Contenu | Rechercher | Menus

Minecraft

UNICODE��C�R�E�A�T�O�R�:� �g�d�-�j�p�e�g� �v�1�.�0� �(�u�s�i�n�g� �I�J�G�...

Minecraft est un jeu de Markus Persson qui est en développement depuis le 10 mai 2009. La version finale 1.0.0 est sortie le vendredi 18 novembre 2011 à 22h55 après 2 ans et 6 mois de développement.

minecraft1.jpgminecraft2.jpgminecraft3.jpgminecraft4.jpgminecraft5.jpg

"[…]Minecraft est un chef d'œuvre de minimalisme qui rejette l'artifice pour se concentrer sur l'essentiel, c'est-à-dire les mécanismes de pur gameplay. Le joueur est à la fois puissant et vulnérable, certes comme la plupart des FPS, mais à la différence près qu'il décide ici librement de son destin, poussé uniquement par ses motivations propres, et non celles définies par un quelconque level-designer.[…]" - Karpel -

Ce jeu est particulièrement addictif. N'oubliez pas votre vie sociale, sortez et nourrissez vos animaux avant de commencer une partie ! ;-)

Minecraft est un jeu immersif d'aventure, de construction, et de survie dans un environnement 3D où les joueurs sont libres de faire ce qu'ils veulent : construire des maisons, des forteresses, creuser des mines, explorer la surface et les profondeurs de la terre, survivre à la nuit et son lot de monstres, créer, fabriquer des objets… Chaque partie débute dans un monde gigantesque généré aléatoirement et destructible, constitué de millions de cubes - la surface du monde ferait 8 fois la surface de la terre (si on considère qu'un cube fait un mètre de côté ) - Au fur et à mesure de son exploration, la carte s'étend, permettant au joueur de parcourir un territoire quasiment infini rempli d'animaux sauvages et de monstres féroces. Il est possible d'interagir avec l'ensemble des éléments présents : faune, flore, terre, roche, etc…

Pour les francophones le jeu est traduisible dans le menu option ! ;-)

Minecraft exploite la plate-forme Java, le rendant disponible pour Windows et les systèmes d'exploitation de type Unix (donc Ubuntu).

Le jeu est actuellement en version 1.7.9. et peut être acheté pour 19,95 €. Les développeurs du jeu n'ont pas glissé de DRM ni de protections estimant que c'est une perte de temps et d'argent, et qu'il est préférable d'investir dans l'évolution et l'amélioration du jeu, la notoriété faisant le reste.

Par ailleurs, il vous est possible de jouer gratuitement, sur votre navigateur, au Mode Classique, ou à la Version Démo - toutefois, sachez que ce mode Classique est dépassé, et ne reflète pas le Mode Survie (qui peut être joué dans la version démo) - la création d'un compte d'utilisateur est requise pour la version démo mais pas pour le mode classique.

La version payante, quant à elle, apporte des mises à jour à vie, peut être jouable dans un navigateur ou être utilisée seule, en ligne ou pas.

Les modes de jeu existants sont :

  • Classic simple joueur ou Classic multi-joueur (gratuit, jouable avec le navigateur depuis le site officiel): Pas de gestion des ressources, quantité illimitée de blocs pour construire.
  • Créatif (payant, jouable via l'exécutable jar téléchargé sur le site officiel) semblable au mode Classic, si ce n'est qu'il est mis à jour. Celui-ci consiste à de l'assemblage de blocs, quantité illimitée, sans contrainte de survie.
  • Survie simple joueur (payant, jouable avec le navigateur depuis le site officiel, ou en standalone) aussi appelé Beta: Le mode survie. Générateur de terrain plus complexe, gestion des ressources, de notion de faim, fabrication d'outils, monstres, animaux, cycles jour/nuit, etc. La liste de serveurs se trouve ici
  • Survie Multi-joueur (payant, jouable avec le navigateur depuis le site officiel, ou en standalone) aussi appelé SMP: Multi-joueurs avec gestion des ressources. Encore en cours de développement mais accessible. La liste de serveurs se trouve ici
  • Indev/Infdev: Versions de développement et de test. Ne sont plus d'actualité depuis le passage à la version finale.

