Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

Second Life

348683459_89c10cd012.jpg

Parents attention : la pornographie est très présente sur les serveurs Second Life (images, vidéos, actions entre les personnages), et il est à l'heure actuelle impossible de prévoir les endroits où elle apparaît. Il existe une version spécifique aux moins de 18 ans ("Teen Second Life"). Plus d'information ici : Teen Second Life

Présentation

Second Life (SL) est un métavers (ou univers virtuel) en 3D sorti en 2003. Il permet à l'utilisateur (le « résident ») de vivre une sorte de « seconde vie » (second life en anglais).

Second Life n'est pas un jeu stricto sensu mais un espace d'échanges (donc de jeu aussi si les utilisateurs le désirent), visant à être aussi varié que la vie réelle.

Pré-requis

Matériel

Configuration minimale requise :

  • Processeur Pentium III (1Gz)
  • 512 Mb de Ram
  • Carte graphique 3D (64 Mb) supportant OpenGl
  • Une connexion à Internet (Haut débit)

N'oubliez pas non plus d'activer l'accélération graphique de votre système.

Inscription sur SecondLife

Vous pouvez vous inscrire gratuitement ici

Méthode simple et rapide pour l'utilisateur

Cette première méthode va vous permettre de jouer rapidement à Second Life. Attention, cette méthode ne vaut que pour le compte que vous utilisez ; si vous n'êtes pas l'administrateur du poste, l'installation ne se fera pas pour l'ensemble des utilisateurs.

Pour installer Second Life sur votre ordinateur, suivez simplement les instructions pas à pas.

Téléchargement du client Linux

La version Linux de Second Life est en stade bêta de développement, ce qui implique une certaine instabilité.
Du reste, les modifications étant fréquentes, il est utile de se rendre régulièrement sur la page de téléchargement afin de voir si une nouvelle release n'est pas disponible.

1.1. Rendez vous sur cette page pour télécharger la dernière version disponible: "Linux i686 (Beta)".

1.2. Enregistrez le fichier à un endroit où vous pourrez facilement le retrouver (par exemple dans votre Dossier personnel-"Home").

Décompressez le fichier

2.1. Rendez-vous dans le dossier où vous avez téléchargé le client Linux Bêta.

2.2. Pour décompresser le fichier, rendez-vous dans le dossier où vous avez enregistré le fichier téléchargé. Faites un clic droit dessus et sélectionnez l'option "Extraire ici". Après décompression, vous obtenez un dossier.

2.3. Double-cliquez sur ce dossier pour y entrer.

2.4. Double-cliquez sur le fichier intitulé "secondlife" (ne pas confondre avec "secondlife.ico !)

Second Life va alors se lancer.

Créer un lanceur sur le bureau

Maintenant que le jeu est en place, reste à pouvoir s'en servir, donc à le lancer. Et pour ce faire, rien de plus agréable et sympathique qu'un petit lanceur sur le bureau.

3.1. Faire un clic droit sur le bureau, sélectionner Créer un lanceur

3.2. Remplir le champ "Nom", et éventuellement les champs "Nom générique" et "Commentaire".

3.3. Ensuite, pour le champ commande, ne rien entrer, mais cliquer sur la petite touche "Parcourir".

3.4. Une fois la fenêtre de l'exporateur de fichier ouverte, suivre le chemin suivant:

/Home ou Dossier personnel (par défaut) /Dossier Secondlife_numéro_de_version

Et là sélectionnez le fichier secondlife

Validez, et le tour est joué, vous avez votre raccourci sur le bureau.

Méthode pour l'administrateur

Ces méthodes ont pour intérêt de permettre une installation sur le poste, au bénéfice de tous les utilisateurs.

Installation automatique par paquets

Des paquets sont désormais disponibles pour installer Second Life sur votre ordinateur.

Avertissements

ATTENTION !!!
- Ces dépots ne sont pas officiels : utilisez-les avec parcimonie et en connaissance de cause
- Le client Linux de Second Life est actuellement en phase alpha de développement ; ce qui signifie que le client téléchargeable est très régulièrement modifié. Par conséquent, il se peut que le paquet localisé dans les dépôts soit déjà obsolète. Pour éviter les complications, vérifiez toujours avant l'installation du paquet que son numéro de version corresponde bien à celui proposé sur la page officielle de téléchargement de Second Life.

