans Images : mkdir $HOME/Images/Grub (très facile à utiliser sans recours au mode administrateur)

Convertir l'image en 1024x768 via la commande :

convert $HOME/Images/Grub/homer_simpson.jpg -resize 1024x768! -depth 16 $HOME/Images/Grub/homer_simpson_1024.jpg

Puis modifier, en tant que "superutilisateur" le fichier "/boot/grub/grub.cfg" de la manière a obtenir le bloc suivant, puis enregistrer et rebooter :

if loadfont /usr/share/grub/unicode.pf2 ; then
  set gfxmode=1024x768x16
  insmod gfxterm
  insmod vbe
  if terminal_output gfxterm ; then true ; else
    # For backward compatibility with versions of terminal.mod that don't
    # understand terminal_output
    terminal gfxterm
  fi
fi
# Affichage de l'image de fond
insmod jpeg
background_image /home/seb/Images/Grub/homer_simpson_1024.jpg

Merci au site: GRUB2 - ArchWiki

Cas particulier des partitions chiffrées ou des partitions en LVM

Pour ces cas spécifiques, les images de fond d'écran devront être placées dans un répertoire qui reste toujours accessible en clair à grub. On pourra choisir à cet effet directement le répertoire de grub lui même (/boot/grub) ou éventuellement créer un répertoire Image dans ce dernier (/boot/grub/Image). Cela nécessite cependant de recopier l(es) image(s) dans ce répertoire avec les droits superutilisateur. La configuration de /etc/grub.d/05_debian_theme devra être ensuite adaptée en conséquence avec ces nouveaux paramètres.

Tutoriel pour démarrer une image iso

Dans ce tutoriel vous aurez des exemples de menus "prêts à l'emploi" pour lancer les livecd Ubuntu ou autres :

Lancer des images iso directement depuis GRUB 2

Lancement depuis Grub-Legacy

En plaçant ces lignes (avec l'UUID correspondant à la partition souhaitée) dans le menu.lst d'un Grub-Legacy, on pourra lancer un Grub-pc derrière un grub-legacy.

title		Karmic via GRUB-pc
uuid		70e29811-71a3-4553-a16c-1cce2ff334ed
kernel		/boot/grub/core.img

Rechercher d'autres OS présents sur la machine et les rajouter à GRUB automatiquement

Si le script /etc/grub.d/30_os-prober (voir plus haut) n'a pas trouvé les autres systèmes présents sur la machine, il est possible d'utiliser le logiciel OS-prober pour faire la même chose :

sudo os-prober
sudo update-grub

NB: il semblerait que os-prober ait encore quelques problèmes avec le RAID et ne fonctionne pas dans ce cas-là.

Problèmes et dépannage

Shell GRUB 2 à l'amorçage

Vous démarrez votre ordinateur et au lieu de charger directement Ubuntu ou afficher un menu vous permettant de choisir un système d'exploitation à charger, votre écran vous montre une ligne grub:sh>. Ce que vous obtenez ici est un shell, une interface en ligne de commande qui permet de dépanner le chargeur d'amorçage GRUB 2. Si vous obtenez, de manière non-intentionnelle, une telle invite de commande, il y a de fortes chances que le fichier de menu de GRUB 2 soit corrompu. L'invite de commande vous permet d'exécuter des commandes, malgré les erreurs des fichiers de menu, afin de tout de même charger Ubuntu.

Pour charger tout de même Ubuntu, entrez la suite de commandes suivantes.

  • Faites très attention à la structure et la graphie des commandes. Une espace mal placée ou une lettre majuscule inscrite en minuscule peut rendre la commande inopérante ;
  • Chaque ligne doit être entrée séparément. À la fin de chaque ligne de commande, appuyez sur la touche [Entrée] de votre clavier pour la valider.

Inscrivez chacune des commandes suivantes sur une seule ligne, après l'invite grub:sh> :

search -f --set=Root /boot/grub/core.img
set root=(${Root})
probe -u (${Root}) --set=UUID
linux /vmlinuz root=UUID=${UUID} ro
initrd /initrd.img
boot

Ceci effectué, Ubuntu se charge. Pour regénérer le menu de GRUB 2, vous exécuterez ensuite la commande suivante dans un terminal :

sudo update-grub

Error 15 : passage difficile à Grub2

Si au boot, ou plutôt au lancement de grub, vous vous retrouvez avec ce message (empêchant tout démarrage du système) :

GRUB Error 15.

