Contenu | Rechercher | Menus

Midnight Commander (mc)

Midnight Commander ou mc, est un gestionnaire de fichiers écrit par le fondateur de GNOME, Miguel de Icaza. Il est fortement inspiré de Norton Commander.1)

Midnight Commander est une application en mode texte. L'interface principale se compose de deux « panneaux » qui affichent les fichiers présents par rapport à leur emplacement sur le disque. Il inclut un visualiseur et un éditeur de fichiers. Il facilite grandement la navigation dans l'arborescence des répertoires ainsi que comparaisons, les copies et les déplacements des fichiers. Il permet également de se connecter sur un hôte distant en FTP. C'est un outil qui facilite grandement le travail dans une console, qu'elle soit locale ou distante via SSH par exemple.

C'est un logiciel libre distribué selon les termes de la licence GNU GPL. Il fait partie du projet GNU.

Interface de MC avec le menu déployé

(Source : Wikipédia)

Installation

Il vous suffit d'installer le paquet mc.

Utilisation

Midnight Commander est un gestionnaire en mode texte qui doit s'utiliser dans un terminal avec la commande "mc".

Si vous créez un lanceur, la ligne de commande à insérer sera aussi :

mc

mais dans les propriétés du lanceur, dans Type, il faudra choisir "Application dans un terminal" au lieu de "Application".

La procédure ici est indiquée pour Ubuntu. Il faudra l'adapter si vous utilisez Kubuntu ou Xubuntu.

L'installation du paquet mc ajoute automatiquement un lanceur dans la section "Outils système" du menu.

Astuces diverses

Sous mc, le raccourci Ctrl+o vous permet de masquer temporairement les panneaux et de taper vos commandes dans une fenêtre de terminal "grande taille".

Utilisez à nouveau Ctrl+o pour faire réapparaître les panneaux.

Quitter mc en conservant le répertoire courant

Si vous souhaitez naviguer dans l'arborescence avec mc et conserver le répertoire courant à la fermeture de celui-ci, voici une petite astuce.2)

Créez un fichier de script :

touch ~/.config/mc/mc-wrapper.sh

Voici son contenu :

# Script pour conserver le répertoire de travail courant (pwd)
# à la sortie de Midnight Commander (mc)
#
# on récupère l'identifiant de l'utilisateur
MC_USER=$(id -un)
# à partir de cet identifiant, on définit un fichier
# temporaire pour l'utilisateur
MC_PWD_FILE="${TMPDIR:-/tmp}/mc-$MC_USER/mc.pwd.$$"
 
# mc est lancé avec l'option -P
# elle permet de sauvegarder le dernier chemin parcouru
# dans un fichier (MC_PWD_FILE en l’occurrence)
/usr/bin/mc -P "$MC_PWD_FILE" "$@"
 
if test -r "$MC_PWD_FILE"; then
    MC_PWD="$(cat "$MC_PWD_FILE")"
    if test -n "$MC_PWD" && test -d "$MC_PWD"; then
        cd "$MC_PWD"
    fi
    unset MC_PWD
    # hack permettant d'éviter (entre autre) à l'extension "powerline"
    # d'afficher la variable MC_PWD plutôt que le chemin complet
    cd $(pwd)
fi
 
rm -f "$MC_PWD_FILE"
unset MC_PWD_FILE

Ensuite, vous pouvez ajouter l'appel à ce script dans votre fichier ~/.bashrc (ou ~/.zshrc) :

alias mc=". $HOME/.config/mc/mc-wrapper.sh"

Une fois cet alias définit, vous pourrez naviguer dans vos répertoires avec mc et deux options s'offriront à vous pour la sortie :

  1. Avec le raccourci [F10] : vous récupérez votre terminal et vous êtes toujours dans le répertoire courant tel qu'il était avant de quitter mc.
  2. Avec la commande exit : vous revenez dans le répertoire courant tel qu'il était au moment de lancer mc.

Désinstallation

Pour supprimer Midnight Commander, il suffit de supprimer son paquet.

Voir aussi

Liens

1) Norton Commander fonctionnait sous DOS et eut un grand succès à l'époque du MS-DOS.


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0