Via PlayDeb (Lucid)

Les dépôts Cafuego

Il faut tout d'abord ajouter les dépôts Cafuego dans votre source.list. Pour plus de simplicité, cette opération sera réalisée uniquement en mode console.

1.2.1. Ouvrez un terminal (Menu Applications/Accessoires/Terminal)

1.2.2. Dans la console qui s'est ouverte, entrez la commande suivante :

gksudo gedit /etc/apt/sources.list

1.2.3. Un fichier texte s'ouvre. A la fin du texte, ajoutez les lignes suivantes :

Pour Intrepid Ibex 8.10

deb     http://ubuntu.cafuego.net/ intrepid-cafuego secondlife
deb-src http://ubuntu.cafuego.net/ intrepid-cafuego secondlife

Pour hardy Heron 8.04

deb http://ubuntu.cafuego.net hardy-cafuego secondlife
deb-src http://ubuntu.cafuego.net hardy-cafuego secondlife

1.2.4. Enregistrez les modifications puis fermez le fichier texte.

1.2.5. Téléchargez la clé publique en entrant la commande suivante dans le terminal :

wget -q -O - http://ubuntu.cafuego.net/cafuego.gpg | sudo apt-key add -

1.2.6. Mettez Second Life à jour et installez-le en entrant les commandes suivantes dans le terminal

sudo apt-get update
sudo apt-get install secondlife

1.2.7. Acceptez la licence.

Vous pouvez à présent lancer Second Life depuis le menu Applications/Internet.

Téléchargement et décompression du client linux à la main

La procédure est semblable ici à celle de l'utilisateur, à ceci près qu'il faut déplacer le fichier dans les répertoires du système. Pour plus de simplicité et de sécurité, cette opération sera réalisée en mode console.
Les commandes fournies ci-après doivent simplement être appliquées dans un terminal ; ce dernier est accessible depuis le menu (Applications/Accessoires/Terminal).

Suivez les instructions relatives à la méthode simple et rapide pour l'utilisateur.

Déplacement du dossier dans les fichiers systèmes

2.1. Créez tout d'abord le dossier de Second Life parmi les répertoires du système

sudo mkdir /usr/local/games/second-life

2.2. Copiez maintenant le dossier téléchargé depuis son répertoire d'origine vers le répertoire système

sudo cp /dossier_de_téléchargement/dossier_de_SecondLife_décompressé /usr/local/games/second-life

Le jeu Second Life est à présent installé dans les répertoires du système de votre ordinateur.

Créer un lanceur sur le bureau

Maintenant que le jeu est en place, reste à pouvoir s'en servir, donc à le lancer. Et pour ce faire, rien de plus agréable et sympathique qu'un petit lanceur sur le bureau.

3.1. Faire un clic droit sur le bureau, sélectionner Créer un lanceur

3.2. Remplir le champ "Nom", et éventuellement les champs "Nom générique" et "Commentaire".

3.3. Ensuite, pour le champ commande, ne rien entrer, mais cliquer sur la petite touche "Parcourir".

3.4. Une fois la fenêtre de l'exporateur de fichier ouverte, suivre le chemin suivant:

  • Système de fichiers (en principe le troisième de la liste de gauche, après le dossier personnel et le bureau) ;
  • Parcourir votre disque pour aller jusqu'au répertoire '/usr/local/games/second-life' ;
    • Indications détaillées : ouvrez le dossier /usr, puis le dossier 'local', puis le dossier 'games' et enfin le dossier 'second-life_numéro_de_version' - il se peut que ce dossier porte un autre nom selon votre version, tant pour votre système que pour le jeu ;
  • Et là sélectionnez le fichier secondlife.

Validez, et le tour est joué, vous avez votre raccourci sur le bureau.

Installation pour les amd64

La procédure d'installation pour les AMD64 est identique à celle décrite pour les autres processeurs. Les éléments figurant ci-après doivent être appliqués en cas de problème en plus de l'installation standard.