Cette manip (ou celle indiquée plus haut) vous permettra de remettre GRUB en ordre :

  • redémarrez avec un live cd ubuntu (ou autre distribution) : histoire de pouvoir booter et monter un système Linux
  • lancez un terminal (ou console) et entrez les commandes suivantes:
sudo fdisk -l                     # pour vous aider à trouver la partition sur laquelle est votre ubuntu
sudo mount /dev/sdaX /mnt         # montage de celle-ci en remplaçant le X par le bon numéro de partition
sudo mount --bind /dev /mnt/dev   # lien symbolique du dossier /dev en cours d'utilisation vers le disque monté
sudo mount -t proc /proc /mnt/proc # Pour que Grub2 trouve /proc/mounts
sudo chroot /mnt                  # mise à la racine du disque monté
apt-get install grub-pc           # installation du logiciel Grub2 (sur le disque maintenant à la racine)
update-grub                       # création d'un nouveau fichier de configuration : grub.cfg
grub-install /dev/sda             # installation de grub sur le MBR

A partir de là, vous pouvez sortir du disque monté en effectuant ctrl+D. Puis, démontez ce disque :

sudo umount /mnt/dev
sudo umount /mnt/proc
sudo umount /mnt

Redémarrez et vous devriez, à présent, être capable de booter correctement.

Problème : Long temps de chargement

Si au boot, le lancement de grub est long et que le disque dur fait du bruit, vous souffrez probablement du bug 420933. Le problème semble être que GRUB2 cherche les uuid de toutes les partitions au démarrage, jusqu'à trouver celle contenant /boot/grub. Cela prend du temps.

Si vous n'avez peur de rien vous pouvez passer à la version 1.97+experimental disponible sur le dépôt ppa:fzielcke/grub-ppa qui corrige ce problème. Sachez quand même que cela a résolu mon problème mais qu'utiliser une version expérimentale est risqué…

L'autre solution est de modifier le disque de démarrage dans le BIOS pour démarrer sur le disque où se trouve votre Ubuntu. Plus de détail dans ce sujet du forum.

Problème : Utilisation du clavier freeze Grub-PC

Description : Sur certains portables (Compaq 21xx, HP ZE4600, Packard Bell iGo 3581) le démarrage ce déroule bien si on le laisse se faire sans intervention, par contre toute pression sur le clavier (que ce soit pour changer de ligne, configurer le démarrage ou passer le compte à rebours) provoque un blocage complet du PC. Seul un redémarrage «sauvage» permet de démarrer l'ordinateur.

Origine : incompatibilité de GrUB-PC et de la gestion de l'USB par certains BIOS (Pheonix KAM 1.60 ?)

Solution : Entrer dans les options de BIOS (presser F2 pendant l'affichage du BIOS sur les Compaq 21xx), et désactiver l'option «Prise en charge USB léguée». Sauvegarder et redémarrer. Le démarrage ne devrait plus bloquer.

La désactivation de cette option n'a pas d'influence sur l'utilisation des ports USB par la suite

Problème : Utilisation de memtest86+

Description : memtest86+ ne demarre pas, "file not found".

Origine : Sous Karmic, l'entrée memtest86+ dans le fichier /boot/grub/grub.cfg entries généré par /etc/grub.d/20_memtest86+ a un probleme si /boot et /usr sont dans un file system different.

Solution : Pour lancer memtest qu'une seule fois, sélectionnez une entrée fonctionnelle dans grub et appuyer sur 'e'. Notez le champ "set root=". Appuyez sur "Esc" et sélectionnez memtest86+, appuyer sur 'e', rajoutez le meme set root par exemple:

set root=(hd0,1)
linux16	/boot/memtest86+.bin

puis lancer memtest avec ctrl-x.

Topic vu sous http://ubuntuforums.org/showthread.php?t=1374732 .

Pour des CPUs récents (AMD K10), regardez les changements de memtest ( le bin à mettre sous /boot):
http://www.memtest.org/#change

Liens externes

Autres pages en rapport


Contributeurs : Frombenny (rédaction de la page), Theozzfancometh.

1) Les versions antérieures d'Ubuntu n'incluant pas GRUB 2, il n'est pas possible d'utiliser un CD-ROM d'installation ou une clé USB d'installation d'Ubuntu en version 9.04 et antérieures pour réinstaller GRUB 2.


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0