Il est possible, en outre, d'héberger ses propres serveurs publics, ou bien, moyennant finance, de louer des serveurs dédiés afin d'accueillir davantage de joueurs.

A noter que le jeu est fréquemment mis à jour - au moins une fois par mois -, assurant ainsi un suivi non négligeable, puisque chaque mise à jour apporte son lot de nouveautés : que ce soit au travers de nouveaux blocs, de monstres, ou encore de modes, de nouvelles façons de jouer. En outre, une communauté importante contribue à l'évolution de Minecraft, élaborant de nombreux mods de jeu, et autres packs de textures pouvant modifier l'apparence de ce monde cubique.

Installation

Ce jeu n'est pas disponible dans les dépôts d'ubuntu. Il faut donc l'installer manuellement.

Attention, un paquet existe vous pouvez le téléchargez ici. Pour en savoir plus visiter le forum.

Le jeu peut être joué à l'aide du navigateur (gratuitement), ou en standalone, via un exécutable jar, sur un PC : il suffit de vous inscrire (l'inscription ne coûte rien) pour pouvoir jouer à une version de démonstration du jeu en solo, limitée dans le temps. Si vous appréciez le jeu, vous pouvez alors souscrire un compte premium (pour moins de 20 €) afin de profiter du solo sans condition, et du multijoueur !

La version démo du jeu ne fonctionne pas correctement malheureusement… il est possible de corriger ce problème via une marche à suivre, voir ci-dessous.

Installer le jeu et la plate-forme Java

Plate-forme Java

Minecraft utilise la plate-forme Java pour fonctionner. Celle-ci est disponible dans les dépôts officiels de Ubuntu après avoir activé le dépôt Commercial (Partner).

  • Si vous souhaitez y jouer sans l'aide du navigateur, avec uniquement le programme autonome, vous devrez installer sun-java6-bin.
  • Si vous souhaitez y jouer avec le navigateur et/ou avec le programme autonome, vous devrez installer sun-java6-plugin.

Il faut désinstaller le plugin icedtea6-plugin pour que celui de Sun soit pris en compte correctement pour faire tourner le jeu

Sur Ubuntu 13.04 : Minecraft fonctionne avec OpenJDK et IcedTea-plugin.
La version Sun de java n'est donc pas obligatoire (elle n'est plus dans les dépôts depuis Ubuntu 12.04)

Pour installer Sun java 6 sur Ubuntu 12.04 suivez ce tuto.

Le jeu

Téléchargez la dernière version Linux du jeu Minecraft depuis la page de téléchargement, puis déposez-la dans le répertoire de votre choix.

Vous devez donner les droits d'execution au fichier minecraft.jar :

  • Soit graphiquement (cochez Autoriser l'exécution du fichier comme un programme):

  • Soit en ligne de commande en ouvrant un terminal:

Ce script est à tester sur différents ordinateurs pour voir s'il ne pose pas de problème

Avec ce script Bash, vous pouvez télécharger, installer, créer un lanceur sur le bureau et de lancer une première fois le jeu automatiquement.

Créer un fichier avec comme nom, par exemple, minecraft_installeur.sh, puis faites un copier/coller du contenue d'en dessus.

#!/bin/bash
 
#************************************************#
#             minecraft_installeur.sh            #
#                     v1.0                       #
#               Écrit par HS-157                 #
#                 27 Mai 2014                    #
#               hs-157@mdl29.net                 #
#                                                #
#             Télécharge et installe             #
#                  Minecraft                     #
#                                                #
#************************************************#
 