Télécharger les librairies 32 bits

Description du problème

Au lancement du jeu, vous obtenez le message suivant

"bin/do-not-directly-run-secondlife-bin: not found"

La solution :

Installer les paquets 32 bits

Il suffit d'installer les paquets ia32-libs ia32-libs-gtk ia32-libs-kde ia32-libs-sdl.

Pour les possesseurs d'une carte graphique Nvidia, il peut s'avérer utile d'installer également le paquet Debian nvidia-glx-ia32:ce paquet

Télécharger et installer la librairie uuid

Méthode graphique
(déconseillée pour une installation administrateur ; dans ce cas privilégier la méthode par console, plus simple et plus sûre)

Téléchargez d'abord la librairie uuid en cliquant sur ce lien

Copiez ensuite le fichier téléchargé dans le répertoire d'installation de SecondLife (le même que celui où se trouve le fichier de lancement du jeu ; dans le cadre d'une installation "utilisateur", vous l'aurez probablement enregistré dans votre dossier personnel -"home").

Méthode par console

Cette opération peut être également opérée via la commande suivante, à lancer dans un terminal (Applications/Accessoires/Terminal) :

cd /chemin_vers_le_répertoire_de_secondlife/lib
sudo wget http://romanoblog.free.fr/telechargements/libuuid.so.1

Autres erreurs connues

Erreur de son

Si le son craquelle ou grésille, c'est que le serveur de son esound n'est pas lancé. En effet Second Life utilise SDL qui nécessite esound. Installez donc esound.

Vous n'avez plus qu'a lancer esound avant de démarrer Second Life

esd

Vous pouvez créer un executable pour automatiser la tâche.

#!/usr/bin/bash
esd &
secondlife
killall esd

Erreurs du serveur

Les erreurs rapportées ci-après sont identifiées comme étant imputables aux serveurs Second Life. Dans ce cas, il n'y a rien d'autre à faire qu'à attendre, le problème ne venant pas de votre ordinateur.

loggin failled
unable to connect to a simulator

Connexion repoussée dans le passé...

A la connexion, la fenêtre de chargement se lance ; mais intervient bientôt un message obtus qui vous informe que votre compte a été bloqué… Jusqu'à une date révolue (souvent la veille ou quelques heures auparavant).

Votre problème : la version du jeu que vous utilisez est obsolète. Retournez sur la page officielle de téléchargement et téléchargez la dernière en date.

Que faire dans Second Life ?

L'une des critiques les plus courantes que l'on peut lire au sujet de SL est qu'il ne s'agit pas réellement d'un jeu, mais d'une sorte de plate-forme en 3D qu'on aurait plaqué sur un simple salon de discussion, avec en sus la possibilité de réaliser quelques animations. Cette critique est dure mais pas totalement fausse. Passé l'amusement, le programme n'offre pas grand chose à se mettre sous la dent.

Malgré tout, il est quand même possible de perdre un temps fou à accomplir des choses futiles.

Commencer à jouer

Le jeu peut paraître complexe de prime abord. Décider de son apparence et apprendre à évoluer dans le monde virtuel sont les deux tâches premières du jeu.

Personnifier son avatar

Au commencement du jeu, vous pouvez tout d'abord vous amuser à personnifier votre avatar. Pour entrer dans le menu d'édition, faites un clic droit sur votre personnage, puis sélectionner l'onglet "Appearance" (commande également disponible dans le menu "Edit/ Appearance". Votre personnage va se tourner vers vous en adoptant la position de l'homme de Vitruve ; une fenêtre va s'ouvrir, et va vous permettre de modifier entièrement le physique de l'avatar, du corps aux vêtements (une fonction "Randomize", très aléatoire, permet d'obtenir des modifications automatiques).

Se déplacer

L'intérêt de SL est aussi d'offrir un certain nombre d'endroits où tous les joueurs peuvent aller. Il existe une sorte de moteur de recherche intégré à votre interface, qui à partir de mots clés, vous permet de trouver des endroits plus ou moins en rapport avec votre requête. Pour y accéder, cliquer sur la touche "Search" dans le menu inférieur.

