Gérer une partition d'échange de fichiers entre Ubuntu / Mac / Windows

Vous avez plusieurs plateformes (Linux / Mac / Windows) sur votre machine et vous voulez échanger / partager des fichiers. Vous êtes au bon endroit :)

Voici les partitions qui sont au moins compatible avec 2 plateformes (Linux / Mac / Windows)

SOLUTIONSTaille max fichier / partitionpermissions POSIXLinuxMacWindowsCommentaire
NTFSgros/grosEn gros, ouiDriver plutot bon?Support natif excellent
exFATgros/grosNonExcellent via exfat-utilsExcellentExcellentUne évolution de FAT32
FAT324 Go/2 ToNonExcellent via exfat-utilsExcellentExcellentComme le exFAT mais en moins bien. Aucun intérêt
ext2/ext3/ext4gros/grosOuiExcellent?via Ext2fsd ou Ext2IFSQuestion ouverte sur les performances et stabilités sous Windows
HFS+8 exaOctets/8 exaOctetsouiVia hfsplus hfsprogs hfsutils. Fiabilité ?Natif, excellentVia l'installation de logicielC'est l'ancien système des Macs. Très bon choix pour un partage Linux/Mac
UDFgros/grosOuiExcellente en version UDF 2.05Excellente si la partition prend tout le disqueExcellente si la partition ne prend pas tout le disqueSolution idéale si vous arrivez à l'installer correctement
XFSGros/GrosOuiOui depuis qq annéesEn lecture seule via Fuse-xfs?
ZFSGros/GrosOuiOui depuis qq annéesOui?

En résumé, les meilleurs solutions sont (par ordre de préférence) :

  • Partage Linux / Windows / Mac :
    1. UDF (si vous réussissez à l'installer correctement. Voir plus bas)
    2. NTFS (un bon compromis même si certaines personnes se plaignent de la fiabilité)
    3. exFAT (support parfait mais vieux système de fichiers)
  • Partage Linux / Mac :
    1. UDF (si installation sur un disque complet)
    2. HFS+ (sinon)

Après, le débat est toujours ouvert et les supports de ces systèmes changent de mois en mois. Faites-vous votre propre opinion :)

La partition NTFS est la solution la plus simple. Son principal défaut est que cette technologie est confidentielle, elle appartient à Microsoft. Il n'y a pas de documentation. Grace à 25 ans d'effort de reverse engineering, le support sous Linux est aujourd'hui plutôt bon.

Linux

Support intégré dans Linux Le désavantage de cette option est que les droits d'accès aux fichiers ne sont pas disponibles, et donc l'ensemble des données seront accessibles sous Ubuntu à tous les utilisateurs. Ceci peut être dérangeant sur des systèmes multi-utilisateurs qui doivent partager des fichiers sensibles.

Mac

MacOs sait lire les partitions NTFS par defaut Pour avoir l'accès en écriture, une piste serait de modifier le fichier /etc/fstab mais ce fichier n'est peut etre plus supporté ou ne le sera bientôt plus…

Windows

Support natif

La partition UDF est solution idéale sous certaines conditions (voir ci après)… C'est une norme ouverte, universelle, elle est nativement supporté par Linux, Mac, Windows avec les contraintes ci-dessous.

Pour plus de détail, voir la page Wikipedia en Anglais et cette discussion interessante

Linux

Compatible jusqu'à UDF 2.0x et pas au dessus

Une solution universelle serait d'utiliser ce script

Une solution universelle manuelle serait de : 1. Créer une partition FAT32 (ou autre avec gparted ou équivalent)

2. Installer udftools

 sudo apt-get install udftools

2. Remplacez le premier bloc par rien sur la partition que vous souhaitez formater en UDF ^:

 sudo dd if=/dev/zero of=/dev/sdxN bs=512 count=1
 

3. Et enfin formater en UDF :

sudo mkudffs --media-type=hd --blocksize=512 /dev/sdxN

x est un espace réservé pour la lettre actuellement attribuée à votre disque dur N est un espace réservé pour le numéro de partition

Avec cette solution, la partition est illisible chez moi sous mac (sangorys)

Mac

Compatible jusqu'à UDF 2.5x (ou 2.6x en lecture seule) MacOs ne reconnait la partition que si elle est seule sur un disque

Windows

Compatible jusqu'à UDF 2.6x Windows ne reconnait la partition que si elle n'est pas seul sur le disque et que si les blocs font 512 On format en ligne de commande :

 format x: /fs:UDF

ATTENTION :

  • cette commande efface le lecteur
  • Remplacer x: par le bon lecteur
  • ne pas utiliser /q

exFATUne évolution de FAT32 par Microsoft qui a fini par la mettre en open source il y a qq année. 2 grandes avancées par rapport à la FAT32 :

  • Meilleur support des disques flash
  • Suppression de la limite maximum d'un fichier à 4 Go

Non compatible POSIX. Support natif par toutes les plateformes

Linux

Support natif et excellent. Des infos sur exFAT sur doc.ubuntu-fr.org

Mac

Support natif et excellent

Windows

Support natif et excellent

FAT32 est l’ancêtre de exFAT. Il n'y a aucun intérêt dans notre cas d'utilisation à l'utiliser à la place de exFAT

Linux

Support natif et excellent

Mac

Support natif et excellent

Windows

Support natif et excellent

EXT2, EXT3, EXT4 sont les partitions natives de Linux.

Linux

Support natif et excellent

Mac

On peut utiliser OS X Fuse ou e2fsprogs. Ca marcherait bien en lecture. En revanche, les developpeurs de OS X Fuse déconseille d'activer le mode écriture car ils considèrent que le mode écriture n'est pas encore mature (en mai 2014)

(section à developper…)

Windows

Via Ext2IFS ou Ext2fsd. Voir Comment accéder à ses partitions d'Ubuntu sous Windows ? Question ouverte pour les questions de sécurité d'accès des partitions EXT2/EXT3/EXT4 depuis Windows !

HFS+ a été inventé par Apple et qui a été remplacé par APFS. Il est encore supporté par les dernières versions de MacOs jusqu'en 2040 (je ne me rappelle plus d'ou j'ai lu cette info…)

Linux

Ce type de partition directement supporté par le noyau Linux.

Pour créer, gérer, manipuler ou réparer ces partitions, les paquets suivant sont recommandés :

Ils fournissent entre autre des fonctionnalités supplémentaires utilisables notamment avec gparted.

Comme Linux supporte mal la fonction journaling de HFS+, il est conseiller de créer / formatter la partition HFS+ depuis Linux (gparted le fait très bien). Sinon, il faut désactiver le journaling depuis MacOs sachant que toutes les versions macOs ne le ferait pas…

Mac

Support natif et excellent

Windows

Avec l'installation d'un des logiciels suivant :

ZFS est open source avec un bon support Linux BSD. Apple voulait l'utiliser avant de changé d'avis.

Linux

Via openZFS

Mac

Non reconnu par defaut. Marche via openZFS. (je n'ai aucune idée de la fiabilité ! Besoin de collaborateurs ici)

Windows

Pas de support

  • partition_d_echange_de_fichiers_entre_ubuntu_mac_et_windows.txt
  • Dernière modification: Le 01/03/2022, 20:09
  • par sangorys