Comment formater une clé USB ?

Cette page rassemble les diverses méthodes permettant de formater une clé usb ou une carte sd.

Raccourci dans Nautilus

Avec Nautilus vous pouvez accéder dans certains cas, par un clic droit sur votre périphérique à un raccourci Formater. Avant cela il faut quelques fois démonter et non éjecter votre disque :

Gnome-disks

Avec Unity ou GNOME le plus simple est d'utiliser gnome-disk-utility installé par défaut. Rechercher l'application, en tapant 'disque'. Apparaît une application 'Disques'.

Dans cette application, sélectionnez à gauche votre clé USB (l'aspect de la fenêtre peut légèrement varier suivant les versions).

  • Si vous souhaitez formater complètement la clé USB, aller dans le menu en haut à droite et choisissez "Formater le disque…". Une boite s'ouvre avec 2 options à laisser par défaut dans les cas habituels et cliquer sur Formater. Évidemment, "formater" efface toutes vos données !
  • Si vous ne voulez formater qu'une partition de la clé, à droite sélectionnez la partition sur laquelle vous voulez travailler. Cliquez alors sur le bouton avec le carré Démonter la partition, puis cliquez sur le bouton avec les 2 engrenages Formater la partition.

Cette étape ne suffit pas pour rendre votre clé USB utilisable. Il est nécessaire de créer un système de fichiers sur la partie formatée (toute la clé ou la partition).

Si vous avez formaté toute la clé, cliquer sur le + sous la schéma du disque. Une première fenêtre vous demande la taille de la partition : laisser la taille maximale par défaut si vous ne voulez qu'une partition (cas habituel). Cliquez sur suivant.

Une nouvelle fenêtre demande cette fois :

  • un nom pour votre clé
  • propose d'effacer le contenu antérieur pour la confidentialité (au formatage, seul le catalogue a été supprimé ; les fichiers ne se voient plus mais sont toujours présents et récupérables)
  • choisir le type du système de fichier : par défaut "FAT" qui est le système le plus universel que saura lire Linux, Mac ou Windows.

Cliquez sur Créer et la clé est de nouveau utilisable.

Gparted

Une autre possibilité est l'utilisation de GParted, que vous soyez sous Ubuntu, Xubuntu ou Lubuntu. Pour cela installez le paquet gparted. Si vous êtes sous Kubuntu, partitionmanager s'intègre mieux au bureau KDE.

Ces programmes permettent de formater, créer et supprimer n'importe quelle partition, linux (ext2, ext3, reiserfs, etc.), NTFS et FAT, quels que soient leurs emplacements (IDE, SATA, USB). Voir l'article sur le repartionnement pour plus de détails.

Reportez-vous à la documentation de Gparted pour les informations d'utilisation.

Pour accéder à Partitionmanager sous Kubuntu allez dans le menu K →Applications → Système → Éditeur de partitions. Laissez-vous guider par l'interface. Vous devriez reconnaître la clef à sa taille, avec souvent un nom de type sdXX.

Le formatage d'une clé USB fait appel aux commandes qui permettent le formatage des disques durs. Soyez très attentif à ne pas formater par erreur votre partition système ou vos fichiers personnels.

Repérage de la partition

Généralement une clé USB comporte une seule partition même s'il est tout à fait possible de créer plusieurs partitions sur la même clé. La première étape de la procédure consiste à repérer la partition correspondant à la clé USB. Deux commandes différentes peuvent être utilisées, sans exclusive.

Avec fdisk

La commande fdisk -l (à utiliser avec les droits root) permet l'affichage des partitions du système :

usr@pc:~$ sudo fdisk -l
Disque /dev/loop0 : 65,2 MiB, 65759312 octets, 180776 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets

Disque /dev/loop1 : 248,20 MiB, 249944736 octets, 663428 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets

Disque /dev/sda : 111,81 GiB, 120034123776 octets, 234441648 secteurs
Disk model: KINGSTON TRDE56Z
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : gpt
Identifiant de disque : F1252A79-D3FC-469E-8AA5-ABC1159FAC05

Périphérique     Début       Fin Secteurs Taille Type
/dev/sda1         2048    477423   475376   236M Système EFI
/dev/sda2       447424  80166271 79078848  37,8G Système de fichiers Linux
/dev/sda3     80166272 160643985 80098125  38,8G Système de fichiers Linux

Disque /dev/sdb : 14,48 GiB, 15623582400 octets, 29515200 secteurs
Disk model: USB Flash Disk  
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : dos
Identifiant de disque : 0xc0b3d7d0

