Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

Jeu de go

Présentation

Un jeu qui essaye de préserver des libertés depuis 4000 ans !
Le jeu de go est jeu intuitif où deux joueurs essayent de conquérir un même espace. C'est aussi un jeu millénaire, à la fois art et méthode d'apprentissage. Les ordinateurs n'y sont pas doués, mais ils peuvent jouer.

Aperçu de glgo
Glgo

Jeux de GO sous Ubuntu

  • Kigo: Un jeu de go intégré à KDE 4.
  • Uligo: petit programme pour s'entrainer. Propose des tsumegos (problèmes de vie et de mort). Il suffit d'installer le paquet uligo, puis lancer le programme en tapant uligo dans un terminal.
  • qgo : Qgo s'intègre bien à l'environnement KDE. Pour l'installer, il suffit d'installer les paquets qgo et GNU Go ((GNU Go) est un moteur pour l'adversaire virtuel). Vous trouverez son lanceur dans le menu Applications→Jeux. Si vous voulez jouer contre l'ordinateur, allez dans le menu Fichier-Jouer avec un programme. L'adversaire informatique peut être un bon professeur, vous pouvez tester ses compétences ici
  • Cgoban : Cgoban permet de jouer contre d'ordinateur et sur un serveur type IGS. Pour l'installer, il suffit d'installer le paquet cgoban. Vous trouverez son lanceur dans le menu Applications→Jeux.
  • Cgoban3 : Cgoban3 est le client du serveur KGS. Il n'est pas disponible dans les dépôts et doit être installé depuis le site (sauvegarder / double-click sur cgoban.jnlp)
  • Wbaduk (ex-Oro baduck): jeu de go fonctionnant sous Wine
  • Glgo : nettement plus esthétique. Cette version gnome en 3D n'est pas encore intégrée aux paquets Ubuntu. Mais il semble qu'on puisse tout de même l'utiliser, voir la page Glgo.
  • smartgo : intéressant mais commercial, fonctionne bien avec vmware (mais pas avec Wine).
  • GNU Go est un logiciel open-source qui vous permet de jouer au go. Pour l'installer, il suffit d'installer le paquet GNU Go.

gokgs ne permet de jouer qu'avec leur client cgoban3 igs accepte aussi bien leur client glgo, que qgo…

le moteur gnugo est assez puissant et permet de travailler ses fuseki sinon le site de référence http://fuseki.info/fuseki.php?demo=1&f=full&sb=full

Pour ce qui est des tsumego il y a http://www.goproblems.com/

Pour les études de parties http://eidogo.com/

Règle du jeu

À la sauce ubuntu

Le jeu

  • Les joueurs posent chacun leur tour une pierre sur les intersections du plateau, le goban.
  • Ces pierres ne se déplacent pas, les emplacements libres (reliées par des traits) qui les entourent sont des libertés.
  • Ces libertés servent à s'unir pour former une chaîne.
  • Une liberté protégée par des chaînes est un souffle ou un œil.
  • Une chaîne qui a deux yeux est vivante, c'est-à-dire qu'il est impossible de la capturer.

Le but du jeu

  • Avoir le plus de territoire possible

Les règles

  • Les pierres ou les chaînes privées de liberté sont prisonnières et sont donc enlevées du plateau.
  • Le suicide est interdit (Poser une pierre qui doit se faire prendre immédiatement) sauf si cela enlève la dernière liberté d'une chaîne, et donc la capture.
  • Tourner en rond également. (Revenir à une situation identique à la précédente)

Les principes induits Ils sont contradictoires, et c'est ce qui fait la finesse du jeu :

  • S'étaler au maximum.
  • Créer des organismes forts.
  • Protéger ses libertés.

Et toujours

  • Éviter de se faire enfermer.

Ressources


go.txt · Dernière modification: Le 15/12/2011, 15:17 (modification externe)
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0