LANCEUR=$HOME/Bureau/minecraft.desktop # Créer la variable pour le lanceur
 
wget https://s3.amazonaws.com/Minecraft.Download/launcher/Minecraft.jar # Télécharge le jeu
 
chmod +x Minecraft.jar # Rend le jeu executable
mkdir $HOME/.minecraft/ # Créer le dossier .minecraft
mv Minecraft.jar $HOME/.minecraft/minecraft.jar # Déplace le .jar dans le dossier .minecraft et le renomme en minecraft.jar
 
echo "#!/usr/bin/env xdg-open" > $LANCEUR                        ###
echo "" >> $LANCEUR                                              #
echo "[Desktop Entry]" >> $LANCEUR                               #
echo "Version=1.0" >> $LANCEUR                                   #
echo "Type=Application" >> $LANCEUR                              # Créer le lanceur sur le bureau
echo "Terminal=false" >> $LANCEUR                                #
echo "Icon[fr_FR]=minecraft" >> $LANCEUR                         #
echo "Name[fr_FR]=Minecraft" >> $LANCEUR                         #
echo "Exec=java -jar $HOME/.minecraft/minecraft.jar" >> $LANCEUR #
echo "Name=Minecraf" >> $LANCEUR                                 #
echo "Icon=minecraft" >> $LANCEUR                                ###
chmod +x $LANCEUR # Rend le lanceur exécutable
 
java -jar $HOME/.minecraft/minecraft.jar # Lance le jeu
 
exit 0; # Quitte le script

Puis vous le rendez exécutable soit graphiquement comme l'image d'en haut dessus mais pour ce fichier ou soit en ligne commande avec chmod :

chmod +x minecraft_installeur.sh

Il reste plus qu'a le lancer soit en double cliquant dessus ou dans un terminale avec sh :

./minecraft_installeur.sh

Minecraft s'installera automatiquement dans /home/$USER/.minecraft et créera un lanceur sur votre bureau.

Optionnel

Vous aurez aussi besoin d'installer openjdk-6-jre et unrar si vous envisagez de modifier les textures du jeu par la suite.

Pour installer des mods supplémentaires utilisant modloader, il faut utiliser MCpatcher pour l'installer si le jeu bloque sur le logo de Mojang après l'avoir installé manuellement.

Installer via un ppa (recommandé)

Méthode graphique

Ajoutez le PPA ppa:minecraft-installer-peeps/minecraft-installer à vos sources de logiciels

puis rechargez la liste des paquets

Installer ensuite installer le paquet minecraft-installer.

Méthode en ligne de commande

Ouvrez un terminal et entrez les commandes suivantes:

sudo add-apt-repository ppa:minecraft-installer-peeps/minecraft-installer
sudo apt-get update
sudo apt-get install minecraft-installer

Cette méthode fonctionne pour installer Minecraft uniquement pour Ubuntu 12.04 à 14.04

Utilisation

Lancement du jeu

En mode autonome

Si vous souhaitez jouer avec le programme autonome, en Solo ou en Multijoueur à la version Alpĥa (payante) :

Placez vous dans le répertoire où minecraft.jar a été téléchargé, puis faites un clic droit dessus et sélectionnez Ouvrir avec Sun Java 6 Runtime

Vous pouvez également créer un lanceur pour Minecraft avec la configuration suivante : * Type : Application * Nom : Minecraft * Commande : java jar /chemin/vers/Minecraft.jar * Icône : vous pouvez par exemple utiliser l'icône contenue dans l'archive du jeu. Pour cela ouvrez Minecraft.jar avec le gestionnaire d'archives, allez dans le dossier net/minecraft et extrayez le fichier favicon.png dans le répertoire contenant Minecraft.

Via le navigateur

Si vous souhaitez jouer via le navigateur, en Monojoueur ou en Multijoueur, à la version Classic (gratuite)

Allez sur le site officiel, et choisissez : * Minecraft Classic [Free!] : Single player * Minecraft Classic [Free!] : Multi player (nécessite d'être enregistré)

Si vous souhaitez jouer via le navigateur, en Monojoueur ou en Multijoueur, à la version Alpha (payante)

Allez sur le site officiel, et choisissez : * Minecraft Beta [The latest!]: In Browser

En appuyant sur F11 le jeu passe en plein écran

Créer un lanceur dans unity

Ajouter minecraft dans le lanceur de unity. Télécharger l'application alacarte et ouvrez celle ci. À l'aide de l'interface graphique, sélectionner la catégorie «jeux» et «créer un élément» et insérer les informations suivantes dans le lanceur:

* Nom: Minecraft * Commande:

 java  jar /home/****l'emplacement de votre ficher minecraft****/minecraft.jar 

* Cliquez sur l'iĉone du lanceur pour personnaliser l'image.