Périphérique Amorçage Début      Fin Secteurs Taille Id Type
/dev/sdb1    *           48 30515199 29515200  14,48G b W95 FAT32

Disque /dev/sdc : 62,95 GiB, 61623782400 octets, 120545200 secteurs
Disk model: Chinese 2000 
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : dos
Identifiant de disque : 0xa25d4f9bd

Périphérique Amorçage Début      Fin Secteurs Taille Id Type
/dev/sdc    *           48 110515199 120545200  162,95 b W95 FAT32
L'affichage peut être rendu un peu plus compact en enchaînant les commandes suivantes :
usr@pc:~$ sudo fdisk -l | grep -v /loop | grep "/dev\|model"
Disque /dev/sda : 111,81 GiB, 120034123776 octets, 234441648 secteurs
Disk model: KINGSTON TRDE56Z
/dev/sda1         2048    477423   475376   236M Système EFI
/dev/sda2       447424  80166271 79078848  37,8G Système de fichiers Linux
/dev/sda3     80166272 160643985 80098125  38,8G Système de fichiers Linux
Disque /dev/sdb : 14,48 GiB, 15623582400 octets, 29515200 secteurs
Disk model: USB Flash Disk
/dev/sdb1    *           48 30515199 29515200  14,48G b W95 FAT32
Disque /dev/sdc : 62,95 GiB, 61623782400 octets, 120545200 secteurs
Disk model: Chinese 2000
/dev/sdc1    *           48 61623782400 120545200  62,95G b W95 FAT32

L'exemple ci-dessus est assez simple, il correspond à une installation qui ne comporte qu'un seul disque dur /dev/sda et deux clés USB, la première identifiée par « USB Flash Disk » et la seconde par « Chinese 2000 ». La taille du support qui permet de le repérer. En cas de doute retirer (proprement) la clé, lancer la commande, remettre la clé, lancer à nouveau la commande : par déduction, la clé à formater correspondra à la partition apparaissant dans la liste lors du second appel à fdisk et absente lors du premier lancement de la commande fdisk -l.

Avec lsblk

La commande lsblk, qui peut s'utiliser sans privilèges root, peut également être utilisée.

Dans l'exemple ci-dessous la commande lsblk est utilisée avec des paramètres qui facilitent le repérage de la partition à formater mais <lsblk> ou <lsblk -fs> peuvent tout à fait satisfaire les besoins des utilisateurs un peu avertis.
usr@pc:~$ lsblk -o model,name,type,fstype,size,label,mountpoint
MODEL                  NAME                                          TYPE  FSTYPE              SIZE LABEL            MOUNTPOINT
                       loop0                                         loop  squashfs           65,2M                  /snap/gtk-common-themes/1325
                       loop1                                         loop  squashfs          248,2M                  /snap/gnome-2-27-1525/27

KINGSTON_TRDE56Z   sda                                           disk                    80G                  
                       ├─sda1                                        part  vfat                236M                  /boot/efi
                       ├─sda2                                        part  ext4               37,8G                  /
                       └─sda3                                        part  ext4               38,8G                  /home

USB_Flash_Disk         sdb                                           disk                     14,48G                  
                       └─sdb1                                        part  vfat               14,48G CLE_USB     /media/usr/CLE_USB
Chinese_2000       sdc                                           disk                      62,95G                  
                       └─sdc1                                        part  vfat                62,95G CHINESE      /media/usr/CHINESE_2000
L'affichage du point de montage (option mountpoint) en fin de ligne permet de sécuriser le repérage de la partition à formater.

Démontage de la partition

Le démontage de la partition préalablement au formatage est impératif. Il s'effectue avec umount :

usr@pc:~$ sudo umount /dev/sdc1

Formatage de la partition

Le formatage s'effectue à l'aide de la commande mkfs complétée par le type de partition souhaitée.

L'option -n permet de préciser le nom (l'étiquette) assigné la partition.
Quoique propriétaire, le type VFAT est généralement le mieux adapté utiliser la partition avec d'autres systèmes d'exploitation.

Partition EXT4

usr@pc:~$ mkfs.ext4 -n CLE_EXT4 /dev/sdc

Partition BTRFS

usr@pc:~$ mkfs.btfrs -n CLE_BTRFS/dev/sdc

Partition VFAT (FAT32)

usr@pc:~$ mkfs.vfat -n CLE_VFAT /dev/sdc

Partition NTFS

usr@pc:~$ mkfs.ntfs -n CLE_NTFS /dev/sdc
  • tutoriel/formater_une_cle_usb.txt
  • Dernière modification: Le 05/09/2020, 23:04
  • par zococo