Dans la fenêtre qui va s'ouvrir, différents onglets vous permettront également d'affiner la recherche. Par exemple, vous pourrez ne choisir que les lieux les plus populaires, etc.

Aller plus loin : créer des objets, des vêtements, des textures, etc.

L'intérêt de SL est d'avoir en quelque sorte l'un des meilleurs systèmes de "craft" (artisanat) que l'on puisse imaginer dans le cadre d'un jeu en ligne. En d'autre terme, on peut créer quasiment n'importe quoi, et pourquoi pas, ensuite, le vendre (ou l'offrir !).

Les objets

Pour commencer à fabriquer des objets, quels qu'ils soient, il vous faut trouver un endroit adéquat, c'est-à-dire où vous aurez l'autorisation de construire, même provisoirement.

Bien entendu, il vous est possible de construire sur les terrains dont vous êtes propriétaires ou locataires (en principe). Mais si comme la plupart des joueurs, vous n'avez pas de domicile, il vous faut vous rendre dans un endroit dédié à cette activité : les bacs à sable (ou sandbox). Pour en trouver un, taper simplement "Bac à sable" ou "sandbox" dans le moteur de recherche du navigateur SL.

CONSEIL : privilégiez un bac à sable à trafic faible. Il peut être très difficile de travailler sereinement dans certains endroits publics bondés, où la courtoisie est parfois largement facultative.

Une fois au bon emplacement, cliquez sur le bouton "Construire" (Build) dans la barre inférieure. Vous vous trouverez face à face avec l'outil d'édition de SL.

La "fausse 3D" de SL se base sur des unités de base, les "Prim" (primitives), sorte de formes diverses dont on se sert pour créer absolument tout ce qui est visible dans le monde (hormis les avatars eux-mêmes). On trouve le carré, la sphère, le tube, la tore, le cone, etc. Depuis peu, les "Sculpted Prim" (prims sculptés) ont fait leur apparition, et autorise la création de formes complexes en appliquant une texture sur une forme 3D.

Les Prims peuvent être modifiés dans le forme et dans leur texture, et liés les uns aux autres (Outils/Lier – Tools/Links). On peut également y inclure des scripts (rédigés en LSL – Linden Script Language) afin de leur appliquer divers comportements, des effets de particules, etc.

Les textures

Les textures peuvent être appliquées aux objets, ou aux avatars (on parle alors de "skin", peau). Dans tous les cas, elles doivent être créées hors de SL (grâce à un logiciel dédié, tel le GIMP), puis importées (au format .tga), grâce à la commande Fichier/Importer une texture (File/Import a texture). Chaque import de texture coûte 10 Linden$.

Les animations

Les animations servent à animer les avatars (pour animer les objets, il vous faudra passer par un script LSL). Différents logiciels permettent de créer des animations, toujours hors du jeu lui-même, au format .bvh. Il vous faut, comme pour les textures, les importer ensuite (il en coûtera 10 linden$ par animation).

Les animations peuvent être "jouées" depuis l'inventaire, ou placées dans des objets. Elles seront alors jouées lorsque l'objet sera activé.

Jouer sans payer

Grâce au compte Basic, il est tout à fait possible de jouer à Second Life sans dépenser le moindre sou.

Gagner de l'argent

Comme vous vous en rendrez vite compte, l'intérêt de SL est aussi de pouvoir se procurer toutes sortes de bricoles inutiles de façon à satisfaire vos incontrôlables pulsions consuméristes. A l'instar du jeu Les Sims, vous pouvez donc écumer les commerces et les braderies pour faire de votre avatar un véritable sapin de Noël clignotant.

La solution la plus directe est bien sûr de devenir "résident" (de payer un abonnement, en langage profane) ou de garnir votre porte-monnaie virtuel de véritables euros (qui se transformeront en Linden Dollars, la monnaie du jeu).

Une autre possibilité, si vous avez du temps à perdre ou que vous êtes misérable et bien à plaindre, est d'essayer de gagner durement votre pain quotidien. En effet, différents endroits proposent de gagner quelques sous moyennant un service plus ou moins humiliant.

