Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 10.04 LTS.
Apportez votre aide…

Ubuntu sur Mac PowerPC (pré-2006)

Le Power Mac G5 est le dernier modèle d'ordinateurs Macintosh à fonctionner à l'aide d'un processeur PowerPC.

Les ordinateurs Macintosh distribués entre les années 1994 et 2005 étaient dotés d'un microprocesseur différent des autres ordinateurs personnels (dits IBM PC-Compatible). Avec leur microprocesseur PowerPC, les Macintosh n'étaient pas en mesure de faire fonctionner les systèmes d'exploitation conçus pour les PC communs : ils devaient avoir un système d'exploitation spécialement conçus pour cette plate-forme.

Pour installer et utiliser Ubuntu dans ces ordinateurs, vous devez utiliser une version d'Ubuntu spécialement conçue pour les ordinateurs à microprocesseurs PowerPC. Vous êtes dans ce cas si votre ordinateur Macintosh fait partie des séries suivantes :

  • Power Mac
  • PowerBook
  • iMac (G3 à G5 inclusivement)
  • iBook
  • eMac
  • Mac Mini (G4)
  • XServe G5

Macintosh post-2006
Les séries suivantes, distribuées depuis 2006, sont dotées de microprocesseur Intel x86 standards. Les versions standards d'Ubuntu sont à utiliser avec ces nouvelles générations d'ordinateurs Macintosh : iMac (depuis 2006), MacBook, MacBook Pro, MacBook Air, Mac Pro et Mac Mini (depuis 2006). Dans ces cas-là, ce document ne s'adresse pas à vous. Celui-ci concerne uniquement les Macintosh dotés d'un processeur PowerPC.

Différences entre Ubuntu pour Mac (PowerPC) et Ubuntu pour PC

Ubuntu pour Mac et pour PC sont extrêmement semblables. À l'usage vous remarquerez peu de différences entre ces deux éditions. Ubuntu pour Mac et pour PC fonctionnent, au niveau utilisateur, de la même façon : vous installez vos programmes de la même façon ; l'apparence de votre bureau est identique ; vous administrez votre système avec les mêmes outils ; les logiciels livrés par défaut avec Ubuntu sont les mêmes. Vous pourrez aisément obtenir de l'aide pour Ubuntu, puisque son utilisation est quasi identique.

Cependant, certains éléments divergents sont à noter :

  • Votre CD-ROM d'installation d'Ubuntu pour PC ne fonctionne pas dans votre Mac. Vous devez utiliser un CD-ROM contenant une édition d'Ubuntu préparée spécifiquement pour votre Mac ;
  • Certains éléments à la base du Macintosh avec processeur PowerPC sont différents, et vous pourriez avoir de la difficulté à obtenir de l'assistance à propos de ces éléments de base : chargeur d'amorçage et (re)partitionnement de disques durs ;
  • Les sources de logiciels sont différentes. Les logiciels pour Ubuntu pour PowerPC doivent être spécifiquement préparés à cet effet. Vous ne pourrez pas utiliser les sources de logiciels standards. Vous n'aurez accès qu'aux dépôts de logiciels proposant des paquets logiciels pour Ubuntu pour PowerPC ;
  • Certains logiciels propriétaires spécifiques, comme Adobe Flash Player, ne sont pas disponibles pour votre architecture matérielle. Ils ne pourront pas fonctionner dans votre système Ubuntu, même si un paquet logiciel "pour Ubuntu" est proposé. Vous devez spécifiquement utiliser des paquets "pour Ubuntu sur PowerPC".

Téléchargement de l'image CD

Pour installer Ubuntu dans un ordinateur Macintosh, vous devez disposer d'un CD-ROM ou un disque dur externe FireWire contenant Ubuntu pour Mac (PowerPC) et IBM-PPC (POWER5). Puisque ce projet n'est plus officiellement soutenu par Canonical, vous devrez récupérer une image disque depuis une autre source que les serveurs de téléchargements principaux. Récupérez Ubuntu depuis le serveur d'images disque de l'équipe de développement d'Ubuntu (disponibles ici).

Contrairement aux Mac Intel et aux PC Windows, les Mac PowerPC ne peuvent pas démarrer sur une clef USB (Ou difficilement via l'OpenFirware: http://mediacaster.nl/usb_boot_imac_powerpc_g5.html). Vous allez donc être obligé d'installer Ubuntu sur un CD/DVD d'installation ou un disque dur externe branché en FireWire pour booter (démarrer) sur Ubuntu.

