Contenu | Rechercher | Menus
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

Cette page est encore un brouillon et doit être considérée comme telle, merci de ne pas retirer les notes temporaires.

Comment faire cohabiter plusieurs gestionnaires de bureau

Envie de changement ? Ou bien les membres de familles qui utilisent votre ordinateur n'apprécient pas à sa juste valeur votre environnement favori ?

Il est possible d'installer en parallèle plusieurs environnements sur le même système, et c'est le but de ce tuto !

TODO :
  • être mieux exhaustif par rapport aux environnements possibles
  • reformuler les problèmes relatifs au choix du méta-paquet
  • vérifier l'exactitude des problèmes de son
  • parler des retraits de lanceurs intrus
  • parler des *DM
  • associations de types mime ??
  • changer l'url et les backlinks (incluant https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/faire_cohabiter_gnome_et_kde )
  • tags

Choix des paquets

Il est possible d'installer n'importe quel environnement (Unity, GNOME Shell, KDE Plasma, Xfce, Budgie, MATE ou LXDE) sous n'importe quelle variante d'Ubuntu.

Ne copiez pas aveuglément les commandes et n'installez pas aveuglément les paquets, n'appliquez que ce qui concerne ce que vous souhaitez faire !

Différents environnements

Comme vous le savez sans doute, il existe plusieurs variantes d'Ubuntu, intégrant chacune un environnement :

Variante Environnement par défaut Versions concernées
Ubuntu Unity jusqu'à 17.04
GNOME Shell à partir de 17.10
Ubuntu GNOME jusqu'à 17.04
Kubuntu KDE Plasma toutes versions
Xubuntu
et Ubuntu Studio
Xfce toutes versions
Ubuntu Budgie Budgie à partir de 17.04
Ubuntu MATE MATE à partir de 15.04
Lubuntu LXDE toutes versions

D'autres environnements sont installables, bien qu'ils n'aient pas de variante dédiée :

Ils ne seront pas entièrement détaillés ici.

Bien qu'un seul environnement soit installé par défaut sur votre variante, il est possible d'en faire cohabiter plusieurs sur toute variante d'Ubuntu.

L'objectif de ce tutoriel est de vous montrer comment installer divers environnements de bureau, et les faire cohabiter proprement en corrigeant certains aspects mal pris en charge lors de l'installation.

Différents niveaux possibles

On distinguera plusieurs niveaux d'installations possibles, chacune aura ses avantages et ses inconvénients.

Le critère le plus important devrait être la stabilité, le choix d'un bureau minimal est donc à privilégier, surtout si vous débutez.

Si vous êtes un utilisateur avancé, ou si vous tentez la manipulation à titre d'expérience, un environnement complet peut être intéressant pour avoir un meilleur aperçu de tout ce que peuvent offrir les environnements des diverses variantes, notamment en terme d'applications.

Bureau minimal

Il s'agit d'installer un nouveau bureau, mais seul.

  • Avantage : aucun logiciel en doublon, moins d'espace disque est utilisé, le dépaysement est moindre. Le risque de problème, d'incohérences ou d'instabilité est moindre avec cette méthode.
  • Inconvénient : expérience incomplète, thèmes graphiques incohérents, …

Environnement complet

Il s'agit véritablement de passer à un autre environnement, avec un nouveau bureau et de nouvelles applications qui s'y intègrent. Cela se fait en installant le paquet relatif à l'environnement de bureau complet d'une variante.

  • Avantage : l'expérience est complète, vous aurez une véritable installation de ce qui peut faire l'intérêt une variante donnée.
  • Inconvénient : vous aurez des logiciels équivalents en plusieurs exemplaires (plusieurs lecteurs de musique, plusieurs visionneuses de documents PDF, …) et l'espace disque utilisé sera important. Le risque d'incompatibilité ou de conflits entre les paquets est plus grand avec cette méthode.