Par expérience, je ne peux que vous conseiller d'éviter soigneusement tous les casinos, centre de jeux et tout le toutim, qui vous plumeront en un rien de temps et qui du reste supposent une mise de départ.

Mieux vaut leur préférer les clubs de danse ou des "spots" spécifiques peuvent vous rapporter deux ou trois Linden Dollars contre dix minutes de danse frénétique. Ca n'est pas grand chose, mais à la longue… En général, une recherche à partir du mot "Camping" (il ne s'agit pas de balade estivale aux Flots-Bleus, mais plutôt de camper sur ses -sa- position) vous donnera un aperçu de la chose.

Utiliser cet argent à bon escient

Une fois vos poches pleines de beaux Linden Dollars, et épuisé(e) par votre séance de remuage intensif du postérieur, il vous tarde de pouvoir enfin vous répandre en largesses dans le premier centre commercial venu.

Mais le monde virtuel a bien des similarités avec le réel, et vous allez vite comprendre que le prix de la vie n'est pas donné là-bas non plus (à l'échelle, bien sûr).

Heureusement, il vous reste les centres de discount et de purge commerciale (hé oui, ça existe !). Ces espaces où tout le monde se rend déguisé pour ne pas être reconnu tout en accumulant les affaires douteuses, proposent des packs entiers de bric-à-brac divers, allant des beaux "Flex Hair" aux vêtements, en passant par les véhicules ou les gadgets les plus variés, à des prix très bas, allant de la gratuité totale pour les pires bouses à moins d'une dizaine de LS pour les moins catastrophiques. La plupart sont souvent à 1 LS, prix symbolique qui recouvre parfois de véritables petites perles.

Pour trouver ces espaces, entrer le mot "Freebie" dans le moteur de recherche (Menu inférieur, "Search"). Il en existe de nombreux, et l'Accueil Francophone propose quelques échantillons.

Jouer en payant

Sans être un "jeu vidéo" à proprement parler, SL en possède quand même quelques aspects, et le métavers peut devenir un hobby passionnant pour peu que l'on s'investisse un peu. Contrairement à une idée reçue, on ne risque pas (à moins de le vouloir expressément) de perdre une fortune par ce biais.

ASTUCE : un internaute a mis au point un convertisseur de devises USD/ EURO / L$.

Jouer à SL sans payer d'abonnement

Ce cas de figure est l'un des plus intéressant, puisqu'il vous libère du handicap du freebie (aucune dépense n'étant possible, le jeu en perd rapidement de son intérêt), sans pour autant vous assujettir au paiement mensuel de l'abonnement (7 euros environ, quand même). En pratique, il vous suffit d'ouvrir un compte Basic (gratuit) puis d'acheter ponctuellement des LS que vous dépenserez à votre guise.

De même, vous pourrez louer un terrain sur n'importe quel Private Land, à un autre résident (lui propriétaire). Ce type de contrat est en général beaucoup plus intéressant que sur le Mainland. Ainsi, il vous sera possible d'ouvrir un magasin pour vendre votre production, ou encore de louer un loft pour organiser de fêtes avec vos amis.

Pour acheter des LS, aller dans le Menu principal, rubrique World (Monde) et Buy Linden$ (Achetez des Linden$). Un convertisseur inline vous indique automatiquement la valeur du montant en dollars (USD).

Jouer à SL en payant un abonnement

Il est possible de jouer à SL en versant mensuellement son obole à Linden Lab. Concrètement, à quoi cela sert-il ? Vous deviendrez un membre résident, recevrez une rente mensuelle (elle est actuellement de 300 LS). Vous pourrez également acheter un terrain sur le Mainland (autrement dit, il faut obligatoirement avoir un abonnement pour acheter sur le Mainland).

Pour souscrire un abonnement Premium, il vous faudra passer par le site officiel SecondLife (Upgrade Account).

Ressources

1) Nouveau nom viewer pour Second Life.

secondlife.txt · Dernière modification: Le 15/12/2011, 15:17 (modification externe)
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0