Il est tout à fait possible d'installer l'image iso d'installation sur une clé usb et de booter sur celle-ci. Voici un lien pour le boot sur clef usb sur un powerbook G4 : http://apple.stackexchange.com/questions/11128/how-do-i-make-my-1-5-ghz-powerbook-g4-boot-from-a-usb-stick

Une fois votre image CD téléchargée, vous devez la graver dans un CD-ROM ou un DVD-ROM vierge, afin que celui-ci devienne un média d'installation :

Installation d'Ubuntu sur une machine PowerPC

L'installation se déroule pratiquement de la même façon qu'Ubuntu pour PC. Les assistants d'installation sont les mêmes et les tutoriels consacrés à l'installation d'Ubuntu pour PC sont aussi d'actualité pour Ubuntu pour PowerPC (Mac pré-2006).

Sauvegardez vos données importantes !
Bien que la procédure d'installation d'Ubuntu soit relativement sécuritaire, il est toujours bon d'effectuer, à titre de précaution, une copie de sauvegarde de toutes données importantes dans un support de stockage externe (disque dur externe, clé USB, CD-ROM/DVD-ROM, serveur de fichiers…) avant de poursuivre.

Pour installer Ubuntu dans votre Mac :

  1. Insérez le CD-ROM d'installation d'Ubuntu dans le lecteur de CD-ROM de votre ordinateur Macintosh ;
  2. Redémarrez votre ordinateur Macintosh ;
  3. Maintenez enfoncée la touche [C] de votre clavier ;

PowerPC G5
Les G5 étant des processeurs 64bits, il est possible de trouver des installations spécifiques à cette architecture. Il faut télécharger une version Alternate et, durant le lancement, taper :

install 64

au lieu de :

install

(en gardant à l'esprit que le clavier est en QWERTY, donc pour obtenir un "A" il faut appuyer sur la touche "Q").

Si vous souhaitez conserver Mac OS X en plus d'Ubuntu, avec possibilité de choisir quel système d'exploitation charger à chaque mise sous tension de votre ordinateur, nous vous recommandons de porter une attention particulière à l'étape #4 du processus d'installation (le partitionnement). Veillez à ne pas écraser les partitions de disques durs utilisées par Mac OS X. Installez Ubuntu dans de l'espace libre, non partitionné.

Dépôts de logiciels pour Ubuntu pour PowerPC

Comme la version PowerPC d'Ubuntu n'est pas officiellement soutenue par Canonical, les paquets logiciels pour Ubuntu PPC ne sont plus systématiquement dupliqués dans les serveurs principaux et dans les serveurs miroirs. Les dépôts de paquets pour Ubuntu PPC sont disponibles uniquement dans le serveur ports.ubuntu.com.

Optimiser son expérience d'Ubuntu sur PowerPC

Installation d'un noyau optimisé (pour PPC bi-processeurs seulement)

Votre Mac est-il doté d'un seul processeur ou de deux ? Par défaut, le noyau Linux installé par Ubuntu ne prend en charge qu'un seul processeur. Si vous utilisez un Mac bi-processeur, même si ça ne pose aucun problème à l'utilisation d'Ubuntu, vous pourriez vouloir profiter de toute la puissance de votre machine en installant un noyau Linux optimisé.

Pour ce faire, installez le paquet linux-image-powerpc-smp (installation en 1 clic), puis redémarrez votre ordinateur. Votre ordinateur, qui ne travaillait jusque-là qu'avec un seul de ses processeurs, sera tout de suite plus véloce.

Si vous avez installé Ubuntu Maverick en 64 bits, le kernel optimisé pour les multiprocesseurs est déjà installé. Vous pouvez vérifier en tapant la commande

 $ uname -r

Et vérifier que la mention smp est bien présente.

ATTENTION : Problème avec les G5 QUAD !!! FIXME

Réglage du trackpad

Le paquet powerpc-utils installé par défaut dans Ubuntu pour powerpc contient la ligne de commande trackpad qui permet de régler le trackpad pour un powerpc. La commande est très simple d'utilisation. On peut regarder les options en vigueur avec

 $ sudo trackpad show
 READREG(3, 2) trackpad settings notap nodrag nolock

Ensuite, si on veut générer un clic en tapant sur le trackpad, il suffit d'activer l'option tap

 $ sudo trackpad tap

Si on veut désactiver cette option

 $ sudo trackpad notap
 

Simuler le clic droit avec une souris à un seul bouton

Si vous avez gardé votre souris Apple, vous allez avoir un problème pour obtenir un clic droit afin d'afficher un menu contextuel. Le raccourci de Mac OS CTRL + clic ne fonctionnera pas. C'est la touche F12 qui rend ce service, dans Gnome, mais ça n'est pas très pratique.

Attention, l'astuce ci-dessous ne fonctionne a priori que dans l'environnement de bureau Gnome.

L'astuce consiste à utiliser les options d'accessibilité, qui sont là pour permettre aux handicapés moteurs ou visuels d'utiliser le système plus facilement.

