Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 10.04 LTS.
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

Comment monter automatiquement un volume secondaire au chargement d'Ubuntu ?

Résumé pour les utilisateurs expérimentés

  1. Ouvrez le fichier /etc/mtab dans un éditeur de texte (le mode "utilisateur standard" suffit).
  2. Montez le disque à l'aide d'une interface graphique (clic sur le nom de volume dans l'explorateur de fichiers).
  3. Le fichier /etc/mtab est modifié automatiquement : Une nouvelle ligne apparaît à la fin ; pour la voir, rafraîchissez votre éditeur de texte .
  4. Avec les droits d'administrateur, insérez cette ligne à la fin du fichier /etc/fstab.
  5. Le disque sera automatiquement monté à chaque démarrage.

Si vous éprouvez des difficultés ou si vous désirez en savoir plus, lisez la suite:

Si cela ne fonctionne pas, il peut être nécessaire de modifier la ligne pour faire apparaître le format de la partition à monter. Exemple pour une partition ntfs (cf le TYPE retourné lors de la commande sudo blkid) : /dev/sdX /media/XXX fuseblk rw,nosuid,… devient /dev/sdX /media/XXX ntfs rw,nosuid,….

Au lieu d'identifier la partition par /dev/sdX, il est possible de l'identifier par son UUID : UUID=01CRB9D90717A170 /media/XXX …. mais un référencement /dev/sdX est préférable si aucune modification de partition n'est envisagé

Graphiquement

Avec Disk-Manager

Le gestionnaire de disques (Disk-Manager en anglais) est une interface graphique simple qui vous permet de configurer les préférences de vos partitions, de les monter au démarrage ou en cours de session.

Plus d'information à propos de ce gestionnaire de disque très facile d'emploi.

Avec PySDM

PySDM est une alternative à Disk-Manager.

Procédure détaillée

Pré-requis

  • Vous devez disposer des droits d'administration.
  • Recommandé : pour le localiser plus facilement, démontez le volume que vous souhaitez rendre accessible au chargement d'Ubuntu.

Introduction

Les volumes secondaires sont des espaces de stockage qui ne sont pas des volumes système. Quelques exemples de volumes secondaires : partition de disque dur interne, partition de disque dur externe, partition sur carte SD...

Par défaut, au chargement d'Ubuntu, seuls les volumes1) directement nécessaires à Ubuntu sont montés2). Dans une installation typique d'Ubuntu, effectuée à l'aide d'une option de partitionnement automatisée, les deux seuls volumes montés automatiquement au chargement d'Ubuntu sont le volume système d'Ubuntu (le volume racine) et le volume d'extension de la mémoire vive de l'ordinateur (la swap).

Les autres volumes (que nous appellerons volumes secondaires) sont montés dynamiquement, au besoin, après le chargement d'Ubuntu. Les volumes secondaires sont des volumes qui ne sont pas essentiels au fonctionnement d'Ubuntu. Il peut s'agir d'un espace de stockage dans un disque dur interne, dans un disque dur externe, dans une clé USB, dans une carte SD, dans un CD-ROM… Ces volumes sont montés par l'utilisateur uniquement au moment où il a besoin d'accéder aux fichiers et dossiers contenus dans le volume.

Ceci peut être assez gênant en ce qui concerne certains volumes. En effet, lorsqu'un utilisateur monte un volume, il en est temporairement l'unique propriétaire, du moins jusqu'à ce qu'il le démonte, et il en bloque l'accès aux autres utilisateurs de l'ordinateur.

Vous pouvez néanmoins rendre un volume secondaire accessible à plus d'un utilisateur à la fois en demandant à Ubuntu de le monter au démarrage exactement comme il le fait pour les volumes système.




Procédure

  1. Montez le volume de votre choix :
    • Ubuntu 11.04 et supérieurs : sélectionnez le volume dans la barre de lanceur, sur la gauche de votre écran ;
    • Ubuntu 10.04 LTS, 10.10 et 11.04 (session classique) : sélectionnez le volume dans le menu Raccourcis, dans le tableau de bord supérieur de votre écran.

  2. Une fenêtre de l'explorateur de fichiers s'ouvre, affichant le contenu de votre volume. Observez, en partie haute de cet explorateur, le chemin (suite de noms de dossier) qui conduit à l'emplacement de votre volume .
    Observez la piste : c'est l'emplacement à partir duquel votre volume est accessible
    Astuce: appuyez sur les touches [CTRL]+[L] de votre clavier pour afficher ce chemin en format textuel. Ceci vous facilitera grandement la tâche pour les étapes suivantes.
    La même piste, mais inscrite de manière textuelle.
    Les dossiers formant le chemin - appelé chemin absolu- sont désormais séparés par une barre oblique. À l'aide de votre souris, surlignez complètement ce chemin et copiez-le dans votre presse-papier.