Appuyer sur valider et redémarrer votre session.

Par la suite, à l'aide de l'outil de recherche du tableau de bord, tapez «minecraft» et ajoutez le lanceur à vos raccourcis

Problèmes connus

La démo bloque à l'écran "Done Loading"

Solution temporaire, le temps que Mojang corrige cela :

  • Télécharger LWJGL [ script disponible qui s'occupera de cette étape !]. Depuis http://sourceforge.net/projects/java-game-lib/files/latest/download?source=files extraire les fichiers,
    • déplacer les fichiers : jinput.jar, lwjgl.jar, lwjgl_util.jar du dossier /lwjgl-x.x.x/jar/ pour les placer dans .minecraft/bin/
    • déplacer les fichiers : libjinput-linux64.so, liblwjgl64.so, libopenal64.so, libjinput-linux.so, liblwjgl.so, libopenal.so du dossier /lwjgl-x.x.x/native/linux/ pour les placer dans .minecraft/bin/natives/
  • Télécharger minecraft.jar : directement depuis le site de Mojang , prendre la dernière snapshot, (exemple http://assets.minecraft.net/12w36a/minecraft.jar ) ou une version prerelease - à vous de voir. Déplacer ce fameux "minecraft.jar" dans le dossier (dossier caché!) : .minecraft/bin/

Écran noir

Si, lors du lancement, vous avez un écran noir, ceci pourrait vous aider ( trouvé sur http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=435952 ) :

La librairie Java Monkey Audio Coder/Decoder peut être installée avec le paquet libjmac-java présent dans le dépôt universe

1) Download Maverik Java Monkey Engine libraries

32bit: http://mirrors.kernel.org/ubuntu/pool/universe/l/lwjgl/liblwjgl-java-jni_2.4.2+dfsg-3_i386.deb

64bit: http://mirrors.kernel.org/ubuntu/pool/universe/l/lwjgl/liblwjgl-java-jni_2.4.2+dfsg-3_amd64.deb

Autre solution plus simple et rapide: télécharger lwjgl ici: http://sourceforge.net/projects/java-game-lib/ et copier/coller le dossier "natives" et "jinput.jar; lwjgl.jar; lwjgl_util.jar" dans le dossier "./minecraft/bin" (zip Compatible 32 et 64 bits) Remarque le dossier "./minecraft/bin" est un dossier caché pour le voir vous devez activez "Afficher les fichiers cachés"

2) Extrait le paquet Debian

32bit:

 dpkg -x liblwjgl-java-jni_2.4.2+dfsg-3_i386.deb /tmp/lwjgl 

64bit:

 dpkg -x liblwjgl-java-jni_2.4.2+dfsg-3_amd64.deb /tmp/lwjgl 

3) Déplace liblwjgl.so vers le dossier de Minecraft

# mv /tmp/lwjgl/usr/lib/jni/liblwjgl.so ~/.minecraft/bin/natives

4) Télécharge le paquet Java Monkey Engine binary

http://code.google.com/p/jmonkeyengine/downloads/detail?name=jME2_0_1-StableDistribution.zip&can=2&q=

5) Extract Java Monkey Engine binary pacakge and change to its folder

# unzip jME2_0_1-StableDistribution.zip && cd jME2_0_1-StableDistribution/jME2_0_1-StableDistribution/

6) Remet les fichier .jar dans le dossier Minecraft

# mv lib/lwjgl/jinput.jar ~/.minecraft/bin/
# mv lib/lwjgl/lwjgl.jar ~/.minecraft/bin/
# mv lib/lwjgl/lwjgl_util.jar ~/.minecraft/bin/

7) Copie les librairies dans le dossier minecraft

# mv lib/lwjgl/native/linux/lib*.* ~/.minecraft/bin/natives

8) Lance minecraft

# java -jar .minecraft/minecraft_name.jar

Choisir un Pseudo (pour les jeux en LAN), Se connecter "sans références" et sélectionner "Play Offline"

Plein écran

Il se peut que le plein écran, en appuyant sur F11, pose problème : le panel du dessus reste en effet visible sous Gnome ou Unity.