Dans la rubrique Préférences du menu Système, vous allez trouver les outils d'accessibilité. Cochez la case "Activer les outils d'accessibilité". Cela peut être un peu capricieux, il faut parfois faire la manipulation deux fois ou redémarrer l'ordinateur. Ensuite, dans les préférences de la souris, onglet Accessibilité, cochez la case "Déclencher le clic secondaire par le maintien enfoncé du bouton principal". Le délai est réglable. Validez.

Désormais, un "clic long" vous permet d'accéder au menu contextuel.

Dans la version 12.04, l'astuce est exactement la même mais pour l'activer, il faut aller dans l'application Paramètres système puis cliquer sur Accès universel et enfin sur l'onglet Pointage et clic de souris. Ensuite, il suffit d'activer le bouton Simulation du clic secondaire.

Choix de l'agencement du clavier

Pour choisir le clavier, il faut aller dans le menu Système>Préférences>Clavier et cliquer sur l'onglet Agencement.

Sur un ibook G4, si ça n'a pas été fait pendant l'installation, on peut choisir le clavier FRANCE-APPLE MACINTOSH avec comme modèle de clavier PORTABLE APPLE.

Ensuite, il est important de choisir une touche qui permette de sélectionner le "3ème niveau", c'est-à-dire une touche pour atteindre, lors de la frappe, les caractères ~ (tilde) \ (antislah), [] (crochets), {} (accolades), etc. Il est très important de pouvoir taper ces caractères facilement. "~" permet dans le terminal d'accéder à son répertoire principal. Il est donc très souvent utilisé. Sous Mac OS X, c'est la touche Alt qui joue ce rôle mais sous Ubuntu, la touche Alt a un autre rôle. Plusieurs choix sont possibles, mais il me semble raisonnable de choisir la touche Logo (ie la touche "Pomme"). Pour cela, il suffit de cliquer sur Option, puis de sélectionner le menu "Touche sélectionnant le 3e niveau" et de choisir une option telle que "N'importe quelle touche logo" ou "Touche logo gauche".

Utiliser RTU sans crainte

Bien que le pack RTU ne soit pas, en principe, conçu pour les ordinateurs PPC, il s'est avéré fonctionnel pour l'auteur de cette documentation.

Le pack RTU (Road To Ubuntu) est un petit script qui automatise l'installation et la configuration de quelques ressources intéressantes.

Optimiser le wifi

Si jamais votre wifi n'est pas configuré nativement en installant Ubuntu, allez voir cette page (Airport Extreme).

Optimiser la vidéo

Hélas, il vous faut oublier les effets 3D. Les pilotes de votre chère carte graphique ne sont pas portés sur Ubuntu PPC. Il vous faudra utiliser le pilote générique qui fait son travail sans toutefois permettre des folies. Vous gagnerez en fluidité en désactivant des services (Système > Administration > Services) que vous n'utilisez pas (exemple courant : bluetooth).

Alternative à Flash

Adobe n'a pas développé de version de Flashplayer 10 pour Powerpc et les solutions alternatives libres du type Gnash prennent assez mal en compte les sites faits pour Flash 10. Pour les sites de partage de vidéos, on peut néanmoins utiliser les versions HTML5. Par contre, il n'existe pas de version Deezer sous HTML5. Pour en savoir plus, visitez la page consacrée au format Flash.

Optimiser le son

Mon Mac PPC avait quelques problèmes avec le son : il le dirigeait systématiquement vers le haut-parleur standard et mettait le volume à fond, ce qui pose problème quand vous êtes un geek insomniaque dans une maison endormie.

Pour résoudre cette question, installez le paquet alsa-utils puis ouvrez votre fichier rc.local en tapant

sudo gedit /etc/rc.local

dans un terminal et collez-y quelques lignes :

modprobe snd-powermac # force l'utilisation du module powermac

modprobe snd-pcm-oss # force l'utilisation du module pcm-oss

amixer set Master 40% unmute # met le niveau du volume principal à 40%

amixer set PCM 40% unmute

amixer set Headphone 40% unmute # met le niveau du volume du casque à 40%

amixer set 'PC Speaker' mute # désactive le haut-parleur principal ("mute" = muet)

exit 0

Ces commandes s'exécuteront à chaque démarrage de l'ordinateur (en fait à chaque changement d'utilisateur, sauf erreur).

Les informations données ici ont été testées sur une machine PowerMac G4 Quicksilver avec 1 Gio de RAM. Testé également sur PowerMac G4 MDD, bipro 1GHz, 1 Gio de RAM


Sources : Wikipedia


Liens :

Site d'information et d'aide à propos de Linux sur PPC: iLinux (en)

Faire fonctionner Xorg sur un powermac g4, avec un écran Apple Studio 17" : Xorg avec un powermac g4 sur le forum ubuntu-fr



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0