  3. Ouvrez le fichier /etc/mtab. Celui-ci contient toutes les informations concernant les volumes actuellement montés. Chaque ligne du document correspond à un volume actuellement monté.
    • Ouvrez le menu Rechercher et sélectionnez l'outil Rechercher… ;
    • Dans la barre de recherche, collez le chemin que vous avez précédemment copié ;
    • L'élément recherché est mis en surbrillance. Recopiez la ligne entière contenant ce chemin.
      Recopiez la ligne concernant votre volume dans le fichier /etc/mtab.

  4. Démontez votre volume. Dans l'explorateur de fichier, dans la barre de gauche listant l'ensemble des volumes et des dossiers, appuyez sur le bouton d'éjection suivant le nom de votre volume.
    Éjectez le volume.

  5. Ouvrez un terminal pour exécutez les deux commandes suivantes, qui ont pour effet de recréer l'emplacement de montage de votre volume et d'insérer les instructions de montage du volume dans le fichier système : /etc/fstab
    sudo mkdir <votre chemin>
    sudo sh -c 'echo "<la ligne complète tirée de /etc/mtab>" >> /etc/fstab'

    • <votre chemin> doit être remplacée par le chemin (dans sa forme textuelle), copié à l'étape 2. Dans notre exemple, ce serait : /media/Stockage ;
    • <la ligne complète tirée de /etc/mtab>, à l'intérieur des "quotes", doit être remplacée par la ligne complète d'informations concernant votre volume, copiée à l'étape 3. Dans notre exemple, ce serait : /dev/sdb5 /media/Stockage fuseblk rw,nosuid,nodev,allow_other,blksize=4096,default_permissions 0 0. Pour éviter les fautes de frappe, faites des copier-coller.
      sudo mkdir /media/Stockage
      sudo sh -c 'echo "/dev/sdb5 /media/Stockage fuseblk rw,nosuid,nodev,allow_other,blksize=4096,default_permissions 0 0" >> /etc/fstab'



  6. Vous pourriez maintenant redémarrer complètement votre système. Néanmoins, afin de vérifier que vous n'avez pas fait d'erreur, il vaut mieux, dans le même terminal, exécutez d'abord la commande suivante, qui permet de prendre le changement en compte immédiatement :
    sudo mount -a

    . Besoin d'assistance supplémentaire ?

Le nom de mon volume contient des espaces !

Vous avez recopié le chemin (dans sa forme textuelle) à l'étape 2 de la procédure ci-dessus. À l'étape 3, vous recherchez votre chemin dans le document, mais aucune ligne n'est retournée. Vérifiez que le chemin (dans sa forme textuelle) ne contient pas d'espace.

En effet, les instructions de montage considèrent les espaces comme des éléments séparateurs d'instructions. Aussi, si le chemin (dans sa forme textuelle) contient des espaces, il ne sera pas inscrit exactement à l'identique dans le document. Toutes les espaces de votre chemin ont été remplacées par le caractère spécial "\040". Remplacez chacune des espaces de votre chemin par "\040", puis relancez la recherche : vous devriez trouver la ligne concernant votre volume.

Par exemple :

  • votre chemin (dans sa forme textuelle) est /media/Mon emplacement préféré
  • une fois les espaces remplacées, votre chemin devient /media/Mon\040emplacement\040préféré.

Quels volumes monter automatiquement avec Ubuntu ? Lesquels laisser avec le comportement par défaut (montage dynamique) ?

Vous ne devriez utiliser cette procédure que pour des volumes constamment raccordés à votre ordinateur. Il peut s'agir de volumes dans des disques durs internes de l'ordinateur ou dans un disque dur externe que vous ne débranchez jamais de votre ordinateur, par exemple.

Si un volume paramétré de manière à être monté au chargement d'Ubuntu est absent, le chargement d'Ubuntu sera interrompu jusqu'à ce que vous lui indiquiez de passer outre. C'est pourquoi, vous ne devriez pas monter automatiquement un volume amovible (comme une clé USB, une carte SD, un CD-ROM ou un disque dur externe que vous trimbalez fréquemment avez vous), puisqu'il y a une forte probabilité que le volume en question soit absent un moment du chargement d'Ubuntu.

Lorsque le volume à monter est raccordé en USB il peut arriver, en particulier si l’option «Quick Boot» du BIOS est activée, que le disque ne soit pas détecté. On pourra alors désactiver cette option.

Voir aussi

—- Contributeurs principaux : Tonio-fr85.


1) Volume : zone de stockage munie d'un système de fichiers. Souvent confondu avec le terme partition, le volume représente toutefois la zone de stockage en elle-même, qui peut parfois comprendre plus d'une partition (ex : volumes RAID), voire pas de partition du tout (ex : une disquette). Le volume correspond typiquement à un système de fichiers, dont le but est d'organiser les données informatiques dans l'espace du volume. (Volume_(informatique))
2) Montage : action de rendre accessible un volume à la lecture de son contenu. Un volume dont on peut accéder aux fichiers et dossiers est un volume qui est monté; au contraire, un volume dont on ne peut pas lire les fichiers et dossiers est démonté.


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0