Une solution - du moins sur la dernière version d'Ubuntu 13.10 - consiste à attribuer un raccourci pour Basculer en mode plein écran, rubrique Fenêtres, de l'application Clavier :

Il ne vous restera plus qu'à effectuer le raccourci que vous avez défini, pour passer tout simplement en plein écran.

Clavier ne fonctionnant pas

Il arrive que ibus, le logiciel de saisie pour les langues à écriture complexe (chinois, japonais…) bloque la saisie clavier pour quelques applications Java dont Minecraft.

Pour y remédier il faut donc :

- soit simplement fermer ibus pendant que l'on joue.

- soit lancer minecraft en utilisant l'option XMODIFIERS :

XMODIFIERS= java -Xmx512M -cp minecraft.jar net.minecraft.LauncherFrame

Quelques commandes utiles

Les déplacements s'effectuent au clavier et souris (ou touchpad). Les touches principales sont personnalisables (sensibilité de la souris comprise, tout comme le FOV, le champ de vision du personnage) par l'utilisateur au moyen du menu, accessible via la touche Escape du clavier.

Les commandes, par défaut, sont présentées ci-dessous.

Sur le navigateur :

  • déplacement grâce aux touches W A S D (configuration clavier QWERTY) + utilisation de la souris
  • B : choisir un cube / une déco
  • F : modifier la distance d'affichage
  • T : chatter
  • Espace : sauter/nager
  • Entrée (même si c'est retour dans les options) : marquer la localisation (respawn)
  • R : retourner à la dernière localisation marquée (respawn)
  • Clic droit : alterner entre détruire et construire
  • Clic gauche : détruire ou construire
  • G : créer un bot (offline)

Avec la molette de la souris ou avec les chiffres de 1 à 9 en haut du clavier, il est possible de sélectionner les cubes de prédilection dans la barre du bas.

Via l'exécutable

  • Déplacement grâce aux touches W A S D (configuration clavier QWERTY) + utilisation de la souris
  • Appuyer deux fois sur Z : sprinter.
  • E : accéder à l'inventaire.
  • Q : jeter l'objet "équipé" en main.
  • Espace : sauter/nager
  • Clic gauche : attaquer / dans l'inventaire, déplacer un objet.
  • Clic gauche maintenu (sans être équipé de quoi que ce soit) : détruire un bloc.
  • Clic droit : déposer ou utiliser un objet.
  • Majuscule : sneak - permet de ne pas tomber d'un bloc.
  • Majuscule + Clic gauche : déplace un groupe entier d'objet automatiquement entre un coffre et l'inventaire.
  • T : chatter.
  • Tabulation : voir la liste des joueurs en ligne en multijoueur.

Ajouté à cela, quelques touches qui ont une fonction bien précise, et ne peuvent être modifiées désormais modifiables pour les versions 1.7 et supérieur :

  • F1 : désactiver/activer l'interface pour faciliter les captures d'écran.
  • F2 : capture d'écran, qui se retrouveront dans le dossier ~/.minecraft/screenshots
  • F3 : affiche un tas d'informations diverses : les coordonnées, le nombre de FPS ("Frames Per Second", images par seconde en français), la mémoire utilisée & allouée.
  • F5 : permet de passer de la vue "première personne" à la vue "troisième personne".
  • F8 : permet d'activer et désactiver le mode "mouvements de souris adoucis".
  • F11 : active le plein écran.

Il semblerait que le plein écran puisse poser problème, rentrant en conflit avec le panel supérieur de Gnome par exemple. Ce dernier persiste alors à l'écran, et ne disparaît pas comme pour d'autres applications en plein écran.

Gameplay

Le gameplay de MineCraft est le mining (minage), c'est à dire creuser le monde et le crafting qui consiste à fabriquer divers objets.

