Contenu | Rechercher | Menus

Que faire lorsque le système gèle ?

Pensez à imprimer ces pages pour pouvoir accéder à cette information en cas de système gelé ;-)

Lorsque votre ordinateur ne répond plus aux commandes et que les périphériques d'entrée comme le clavier et/ou la souris semblent bloqués, on dit que le système « gèle » (ou freeze, en anglais). Cela peut signifier qu'une erreur critique est survenue dans votre configuration logicielle ou matérielle. Dans une situation comme celle-ci, il faut essayer d'identifier d'où vient le problème pour le traiter et éviter ce genre de désagrément à l'avenir. Si cela n'est pas possible, la priorité sera alors d'éteindre votre système correctement. Voici plusieurs solutions, plus ou moins radicales, qui vous aideront en cas de problème.

Dans tous les cas, ne débranchez jamais votre ordinateur.

Terminer/tuer un processus

Un processus trop gourmand (en mémoire vive ou en calcul), peut occasionner un gel de votre système. Vous pouvez alors terminer ce processus ou le tuer (plus radical). Une fois le processus identifié, tentez d'abord de le terminer, puis de le tuer. Plusieurs solutions s'offrent à vous pour faire ce genre de tâche.

Avec le moniteur système

Cette manipulation n'est pas toujours possible quand le système gèle. Si votre ordinateur réagit encore quelques peu à ce que vous lui demandez, vous devriez pouvoir utiliser cette solution.

Vous pouvez terminer/tuer facilement les processus avec le moniteur système. Pour cela, aller dans Système → Administration → Moniteur Système et cliquer sur le processus :

  • Cliquez sur Terminer le processus.
  • Si cela ne fonctionne pas, faites un clic droit sur le processus et cliquer sur Tuer le processus.

Depuis un terminal virtuel

Vous avez à votre disposition six consoles textes, nommés "terminaux virtuels", accessibles via les combinaisons de touches Alt-Ctrl-F1, Alt-Ctrl-F2 … Alt-Ctrl-F6. Cela peut prendre plusieurs secondes : n'oubliez pas que votre système est gelé ! Votre écran devient alors noir et on vous invite à entrer votre login (ou nom d'utilisateur) puis votre password (ou mot de passe). Vous obtenez ensuite un shell, exactement comme dans une fenêtre terminal. Vous pouvez à tout moment revenir à l'écran graphique par Alt-Ctrl-F7.

  • La commande top va vous permettre de voir les processus qui utilisent le plus de ressources. Par défaut, les processus sont classés par ordre d'utilisation du processeur (colonne %CPU). Vous pouvez les classer par utilisation de la mémoire (colonne %MEM) en appuyant sur la touche M, et revenir au classement initial par la touche P (lettres majuscules). Si un processus occupe trop de ressources à votre goût (plus de 90% du CPU, par exemple), vous pouvez le "tuer" de la manière suivante : notez son PID (première colonne), puis appuyez respectivement sur la touche k, la touche 9, entrez ce numéro et appuyez sur entrée.

FIXME Sous Jaunty au moins, il faut d'abord rentrer le PID après avoir fait k, et juste avant de donner le signal 9.

  • La commande htop installable par synaptic, vous fournit une vue plus complète et des commandes kill (tuer) exhaustives.
  • La commande ps -A (ou ps aux) peut également aider à identifier les "processus fous". En particulier, si vous avez un soupçon sur un programme, vous pouvez identifier son PID en tapant ps -A | grep nom_du_prog : il s'agit du numéro de la première colonne (deuxième colonne si vous utilisez ps aux | grep nom_du_prog, question de préférence personnelle). Il suffit ensuite d'écrire kill PID (en prenant soin de remplacer PID par le fameux numéro) pour tuer le processus.
  • Si rien ne vous paraît suspect, ou si tuer les processus gourmands ne change rien, exécutez la commande sudo pkill X, ou la commande sudo pkill -9 X si la première n'a aucun effet (vérifiez avec la commande top que X fonctionne toujours).
  • Si vous avez un serveur ssh sur cette machine, essayez de vous connecter par ssh sur votre machine à partir d'une autre. Il est recommandé de vous connecter en tant qu'utilisateur non privilégié, puis d'utiliser la commande sudo pour devenir root. Les commandes à utiliser sont évidemment les mêmes que depuis un terminal virtuel.

Redémarrer le serveur graphique

Si vous utilisez un environnement graphique, essayez de redémarrer le serveur graphique en pressant simultanément les touches Alt + Syst (ou SystRq) + K. (Rappel : Sur un clavier de PC, que vous utilisez probablement, la touche SystRq équivaut à la touche «Impr. Écran».) Vous trouverez plus d'informations à ce sujet à la page comment_redemarrer_le_serveur_graphique.

Redémarrez votre ordinateur

Si les solutions précédentes n'ont rien donné, vous pouvez toujours tentez de redémarrez votre ordinateur avec les touches magiques. Pour cela, effectuez les combinaisons de touches suivantes, dans l'ordre :

  1. Alt SysRq s - Synchronise les disques
  2. Alt SysRq e - Termine tous les processus
  3. Alt SysRq i - Tue tous les processus
  4. Alt SysRq u - Remonte les partitions en lecture seule
  5. Alt SysRq b - Redémarre

Il est important d'attendre plusieurs secondes entre les différentes étapes, car en cas de plantage sévère vous ne verrez pas les messages de progression s'afficher…

Quelques moyens mémo-technique parmi d'autres pour se souvenir de la séquence de touches :

  • Savoir Eteindre Intégralement Ubuntu Brusquement
  • So Everything Is Unusual, Boot)
  • Stopper Ubuntu Brusquement (solution plus radicale, mais plus courte)

Si cela ne fonctionne pas, pressez le bouton Reset de votre ordinateur. Avec un peu de chance, GNU/Linux se contentera uniquement d'une vérification du disque au redémarrage. Si ce n'est pas le cas, démarrer temporairement (le temps d'une session) sur l'option recovery mode de grub ou même simplement sur une version antérieure du noyau peut parfois résoudre les problèmes.

Arrêter votre ordinateur

Si vous n'êtes toujours pas tirés d'affaire, vous pouvez toujours tentez d'éteindre votre ordinateur. Deux solutions :

  • À l'aide de l'ACPI : appuyez sur le bouton Marche/Arrêt de votre ordinateur pendant moins d'une seconde. Après un temps de latence éventuellement long (jusqu'à plusieurs minutes), le système s'arrête correctement et l'ordinateur est prêt à être redémarré.
  • En dernier recours, pour éteindre un ordinateur gelé, vous pouvez aussi appuyer 5 secondes sur la touche Marche/Arrêt de votre ordinateur.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0