Environnement simple

Avec certains environnements, des "entre-deux" peuvent exister, avec les logiciels proposés par les développeurs de l'environnement en question, mais pas non plus tout l'ensemble de logiciels de la variante concernée. Cela peut être un compromis intéressant entre

Pré-requis

  • Les droits d'administration sont nécessaires.
  • L'environnement souhaité doit bien entendu exister dans la version voulue (voir le tableau ci-dessus).
  • Une connexion à internet fonctionnelle et stable est requise : un environnement complet peut être long à télécharger.
  • Un espace disque libre important au niveau de la racine du système sera aussi nécessaire (de l'ordre d'environ 1 ou 2Go).

Installation

Comme pour un logiciel classique, il s'agira simplement d'installer un paquet. Les logithèques classiques ne mettent généralement pas ce genre de paquet en évidence, il faudra donc utiliser un gestionnaire de paquets (graphique ou en ligne de commande).

En fonction de l'environnement voulu et du type d'installation souhaité (voir ci-dessus), choisissez dans ce tableau le(s) paquet(s) à installer :

Si vous voulez l'environnement complet, il est inutile d'installer préalablement le bureau minimal, les dépendances sont très bien gérées toutes seules.
Attention des erreurs peuvent arriver !

edubuntu-desktop ?? (unity) mythbuntu-desktop ?? (xfce) razorqt-desktop ??? ubuntukylin-desktop ?? ubuntustudio-desktop ?? e17 ? :/

budgie-desktop + budgie-desktop-minimal + budgie-desktop-environment → wtf



Bureau minimal

Nous allons d'abord voir comment effectuer une installation minimale, c'est-à-dire installer uniquement le gestionnaire de bureau sans les programmes liés. Cela peut être utile si vous souhaitez tester rapidement un environnement sans vous décider vraiment à l'adopter.

Pour ce faire, il suffit d'installer le paquet de l'environnement que vous souhaitez :

sudo apt-get install kde-minimal #ou le nom du paquet de votre choix cité plus haut

Environnement complet

Nous allons maintenant voir comment installer l'environnement entier, c'est-à-dire le gestionnaire de bureau et ses logiciels (par exemple pour KDE : amarok, konqueror, kopete, dolphin, etc.).

Si vous avez déjà effectué l'installation minimale, inutile de désinstaller le paquet.

Suivant ce que vous voulez, installez le paquet :

sudo apt-get install kubuntu-desktop

Il vous est ensuite demandé de choisir le gestionnaire graphique de session que vous souhaitez utiliser, c'est-à-dire l'écran à partir duquel vous vous connecterez. LightDM est celui de Xubuntu, Gdm celui de Gnome, kdm celui de Kubuntu. Choisissez celui que vous voulez, les fonctionnalités sont les mêmes. Si vous ne savez pas lequel choisir, gardez celui que vous aviez avant.

Étant donné le nombre de paquets à installer, l'installation peut être un peu longue. Une fois qu'elle est terminée, redémarrez votre ordinateur. Pensez à imprimer ce tutoriel ou assurez vous de pouvoir le consulter sur un autre poste.

Configuration

Fenêtre de connexion et choix du bureau

Une fois votre ordinateur redémarré, vous vous trouvez face à l'écran de connexion. Sélectionnez votre compte et choisissez dans le menu session le gestionnaire de bureau que vous voulez utiliser puis connectez vous.

Configuration des menus

Vous avez maintenant gnome et KDE installés sur votre ordinateur, ainsi que tous leurs logiciels. Cependant, les logiciels de chaque environnement apparaissent dans les menus des autres, créant un joli capharnaüm. Pour ce faire, il existe une méthode très simple mais longue et répétitive : sélectionner quelles applications afficher dans les menus de chaque environnement.

Faites un clique droit sur le menu application ou sur le menu K et sélectionnez « Éditer les menus ».

Sous Gnome, sélectionnez la catégorie que vous souhaitez éditer et décochez les applications pour qu'elles ne s'affichent plus dans le menu.

Sous KDE, sélectionnez de même la catégorie puis l'application et cliquez sur l'icône supprimer.

Les applications ne sont pas désinstallées, le lanceur n'est juste plus affiché dans le menu. En procédant ainsi, on peut masquer les applications de KDE sous gnome et vice-versa.

Voir aussi

1)
parfois considéré comme un simple gestionnaire de fenêtres
2) , 4)
versions 17.04 et antérieures
3)
pas dolphin !
5)
hérité de debian je suppose ??


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0