Le mining

Le mining vous permet de récupérer des blocs de divers matériaux ou de métaux rares avec les poings ou les outils que vous aurez fabriqués. Les matériaux de base sont constitués de terre (celle du sol), de pierre (sous les couches de terre), de bois brut (provenant des arbres), de sable (sur les plages). Chaque matériau a une dureté différente. Les matériaux et métaux rares quant à eux, sont faits de charbon, de fer, d'or et de diamant (ces deux derniers nécessitent de fouiller les profondeurs)

La liste des matériaux est disponible ici.

Le crafting

Le crafting est la composante la plus intéressante du gameplay. Le personnage a la possibilité de fabriquer plein d'outils, d'objets, d'armes, d'armures, de blocs spéciaux, de moyens de transport, grâce à de multiples combinaisons de matériaux basiques et rares. Un module de crafting simplifié est présent dans l'inventaire (touche i), et permet de créer des objets élémentaires. Ainsi, vous pourrez fabriquer un atelier de travail, qui augmentera les capacités du module de crafting, en faisant augmenter sa matrice de 2x2 à 3x3. Il sera alors possible de créer des objets plus complexes.

La liste des fabrications possibles est disponible ici.

minecraftcraft.jpgminecraftcraft2.jpg

Guide de survie élémentaire

Comment se repérer ?

Le cycle jour/nuit vous permet de repérer les points cardinaux (Nord, Sud, Est, Ouest). Le soleil se lève à l'Est, le jour et la nuit durent respectivement 10 minutes.

Survivre à la première nuit

Récoltez le bois des arbres, transformez-les en planches, fabriquez-vous un atelier, puis créez des bâtons et avec ces bâtons créez des pelles. Creusez un peu partout afin de récolter de la terre, puis bâtissez, avec la terre, un petit endroit clos pour dormir. Dès que possible, construisez-vous des torches : les monstres n'aiment pas la lumière et prolifèrent dans l'obscurité. Pensez, par la suite, à construire votre maison en pierre afin qu'elle résiste à l'assaut des vilains bonshommes verts :) . Si vous n'avez pas le temps de faire tout ça, montez au sommet d'un arbre ;)

Un guide plus complet est disponible ici et un autre .

minecraftsun.jpg

Profondeur du gameplay

Le jeu propose une richesse d'interactions de mécanismes particulièrement approfondie. Si le jeu offre de prime-abord des décors cubiques, il n'en demeure pas moins que l'œil s'y habitue, et ils finissent par dégager une certaine poésie, en étant parfois même grandioses et bucoliques. L'immersion se poursuit avec le mode Survival, car le stress s'accroît à l'apparition de créatures, l'ambiance sonore contribuant particulièrement à son augmentation, et de façon très simple et très efficace.

Les combinaisons sont très variées. Elles permettent, par exemple, de se nourrir, en chassant les animaux, ou bien de les domestiquer ou encore de les chevaucher en trouvant des selles… Il est possible de cultiver des champs, de faire la cuisine, et de concevoir des denrées alimentaires variées en fonction des récoltes, de les cuire.

La création de pièges sophistiqués est très prenante, car ceux-ci peuvent interagir avec le décor, en modifiant des cours d'eau, en faisant couler du sable ou du gravier, en créant des éboulis par le biais d'interrupteurs et de TNT… Il est possible de créer des circuits logiques, de les lier à des déclencheurs automatiques. Associé à la création de chariots, il est possible de faire des trains et de créer des circuits complets.

La culture de végétaux obéit aux lois naturelles, prenant en compte la qualité du sol, la quantité de lumière, la proximité de points d'eau.

La communauté, très active, partage ses créations abondantes, avec la création de mods supplémentaires, la possibilité de modifier les textures du jeu, le changement de certaines fonctionnalités (téléportation, runes et magies, ….)

Dans la version finale (version 1.0.0), les marécages ont été implantés, mais pas les volcans. Des pieuvres, des poissons peuvent être péchés et des nouveaux monstres ont été ajoutés au Nether (Magma cube, Blaze.).

Installer un nouveau pack de textures

(Il est maintenant possible de gérer les packs de texture beaucoup plus facilement et rapidement. Pour ce faire, aller dans le menu "texture packs" qui apparaît à l'écran titre du jeu, puis cliquer sur "open texture pack folder". Un dossier s'ouvre alors, et vous n'avez qu'a mettre votre pack de texture dedans (sans le déziper). Le pack de texture installé apparaîtra dans le menu texture pack du jeu, et vous pourrez choisir celui que vous voulez utilisez en cliquant dessus.).

L'installation de nouvelles textures dans le jeu est un petit peu laborieuse. Pour commencer, verifiez si vous avez bien installé openjdk-6-jre et unrar.

À titre d'exemple, nous allons utiliser le pack de textures JohnSmith Textures V3.rar très réaliste.

minecraft-text-jsv3-1.jpgminecraft-text-jsv3-2.jpgminecraft-text-jsv3-3.jpgminecraft-text-jsv3-4.jpg

Téléchargez l'archive JohnSmith Textures V3.rar contenant les nouvelles textures d'exemple. Vous aurez besoin d'installer le paquet unrar pour les extraire.

Dans votre répertoire personnel, affichez les fichiers cachés, et recherchez .minecraft puis ouvrez le dossier bin. Vous trouverez le fichier minecraft.jar. Ouvrez ce fichier avec le gestionnaire d'archive sans rien extraire. Repérez uniquement les dossiers gui, mob et le fichier terrain.png que vous extrairez pour en faire une sauvegarde. Ce sont ces deux dossiers et ce fichier que nous remplacerons pour procéder au changement de textures dans notre exemple. Laissez le gestionnaire d'archive ouvert.

Maintenant, ouvrez l'archive des nouvelles textures JohnSmith Textures V3.rar et glissez/déposez les répertoires et fichiers gui, mob et terrain.png de ce pack dans le gestionnaire d'archive déjà ouvert de .minecraft. Cette action remplacera les textures originales par les nouvelles. Il suffit ensuite de fermer tous les gestionnaires d'archives et de lancer le jeu pour découvrir les nouvelles textures.

Vous pourrez par la suite remettre les textures originales en procédant de la même manière, mais en utilisant la sauvegarde des vos textures originales à la place du pack JohnSmith Textures V3.rar

Quelques sites pour télécharger des pack de texture :

http://minecraft.fr/categorie/texture/ http://fr-minecraft.net/8-textures.php http://www.planetminecraft.com/resources/texture_packs/

Installer des mod avec pipix

l'installation de mod étant un peut laborieuse un petit logiciel existe : http://www.pixe-life.org/pipix Il suffit de télécharger la version windows qui marche tres bien avec wine au démarrage, il ne trouve pas le dossier de minecraft, il suffit de lui indiquer le chemin.

par contre comme le dossier de minecraft est un dossier caché, avant de lancer pour le première fois pipix il faut faire un lien vers le dossier .minecraft

ln ~/.minecraft ~/minecraft

Pour installer un serveur dédié Minecraft

Attention! La version de minecraft_server proposée ici est la 1.5.2, elle ne fonctionnera donc pas avec les versions supérieurs de Minecraft. Vous devrez au préalable configurer votre Minecraft pour le faire fonctionner en 1.5.2.

  • Créer un dossier pour le serveur Minecraft et se placer dedans. Dans un terminal, faites les commandes suivantes :
cd ~
mkdir MinecraftServeur
cd MinecraftServeur 
  • Télécharger le fichier du serveur.
 wget https://s3.amazonaws.com/MinecraftDownload/launcher/minecraft_server.jar?
  • Pour pouvoir lancer le serveur facilement, créez un script nommé RunMinecraftServer.sh.
#!/bin/sh
java -Xmx1024M -Xms1024M -jar ./minecraft_server.jar nogui
  • Rendre le script exécutable
chmod +x RunMinecraftServer.sh
  • Pour démarrer le serveur, on utilise la commande suivante :
./RunMinecraftServer.sh
  • Les configurations se font dans le fichier server.properties qui se créera au premier lancement du serveur.
  • Pour le rendre accessible depuis internet, il faut configurer la redirection de port de votre modem correctement et autoriser le port correspondant (par défaut 25565) sur le pare-feu de la machine.

Voir aussi

—-

Contributeur principal : Nuxos.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0